Fond d’après Paul Cézanne. Montagne Sainte-Victoire.

 

 

Provence 7

Liste des Peintres célèbres en Provence

 

 

 

 

 

 

  • Abdou (Michel). Marseille 31 octobre 1945. Peintre.
  • Abel (François Barthélemy Marius). Marseille 28 février 1832 Paris 1870. Peintre.
    1. Elève des Beaux Arts de Lyon. Sujets religieux et historiques.
  • Agoty (Jacques Gautier d’). Marseille 1710 Paris 1781. Graveur.
  • Aicardi (Hubert). Marseille 21 mars 1922 Marseille, janvier 1991. Peintre.
    1. Naissance rue Sainte, à Marseille.
    2. 1940. Il entre aux Beaux-Arts de Marseille dans la classe de Canépa.
    3. Il multiplie les expositions aux Etats-Unis, à Paris, Bruxelles, São Paulo, Londres
    4. A Marseille, il reste fidèle à la galerie Jouvène.
    5. Il peint, au 11 rue Commandant-Imhaus, à Marseille.
    6. Aicardi est connu pour ses marines, ses paysages rocheux, ses bords de mer, ses quartiers en  démolition…
    7. Ses effets de lumière combinent éclats de couleurs et transparences par des couches successives sur lesquelles il pose un glacis.
  • Alaux (Jean-Pierre). La Ciotat 14 novembre 1925. Peintre. Décorateur.
  • Allar (Marguerite). Marseille 1er août 1899Marseille 22 janvier 1974. Peintre et professeur.
  • Allègre (Raymond). Marseille 27 août 1857 Marseille 1933. Peintre paysagiste.
    1. Il étudie auprès de Bonnet, Antoine Vollon et Jules Laurens.
    2. Il expose à Paris et en Provence.
    3. 1889. Il reçoit une médaille de Bronze à l’Exposition Universelle.
    4. La visite de Venise est un enchantement et il s’y établira.
    5. Ses paysages sont très appréciés avec des bords de mer, des criques marquées par sa lumière.
    6. Marseille, Soir d’été, Matinée d’été sur MarseillePortrait de femme au chemisier rouge… comptent parmi ses créations les plus connues.
  • Allio (René). Marseille 8 mars 1924 Paris 27 mars 1995. Peintre. Cinéaste.
    1. Il travaille à Marseille comme décorateur avec de jeunes compagnies théâtrales avant de poursuivre à Milan et à Cologne.
    2. Il participe à l’architecture du Théâtre Sarah-Bernhardt de Paris… et à la rénovation du théâtre du Gymnase à Marseille.
  • Ambrogiani (Pascal). Marseille 10 novembre 1909Marseille 10 décembre 1989. Peintre.
  • Ambrogiani (Pierre). Ajaccio 16 janvier 1907Allauch 23 octobre 1985. Peintre.
    1. Facteur de profession, il a comme devise « Peindre avec les couleurs du Soleil !« .
    2. Ami d’Antoine Serra, il participe à la nouvelle peinture marseillaise.
    3. Marcel Pagnol le surnomme « Raimu de la peinture« .
  • Antonini (André). Marseille 18 janvier 1924 Aix-en-Provence 17 février 1993. Peintre.
  • Apy (Eugène Achille). Aix 22 ou 27 mars 1840 Marseille après 1912. Peintre-décorateur. Caricaturiste. Mutualiste.
  • Arditi (Georges) Marseille 1914-. Peintre.
  • Arène (Jean). Marseille 11 septembre 1929. Peintre.
  • Arleston (Christophe ou Scotch). Aix-en-Provence 14 août 1963. Scénariste de Bande Dessinée.
  • Arnaud (Marcel). Marseille 8 octobre 1877Aix-en-Provence 18 mars 1956. Peintre. Directeur des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence.
    1. Ses natures mortes et ses portraits sont connus mais le style « arnaldien » s’affirme le mieux dans les paysages avec ses pinèdes.
    2. Il occupe l’atelier de Cézanne et se passionne comme lui pour le Pays d’Aix.
    3. Il est considéré comme l’un des maîtres de la lumière provençale.
  • Aubert (Augustin). 23 janvier 1781 – 5 novembre 1857. Peintre.
    1. Environ de Montredon.
  • Audibert (Charles). Marseille 27 novembre 1815 – 20 septembre 1838. Peintre.
  • Audibert (Louis). Marseille, rue d’Oran 11 juin 1880Marseille 22 mars 1983. Peintre.
    1. Il étudie aux Beaux-Arts.
    2. 1900. Il découvre Cézanne et les Impressionnistes à l’Exposition Universelle de Paris.
    3. Sa première exposition est à Toulon.
    4. Il peint la Provence avec une richesse d’ocres, de rouges et de bruns.
    5. Il réalise des panneaux pour l’Opéra de Marseille et le Palais de Justice.
    6. Il donne des leçons de peinture à Winston Churchill.
  • Autran (Henri). Marseille octobre 1926. Peintre.

 

  • Avy (Joseph Marius Jean). Marseille 21 septembre 1871. Peintre.

