© Patrick Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Aix La Romaine – Aquae Sextiae


 

 

 

 

 

  • Histoire d’Aix la Romaine / Aquae Sextiae

 

 

 

Hercule, le lointain mythe fondateur


 

 

  •  Le Mythe d’Hercule aurait des fondements remontant à 10.000 ans av. J.-C. au Néolithique ancien.
  • Les premières traces d’occupation humaine attestée dans le Pays d’Aix remontent à cette époque.
  • Hercule relie Gaulois, Grecs et Romains qui le placent comme l’un de leurs illustres ancêtres.
    1. Le combat d’Hercule contre les Ligures est hautement symbolique pour les Gaulois, les Grecs et les Romains.
  • Le symbole d’Hercule est associé aux grands mouvements géologiques qui fondent la Provence.
    1. Poussée des Alpes, Monts d’Hercule.
    2. Déviation de la Durance qui de fleuve se transforme en affluent du Rhône. Mythe des écuries d’Augias.
    3. Création de la Plaine de la Crau et du delta du Rhône / Camargue.
  • Hercule rattaché aux transports et au voyage est symboliquement à l’origine des routes qui relient l’Italie à l’Espagne en passant par Arles.
    1. Via Domitia et Via Aurelia.
  • Le personnage d’Hercule est ancré dans les légendes et la toponymie de la Provence.
    1. Nîmes, Monaco, St-Cyr-sur-Mer...
  •  v. 300. Fondation d’Entremont, au nord d’Aix, par les Salyens.
  •  L’épopée d’Hannibal Barca (247 – 183) est à comprendre dans la mythologie d’Hercule.
    1. Espagne 218Zama 202, Hannibal suit la route d’Hercule qui correspond à l’enseignement reçu de son père (Hamilcar Barca) sur Melkart, divinité Phénicienne correspondant à Hercule.
    2. La part des Provençaux, et notamment de Marseille, dans la victoire romaine est un fait majeur. Il éclaire notamment sur les interventions romaines à venir.
    3. Voir article Marseille La Romaine.
  • 181 et 154. Premières interventions romaines en Provence.
  • Voir article Hercule en Provence.

 

 

Fondation d’Aquae-Sextiae


 

 

Sextius-Calvinus__Villeviei

Fondation d’Aix par Sextius Calvinus (1900)  Joseph Villevieille (1829-1916). Salle des États de Provence, Aix-en-Provence (13)

 

 

Aquae Sextiae est le premier établissement romain de la Gaule transalpine.

 

  • La date.
    1. 124 – 123 av. J.-C. Opérations militaires conduites par Caius Sextius Calvinus contre l’oppidum d’Entremont « capitale des Salyens ».
    2. 122 av. J.-C. Sextius Calvinus fonde « dans les Gaules une ville où sont les eaux sextiennes ». Selon Tite-Live  » le proconsul C. Sextius, après avoir vaincu la peuplade des Salluviens, fonda la colonie d’Aquae Sextiae, ainsi appelée en raison à la fois de l’abondance des eaux provenant des sources chaudes et froides et de son propre nom à lui« .
    3. Strabon qualifie l’endroit de polis /ville qu’il distingue de la phoura / garnison qui s’y trouve basée.
    4. 120118 av. J.-C. Création de la Narbonnaise dans lequel l’actuel Aix-en-Provence se trouve et qui contourne le territoire de Marseille, la grecque / Massalia.
    5. 118. Création de la Via Domitia / Voie Domitienne par Cneus Domitius Ahenobarbus qui lui donne son nom.
      1. La route part de  l’Espagne, par Narbonne et Arles avant d’atteindre le Mont Genèvre à 1850 m vers Turin (ville dédiée à Hercule).

 

 

Route-romaine-Fotolia

Route romaine Reginae Viarum semblable à celles conduisant à Aquae Sextiae ©  fabiocpr – Fotolia.com

 

 

  • L’emplacement stratégique.

