Les Saintes-Maries-de-la-Mer vues du ciel © Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Les Saintes-Maries-de-la-Mer à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 13460.
  • Habitants. Saintois. Saintoises.
  • Surface. 374,61 km2. L’une des plus grandes communes de France.
  • Altitude. 0 m – 6 m. L’une des plus plates communes de France.
  • Population2 683 habitants (2014)
  • Coordonnées et Carte. N  43° 27′ 10″   E   4° 25′ 43″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune.

 

 

⇒ Articles liés. Marie-Madeleine – Plages des Saintes-Maries-de-la-MerRhôneSaints et Saintes de Provence – Van Gogh – 1888

 

 

Situation des Saintes-Maries-de-la-Mer (13)


 

 

Communes limitrophes et proches des Saintes-Maries-de-la-Mer

 

  • Arles (13)
  • Le Grau-du-Roi (30).
  • Aigues-Mortes (30)

 

Accès aux Saintes-Maries-de-la-Mer

 

  • RD 570. Vers Arles. Sorte de cordon ombilical qui traverse la Camargue.
  • RD 58. Vers Aigues-Mortes (30).
  • RD 38. Le long du bras du Rhône.
  • RD 85 A. Parallèle à la RD 570.

 

Distances des Saintes-Maries-de-la-Mer

 

 

 

Histoire des Saintes-Maries-de-la-Mer (13)



 

  • Avec l’archéologie sous-marine notamment, les connaissances historiques que nous avons des Saintes-Maries-de-la-Mer s’enrichissent considérablement.
  • Ces sources d’informations nouvelles et plus précises font apparaître plus clairement les contours des événements du 1er siècle concernant l’arrivée de Saintes.

 

 

Croix-Camarguaise

Croix Camarguaise © Verlinden

 

 

 

Antiquité

 

  •  Concernant la Camargue, le fond de la légende d’Hercule doit constamment être pris en compte. Elle apporte un éclairage sur les taureaux en Camargue, sur le bras de fer entre Grecs et Phéniciens avec le Rhône comme limite ou repère,  sur la dynamique provençale géologique et humaine  8000 ans avant J.-C.
  • 1er s. Arrivée de saints et de saintes en Provence. Ils ont des liens avec la Terre Sainte et avec l’Egypte.
  • 314. Concile d’Arles. 1er concile organisé du Christianisme.
  • 4e s. Une mention explicite du village est donnée par le poète et géographe Aviennus, qui signale plusieurs peuplades dans la région.
    1. Aviennus cite oppidum priscum Ra que l’historien des Gaules Camille Jullian place à l’endroit de l’actuelle commune.
    2. Oppidum signifie forteresse.
    3. Priscum signifie ancienne.
    4. pourrait être le dieu du Soleil égyptien et le père de tous les dieux. La situation dans un delta comme celui du Nil, la venue de personnes importantes d’Egypte, une référence au Dieu Suprême… Il y a une certaine cohérence. Pour Aviennus, il ne fait aucun doute que cet oppidum ancien fasse référence à Râ.
    5. L’hypothèse selon laquelle viendrait du Gaulois Ratis « forteresse » est moins vraisemblable mais reste en parfaite cohérence  (voir Ratisbonne et Île de Ré).
    6. D’autres éléments doivent être pris en compte  : le 4e s. est celui de Constantin qui vit alors non loin, à Arles. Par ailleurs, les liens des Grecs de Marseille avec les Grecs d’Egypte pendant 4 siècles avant J.-C.  sont établis.
    7. La conclusion est que l’histoire des Saintes-Maries-de-la Mer n’a pas fini de nous apporter des éléments de plus en plus précis et de plus en plus cohérents.
  • 513. Le pape Symmaque donne à Césaire, formé à l’abbaye de  Lérins,  le droit de porter le pallium et fait de lui son représentant en Gaule.
    1. Evêque d’Arles, Césaire évangélise les campagnes encore fortement imprégnées de cultes païens ou romains.
    2. Césaire transforme d’anciens lieux cultuels païens en édifices chrétiens.
    3. Césaire fonde ainsi un monastère ou une église aux Saintes.
    4. 542. A sa mort, le testament de Césaire fait état d’un legs de Sancta Maria de Ratis à son monastère.
    5. A une date peu connue,  le village devient donc Saintes Maries de la Barque (ou Saintes Maries de Ratis),

