Eglise Saint-Laurent. © Verlinden

 

 

Provence 7

Ollioules à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  • Ollioules est un bourg remarquable dressé à la sortie des gorges de la Reppe.
    1. Label « Village Fleuri » (3 fleurs).
    2. Label « Ville de Métiers d’Arts ».
    3. Label « Plus beaux détours »
  • Code postal. 83190.
  • Habitants. Ollioulais – Ollioulaises.
  • Superficie. 13,89 km2.
  • Altitude. 0 m -520 m.
  • Population. 13.167 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 07′ 59″  Est   5° 51′ 00″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation d’Ollioules (83)

 

 

Communes limitrophes d’Ollioules

 

 

Accès à Ollioules

 

 

Distances depuis Ollioules

 

 

 

La Nature à Ollioules

 

 

Les amoureux de la nature (randonneurs, escaladeurs, spéléologues…) sont gâtés à Ollioules.

 

  • Plaine dominée au Nord par les 2 massifs calcaires du Croupatier (534 m) et du Gros Cerveau (443 m).
    1. Belles ballades et points de vues exceptionnels.
      1. Belvédère du Gros Cerveau.
      2. Vues depuis la Courtine.
      3. Parcours de la D20 vers le Gros Cerveau et de la D8 dans les gorges d’Ollioules.
    2. Roches déchiquetées.
    3. Hautes falaises.
  • Emergence basaltique à La Courtine.
  • Grottes
    1. Grotte de Gaspard de Besse.
  • Arbres
    1. Magnifique pinèdes à Château-Vallon.
  • Rivière
    1. La Reppe se taille un passage entre les 2 massifs calcaires : gorges d’Ollioules avant de se jeter dans la Méditerranée à Sanary-sur-Mer.
    2. Gorges du Destel.
    3. Nappe souterraine de St-Philippe.
    4. Sources de St-Antoine et de la Baume.
  • Un tout petit bout de façade sur la Méditerranée.
    1. Glissée entre Toulon et la Seyne-sur-Mer, une étroite bande donne accès à la mer Méditerranée.
    2. La façade et de quelques hectomètres.
  • Cultures et élevage
    1. Vignes
    2. Oliviers
    3. Primeurs, fruits
    4. Fleurs. Ollioulles est surnommée « La Reine des fleurs« .
    5. Fromages de brebis (broussin) et de chèvre (cachat) qui étaient très appréciés des Toulonnais.

 

 

Histoire d’Ollioules

 

 

Préhistoire

 

  • Vestiges préhistoriques à la station de St-Estève (industrie du Bronze).
  • Grottes du château du Diable.
  • Ossuaire à Monier.
  • Tête peinte dans la grotte Chelo.
  • Habitat rupestre à la Courtine.

 

Antiquité

 

  • Camp-Oppidum ligure de la Courtine. Inscrit aux Monuments Historiques.
    1. Défenses massives.
    2. Citernes creusées dans le roc.
    3. Statue, monnaies, poteries…
    4. Tribu celto-ligure des Camatulici, qui appartiennent à la confédération des Salyens (Salluvii).
  • Oppidum – Castellas de Sainte-Barbe.
    1. 1 km au Nord-Ouest.
  • Carrière de meules de basalte utilisée par les Ligures, les Celtes et les Romains.
    1. A l’extrémité orientale du plateau de la Courtine.
  • Nombreux vestiges romains et gallo-romains découverts sur plusieurs sites.
    1. A proximité de l’église.
    2. A La Cordeille.
    3. A Saint-Estève.
    4. Culture de l’olivier.

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1044. Le site est mentionné comme Olivola (cité de l’olive).
    1. Seigneurie des Vicomtes de Marseille, puis co-seignerie des Vintimille et des Simiane.
  • Saint-Louis (Louis IX) s’y arrête sur la route du départ aux Croisades.
  • Fin de Moyen-Âge. Introduction des orangers et des citronniers.
  • 1382. La mort de la reine Jeanne Ière, à Naples, assassinée sur ordre de son cousin Charles de Duras.provoque  une crise de succession à la tête du comté de Provence.
    1. Les villes de l’Union d’Aix dont Ollioules soutiennent Charles de Duras contre Louis Ier d’Anjou.
    2. 1385. Le seigneur d’Ollioules, Bertrand de Marseille se rallie aux Angevins après la mort de Louis Ier.
  • La cité se distingue en prenant le parti de La Ligue.
    • La ville s’associe au capitaine Isnard.
  • Du 15e s. au règne de Louis XIV, Ollioules connaît un âge d’or.
    1. La superficie de la ville triple.
    2. Une bourgeoisie riche se développe.
    3. L’architecture est plus luxueuse.
    4. 1520.  La population rachète l’essentiel des droits seigneuriaux.
    5. Les cultures sont multiples : olivier, citronniers, orangers), fruits et légumes, safran, câprier… la culture des fleurs donne des premiers signes.
  • Le retournement est brutal.
    1. Le climat multiplie les mauvaises années.
    2. La peste de Marseille a des effets terribles.
    3. Les élites délaissent Ollioules au profit de Toulon et d’Aix-en-Provence,.
    4. 1688. Ollioules est privée de son port par la séparation de Saint-Nazaire (aujourd’hui Sanary-sur-Mer).
  • 1564. Visite du roi de France Charles IX.
  • Les Communautés religieuses sont nombreuses à s’installer à Ollioules :
    1. 16e s. Les Observantins.
    2. 17e s. Les Pères de l’Oratoire, les Ursulines et les Clarisses.
  • 1793 . De violents combats opposent les coalisés aux troupes républicaines venues assiéger Toulon.
    1. Le lieutenant colonel Elzéar-Auguste Cousin de Dommartin est blessé au combat. Il est  fait général de brigade sur le champ de bataille.
    2. L’état-major républicain occupe Ollioules et s’y installe en septembre, sous le commandement de Jean-François Carteaux.
    3. Napoléon Bonaparte est appelé à diriger l’artillerie et il donne les premières preuves de son talent militaire.
    4. Lors du siège de Toulon, Bonaparte loge au château de Montauban, à Ollioules.
  • Les gorges d’Ollioules gardent le souvenir du célèbre bandit Gaspard de Besse.