 

  • Barberiis (Eugène de). Marseille 9 mars 1851Sanary 29 novembre 1937. Peintre.
  • Barry (François). Marseille 13 mai 1813Saint-Laurent-du-Var (06) 3 septembre 1909. Peintre de la Marine.
  • Beaugean (Jean Jérôme). Marseille 1764– ? Graveur.
  • Baugean (Jean-Jérôme). Marseille 18 juin 17641830. Peintre. Graveur.
  • Bedeau (Pierre). Paris 1647Marseille 1707. Peintre.
  • Belliard (Zephyrin). Marseille 16 février 1798Paris 1861. Peintre. Portraitiste.
  • Bérengier (Henri). Marseille 18801943. Graveur.
  • Bernard (Pierre). Paris 15 août 1704Marseille 7 novembre 1777. Peintre.
  • Bernard (Valère). Marseille 10 février 1860Marseille 8 octobre 1936.
  1. Elève des Beaux-Arts à Paris.
  2. Affiche lithographiée.
  3. Eaux-fortes.
  4. Poète, il est en relation avec les félibres.
  5. Il écrit des romans.
  • Berto (Joseph Bertocchio dit Jo). Marseille 22 novembre 1907Marseille 25 juin 1978. Lithographe.
  • Billet (Etienne). Marseille 26 décembre 1921 – 19 mai 1888. Peintre.
  • Bistagne (Paul). Marseille 18501886. Peintre de marines.
  • Blanc (Benoît dit Bénoni). Gémenos 21 mars 1812 Gap 12 juillet 1887. Peintre.
  • Bonnard (Pierre). 18671847.
  1. Le peintre du Cannet est d’abord élève de l’académie Julian.
  2. 1889. Il forme le groupe des nabis « prophètes », disciples de Gauguin.
  3. Bonnard multiplie affiches, lithographies, manifestes, couvertures et illustrations de livres, panneaux décoratifs…
  4. Ses paysages parisiens et ses scènes d’intérieur comme Nus au bain le distinguent.
  5. Il s’installe dans une roulotte à Vernon avant de descendre au Cannet.
  6. Le musée de l’Annonciade à Saint-Tropez et le musée de  Bagnols-sur-Cèze conservent de remarquables œuvres.
  • Bonnefoy (Henri). Arreau (Hautes-Pyrénées) 20 juin 1894Marseille 10 mars 1975. Peintre.
  • Bounieu (Michel Honoré). Marseille 1740Paris 1814. Peintre. Graveur.
  • Bourgeois (Fernand). Vaucluse, 1900 – .
  1. Il commence par le dessin et la caricature.
  2. Il publie des illustrations, affiches et cartes postales humoristiques.
  3. Années 1950. Il commence un travail de peintre.
  4. Depuis son mas de Rustrel, il va peindre le Luberon et la région de Marseille.
  5. Sa palette est riche d’ocres, de rouges, de bruns, de verts et de bleus lumineux.
  • Bouvet (Henry Marius-Camille). Marseille 7 novembre 1859 – ? 1945. Peintre. Elève des Beaux-Arts, à Lyon. Portraits, paysages, marines et scènes de la vie quotidienne.
  • Boze (Honoré). Ile Maurice 1830Marseille 1909. Peintre. Dessinateur. Graveur.
  • Braque (Georges). 18821963.Peintre cubiste à l’Estaque.
  1. Apprenti peintre-décorateur puis académie Humbert à Paris.
  2. Ecole des Beaux-Arts.
  3. Il commence par des paysages de la côte normande (Honfleur notamment) et des paysages nordiques (Belgique notamment).
  4. 1906. Il découvre la Provence avec L’Estaque et La Ciotat. Sa période fauve commence alors avant qu’il ne se tourne vers le cubisme à l’occasion de sa rencontre avec Picasso.
  5. 1907. Il découvre Cézanne.
  6. Ses tableaux les plus connus : Paysage à l’Estaque (1907), Maisons à L’Estaque (1908)…
  7. Le musée de l’Annonciade à Saint-Tropez , la Fondation Maeght et l’auberge de la Colombe d’or de Saint-Paul-de-Vence conservent des œuvres parmi les plus renommées.
  • Bréa (Louis parfois connu comme Ludovic).  Connu de 1475 à 1523. Peintre.
  1. Le plus grand primitif de Nice.
  2. Issu d’une famille ligure ayant émigré à Nice.
  3. Peintre comme son père et ses deux frères.
  4. De Gênes à Six-Fours une quinzaine d’œuvres authentifiées et une quinzaine attribuées montrent son originalité.
  5. Il est connu comme le spécialiste de la peinture religieuse, notamment les retables.
  6. Il a fait école.
  • Brest (Fabius Germain Joseph). Marseille 31 juillet 1823 – 5 Novembre 1900. Peintre. Spécialiste de la peinture orientaliste.
  • Briata (Georges). Marseille 5 janvier 1933. Peintre.
  • Brun (Clément). Avignon 1865 1920. Peintre.
  1. Beaux-Arts de Paris. Elève de Pierre Grivolas, William Bouguereau et Tony Robert-Fleury.
  2. 1889. Sa Rue de Villeneuve-les-Avignon est reconnue.
  3. 1909. Son portrait d’Antoine Bonnard lui vaut une médaille.
  4. Il joue un rôle majeur dans la renaissance de la peinture avignonnaise en fondant et en présidant le groupe des Treize (Belladen, Bergier, Bil, Brun, Colombier, Deprez, Firmin, Flour, Gras, Huard, Lesbros, Meissonnier, Montagné).
  • Brun (Jean). 1941Marseille. Peintre et architecte.
  • Brunel (Jean-Baptiste). Avignon 3 octobre 1844Avignon 14 novembre 1919. Peintre.