    1. L’axe de circulation entre l’Italie et l’Espagne est le plus important de l’antiquité romaine.
      1. Du point de vue économique, les ressources de l’Espagne sont colossales : mines, agriculture, pêche…
      2. Militairement, l’Espagne garde de souvenir des guerres puniques et de la victoire finale sur Hannibal qui a traumatisé les Romains avant de devenir un fondement de la République.
      3. La Voie Lactée devenue Voie Héracléenne puis Via Domitia et Via Aurelia est un axe majeur bien avant la conquête romaine (voir Mythe d’Hercule )
    2. L’axe Nord-sud Arles-Vienne-Lyon de la Via Agrippa connaît un développement fulgurant.
    3. L’axe transversal entre Marseille et la Durance s’est affirmé très tôt comme utile à développer.
  • Les Salyens.
    1. Puissante confédération de tribus celto-ligures.
    2. Entremont est leur « capitale ».
    3. Les Salyens menacent les Marseillais, alliés historiques des Romains.
    4. Les Salyens exercent un contrôle sur l’axe majeur Italie-Espagne.
    5. Après la destruction d’Entremont, les populations vont peupler la cité d’Aquae Sextiae en formation au pied du plateau.
    6. Des pierres d’Entremont sont réutilisées pour la construction d’Aquae Sextiae.
  • Le nom d’Aquae Sextiae
    1. Aquae désigne les eaux, abondantes sur le territoire.
    2. Sextiae désigne le fondateur romain, le consul Caius Sextius Calvinius.
      1. Portrait imaginaire de Caius Sextius Calvinus  à la fontaine des Prêcheurs à Aix-en-Provence.
  • Aix et Marseille.
    1. Marseille est une fondation grecqueAix est une fondation romaine.
    2. Marseille est une cité maritimeAix est une cité terrestre.
    3. Les Romains ont apprivoisé la Mer mais ils se définissent avant tout comme des terriens, des agriculteurs, des éleveurs de bovins.
  • Les missions assignées à Aix.
    1. Surveiller une région qui vient d’être pacifiée.
    2. Protéger l’allié marseillais.
    3. Servir de base logistique à l’armée romaine pour maîtriser la région et les axes de transports.
      1. Aix deviendra un point d’appui pour la défense et la conquête des Gaules sous Marius / César / Auguste.
    4. La défense contre les peuples venus du Nord sera une constante.
    5. La préparation d’opérations militaires vers le Nord se développera.
  • La localisation d’Aix
    1. Les faits sont clairement établis sur le site d’Aquae Sextiae dans sa globalité, les questions encore discutées portent sur quelques dizaines (voire une ou deux centaines) de mètres pour fixer les lieux avec précision.
    2. Les progrès de l’archéologie ces dernières années ont été considérables, laissant quelques pâles zones d’ombres.
    3. Le fait qu’Aquae Sextiae ait été à la fois une  garnison et une cité complique un peu la question pour situer avec certitude les premiers établissements.

 

 

Marius et la Bataille d’Aquae-Sextiae


 

 

  • Les invasions.
    1. Plusieurs dizaines de milliers de Cimbres et de Teutons déferlent sur le sud de la Gaule.
    2. Ces tribus sont d’origine germanique et scandinave.
    3. Il ne s’agit pas d’armées mais de peuples avec femmes et enfants.
    4. L’encadrement militaire est fort et les femmes peuvent, le cas échéant, participer à des combats et à des activités logistiques.
    5. Ces populations menacent la paix en Provence puis en Italie et déstabilisent les liens commerciaux Italie-Espagne.
  • Les combats.
    1. Caius Marius dirige les opérations avec patience, détermination et efficacité.
    2. Consul romain, il est aussi l’un des plus brillants généraux de l’histoire romaine et compte parmi les plus grands stratèges de l’histoire.
      1. Marius est notamment responsable de la création et de la mise en place de l’armée de métier.
    3. Caius Marius mène une campagne longue avec une analyse minutieuse des forces en présence, de la psychologie des combattants et une connaissance minutieuse du terrain avant de déclencher la bataille d’Aix qui se solde par la destruction totale de ses adversaires.
    4. – 102. La bataille d’Aix se livre sur le piémont sud de la montagne Sainte-Victoire, entre Pourrières et Aix-en-Provence , dans la vallée de l’Arc.
  • A cette époque, il convient de distinguer la garnison romaine et la partie urbaine essentiellement gauloise (celto-ligure).
    1. En 102 av. J.-C. La partie urbaine est désignée par le nom d’Aquae Sextiae.

