Chrisme. Symbole introduit par Constantin 1er. Eglise de Coll, vallée de Boí, Catalogne.

 

 

 

Accueil Provence 7

Année 314 : concile d’Arles


 

 

 

 

 

 

 

Chrisme-bague

Chrisme sur une bague.

 

 

 

314 – 2014


 

 

  • Il y a 1700 ans se tenait en Arles, le premier grand concile de l’histoire.
  • Les dates des 313 et 314 sont tout à fait fondamentales puisqu’elles constituent la naissance officielle du Christianisme.

 

 

Contexte : le Christianisme entre le 1er Siècle et le 3e Siècle


 

 

  • Depuis la mort et la résurrection du Christ jusqu’en 313. Le Christianisme naît et se développe.
    1. Les femmes et les hommes se réunissent les uns chez les autres.
    2. Quelques uns ont davantage de responsabilités, ils sont évêques, prêtres, exorcistes, diacres…
    3. Les édifices de cultes sont très rares et petits.
      1. Ceux qui existaient en le plus souvent été détruits lors des persécutions.
    4. Les textes sont rares et en langue grecque, pour l’essentiel. Les évangiles commencent à circuler.
    5. Les objets de culte semblent pas exister encore dans le sens et la forme que nous leurs connaissons.
    6. Les sarcophages sont païens mais des premiers signes apparaissent discrètement sur des panneaux. Un berger se transformera en Jésus…
    7. Des symboles du type graffitis existent.
    8. Le Christianisme n’est pas connu.
    9. La Provence a été au premier plan de cette « pré-histoire » du Christianisme.
      1. Arrivée de Terre Sainte des acteurs majeurs et des premiers témoins de la Vie Du Christ.
        1. Marie-Madeleine, Marthe, Lazare, Maximin, les Saintes Maries, l’épouse de Ponce Pilate
      2. Retour massif de milliers de soldats « provençaux » envoyés au Proche-Orient avec les légions romaines.
      3. Parmi ces soldats, les officiers et les officiers supérieurs sont principalement issus de la Provence.
  • Le Christianisme connaît aussi des persécutions.
    1. Les persécutions commencent en Terre Sainte au 1er s., avec la mort suivie de la Résurrection du Christ, avec les persécutions des Juifs à l’égard des Chrétiens : Etienne, Jacques…
    2. Des jugements parfois accompagnés d’exécutions vont se multiplier.
      1. Dans un premier temps, au 1er s. et 2e s. il ne s’agit pas de « persécutions d’Etat » mais plutôt de dénonciations de la part de « cultes concurrents ».
      2. Le personnage de Néron serait le premier persécuteur mais il s’agit davantage de la folie du prince que d’une raison d’Etat.
      3. Sous Marc-Aurèle, les persécutions prennent une autre dimension à l’image de ce qui se passe à Lyon en 177 avec l’exécution de 47 chrétiens parmi lesquels l’évêque Pothin, qui pourrait avoir alors été l’unique évêque des Gaules, Blandine et ses compagnons.
  • Les plus terribles persécutions sont celles qui sont activées sous Dioclétien avec des zones (l’Afrique) et des moments (notamment 303305) particulièrement funestes.
  • Le père de Constantin, Constance Chlore, veille à protéger l’Occident (France, Espagne, Italie, Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas) des persécutions impériales.
    1. v. 304. Les cas de Victor de Marseille et de Vincent de Valence en Espagne montrent que des exécutions précédées de tortures ont malgré tout eu lieu.

 

 

Le premier concile d’Arles / Le second concile de l’histoire


 

 

  • Le mot « Concile » est employé la première fois à Jérusalem pour une rencontre en Pierre et Paul.
  • 313. Par l’édit de Milan, Constantin 1er  fait reconnaître la religion catholique.
  • 313. Le premier « concile » de l’histoire se tient à Rome en octobre à l’initiative de l’empereur Constantin.
    1. On parle en la circonstance plutôt d’un synode.
    2. 3 évêques gaulois sont présents : Marinus d’Arles, Reticius d’Autun et Maternus de Cologne.
  • 314. L’empereur Constantin 1er convoque le concile d’Arles qui commence le 1er août.
    1. Ce concile correspond au sens que nous donnons aujourd’hui à ce mot.
    2. C’est pourquoi ,il est souvent considéré comme le 1er Concile Officiel de la Chrétienté.

 

La question du donatisme est l’un des motifs de convocation du concile d’Arles

 

  • Le donatisme est une doctrine chrétienne qui se développe dans le diocèse d’Afrique romaine aux 4e s et au 5e s.
  • La doctrine doit  son nom à Donat le Grand, évêque de Cases-Noires (Cellae Nigrae) en Numidie.
  • Les donatistes s’opposent à l’Eglise trinitaire par leur refus de la validité des sacrements délivrés par des évêques qui avaient « failli » lors de la Grande Persécution de Dioclétien (303-305).
  • Déjà, en 313, le « concile de Rome » avait condamné cette position.

 

 

Les participants du Concile d’Arles


 

 

  • La liste des participants qui est établie à partir du document officiel du concile a une valeur considérable :
    1. La liste nous indique avec certitude l’état du Christianisme en Gaule en 314.
    2. La liste nous montre l’ancienneté des premiers évêchés de France.
    3. La liste confirme l’importance considérable de la Provence dans le Christianisme officiel naissant.
  • Le lieu du concile, Arles, démontre à quel point cette cité était alors l’une des capitales protocolaires de l’Empire Romain.
    1. Faute d’élément de preuve, personne n’a évoqué la « coïncidence du choix d’Arles » par Constantin pour la tenue de ce concile et la proximité des lieux de vie des premiers chrétiens débarqués en Provence :  Les Saintes-Maries-de-la-Mer, Tarascon, Aix….
    2. Comment ne pas y avoir un symbole fort ?