  1. Ecole des Beaux-Arts d’Avignon. Il est l’élève de Paul Saïn.
  2. Il se perfectionne à Paris auprès de Robert-Fleury et de Bouguereau.
  3. 1884. 1ère exposition au Salon des artistes français auquel il est fidèle pendant près de 30 ans.
  4. Paysagiste, il laisse de nombreuses œuvres liées au Rhône : Soir d’automne, Aurore, Crépuscule, Sous les arbres de Barthelasse, Passeur Saint-Privat, Matinée de Juillet sur les bords du Gardon
  • Cabasson (Joseph). Marseille 20 décembre 1841 – 4 août 1920. Peintre. Aquarelliste.
  • Cadenel (Léon). Marseille 25 avril 1903Marseille 14 juin 1985. Peintre. Céramiste. Relieur. Graveur.
  • Camoin (Charles). Marseille 28 septembre 1879Paris 20 mai 1965. Peintre.
  1. Famille de peintres-décorateurs.
  2. 18951896. Ecole des Beaux-Arts de Marseille.
  3. 1898. Atelier Moreau.
  4. Il se lie avec Manguin, Marquet et Matisse.
  5. 1904. Il expose au Salon d’Automne dans la « Cage aux fauves ».
  6. Après la guerre de 19141918, il partage son temps entre ParisMontmartre et Saint-Tropez.
  • Camoin (Victorin, dit Victor). Riez 2 mars 1824Espinousse 14 août 1856. Peintre.
  • Canepa (Jean Frédéric). Marseille 10 décembre 18941981. Peintre.
  • Caravaque (Jean-Baptiste). Sculpteur. Peintre. Menuisier.
  • Caravaque (Louis).Sculpteur. Peintre. Menuisier.
  • Carelman (Jacques). Marseille 1929. Peintre. Décorateur. Illustrateur.
  • Carzou (Jean). Syrie 1er janvier 1907Marsac-sur-L’Isle (Dordogne). Peintre.
  1. Autodidacte, il expose dans les grands salons parisiens.
  2. 1949. Il reçoit le prix Hallmark.
  3. 1960. Il tombe amoureux de La Provence.
  4. Années 1990. Il réalise 600m2 de peintures inspirées de l’Apocalypse pour l’église du Couvent de la Présentation à Manosque qui deviendra une Fondation Carzou.
  • Casile (Alfred). Marseille 9 février 1848Marseille 1er juin 1909. Peintre paysagiste.
  1. 1879. « Peintre du dimanche » il est remarqué au Salon des artistes français où il obtient une mention.
  2. Il fréquente Pissaro, Sisley, Monet, Jongkind, Boudin.
  3. Il quitte Paris pour revenir dans sa Provence en restant fidèle à sa « gamme de gris » ce qui lui fait représenter une Provence austère.
  • Cauvin (Louis). Toulon 18161900. Peintre.
  1. Les navires venus d’Orient le fascinent…
  2. 1839. Il débute avec une série d’aquarelles orientalistes.
  3. Il représente ensuite les paysages de la côte varoise.
  4. Nommé peintre de la Marine à Toulon, son talent éclate.
  5. Ses retours de pêcheurs, ses barques échouées et ses villages perdus sont des chef-d’œuvres.
  1. En Provence, son œuvre considérable est liée à Aix-en-Provence et à L’Estaque.
  • Chabaud (Auguste). Nîmes 4 octobre 1882Graveson 23 mai 1955.
  1. 1898. Cours de Grivolas en Avignon.
  2. Ecole des Beaux-Arts, à Paris.
  3. Atelier Cormoni.
  4. 1913. Il fait partie de l’avant-garde qui expose à l’Armory Show de New York.
  5. Attaché à sa Montagnette, entre Tarascon et Avignon, il y applique ses noirs et ses bleus profonds.
  6. Sa palette s’éclaircit après tout en traitant de l’âpreté des saisons sur le sol.
  • Chagall (Marc). Vitebsk (Russie) 1887Vence 20 mars 1985.
  1. 1910. Il arrive en France et fréquente Montparnasse et la Ruche.
  2. 1923. Après un retour en Russie, il revient en France où il fréquente les surréalistes.
  3. 1950. Sous l’influence de son marchand, Aimé Maeght, il s’installe à Saint-Jean-Cap-Ferrat, puis à Saint-Jeannet et à Vence.
  4. Malraux lui commande le plafond de l’Opéra de Paris.
  5. Son œuvre est variée : céramique, vases (en forme de femme, de coq, de soleil), grands panneaux de mosaïques, bas-reliefs, sculptures et surtout vitraux dans le Monde entier.
  6. 1973. Inauguration du musée du Message biblique à Nice.
  • Chaix ou Chays (Louis). Peintre.
  • Chaix ou Chays (Georges). Peintre. 17401810.
  • Chaix-Bryan (Pierre). Décorateur. Marseille 12 août 1903 – 28 septembre 1967.
  • Chamar (Alain Martin-Chave, dit). Marseille 2 juin 1926 – 31 décembre 1979. Peintre. Paysagiste.
  • Chasse (Barthélemy). Naples 1659 Marseille 1720. Peintre.
  • Chataud (Alfred). Marseille 17 août 1833 Alger 1908. Peintre orientaliste.
  • Cocteau (Jean). 18891963. Peintre mais aussi écrivain, cinéaste, dessinateur, metteur en scène de théâtre.
  1. 1957. Chapelle Saint-Pierre à Villegranche-sur-Mer.
  2. Salle des mariages de Saint-Jean-Cap-Ferrat.
  3. Le musée de Menton qui porte son nom rassemble de nombreuses œuvres.
  4. Coaraze. Grand cadran solaire en céramique.
  • Constantin (Jean-Antoine). Marseille Bonneveine 20 janvier 1756Aix-en-Provence-9 Janvier 1844. Peintre. Aquarelliste. Graveur.