 

 

Avant de devenir une Cité Romaine, Aix a longtemps été un fort militaire © Sprachprofi – Pixabay.com

 

 

Jules César, la Guerre des Gaules et la prise de Marseille


 

 

  • 49 av. J.-C. Jules César s’empare de Marseille et reprend l’Espagne des Pompéiens.
    1. Voir article Jules César prend Marseille.
  • Jules César veut ensuite punir les Marseillais de lui avoir résisté. Terrien, César veut sécuriser et organiser le territoire intérieur des grandes routes.
    1. 46 av. J.-C. Arles est fondée.
    2. César tisse un réseau de cités dont Aix est le pivot : Fréjus, Arles, Cavaillon, Orange

 

 

L’âge d’or d’Aix la Romaine sous Auguste et ses successeurs immédiats


 

 

  • Aix devient romaine, l’art de vivre romain atteint son apogée.
    1. La population change : développement rapide, arrivée de Romains…
    2. Aix est élevée au statut de Colonie romaine.
    3. Les maisons d‘Aix évoluent : fin du sol adobe, créations sur le modèle de la domus patricienne de luxe…
    4. Création de la Via Aurelia entre La Turbie et Arles.
      1. A Aix, la Via Aurelia s’ouvre sur la somptueuse Porte d’Italie.
    5. Création de la Via Agripa (entre 39 et 16 av. J.-C.). Entre Arles et Lyon.
    6. Aquae Sextiae / Aix  se structure :
      1. Forum. Rues CardoDecumanus.
      2. Thermes (2ème partie du 1er s.).
      3. Au moins 3 aqueducs desservent la cité dont celui de Vauvenargues  – Le Tholonet 40km.
    7. Construction du grand Théâtre (entre les règnes d’Auguste et de Tibère). 100 m de diamètre (103 m à Orange).
    8. 2e s. Tour du Trésor.
  • L’empereur Septime Sévère (193211) a l’occasion de passer plusieurs fois dans les Gaules pour y livrer des batailles.
    1. A Aix, une statue d’époque le représente.

 

 

Saint Maximin 1er évêque d’Aix la Romaine ?


 

 

  • Maximin, compagnon (cousin, intendant ?) de Marie (Madeleine), Marthe et Lazare de Béthanie a t-il débarqué aux Saintes-Maries-de-la-Mer v. 45 av. J.-C. ?
    1. Il y a quelques années, le sujet n’était même plus abordé…
    2. Il y a aujourd’hui de bonnes raisons de considérer sa venue et de ré-examiner la christianisation de la Provence avec des faits nombreux et convergents.
      1. L’importance des soldats d’origine provençale dans les armées romaines de Syrie et de la Terre Sainte.
      2. L’encadrement des officiers supérieurs nés ou éduqués en Provence.
      3. La vie de personnages illustres : Ponce Pilate et son épouse Claudia, Hérode Antipas, Marie-Madeleine, Marthe, Marie Salomé, Marie Jacobé...
      4. Le culte de la Vierge Marie et de sainte Anne, très précoces et très intenses en Provence.
      5. Les liens commerciaux, intellectuels, spirituels, « scientifiques » entre la Provence, le Proche Orient et l’Egypte.
      6. Les langues grecques et latines parlées et écrites en Provence.
      7. Les liaisons maritimes.
      8. Des personnages importants du 1er siècle : Crinas, Torpes

 

 

Des hauts et des bas des 3e s et 4e s. à Aix Chrétienne des 5e s. et 6e s.