 

Le concile réunissait seize évêques gallo-romains (sur un total d’une trentaine en Gaule).

 

  • Arles. 5 représentants.
    1. Evêque Marinus, accompagné du prêtre Salamas et des diacres Nicasius, Afer, Ursinus, Petrus.
  • Apt. 2 représentants du diocèse et de l’évêque.
    1. Romanus.
    2. Victor.
  • Autun. 1 représentant.
    1. Riticius,
  • Bordeaux. 1 représentant.
    1. Orientalis.
  • Eauze . 2 représentants.
    1. Mamertin ou Mamertinus, accompagné du diacre Leontius.
  • Lyon. 2 représentants.
    1. Evêque Vocius accompagné de l’exorciste Getullin.
  • Marseille. 2 représentants.
    1. Evêque Oresius accompagné du lecteur Nazareus.
  • Mende.  1 représentant.
    1. Genialis, diacre. Délégué par l’Église du Gévaudan . Il deviendra évêque du diocèse du Gévaudan.
  • Nice. 2 représentants.
    1. Innocentius, diacre.
    2. Agapista, exorciste.
  • Orange. 1 représentant de l’évêque Faustin.
    1. Un clerc.
  • Reims. 1 représentant.
    1. Bétause.
  • Rouen. 2 représentants.
    1. Avitianus en compagnie du diacre Nicetius.
  • Vaison . 2 représentants.
    1. Evêque Daphnus accompagné de l’exorciste Victor.
  • Vienne. 2 représentants.
    1. Evêque Verus accompagné de l’exorciste Beclas.



  • Cologne / Trèves. 1 représentant.
    1. Materne évêque de Cologne, Trèves et Tongres.
    2. Il est considéré comme proche de l’empereur Constantin.
    3. Il aurait participé au concile de Rome en 313.
  • Trèves. 1 représentant.
    1. Agrice.
  • La Galice. 1  représentant
    1. 1 évêque
  • Grande-Bretagne. 5 représentants dont 3 évêques.
    1. Eborius. Evêque de la cité d’York.
    2. Restitutus. Evêque de la cité de Londres.
    3. Adelfius. Evêque de la cité de Lincoln (civitas Colonia Londenensium).
    4. 1 prêtre et 1  diacre.
  • Tunisie / Thuburbo Majus. 1 représentant.
    1. Faustus, évêque.

 

 

Les décisions du concile d’Arles


 

 

Le concile d’Arles adopte 22 canons.

 

 

© Photobank – Fotolia.com.

 

  • Le concile condamne le donatisme.
  • Le concile reconnaît le service armé comme un devoir du chrétien (canon 3).
  • Le concile fixe la date officielle de Pâques.
  • Le concile reconnaît la validité du baptême administré par un païen (canon 9). Le concile de Florence (1439) confirmera cette décision.
  • Le concile condamne fermement les clercs qui gardent des relations avec des femmes.
  • Le concile ne reconnaît pas aux diacres de pouvoir servir l’Eucharistie (canon 15).
  • Le concile indique que les diacres doivent rendre honneur aux presbytres (canon 18).
  • Le concile annonce des mesures concernant le mariage chrétien et la consécration des évêques.

 

 

Absence du Pape au concile


 

 

  • Les pères conciliaires regrettent « l’absence » du pape Sylvestre.
    1. Ils estiment qu’ils doivent lui faire part des nombreuses décisions prises et lui demander de tout entériner.
  • Sur le fond, l’absence du pape trouve plusieurs explications :
    1. Le « Pape » n’assiste qu’aux assemblées qui ont lieu dans sa cité.
    2. Gardien de la Tradition de Rome, celle de Pierre, le Pape ne voulait pas en sortir.
    3. Pour certains, son élection était trop récente et il devait faire face à des problèmes à Rome.

 

 

De nombreux autres conciles se tiendront en Arles


 

  • 353 à l’instigation de Constance II, fils de Constantin.
  • 435443451453/454462463475476.
  • 524554v. 590.
  • 682.
  • 813.
  • 1037 – 1041.
  • 12051234126312701275.
  • 1448 1457 (ou 1453).

 

 

 314 – 2014. Célébration du 1700e anniversaire


 

 

314---2014.-Concile-d'Arles

1700e anniversaire célébré par l’Académie d’Arles.

 

 

Quelques uns sont présent pour l’événement

 

  • Journée d’études ouverte par L. Jean-Maurice Rouquette, Président de l’Académie d’Arles, Conservateur en Chef Honoraire du Patrimoine.
    1. Mgr. Christophe Dufour, Archevêque d’Aix et d’Arles est présent.
    2. Mr. Hervé Shiavetti, Maire d’Arles et Vice-Président du Conseil général est présent.
  • Ces contributeurs de qualité sont les seuls témoins responsables.

 

Comment ne pas s’étonner de la faible attention donnée à cette date anniversaire ?

 

  • Au niveau de l’Eglise – de l’Eglise de France et de l’Eglise de Provence.
  • Au niveau des médias.
  • Au niveau des Chrétiens du Monde, d’Europe, de France et de Provence ?

 

 

Livres liés à 314 Concile d’Arles


 

 

Constantin

2013. Vie de ConstantinEusèbe de Césarée. Texte critique F. Winkelman, introduction et notes Luce Pietri, traduction Marie-Josèphe Rondeau. Editions Cerf.

 

 

The-first-SevenConcils

1983. The First Seven Ecumenical Councils (325-787). Their History and TheologyLeo Donald Davis. Liturgical Press.

 

 

Articles liés à Monuments Romains en Provence


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

                              

 

 

 

 

 

 

Mots Clés :
.