  1. Formation à Marseille auprès de Kappeller père puis à l‘Académie de France à Rome, dirigée par Vien, l’un des grands maîtres de l’esthétique néoclassique.
  2. De retour en France, il dirige l’école de dessin d’Aix-en-Provence où il forme de nombreux peintres parmi lesquels Granet.
  3. Chassé par les révolutionnaires, il s’établit à Digne.
  4. Parmi ses œuvres, Orage.
  • Conte ou Comte (Meiffren). Marseille 1624Marseille 10 mars 1705. Peintre.
  • Cornellier (Etienne). Marseille 1er février 18371902. Peintre.
  • Coste (Gérard, Alain, Michel). Marseille 24 mars 1939.
  1. Diplomate. Spécialiste du Japon. Peintre. Ecrivain.
  1. Etudes à Paris auprès de Letuaire et de Guérin.
  2. Très vite il revient en Provence où il se perfectionne seul au contact de la nature.
  3. Professeur aux Beaux Arts de Toulon, il forme notamment Louis Cauvin.
  4. Il travaille ses paysages autour de Toulon et de Revest-les-Eaux.
  5. Soleil couchant et orages menaçants le fascinent.
  6. Parmi ses œuvres : La Vallée des angoisses, La corniche du Mourillon
  • Crapelet (Amable). Auxerre 1er juin 1822Marseille 19 mars 1867. Décorateur.
  • Crémieux (Edouard). Marseille 21 janvier 1856 – En déportation mai 1944. Peintre.
  1. Encouragé par son maître de dessin Marius Guindon, il part pour Paris auprès de Bouguereau et de Tony Robert-Fleury.
  2. Il s’installe à Paris dans un petit atelier au 8, rue Belfond.
  3. Son travail est récompensé par de nombreuses médailles et récompenses.
  4. C’est à Marseille qu’il réalise ses paysages aux coloris subtils, avec marines et calanques. Ex. Brumes roses.
  5. Ami de José Silbert, Etienne Martin et Joseph Garibaldi, il fait vivre le Salon des artistes marseillais.
  1. Il se forme aux Beaux-Arts d’Avignon avec Jules Flour.
  2. Maître du paysage, il signe de grandes œuvres : La Vallée de la Durance, Le Pont du Gard, La Lessive, Les Carrières
  3. 1928. Il rejoint le groupe des Trente.
  • Dagnan (Isidore). Marseille 1794Paris 8 novembre 1873. Peintre. Paysagiste.
  • Dagoty (Jacques). Marseille 1717 – Paris 1785. Graveur.
  • Dandré-Bardon (Michel François). Aix 1700Paris avril 1783. Peintre.
  • Daniel (Jérôme). 1649v.1728. Peintre.
  • Daniel (Jean-Baptiste). v. 1656Meyrargues 1720. Peintre.
  • Daret (Jean). Bruxelles 1613Aix-en-Provence 1668. Enterré à l’église Saint-Sauveur. Peintre remarquable. Grand décorateur.
  1. Elève de Van Opstal à Bruxelles.
  2. Voyage en Italie.
  3. 1637. Arrêt à Aix au retour d’Italie. Il n’en repartira plus. Il s’installe rue Cardinale où il restera près de 30 ans.
  4. Décoration de l’hôtel d’Espagnet.
  5. Plafond ovale du boudoir de l’hôtel d’Estienne.
  6. Pavillon Vendôme.
  7. Escalier de l’hôtel de Château-Renard et peinture « Le Triomphe de la Vertu » qui enthousiasme Louis XIV.
  8. Tableau : Guitariste, conservé au musée Granet.
  • Dassy (Jean, Joseph). Marseille 27 décembre 1796 – 27 juillet 1865. Peintre. Lithographe.
  1. Elève des Beaux-Arts de Paris.
  • Daumas (Yvan). Marseille 15 juin 1943. Peintre.
  1. Elève de Paul Bret aux Beaux-Arts de Marseille.
  • Daumier (Honoré). Marseille 26 février 1808Valmondois 11 février 1879. Dessinateur. Caricaturiste. Sculpteur. Peintre.
  1. Naissance dans une famille d’ouvriers. Autodidacte.
  2. 1830. Début de la carrière de caricaturiste. Il en publiera environ 4000…
  • Décanis (Théophile). Marseille 1er février 1848 – 13 février 1917. Peintre paysagiste.
  1. Il a pour parrain Pierre Letuaire.
  2. Il devient professeur de dessin dans les écoles communales de Toulon où il enseigne pendant 30 ans.
  3. Il produit des dessins satiriques.
  4. 1873. Il produit ses premiers tableaux sur le thème de gastronomie : La Pêche, La Chasse, Préparatifs d’une bouillabaisse
  5. Il est également l’auteur de paysages provençaux dont la composition est hardie tels que son Paysage à Saint-Raphaël.
  • Dellepiane (David). Gênes (Italie) 18 octobre 1866Marseille 25 juin 1932. Peintre (paysages, affiches…).
  • Detaille (Albert). Marseille 12 février 1903-6 novembre 1996. Peintre. Dessinateur. Photographe. Publications.
  • Di Russo (Sauveur Marius). Marseille 11 janvier 1897Marseille 18 novembre 1983. Peintre.
  • Dobler (Laurent Auguste Henri). Marseille 17 décembre 1863 Aix 15 avril 1941. Peintre. Historien d’art.
  • Dubout (Albert). Marseille 15 mai 1905Saint-Aunès (Hérault) 27 juin 1976. Dessinateur. Caricaturiste.
  • Dufeu (Edouard Jacques). Marseille 1840Grasse 1er décembre 1900. Peintre. Aquarelliste. Graveur.
  • Dufour (Eugène). Marseille 1873Marseille 1941. Peintre.
