Buste de César. Musée d’Arles Antique  © Patrick Verlinden

 

 

Provence 7

Statues romaines en Provence

 

 

 

 

 

  • La magnifique époque romaine a laissé en Provence un formidable patrimoine statuaire.
  • En dépit des aléas de toutes formes, certaines statues ont réussi à traverser les temps pour arriver jusqu’à nous.
  • L’héritage de la sculpture romaine reste plein de vitalité comme le montrent l’importance des sculpteurs connus en Provence et des formes de statuaires au travers des siècles.

 

 

La statuaire Romaine

 

 

Originalité de la statuaire romaine

 

  • Les Romains sont de grands amateurs de sculptures.
  • La statuaire romaine n’est pas une version popularisée de la statuaire grecque.
    1. La statuaire grecque est marquée par la personnalité artistique de ses artistes dont certains noms sont arrivés jusqu’à nous (Praxitèle…).
    2. La statuaire romaine répond souvent à la demande de commanditaires, peu de noms de sculpteurs romains nous sont connus.
    3. La statuaire romaine invente le buste et démocratise le portrait.

 

 

La statuaire romaine a ses écoles, ses périodes, ses spécificités.

 

  • L’influence étrusque.
    1. L’héritage étrusque se manifeste dans les premiers matériaux utilisés par les Romains : terre cuite, bronze, tuf calcaire, travertin.
    2. Les regards y ont une importance considérable (Mars de Todi, Pseudo-Brutus, Scipion l’Africain…)
    3. Ces œuvres antérieures à la conquête des Gaules ne se trouvent pas en Provence.
  • L’influence grecque.
    • A partir du 2e s. av. J.-C. les sculpteurs romains commencent à utiliser des pierres importées de Grèce comme le marbre de paros et le marbre Pentélique.
    • 1er s. av. J.-C. Sous Jules César, s’ouvrent les carrières de marbre de Luna qui deviendra Carrare.
    • L’art grec de la période classique (499 – 336 av. J.-C.) sera particulièrement copié par les riches Romains.
  • D’autres influences.
    • Fin du 1er s. Les empereurs flaviens  développent un goût pour les pierres de couleur comme le porphyre (rouge) ou le granit gris.
  • Des sculptures en bronze et en matériaux précieux comme l’or et l’argent sont rares.
    • Elles sont été refondues à divers moments de l’histoire afin de récupérer le matériau d’origine.

 

 

Se faire représenter par une statue n’était pas à la portée de tout le monde

 

 

  • Ce privilège était accordé aux plus hauts dignitaires de l’Etat.
  • En fait, il convient de distinguer le niveau public et celui strictement privé.
    1. A Rome, existe un « droit à l’image » jus imaginum qui permet aux aristocrates de conserver dans dans des armoires de leur atrium les portraits de leurs ancêtres.
    2. Ces images en trois dimensions sont fabriquées en terre cuite, en plâtre ou en cire.
    3. Lors de grands événements tels que des funérailles ou des triomphes, ces images sont sorties et exposées sur le pas de la porte.
    4. On privilégiait alors les représentations de personnages durs et sévères conjuguant autoritas et severitas, valeurs morales idéalisées. Certains portraits féminins existaient.

 

 

Les visages et les corps

 

 

  • Bien que maîtrisée, la représentation des visages par les Romains s’inscrit dans la recherche de réalisme ou d’hyper-réalisme.
  • Ce n’est pas du tout le cas des corps qui se doivent simplement d’être beaux.

 

 

Les formes de la statuaire romaine en Provence

 

 

  • Bustes. César (Arles)
  • Statues en pied. Auguste ? (Orange).
  • Reliefs.
    1. Sarcophages.
    2. Arcs de Triomphe.
  • Portrait impérial. L’expression d’une politique de communication très maîtrisée.
    1. Auguste est invariable. Impassible et jeune..
    2. Néron est exubérant, provocateur.
    3. Marc-Aurèle à cheval ouvre une ère nouvelle.
  • Les pièces de monnaies ne sont pas traitées ici mais les deux sujets sont souvent liés, notamment  par les stratégies de communication qui les sous-tendent.

 

 

Les thèmes de la statuaire romaine en Provence

 

 

Les personnages représentés en Provence

 

  • Jules César.
  • Les Empereurs et leurs épouses.
  • Les Dieux et les Déesses.
    1. La Vénus d’Arles serait une copie d’une œuvre disparue du sculpteur grec Praxitèle.
  • Les vaincus.
  • L’art paléochrétien

 

 

Les sites où l’on peut voir de la statuaire romaine en Provence

 

 

Arles (13)

 

Avignon (84)

 

Fréjus (83)

 

Orange (84)

 

Marseille (13)

 

Nice-Cimiez (06)

 

Vaison-la-Romaine (84)

 

 

 

Mots Clés : , ,
.