Soldat Romain © istockphoto.com

 

 

 

Accueil Provence  7

Soldats Romains en Provence


 

 

 

 

  • Les soldats romains se répartissent entre les légions et les troupes auxiliaires.
    1. Ils se distinguent par leur courage, leur discipline, leur organisation, leurs tactiques, leurs machines de guerre et leurs stratégies.
  • Les soldats romains de la République puis de l’Empire, sous Auguste, ont assuré la conquête des Gaules dont l’achèvement est marqué par l’édification du Trophée de la Turbie (06).
  • Les soldats issus de la Provence ont été enrôlés dans les armées romaines dans lesquelles ils ont joué un rôle majeur aussi bien comme simple soldat que comme officiers supérieurs.
    1. Les légions de Jules César, lors de la Guerre des Gaules, comprennent de nombreux soldats issus de la Provence.
    2. Nombreux sont les Provençaux qui ont servi dans les armées romaines pendant la vie de Jésus. Ils constituent l’essentiel des troupes romaines en Terre Sainte.

 

 

Les soldats de la conquête de la Provence


 

 

Légionnaires-au-combat-iSto

Légionnaires au combat © Sue Colvil – istockphoto.com

 

 

Les grandes étapes de la conquête de la Provence

 

 

Romains_au_Combat_Fotolia_1

Légionnaires, glaives au poing © Lensman 300 – Fotolia.com.

 

 

  • Les premières interventions militaires romaines en Provence se font à la demande des Marseillais qui sont sous la menace des tribus celto-ligures.
  • Par la suite, les Romains prennent conscience de l’intérêt des routes commerciales terrestres qui traversent la Provence pour aller vers l’Espagne (Eldorado par ses ressources nombreuses) et pour se rendre dans le Nord, par la vallée du Rhône, afin d’atteindre notamment l’ambre des pays scandinaves et l’airain de Cornouailles.

 

 

Le rôle des soldats romains en Gaule n’a pas été que militaire

 

  • Ils fondent la plupart des cités.
  • Ils bâtissent des routes, des ponts et des monuments.
    1. Les ingénieurs militaires romains apportent leur savoir-faire et les soldats par leur discipline et leurs savoir-faire exécutent les plans.

 

  • 125 av. J.-C. Première étape de la romanisation de la Gaule. la colonie grecque de Marseille demande l’aide  de Rome pour lutter contre les Celto-Ligures qui la menacent. L’intervention massive des Romains conduit à la création de la Provincia qui a donné son nom à la Provence.
  • 123 av. J.-C. Fondation d’Aquae Sextiae (Aix-en-Provence) par les soldats romains.
  • 118 av. J.-C. Création de la Narbonnaise, province romaine entre les Alpes Maritimes et les Pyrénées. Construction de la Voie Domitienne.
  • 102 av. J.-C. Le général romain Marius écrase les Teutons sous la Montagne Sainte-Victoire à proximité d’Aix-en-Provence (13).
  • 76 av. J.-C. Troubles graves en Gaule. Pompée, de retour d’Espagne, y met bon ordre notamment auprès des Voconces, tribu de la Provence.
  • 58-51 av. J.-C. Guerre des Gaules qui se termine par la reddition de Vercingétorix à César, à Alésia.
  • 49 av. J.-C. Après un siège héroïque, Marseille (13) qui « avait choisi le parti de Pompée » se rend à César.
  • 22 av. J.-C. La province Narbonnaise est rendue par l’Empereur Auguste au Sénat qui doit désormais la gérer.
  • 16-13 av. J.-C. Les Gaules sont organisées en quatre provinces : Narbonnaise (dans laquelle se situe la Provence), Lyonnaise, Aquitaine et Belgique.
  • 7/6 av. J.-C. Le Trophée d’Auguste à la Turbie (06) commémore la dernière étape de la conquête de la Gaule par les Romains.

 

Les soldats de la conquête

 

 

Soldat-Romain-Fotolia_17344 Soldats-Romains-en-marche.-

Soldat Romain © GooDAura – Fotolia.com – Soldats romains en ordre de marche © standby – istockphoto.com

 

 

  • Les légions constituent l’unité centrale des armées romaines.
    1. Leur forme et leur organisation ont évolué depuis leur création en 367 av. J.-C. jusqu’à la chute de l’Empire Romain d’Occident en 476, soit une durée de plus de 800 ans !
  • L’organisation de base des légions (sous Trajan soit quelques temps après la pacification des Gaules) est la suivante :
    1. 5.300 hommes par légion répartis en 10 cohortes elles-mêmes divisées en centuries de 80 hommes chacune.
    2. 1 080 soldats dans la 1ère cohorte.
    3. 4 220 soldats de la 2ème à la 10ème cohorte répartis en 54 centuries de 80 hommes. Sous le commandement de 54 centurions dont 9 chefs.
  • Centurions. Ils entraînent les hommes, combattent en première ligne, supervisent les tâches au quotidien et infligent des châtiments.
    1. Le primus pilus (centurion supérieur) était généralement âgé et, après un an de service, partait à la retraite avec une bonne pension.
  • Légionnaires. Seuls les citoyens romains pouvaient intégrer la légion.
    1. Leur service durait 25 ans.
    2. A leur départ en retraite, ils percevaient des terres et/ou de l’argent.
    3. En 212, l‘édit de Caracalla généralise la citoyenneté.
  • Avant 212, les soldats non citoyens étaient appelés « auxiliaires ». Ils formaient des groupes à part, généralement commandés par un préfet, et souffrait d’un statut moins avantageux.
    1. Les unités d’auxiliaires (Auxilia) comptaient un maximum de 500 fantassins (cohors quingenaria), ou 1000 (cohors miliaria) ou 500 cavaliers (alae).
  • Les unités mixtes fantassins-cavaliers étaient nommées cohortes équitatae.