  • Dufy (Raoul).  Le Havre 3 juin 1877Forcalquier 23 mars 1953. Peintre. Dessinateur.
  1. Il étudie à Paris dans l’atelier du peintre Bonnat.
  2. Ses toiles représentent des foules animées, des rues pavoisées, des paysages nautiques, des courses hippiques…
  3. 1908. Sa visite de l’Estaque en compagnie de Braque marquent une évolution forte dans sa création.
  • Dunoyer de Segonzac (André). 18841974.
  1. Etudes de dessin, de peinture et de gravure aux Beaux-Arts de paris et à l’académie Julian.
  2. Avec notamment Boussingault, La Fresnaye, Mare, Moreau… il fonde La Bande noire en réaction contre le fauvisme et les couleurs vives.
  3. L’essentiel de son inspiration vient de paysages, nus, natures mortes, scènes de vie quotidienne.
  4. Le musée de l’Annonciade à Saint-Tropez conserve plusieurs de ses œuvres.
  5. On le reconnaît comme animateur de la troisième génération des « peintres de Saint-Tropez et du Midi » après les pointillistes et les fauves.
  • Duparc (Françoise). Murcie (Espagne) 15 octobre 1726Marseille 2 octobre 1778. Peintre.
  • Durandi (Cristoforo). Originaire de Sienne, il vit à Nice au 15e s. ce qui en fait un contemporain de Louis Bréa.
  1. Son style est plus austère et plus expressif que celui de Louis Bréa.
  2. Le musée Masséna de Nice conserve sa sainte Agathe du retable de saint Jean-Baptiste : le visage affiche des lèvres serrées minces et une carnation claire cernée d’un brun léger contrastant avec une robe dans les tons sombres. Une touche rose du manteau apporte une note de douceur.
  3. Le gouvernement de Nice le charge, avec son frère Jacopo, de peindre les armes ducales à la poupe de la galère Saint-Maurice.
  4. 1469. Il achève le retable de la chapelle Saint-Sébastien, à Cannes.
  5. A Aix, il travaille pour l’église Notre-Dame-de-Grâce.
  • Engalière (Marius). Marseille 9 août 1824 – 16 mars 1857. Peintre.
  • Esbe (René Esbérard, dit René). Avignon 6 janvier 1897Marseille 1990. Dessinateur humoristique. Caricaturiste.
  • Espercieux (Jean-Joseph). Marseille 22 juillet 1757Paris 6 mai 1940. Sculpteur.
  • Eula (Francis). Roubion 1921 1996. Peintre.
    1. Paysagiste autodidacte qui passe sa vie à La Ciotat, Marseille et Cassis.
    2. Ses paysages sont de superbes témoignages de la vie rurale en Provence avant la guerre de 39-45.
  • Fauchier (Laurent). Aix-en-Provence 11 mars 1643 – 25 mars 1672. Peintre. Graveur.
  • Faudran (Jean-Baptiste). Marseille dans la maison des Faudran de Lambesc 16111669. Peintre.
  1. Il suit les cours de l’académie Saint-Luc, à Rome.
  2. Poussin inspire sa création.
  3. 1640. De retour à Marseille, il réalise de prestigieuses œuvres de commande.
  4. Seuls 5 de ses tableaux ont traversé le temps parmi lesquels L’Adoration des Mages, acquis par le musée Longchamp de Marseille.
  • Ferrari (Antoine). Marseille 1er février 1910 Marseille 1995. Peintre.
  1. Il devient artiste-peintre contre l’avis de son père.
  2. A 17 ans, il vit  dans le Paris des Montparnos avec Brayer, Leprin, Pascin
  3. Il revient à Marseille étudier aux Beaux-Arts.
  4. Profitant d’une bourse et de deux prix, il retourne à Paris avant de passer près de 5 ans à Alger.
  5. 1968. Antoine Ferrari quitte définitivement son atelier parisien où Soutine l’avait précédé.
  6. Le Vieux-Port de Marseille et la montagne Sainte-Victoire deviennent ses sources d’inspiration.
  • Feuillet (Maurice). Paris 18 juin 1873 – 15 avril 1968. Journaliste. Dessinateur.
  • Finson (Louis). Peintre.
  • Forty (Jean-Jacques). Marseille 8 janvier 1744Aix 24 décembre 1800. Artiste. Décorateur. Maître-Serrurier.
  • Fouquier (Victor). Peintre.
  • Fragonard (Jean-Honoré). Grasse 17321806.
  1. Il nait dans une famille de parfumeurs de Grasse.
  2. Il est élève dans l’atelier de Boucher, 1er peintre du roi.
  3. 1752. A peine âgé de 20 ans, il reçoit le Prix de Rome pour son tableau Jéroboam sacrifiant aux idoles.
  4. 1756. Visite de l’Italie.
  5. 1765. Il est reçu à l’Académie de peinture et sculpture avec Le Grand Prêtre Corésus se sacrifiant pour sauver Callirhoé.
  6. Il abandonne ensuite le genre historique pour se consacrer à la peinture libertine pour laquelle il est surtout connu.
  7. 1766. Les Hasards heureux de l’escarplette est l’expression de sa nouvelle orientation. La Chemise enlevée, Le feu aux poudres, La Déclaration suivent.
  8. Il fuit Paris et la Révolution pour se réfugier à Grasse dans la villa qui deviendra en 1975, la villa-musée Fragonard qui raconte l’histoire du parfum et de la parfumerie.