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 859860. Hiver particulièrement rigoureux. Des Vikings hivernent en Camargue, probablement aux Saintes.
    1. Depuis cette base, ils remontent la vallée du Rhône jusqu’à ValenceGirart de Roussillon les arrête.
  • 869. Septembre.Les Sarrasins font prisonnier l’évêque d’Arles Rotland.
    1. Rotland est échangé contre des armes, des esclaves et des richesses.
    2. Alors que les éléments de la rançon ont été donnés, les Sarrasins ont envoyé sur un cheval  le cadavre habillé de l’évêque…
    3. La scène s’est vraisemblablement déroulée sur la plage des Saintes-Maries-de-la-Mer.
  • 11e12e s. Construction de l’église fortifiée.
  • v. 12e s. L’église prend  le titre de Notre-Dame-de-la-Mer.
  • 1448. Découverte des reliques des saintes Maries Jacobé et Salomé lors de fouilles conduites sous l’impulsion du roi René. Assistent à la découverte :
    1. Le roi René.
    2. Pierre de Foix, légat du pape.
    3. L’archevêque d’Aix Robert Damiani et l’évêque de Marseille Nicolas de Brancas.
  • 1720. La peste qui élimine la moitié de la population marseillaise et le tiers de celle d’Arles, épargne les habitants des Saintes.
  • 17941787. Le culte est suspendu. Les créneaux de l’église sont démolis et leurs pierres vendues.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1838. Le village prend le nom des « Saintes-Maries-de-la-Mer » .
  • 1838. Mai. Le pèlerinage des Gitans est mentionné pour la première fois.
    1. Les Gitans viennent de toute l’Europe honorer ici leur sainte patronne, Sara, la Vierge noire.
  • 1873. Les créneaux de l’église sont rénovés.
  • 1888. Début juin. Vincent van Gogh fait un court séjour de cinq jours aux Saintes où il dessine et peint les barques sur la plage, le village vu des dunes côtières et quelques cabanes couvertes de sagne.
  • 1892. Août. Inauguration de la ligne Arles – les Saintes, de la Compagnie des Chemins de Fer de Camargue. Il est nommé « le petit train ».
  • 1899. Le Marquis de Baroncelli s’installe aux Saintes-Maries sur la petite route du Sauvage, au mas de l’Amarée.
    1. Le Marquis travaille à la reconquête de la pure race Camargue et il entreprend de codifier la course camarguaise naissante.
  • 1909.  Juillet.  Le Marquis de Baroncelli crée la Nacioun gardiano (Nation gardiane), avec pour objectif de défendre et maintenir les traditions camarguaises.
  • 1926. Création de la Croix camarguaise.
  • 20e s. Les Saintes-Maries-de-la-Mer attirent de nombreux artistes qui  viennent peindre, écrire, tournes films, prendre des photos….
    1. 1899. Yvan Pranishnikoff .
    2. 1920. Ernest Hemingway.
    3. Années 1950. Picasso et Brayer.
    4. 1975. Bob Dylan assiste au pèlerinage de mai…
  • 1948. Mgr Roncalli, nonce apostolique en France et futur pape Jean XXIII, célèbre aux Saintes le 500e  anniversaire de l’invention des reliques.
  • 1953. Octobre. La ligne de chemin de fer Arles – Les Saintes est fermée par manque de rentabilité.
  • Depuis les années 1960. Les Saintes-Maries-de-la-Mer vivent au rythme du tourisme.

 

 

Musées, monuments et bâtiments remarquables des Saintes-Maries-de-la-Mer (13)



 

 

Saintes-Maries-Musee-Patric

Musée Baroncelli © Verlinden.

 

  • Musée et maison du marquis de Baroncelli
    1. Dans l’ancien Hôtel de Ville.
    2. Documents recueillis par le marquis Folco de Baroncelli-Javon :
      1. Mode de vie traditionnel de Camargue.
      2. Histoire des Saintes-Maries-de-la-Mer.
      3. Dioramas présentant la faune camarguaise (dont une héronnière),
      4. Mobilier provençal du 18e s.
      5. Vitrines consacrées à Van Gogh, au marquis, au peintre russe Yvan Pranishnikoff
      6. Archéologie.
      7. Folklore.
      8. Musée de cire du Boumian.

 

 

Saintes-Châtea-d'Avignon-Fo

Château d’Avignon géré par le Conseil général 13 © philipus – Fotolia.com.