 

  • Des signes de grande vitalité.
    1. Aix est la capitale de la Narbonnaise Seconde, ce qui témoigne d’un prestige et d’une vitalité incontestables.
    2. Sur le plan politique Aix a sous son autorité des cités remarquables : Antibes / AntipolisApt / Apta Julia Fréjus / Forum JuliiGap / VapincumRiez / Reis AppolinarisSisteron / Segusterone… 
  • Des signes de déclin.
    1. Signe général dans l’empire romain, les villes connaissent une crise forte au profit des campagnes.
    2. 3e s. Déclin démographique des cités, dont Aix.
      1. Des maisons de villes (domi) tombent à l’abandon.
      2. Des équipements publics tels que les égouts ne fonctionnent plus correctement.
  • En fait, une profonde mutation s’opère.
    • L’habitat et l’économie des Villae se met en place.
      1. Villa Richeaume de Puyloubier.
      2. Villa quartier Régine à Puyricard.
      3. Site de Vernègues.
  • L’Empereur Constantin 1er, fortement lié à la Provence, établit de nouvelles bases à l’Empire romain.
    1. Réorganisation fondamentale de l’armée qui donne une importance aux villes telles que Milan, Arles, Autun… sanctuaires de troupes d’élites, de moyens financiers et matériels…
    2. Refonte des territoires et de l’administration.
    3. Bi-polarisation de l’Empire avec l’Orient et l’Occident.
    4. Réduction du pouvoir central de Rome et de ses élus, sénateurs notamment.
    5. Fin des politiques inflationnistes et maîtrise des engagements publics.
    6. Reconnaissance de statuts des femmes et des enfants.
    7. Fin des persécutions, reconnaissance du Christianisme et limitations du paganisme.
    8. Organisation des églises : conciles, pouvoir des évêques, construction de bâtiments, liturgie, art chrétien…
  •  Aix profite de ces changements qui se traduisent par une refonte physique de la ville et des institutions.
    1. Refonte de l’urbanisme et de l’architecture.
    2. Destruction du forum antique ainsi que d’autres bâtiments publics.
    3. Aix est érigée en évêché.
      1. Sa première cathédrale pourrait avoir été construite sur le site de Notre-Dame-de-la-Seds.
      2. 413. La construction d’un premier baptistère divise les experts entre ceux qui l’attribuent à l’évêque Lazare et ceux qui soutiennent qu’il a été expulsé de son diocèse deux ans avant cette date.
      3. v. 500. Construction d’un groupe épiscopal sur le site de la cathédrale Saint-Sauveur. Le groupe comprend notamment le baptistère actuel.
  • Chronologie des premiers évêques d’Aix.
    1. v. 45 ? Saint Maximin. Compagnon (intendant ?) de la famille de Béthanie (Marie-Madeleine, Marthe et Lazare) débarqués en Provence.
    2. v. 80 ? Saint Sidoine.
    3. v. 354. Saint Marcellin. Evêque d’Embrun.
    4. v. 394v. 401. Triferius. Il est souvent assimilé à Félicien qui participe au congrès de Nîmes le 1er octobre 396.
    5. v. 408v. 411. Lazare d’Aix.
    6. v. 439475. Auxanius.
    7. 475494. Basile. Ancien prêtre d’Arles.
    8. 476. Fin de l’Empire romain d’Occident.
  • La Paix retrouvée profite à tous.
  • Quand l’heure du déclin et de la désagrégation de l’Empire arrive, Aix et la Provence sont un peu moins exposées.

 

 

Vestiges d’Aix La Romaine / Aquae Sextiae


 

 

  • Pendant longtemps, Aix-en-Provence – comme Narbonne – a semblé coupée de ses racines romaines par l’absence de monuments ou de vestiges « communiquant » vers le grand public.
  • Sans s’inverser, cette tendance, est largement corrigée par un certain nombre de découvertes archéologiques et de travaux de reconstruction.
    1. Théâtre antique.
    2. Forum.
    3. Domus de l’Aire du Chapitre 
    4. Villa et jardins Grassi.
    5. Baptistère.