  • Froment (Nicolas). v. 1425 – 1430v. 1482.
  1. Son lieu de naissance est inconnu avec des hypothèses concernant la Picardie ou le Gard (Uzès)…
  2. 1461. Il réalise le Triptyque de la résurrection de Lazare conservé au musée des Offices de Florence.
  3. 1468. Il s’installe en Avignon, dans une maison rue de Puits-des-Bœufs.
  4. 1470. Il peint, à Aix, un retable dont le sujet est la mort de la Vierge qui a disparu depuis.
  5. 1475. Il devient un favori du roi René.
  6. Nicolas Froment réalise alors le célèbre triptyque du Buisson Ardent exposé à la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence.
  7. 1476. Il participe à la décoration de la livrée de Viviers en Avignon, nouvelle maison acquise par le roi René.
  8. v. 1482. La mort de Nicolas Froment intervient probablement peu après la peste d’Avignon.
  • Gacon (Anne). Ecrouves (Moselle) 15 septembre 1913Marseille 2 mai 1987. Peintre. Nouvelliste.
  • Gaillet (Philippe). Marseille 1924. Peintre.
  • Garibaldi (Joseph). Marseille 1863Marseille 7 mai 1941. Peintre.
  1. Célèbre « Vue de Cassis« .
  • Gauguin (Paul). Paris 8 juin 1848Les Marquises 8 mai 1903.
  1. 1888. Il vit une amitié houleuse avec Van Gogh à Arles.
  • Gaussen (Adolphe). Marseille 12 mai 1871 – 31 mai 1957. Peintre. Spécialiste des paysages côtiers et maritimes.
  • Gautier (François). Marseille 18421917. Peintre.
  • Gianelli (Antoine). Marseille 23 août 1896Marseille 23 mars 1983. Peintre. Décorateur. Graveur. Voyageur.
  • Gibert (Amédée). Marseille 1869 – 11 mars 1945. Peintre.
  • Girieud (Pierre). Paris 17 juin 1876Nogent-sur-Marne 26 décembre 1948. Peintre. Décorateur.
  • Gleiny (Jacques). Marseille 1911Paris 1979. Architecte. Peintre.
  • Grass-Mick (Augustin, Nicolas Georges Grassmick, dit. Paris 5 septembre 1873Marseille 27 janvier 1963. Peintre.
  • Grenier (Madeleine). Marseille 5 novembre 1929Bourg-la-Reine 2 janvier 1982. Peintre.
  • Grenier de la Croix (Charles François), dit Lacroix de Marseille. Marseille ? Paris ou Berlin 1782. Peintre de marines.
  • Grésy (Prosper). Boulogne-sur-Mer 15 juin 1804Nice 24 mai 1874. Peintre.
  • Grivolas (Pierre). Avignon, rue des Trois-Colombes, 2 septembre 18231906.
  • Guigou (Paul). Villars (Vaucluse) 15 février 1834Paris 21 décembre 1871. Peinte paysagiste.
  • Guindon (Marius). Marseille 18 octobre 18311918. Peintre. Sculpteur.
  • Guitton (Joseph). Marseille 1849Frioul 1911. Peintre.
  • Henry (Emile). Constantinople 1853 Marseille 1920. Peintre.
  • Iverni (Jacques). Ile-de-France v. 1435 / 1438 – ?. Peintre.
  • Jourdan (Théodore). Salon 29 juillet 1833Marseille 9 janvier 1908. Peintre.
  1. Il a pour professeur Emile Loubon.
  • Kapeller (Jean-Joseph). Marseille 1702Marseille 1790.
  • Klemenciewicz (Piotr). Marseille 11 février 1956. Peintre.
  • La Rose (Jean-Baptiste de). Marseille v. 1612Toulon 5 février 1687. Peintre.
  • Lacroix de Marseille (Charles François ou Delacroix). Marseille 1700Berlin 1779 ou 1782. Peintre. Paysagiste. Peintre de marines.
  • Lagier (Eugène Laurent Jules). Marseille 17 janvier 1817Paris 27 mai 1892. Peintre.
  • Laurana (Francesco). Dalmatie v. 1430Provence v. 1502.
  • Latil (Jean-Claude). Marseille 28 février 1932. Peintre. Décorateur au cinéma et au théâtre.
  • Lecomte ou Leconte (Ephraïm). Marseille v. 1650Marseille v. 1704. Peintre.
  • Léger (Fernand). Argentan 4 février 1881Gif-sur-Yvette 17 août 1955. Peintre. Céramiste. Sculpteur. Décorateur.
  • Lelée (Léo). 18421947. Peintre des Arlésiennes.
  • Leprin (Marcel François). Cannes 12 janvier 1891Paris 31 janvier 1933. Peintre. Décorateur.
  • Lesbros (Alfred). Montfavet 12 janvier 1873Avignon 17 avril 1940.
  • Lifferin (Josse). Peintre.15e s.  – 16e s.
  • Lombard (Alfred). Marseille 24 avril 1884Toulon 7 septembre 1973. Peintre.
  • Loubon (Emile). Aix-en-Provence 12 janvier 1809Marseille 3 mai 1863. Peintre. Paysagiste.
  1. Cet aixois est un paysagiste exceptionnel aux origines de l’école de peinture de Marseille.
  • Magaud (Dominique). Marseille 4 août 1817Marseille 23 décembre 1899. Peintre.
  • Manguin (Henri). Paris 23 mars 1874 Saint-Tropez 25 septembre 1949. Peintre.
  • Marseille (Pierre). Peintre. 18961976.
  • Martin (Etienne). Marseille 1856Marseille 1945. Peintre.
  • Martin (Pierre Balthazar, dit Paulin, puis Paul). Digne 16 août 1830 – 16 septembre 1903. Peintre. Aquarelles.
  • Martini (Simone). Sienne v. 1282Avignon 1344. Peintre.
  • Mattio (Laurent). Toulon 29 septembre 18921965.
  • Maureau (Jean). Avignon 17 décembre 18901974. Peintre.
  • Maury (François). Marseille 3 mars 1861Marseille 29 juin 1933. Peintre. Surtout paysagiste.