 

  • Château d’Avignon et son domaine.

 

 

Course-Camargaise-2--Fotoli

Course Camarguaise © Philophoto – Fotolia.com.

 

  • Arènes.
    1. Début des années 1930. Construction.
    2. La ville des Saintes-Maries-de-la-Mer est membre du l’Union des Villes Taurines Françaises.
    3. Trois formes de course de taureaux sont présentées: la Course camarguaise, la Corrida, et la Corrida de rejón.
    4. Des spectacles non taurins sont aussi  présentés dans les arènes.

 

 

Saintes-Maries-Hotel-de-Vil

Hôtel de Ville © Verlinden.

 

  • Hôtel de Ville.
    1. Construit dans les années 1930.
    2. Décoration par le peintre Marcel Dyf.
  • Plan d’eau aménagé pour la vitesse en planche à voile.
    1. Espace aménagé à proximité du village .
    2. Le plan d’eau permet des  tentatives de record de vitesse en planche à voile.
  • Mas de Méjanes.
    1. Egalement connu comme  Domaine Paul Ricard.
    2. Sur les rives de l‘étang de Vaccarès.

 

 

Saintes-Maries.-Enseigne.-P

Shopping  « Far West » et Blue-Jeans © Verlinden.

 

 

 

Monuments chrétiens des Saintes-Maries-de-la-Mer



 

 

Saintes-Maries.-Eglise-Toit Saintes-Maries-de-la-Mer-2

Toit de l’église fortifiée Notre-Dame-de-la-Mer et vue du village depuis le toit © Verlinden.

 

  • L’église fortifiée des Saintes.
    1. Eglise Notre-Dame-de-la-Mer.
    2. Classée monument historique.
    3. 9e s.10e s. et 12e s.
    4. 13e s. Tour de guet flanquée d’une tourelle d’escalier.
    5. 15e s. Fortification. Mâchicoulis et chemin de ronde.
    6. Crypte à l’emplacement primitifs de Notre-Dame-du-Radeau (reliques de Sarah).
    7. Sarcophage (MH).
    8. Nombreux ex-voto.

 

 

Manifestations et événements aux Saintes-Maries-de-la-Mer


 

 

 

Saintes-Maries-Barque-des-S

Barque des Saintes-Maries-de-la-Mer © Verlinden.

 

 

  • Pèlerinages .
    1. 24 – 25 mai. Le pèlerinage célèbre notamment la patronne des Gitans, la « Vierge noire » sainte Sarah.
    2. Fin octobre. Saintes Marie Jacobé et Salomé.
    3. Les deux premiers pèlerinages sont historiquement très anciens et évoquent une tradition chrétienne, celle du débarquement des premiers chrétiens sur le rivage de Camargue1. Celui des Gitans, plus récent, n’est pas mentionné avant le milieu du 20e s.
  • Marchés.
    1. Tous les lundis et vendredis sur la place de la mairie.

 

 

La Nature aux Saintes-Maries-de-la-Mer (13)


 

 

 

Cheval Camargue Fotolia_52772490

Cheval Camargue © Elenarts – Fotolia.com.

 

© photosjcc – Fotolia.com.

 

 

 

 

 

Parc Naturel Régional de Camargue

 

 

Les plages

 

 

Plages Stes-Maries-de-la-Mer © Fotolia.com

 

⇒Voir article Plages des Bouches-du-Rhône

 

 

Plages des Stes-Marie-de-la-Mer. Camping Les Clos du Rhône © Philippe Devanne – Fotolia.com

 

 

Les spots de planche à voile

 

 

Saintes-Planche-vitesse-Fot

Spot de records de vitesse aux Saintes-Maries-de-la-Mer © jmblog – Fotolia.com.

