Village de Pourrières. © Verlinden.

 

 

Provence 7

Pourrières à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  • Pourrières est un villages du département du Var  (83).
  • Code postal. 83910.
  • Habitants. Pourriérois.
  • Superficie. 56,32 km2.
  • Altitude. 239 m – 872 m.
  • Population. 4.754 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 30′ 12″  E   5° 44′ 00″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de commune de Pourrières.

 

 

Situation de Pourrières (83)

 

 

  • Pourrières  occupe un coteau dominant la plaine viticole arrosée par l’Arc.

 

 

Communes limitrophes  de Pourrières

 

 

Accès à Pourrières

 

 

Distances de Pourrières

 

 

 

La Nature à Pourrières

 

 

Reliefs, sols

 

  • Large plaine dominée par deux importants massifs hors de son territoire :
    1. Au sud, les monts Olympe (776 m) et Aurélien (875 m).
    2. Au nord-ouest : les contreforts méridionaux de la Montagne Sainte-Victoire.
  • Dans la partie nord de la commune, collines boisées.
  • Plateau de Palière.
  • Belvédères offrant de magnifiques points de vue.

Rivières, eau

 

  •  Vallée de l’Arc.
  • Vallée de Pardigan.
  • Tronçon aérien du canal de Provence.
  • Belle résurgence vauclusienne.
  • Le Trou de la Gaule.
  • Grands puits de Palière.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées. Passage du GR9.

 

 

Histoire de Pourrières

 

 

Préhistoire

 

  • Age de la pierre taillée. Vestiges aux Essarettes.

 

Antiquité

 

  • Oppidum celto-ligure du Pain-de-Munition.
    1. 5 km au nord du bourg.
    2. Réutilisé par les Romains.
  •  102 av. J.-C. Le général romain Caius Marius écrase les Teutons dans la plaine entre Pourrières Puyloubier et Trets  (Victoire d’Aix).
  • L’époque gallo-romaine laisse de très nombreux vestiges.
    1. La Nationale 7 suit pratiquement le parcours de la La Via Aurelia / Voie Aurélienne.
    2. Villa avec temple aux Eyssalettes.
    3. Statues mutilées conservées dans des musées de la région.
    4. La pyramide de l’Arc de Triomphe de Caius Marius qui se trouvait à l’intersection de l’Arc, de la Nationale 7 et de Départementale 23, est déplacée dans le village.
    5. Sarcophage paléo-chrétien aux Eysalettes.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1145. De Poreriis est cité. 3 hypothèses d’étymologie du nom de la ville.
    1. L’expression latine  Campi Putridi, qui ferait référence au charnier laissé par Marius après la bataille d’Aix en 102 av. J.-C.
    2. Le provençal pòrri (les poireaux)  qui se justifie par l’abondance du légume à Pourrières.
    3. Le caractère perché du village (podium reriis), De nombreux villages voisins doivent en effet leur nom à podium : Peynier (podium nigra, le puy noir), Puyloubier, Pourcieux
  • 1340. Le fief de Roquefeuil, au sud de la commune de Pourrières, donne son nom à la famille.
    1. Raymond de Roquefeuil (né en 1293) donne naissance à la famille.
    2. Raymond de Roquefeuil est le 5ème fils de Burgondion (+1246), vicomte de Marseille, seigneur de Trets et d’Ollières, et de Mabille d’Agoult.
  • 16e s. Seigneurie des Glandevès qui succèdent aux dynasties en filiation des vicomtes de Marseille.
  • 18e s. La famille de Roquefeuil prend fin avec Gabrielle d’Agoult d’Ollières, dame de Roquefeuil, héritière de la branche cadette de la famille d’Agoult d’Olières.
    1. 1723. 10 août. Gabriellle d’Agoult d’Ollières épouse Pierre Isoard de Chénérilles, à Pourrières au château de Roquefeuil.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1856. 1 719 habitants.
  • 1872. 1 664 habitants.
  • 1896. 1 181 habitants.
  • 1906. 1 174 habitants.
  • 1921. 949 habitants.
  • 1946. 866 habitants.
  • 1968. 980 habitants.
  • 1999. 3 985 habitants.
  • 2015. 5 000 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Pourrières

 

 

  • Agréable village semi-perché.
  • Place du Château, belvédère.
  • Mémorial de Caius Marius.
  • Ruines du château de Roquefeuil
    1. Pourrières est le berceau de la famille de Roquefeuil.
    2. En Provence, la famille de Roquefeuil, est issue des vicomtes de Marseille. Elle s’éteint au 18e s.
    3. Le domaine actuel du château de Roquefeuil se situe sur la D6 en direction de Trets.

 

Monuments chrétiens de Pourrières

 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Trophime.
    1. 14e s. Construction.
    2. 18e s. Agrandie.
    3. Nef à croisée d’ogives.
    4. Façade massive et large dominée par une statue de la Vierge.
    5. Clocher carré surmonté d’un campanile du 17e s.
    6. Vierge processionnaire en bois doré.
      1. Le culte de Notre-Dame est particulièrement développé à Pourrières où il n’a jamais été interrompu, pas même pendant la Révolution.
    7. Ex-voto.
  • Couvent Royal.
    1. 1 km à l’est.
    2. Couvent ruiné.
    3. Ancien couvent de Minimes.
    4. Robuste bâtisse flanquée d’une tour accolée à une église disparue (Notre-Dame-du-Bois).
  • Chapelles à la Blaquière et aux Hermentaires.

 

 

Célébrités liées à Pourrières

 

 

  • Eymar (Jacqueline). Nice, 22 juin 1922Pourrières, 6 décembre  2008.  Pianiste. Spécialiste de la musique de chambre avec le Trio Kehr (Allemagne).
    1. Grand Prix du Disque pour Le Zodiaque de Georges Migot.
    2. 19842008Jacqueline Eymar vit aux Hermentaires sur la commune de Pourrières.
  • Marius (Caius). Grand général et Consul romain.
    1. 102 av. J.-C. Marius élimine les Teutons qui font massivement route vers l’Italie, dans la plaine qui s’étend entre PourrièresPuyloubier et Trets.
  • Michel (Louis-Chrysostome) dit Michel de Bourges. Pourrières, 1797 –  Montpellier, 1853. Avocat. Homme politique.
    1. 18351837. Michel de Bourges est l’amant de George Sand dont il défend les intérêts.
  • Nouveau (Germain). Pourrières, 31 juillet 1851 –  Pourrières, 4 avril 1920. Poète.
    1. 18711872. Il enseigne au lycée Thiers de Marseille.
    2. Ami de Paul Verlaine et d’Arthur Rimbaud.
    3. 1920. Il meurt à Pourrières d’un jeûne trop prolongé entre le Vendredi Saint et Pâques.
    4. Son buste est sur la place du château de Pourrières.
  • Pascal (Joseph). 18861982. Ecrivain.
  • Rigaud (Emile). Pourrières, 27 mars 1814 Aix-en-Provence, 19 mars 1890. Homme Politique.
    1. 18491863. Maire d’Aix-en-Provence.
    2. 9 août 1852-14 janvier 1871 : conseiller général du canton d’Aix-Sud.
    3. Député gouvernemental sous le Second Empire.
    4. Premier président de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence.
    5. Membre d’honneur de l’Académie d’Aix.
    6. Commandeur de la Légion d’honneur.

Liens internationaux, jumelages avec Pourrières

 

 

  • District de Moyle (Royaume-Uni).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.