  • Mein (Etienne). Allauch 29 septembre 1865Marseille 5 mai 1938. Peintre. Graveur.
  • Meissonnier (Joseph). Avignon 4 mai1864Villeneuve-les-Avignon 1943. Peintre.
  • Mélik-Minassiandz (Edgar). Paris 11 juillet 1904 Cabriès 6 avril 1976. Peintre.
  • Mertens (Fernande Hortense Cécile, baronne de). Bruxelles 9 mai 1850Marseille 1924. Peintre. Spécialiste du pastel.
  • Mignard (Nicolas). 16061668. Peintre.
  • Mignard (Pierre II). 16401725. Peintre et architecte. Membre de l’Académie Royale d’Architecture.
  • Monge (Jules). Marseille 1855Paris 1934. Peintre.
  • Montagné (Louis). Avignon 19 août 1979Paris 12 février 1960. Peintre.
  • Monticelli (Adolphe). Marseille 18 octobre 1824Marseille 26 juin 1886. Peintre.Production très abondante.
  1. 1841. Apprenti droguiste, il suit les cours d’aquarelle de Ziem, puis ceux de l’école municipale de dessin.
  2. 1846. Monté à Paris, il décide de partager son temps entre la capitale et Marseille. Il fréquente Cézanne, Courbet, Corot, Guigou, Manet.
  3. v. 1860. Il trouve son style, ses thèmes (fleurs, sous-bois, fêtes galantes) et son support (des panneaux de noyer récupérés de vieux meubles).
  4. Considéré comme novateur par Van Gogh, il souffre d’une sur-consommation d’absinthe.
  • Moulinneuf (Etienne). Marseille 30 décembre 1706 – 18 avril 1789. Peintre. Franc-Maçon.
  • Moutte (Alphonse Jean Joseph Marie). Marseille 4 mars 1840 Marseille 21 avril 1913. Peintre.
  • Nardi (François). Nice 18611936. Peintre.
  • Olive (Jean-Baptiste). Marseille 31 juillet 1848Paris 13 mai 1936. Décorateur. Peintre de chevalet.
  1. Il affectionne les marines, les paysages et les natures mortes.
  • Papart (Max). Marseille 19 décembre 1911. Peintre. Graveur.
  • Papety (Dominique). Marseille 12 août 1815 – 20 septembre 1849. Peintre.
  • Parrocel (Joseph). 16461704. Peintre.
  1. Peintre de sujets religieux.
  • Parrocel (Pierre). Avignon 1664Paris 1739. Peintre.
  • Peson (Etienne). 16e s. Peintre de blasons et de tableaux d’églises.
  1. Il vit à Marseille où il embellit les églises de Saint-Laurent,  de Notre-Dame-de-la-Garde et des Prêcheurs, au Rouet.
  • Passet (Jacques). Marseille 1942. Dessinateur humoriste.
  • Peynet (Raymond). Paris 16 novembre 1908Mougins 1999. Dessinateur.
  • Picasso (Pablo Ruiz). Malaga 25 octobre 1881Mougins 8 avril 1973. Peintre. Dessinateur. Sculpteur.
  • Pin (Gilles). Marseille 7 avril 1720 Toulouse 1804. Ingénieur. Peintre.
  • Pinta (Henri). Marseille 1856Paris 1944. Peintre. Grand Prix de Rome 1884.
  • Ponson (Luc Raphaël). Solliès-Pont 12 mai 1835Marseille 31 janvier 1904. Peintre de marines.
  • Puget (François). Toulon 17 décembre 1651 – 6 octobre 1707. Peintre. Fils de Pierre Puget.
  • Quarton (Enguerrand). Picardie. 15e s. Peintre.
  1. Considéré comme l’un des principaux peintres de la deuxième école d’Avignon.
  2. 1453. Couronnement de la Vierge, conservé à Villeneuve-lès-Avignon.
  • Quilici (Jean-Claude). Marseille 1941. Peintre.
  • Rafier (Louis Ferrat, dit). Marseille 25 août 1894 – 23 novembre 1966. Caricaturiste. Eleveur de fox-terriers.
  • Rave (Joany). Lyon 1827Marseille 1882. Peintre. Dessinateur. Graveur.
  • Réattu (Jacques). 17601833. Peintre arlésien.
  • Renoir (Auguste). Limoges 1841Cagnes 3 décembre 1919. Peintre.
  1. Beaux Arts et atelier de Gleyre à Paris.
  2. 1874. Il expose avec les impressionnistes.
  3. Le Moulin de la Galette. Le Déjeuner des Canotiers. Le Portrait de Madame Charpentier.
  4. 1882. Séjours dans le Midi chez son ami Cézanne. La campagne le séduit, il peint la Sainte-Victoire et l’Estaque.
  5. La lumière et la luxuriance de la Côte-d’Azur le fascinent. Il vient peindre au Lavandou, au Cannet, à Cagnes.
  6. A Cagnes, il loue la maison de la Poste avant d’acheter la Ferme des Colettes en 1907. Il y construit une villa et un atelier.
  7. Bonnard, Matisse, Rodin lui rendent visite.
  8. Les Baigneuses. Le Jugement de Paris.
  • Revelly (Honoré). Marseille ? 1763. Peintre.
  1. Directeur de l’Académie de peinture de Marseille.
  • Rey (Marius). Marseille 18361927. Peintre.
  • Reynaud (François). Marseille 1825 – 10 mars 1909. Peintre. Portraits et paysages.
  • Reynaud (Marius Joseph). Peintre.
  • Ricard (Gustave). Marseille 1er septembre 1823Paris 23 janvier 1873. Peintre.
  • Richebé (Horace). Alger 23 novembre 1871Nice 4 novembre 1958. Peintre.
  • Rigaud (Jacques). Marseille v. 1681 Paris 1754. Dessinateur et graveur notamment de navires.
  • Roméo (Jules). Aix 1832Marseille 22 janvier 1909. Peintre en décors. Spécialiste des ex-voto.