 

 

Héritage d’Aix la Romaine / Aquae Sextiae


 

 

  • Si l’héritage matériel romain n’est pas aussi spectaculaire que celui d’autres villes, l’héritage immatériel est considérable.
    1. Aix-en-Provence garde des liens solides avec son passé romain.
    2. L’héritage immatériel romain constitue un potentiel considérable à court et long terme.

 

 Aix  Romaine- Ville thermale

 

  • 5e s. Sidoine Apollinaire (5e s.) compare Marseille /Phocidas et Aquae Sextiae à la ville de Baïes / Baias, en Campanie qui est une célèbre station balnéaire romaine.

 

 Aix Romaine tournée vers les échanges internationaux

 

  • Aix la Romaine est tournée vers l’Italie, l’Espagne, la Bourgogne (Belgique et Pays-Bas inclus), l’Allemagne et l’Angleterre… d’aujourd’hui.
  • Aix-en-Provence d’aujourd’hui se distingue notamment par la qualité de ses jumelages.

 

Aix Romaine et Chrétienne

 

  • Le Christianisme, dans ce qu’il a de plus profond, est associé aux grands temps de reconstruction de la Provence :
    1. 4e s. Sous Constantin 1er.
    2. Fin 5e s. A la chute de l’Empire romain.
    3. 10e s11e s. Après l’occupation sarrasine.
    4. 19e s. Après la Révolution française.

 

Aix Romaine Ville Universitaire

 

  • Importance du Droit, de la Médecine, des Sciences Politiques et de Gestion, les études littéraires et artistiques…

 

Aix Romaine Ville Sportive

 

  • La conception sportive de l’antiquité gréco-romaine comporte plusieurs dimensions fortes :
    1. La pratique d’activités sportives régulières à tous les âges.
    2. Le rapprochement physique des lieux de culture et ceux de la pratique sportive.
    3. Les liens entre les cités autour du sport.

 

Aix Romaine Ville artistique

 

  • Céramiques.
  • Mosaïques.

 

 

Sites d’Aix la Romaine à visiter


 

 

  • Oppidum d’Entremont.
  • Musée Granet.
  • Musée du Vieil Aix et du Parlement de Provence.
  • Museum d’Histoire naturelle.
  • Office de Tourisme.

 

 

Cités romaines autour d’Aix


 

 

  • La cité désigne un territoire administratif entre le département et la commune d’aujourd’hui.
  • La Cité d’Aix est entourée de 5 cités
    1. Arles. La plus grande et la plus puissante.
    2. Cavaillon.
    3. Massalia. Réduite au profit d’Arles par Auguste après sa prise par Jules César.
    4. Fréjus.
    5. Riez

 

 

Sources littéraires antiques sur Aquae Sextiae


 

 

  • Cassiodore.
    1. v. 485v. 580. Récit détaillé dans sa Chronique qui est très postérieure aux événements.
  • Pline l’Ancien.
  • Plutarque.
  • Sidoine Apollinaire.
    1. Ecrivain romain du 5e s.
  • Strabon.
  • Tite-Live.

 

 

Livres liés à Aix La Romaine


 

 

Aix-en-Archéologie

2014. Aix-en-ArchéologieNúria Nin et Collectif. Editions Snoeck.

 

 

Livre-Aquae-Sextiae-Alix

Les voyages d’Alix. Aquae Sextiae Aix-en-Provence. A. Evang. Y. Plateau. N. Nin. J. Martin. Editions Casterman

 

 

Méditerranée-1--330

Méditerranée Siècle après Siècle. An 1Patrick Verlinden. Editions les 7 Collines

 

 

Méditerranée-100-330

Méditerranée Siècle après Siècle. Siècle 1. Patrick Verlinden. Editions les 7 Collines

 

 

Méditerranée-200-330

Méditerranée Siècle après Siècle. Siècle 2. Patrick Verlinden. Editions les 7 Collines

 

 

Articles liés à Aquae Sextiae Aix-le-Romaine


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

                            

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.