 

 

Célébrités liées aux Saintes-Maries-de-la-Mer


 

 

Saints et Saintes

 

  • La liste et la présence de chacun sont l’objet d’importantes recherches.
  • Notre point de vue est de considérer avec intérêt les liens entre les différentes preuves ou fortes présomptions existant ici et là car elles constituent un faisceau important et convergent.
  • Amadour ou Amateur.
    1. Il se serait établi dans une grotte à Rocamadour.
  • Joseph d’Arimathie.
    1. Membre du Sanhédrin secrètement converti à l’enseignement du Christ.
    2. Joseph demande à Ponce Pilate l’autorisation d’emporter le corps de Jésus. Ensuite, il l’ensevelit dans son propre sépulcre, taillé dans le roc.
    3. Porteur du précieux Graal.
  • Lazare de Béthanie.
    1. Le ressuscité.
    2. Frère de Marie et Marthe de Béthanie.
    3. Possible 1er évêque de Marseille.
  • Marcelle et Suzanne
    1. Femmes disciples du Christ.
  • Marie-Jacobé.
    1. Demi-sœur de Marie, mère du Christ.
    2. Epouse de Clopas.
    3. Mère de Jacques-le-Mineur.

 

 

Marie-Madeleine © Verlinden.

 

 

  • Marie de Béthanie – Marie-Madeleine
    1. Sœur de Marthe de Béthanie et de Lazare.
    2. La question de savoir si Marie de Béthanie et Marie de Magdala sont la même personne à savoir Marie-Madeleine est un vaste sujet.
  • Marie-Salomé.
    1. Demi-sœur de Marie, mère du Christ.
    2. Femme de Zébédée.
    3. Mère de Jacques de Zébédée et de Jean de Zébédée, plus connu sous le nom d’Apôtre Jean. Tous deux sont membres du « groupe des douze », appelé par la suite douze Apôtres.
    4. Marie-Salomé est parfois appelée Salomé la Myrophore  : du grec muron, « parfum liquide » et du verbe phorein, « porter » (Qui porte du parfum liquide), parce qu’elle est l’une des femmes qui accompagnent le Christ au tombeau.
  • Marthe de Béthanie.
    1. Sœur de Marie de Béthanie et de Lazare.
    2. Sainte Patronne de la ville de Tarascon.
  • Maximin.
    1. Intendant de Lazare et de ses sœurs Marthe et Marie.
    2. Marie serait morte dans ses bras à Saint-Maximin.
    3. Maximin pourrait avoir été évêque d’Aix.
  • Sarah.
    1. Sainte Sarah (ou Sara e Kali, la Vierge noire) est la patronne des Gitans qui l’honorent chaque 24 mai lors du pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer.
  • Sidoine.
    1. Sidoine (ou Cedonius) est l’aveugle de naissance guéri par Jésus (Jean, IX).
    2. Sidoine aurait succédé à Maximin et serait le 2ème évêque d’Aix après avoir été auparavant le premier évêque de Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme, sous le nom de Restitut.

 

 Célébrités des Saintes-Maries-de-la-Mer

 

  • Baroncelli-Javon (Folco de). 18691943. Ecrivain, poète, manadier, mainteneur et rénovateur des traditions camarguaises.
    1. Fondateur de la Nacioun Gardiano.
    2. Enterré à l’emplacement de son mas du Simbèu, près de l’embouchure du Petit-Rhône.
  • Chomel (Christian). Né à Grans (13).
    1. Célèbre raseteur.
    2. Il vit aux Saintes-Maries-de-la-Mer depuis 2002.
  • Colomb de Daunant (Denys), Nîmes, 21 novembre 1922Nîmes, le 22 mars 2006. Ecrivain, poète, photographe et cinéaste.
    1. 1952. Auteur et le coscénariste du film Crin-Blanc réalisé par Albert Lamorisse.
  • Pranishnikoff ( Ivan Petrovitch). Russie 3 mai 1841 Saintes-Maries-de-la-Mer. 16 avril 1909. Peintre russe.
    1. 1909. Mort et inhumé aux Saintes-Maries-de-la-Mer.
  • de Plata (Manitas). Sète, 7 août 1921 –  Montpellier 5 novembre 2014.
    1. Le célèbre guitariste venait aux Saintes-Maries-de-la-Mer depuis toujours à l’occasion du pèlerinage.
  • Van Gogh (Vincent). 18531890.
    1. 10 au 16 juin 1888. Lors de son séjour aux Saintes-Maries-de-la-Mer,  l’artiste peint trois tableaux et réalise onze dessins.

 

 

Films liés aux Saintes-Maries-de-la-Mer


 

 

  • 1952. Crin-Blanc. Albert Lamorisse.
  • 1963. D’où viens-tu Johnny ? Noël Howard.
  • 1972. La course du lièvre à travers les champs. René Clément.

 

 

Articles liés aux Saintes-Marie-de-la-Mer


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article concerné.

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.