  • Ronzen ou Ronsin (Antoine). Fin 15e s Début 16e s. Peintre qualifié de « vénitien ».
  • Roque (Jean Jacques). Marseille 8 janvier 1880 Marseille 6 décembre 1925. Peintre (paysages et scènes de genre).
  • Roubaud (Benjamin). Roquevaire (13) 1811 – Alger 1847. Caricaturiste.
  • Roure (Auguste-Louis). Avignon 26 avril 18781936. Graveur. Peintre.
  • Roux (Polydore). Marseille 29 juillet 1792 Bombay 12 avril 1833. Naturaliste. Dessinateur.
  • Roux (Joseph Ange Antoine) dit Antoine Roux père. Marseille 6 mars 1765 – 20 avril 1835. Peintre de marine.
  • Roux (Vincent Victor). Marseille 1er décembre 1928Paris 8 juin 1991. Peintre. Portraitiste apprécié de la Jet Set.
  • Roux-Renard (Marius). Orange 16 mai 1870Avignon 1936. Peintre.
  • Saïn (Paul). Avignon 5 décembre 1853Vaucluse 6 mars 1908. Peintre. Portraitiste.
  1. Peintre officiel de la IIIe République, il se flatte d’avoir réalisé plus de 2500 portraits.
  • Sari (Arsène Etienne). Marseille 7 octobre 1895Aubagne 8 novembre 1995. Peintre.
  • Sathal (Fred). Marseille 22 avril 1970. Plasticienne. Dessinatrice de Haute Couture.
  • Sébille (Albert). Marseille 20 juillet 1874Paris 8 juin 1953. Peintre.
  1. Il conçoit la silhouette du paquebot Normandie et décore des navires de guerre.
  • Serre (Michel). Tarragone (Espagne) 10 janvier 1658 Marseille 10 octobre 1733. Peintre d’origine catalane.
  1. Sa très réputée fresque La Peste ne doit pas faire oublier son dévouement lors de cette épidémie. Il distribue alors son énergie et sa fortune au point d’en ressortir ruiné.
  • Seyssaud (René). Marseille 15 juin 1867 Saint-Chamas 24 septembre 1952. Peintre. Natures mortes et paysages.
  • Soutine (Chaïm). Lituanie 18931943. Peintre.
  • Staël (Nicolas de). 1914Antibes 1955. Peintre.
  • Stick (Raoul Garcin, dit). Marseille 4 janvier 1891 – 2 octobre 1981. Dessinateur humoriste.
  • Suchet (Joseph). Marseille 28 juillet 1824 – 7 janvier 1896. Peintre.
  • Tchorlou (Jean de). Rodosto (Turquie) 25 décembre 1892Marseille 14 septembre 1969. Peintre.
  1. Réalise de nombreuses affiches peintes pour le théâtre et le cinéma.
  • Topino-Lebrun (Jean-Baptiste Pierre). Marseille 11 avril 1764Paris 31 janvier 1801. Peintre.
  1. Elève de David.
  2. Révolutionnaire. Guillotiné pour conspiration anti-Bonaparte.
  • Torrents y Amat (Stanislas). Marseille 22 mai 1839Cannes 6 novembre 1916. Origine espagnole. Peintre.
  1. Ecole des Beaux-Arts de Marseille.
  • Toubon (Guy). Marseille 30 octobre 1931. Peintre. Ecrivain.
  • Turner (Joseph Mallord William). 17751851.
  1. Le grand paysagiste anglais peint les paysage de la Provence : Arles, Avignon, Marseille.
  • Valabrègue (Abel). Marseille 3 mai 1902 – 6 juillet 1947. Journaliste. Peintre. Aquarelliste.
  • Valmalète (Cécile de). Paris 8 mars 1869Marseille 14 septembre 1949. Portraitiste.
  1. Créatrice des « Heures Musicales ».
  • Van Dongen (Kees). Près de Rotterdam 26 janvier 1877Monaco 1968, son corps est incinéré à Marseille. Peintre. Le dernier des fauves.
  • Van Gogh (Vincent Wilhem). Zundert (Pays-Bas) 30 mars 1853 Auvers-sur-Oise 29 juillet 1890. Peintre. Dessinateur.
  • Vasarely (Victor). Pées (Hongrie) 9 avril 1908 – 15 mars 1997. Dessinateur. Peintre. Sculpteur. Graveur.
  1. 1976. la Fondation Vasarely d’Aix-en-Provence est inaugurée par l’artiste.
  • Verdilhan (André Alexandre). Marseille 14 mars 1881Paris 2 juillet 1963. Peintre. Sculpteur.
  • Verdilhan (Louis-Mathieu). Saint-Gilles 24 novembre 1875Marseille 15 décembre 1928. Peintre. Paysagiste.
  • Vernet (Joseph). Avignon 14 août 1714Avignon 3 décembre 1789. Peintre.
  • Viguier (Fortuné). Marseille 18411916. Peintre.
  • Vimar (Auguste). Marseille 3 novembre 1851Marseille 23 août 1916. Dessinateur. Peintre animalier. Sculpteur.
  • Viterbe (Matteo Giovanetti de). Sienne ? – ?. Peintre du 14e s.
  • Washington (Georges). Marseille 15 septembre 1827Paris 1910. Peintre orientaliste.
  • Ziem (Félix). Beaune (Côte d’Or) 26 février 1821Paris 11 février 1911. Peintre.
  1. Amoureux du Bleu, il déclare « Le bleu est ici chez lui« .
  2. Le duc d’Orléans remarque ses aquarelles en 1839. Il est alors conducteur de travaux sur le canal de Marseille.
  3. Il voyage beaucoup : Nice, Rome, Venise, la Russie, le Proche-Orient, la Hollande, l’Afrique du Nord.
  4. 1860, il se fait construire un atelier à Martigues.
  5. Ses marines, ses lagunes séduisent jusqu’à Van Gogh.
  6. 1er peintre à exposer au Louvres de son vivant.
  7. Le musée Ziem de Martigues fait vivre son souvenir.

 

Mots Clés : , ,
.