 

 

Les chefs militaires de la conquête des Gaules

 

  • Agrippa (64-12 av. J.-C.). Le bâtisseur de l’Empire. Bras droit d’Auguste et organisateur des Gaules pacifiées.
  • Gnaeus Domitius Ahenobarbus (160 av. J.-C. – ?).  Consul en -122. Le sénat romain le nomme en -120  proconsul en Gaule transalpine. Il doit réaliser une voie militaire de la Gaule cisalpine vers l’Ibérie romaine (Via Domitia qui porte son nom) tout en continuant la colonisation et la pacification de ce territoire à riche potentiel. Il fonde Narbonne.
  • Auguste (63 av. J.-C.- 14). Chef de guerre et pacificateur, l’Empereur n’est pas à proprement parler un militaire.
  • Caius Sextius Calvinus . Consul, il enclenche le processus de conquête puis de colonisation militaire de la Gaule au-delà des Alpes. Il détruit la confédération salienne et sa capitale Entremont, en remplaçant celle-ci par la colonie romaine Aquae Sextiae (d’après son nom) ou Aix-en-Provence en -122.
  • Jules César (100-44 av. J.-C.). Excellent général doué dans les sièges de villes et les mouvements rapides et imprévisibles de ses troupes. Il est le conquérant des Gaules.
  • Lépide (89-13 av. J.-C.). Bras droit de Jules César lors de la conquête de l’Espagne et des Gaules.
  • Marius (157-86 av. J.-C.). Brillant stratège et tacticien. Il réorganise l’armée en créant une armée de métier et remporte la victoire décisive face aux Teutons (102 av. J.-C.) aux environs d’Aix-en-Provence.
  • Pompée (106-48 av. J.-C.) . Exceptionnel chef d’armée (sur mer et sur terre) qui est finalement battu par César après avoir conquis l’Espagne. Marseille avait choisi son camp, celui de la République légitime.

 

 

Les soldats issus de la Provence


 

 

 

cavalier-Romain.-iStock_000

Cavalier romain devant les légionnaires © Sue Colvil istockphoto.com.

 

 

Les troupes romaines issues de la Provence

  • De très nombreux soldats issus de la Provence ont combattu dans les légions et les troupes d’auxiliaires.
  • Les troupes auxiliaires étaient de tous ordres. Les Gaulois fournissent surtout de l’infanterie mais aussi de la cavalerie.
  • La plupart des unités d’auxiliaires étaient métissées.
    1. Cependant, quand elles étaient créées dans des provinces ou lorsqu’elles y stationnaient longtemps l’ethnie locale y était majoritaire.
  • Les soldats provençaux ont été nombreux à se distinguer au combat. Il est possible de citer les noms de quelques gaulois ayant servi dans les troupes romaines :
    1. Sammius Severus qui devint centurion.
    2. Cariantius Macrinus qui fit carrière dans l’’administration et finit centurion de la première cohorte urbaine de Lyon,.
    3. C. Iuilus cavalier connaît une carrière exceptionnelle. Il est rappelé alors qu’il a entre 50 et 55 ans se voit confier le commandement d’une troupe de six cents auxiliaires Rhètes qu’il exerce avec succès.
    4. L. Attius Lucanus, finit tribun d’une cohorte,
    5. Q. Etuvius Capreolus fut préfet de la 2ème aile des Thraces.

 

 

Les chefs militaires issus de la Provence

 

  • Cnaeus Julius Agricola. (4093). Issu de la communauté de Fréjus. Conquérant de la Grande-Bretagne.
  • Caius Posthumus Dardanus (5e s.) qui atteint le rang de Préfet du Prétoire des Gaules .
    1. Dardanus se convertit ensuite au Christianisme et se retire dans les Alpes à St-Geniez (04), à proximité de Sisteron (04).
    2. Il entretient alors des relations épistolaires avec saint Jérôme et saint Augustin.
  • Germanicus. 1er s.
  • Ponce Pilate 1er s.

 

 

Livres liés à Soldats Romains en Provence


 

 

Méditerranée-An-1

2009. Méditerranée Siècle Après Siècle. An 1Patrick Verlinden. Editions les 7 Collines. www.7-collines.com

 

 

Articles liés à Amphithéâtres Romains en Provence 


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

                              

 

 

 

Mots Clés : , ,
.