 

Epoque contemporaine

 

  • 19e s. Développement de l’horticulture.
    1. Les fleurs font la renommée d’Ollioules.
    2. L’immortelle commune est la production vedette d’Ollioules qui diversifie ensuite sa production.
    3. Second Empire. La création de la ligne de chemin de fer permet d’expédier les fleurs d’Ollioules dans toute l’Europe.
  •  Label « Ville et Mériers d’art« .
    1. Production de nougat.
    2. Fabrication d’anches en roseau pour les instruments de musique.
  • Création des Rencontres culturelles de Château-Vallon.
  • Théâtre National de la Danse et de l’Image.
    1. D’abord à Châteauvallon.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables d’Ollioules

 

 

  • Oppidum de la Courtine.
  • Oppidum de Ste-Estèves.
  • Oppidum du Garou.
  • Village médiéval
    1. Belles maisons à arcades serrées.
    2. Ruelles étroites, voûtées, arcs-boutants.
    3. Rue Marceau : jolie fenêtre Renaissance.
  • Jolie fontaine moussue.
    1. Place de l’église.
  • Château de Montauban.
    1. 17e s.
    2. A la sortie Est du village.
    3. Bâtiment massif flanqué de deux tours cylindriques.
    4. Parc avec dédale de grottes et de rocailles dans les galeries souterraines.
  • Château Vallon.
    1. 2 km au Nord-Est.
    2. 16e s. Porte.
    3. 17e s. Fortin flanqué de tourelles.
    4. Vaste citerne avec fragment de sculpture antique.
  • Château de Castellombre dit Villa Marguerite (jardin botanique),
    1. Siège de la C.R.S. n° 59.
  • Château de la Tourelle avec sa chapelle Saint-Louis.
  • Château de Graille.
  • Canal des Arrosant.
  • Télégraphe optique de Chappe.

 

 

Monuments chrétiens d’Ollioules

 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Laurent
    1. 12e s.Construction dans le style Roman.
    2. 15e s.Agrandissement. Façade très large avec un portail en arc brisé entouré de deux portes en arc de plein cintre (vantaux et verrous du 13e s.).
    3. Un clocheton couronné par un campanile domine la façade.
    4. Un clocher massif, également avec campanile, s’élève sur le chevet de l’église.
    5. Un ange en marbre attribué à Pierre Puget accompagne les fonts baptismaux.
    6. Inscrite aux Monuments Historiques.
  • Chapelle gothique

    1. Rue Baudin.
    2. A l’emplacement d’un ancien couvent.
  • Chapelle de Château-Vallon.
  • Ancienne chapelle de Notre-Dame de l’Espérance.

 

 

Manifestations culturelles et activités d’Ollioules

 

 

  • AvrilMai. Fête des Fleurs, corso fleuri.
  • Juillet. Médiévales d’Ollioules.
  • Août. Fête de la Saint-Laurent.
  • Août. Fête de la Saint-Éloi.
  • Août. Fête de Faveyrolles.
  • 1er w.e. d’octobre. Fête de l’Olivier.

 

 

Célébrités liées à Ollioules

 

 

  • Bencharif (Sofiane). Ollioules,  11 août 1986 -. Joueur de Football.
  • Besse (Gaspard de). Bandit célèbre.
    1. Ce bandit est connu pour ses attaques dans les gorges d’Ollioulles.
  • Besson (Jean). Ollioules 15 août 1938– Homme politique.
  • Bianco (Régis). Ollioules 27 août 1982– Joueur de rugby à XV
  • Bonaparte (Napoléon).
    1. 1793. Il loge à Ollioules au château de Montauban pendant le siège de Toulon.
  • Boudjellal (Mourad). Ollioules 5 juin 1960-.
    1. Fondateur et PDG de la maison d’éditions Soleil Productions.
    2. Président du Rugby Club Toulonnais (R.C.T.).
  • Bourhis (Stéphane). Ollioules 1972-. Danseur.
  • Brun (Jean-Pierre). Ollioules 8 février 1955-. Archéologue.
  • Castaner (Christophe). Ollioules. 3 janvier 1966-. Homme politique.
    1. Député de la Deuxième circonscription des Alpes-de-Haute-Provence.
    2. Vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
    3. Maire de Forcalquier.
    4. 2017. Porte-Parole du Gouvernement.
  • Charles IX . 15501574. Roi de France.
    1. 1564. Lors de son passage à Ollioules le roi octroie à la ville des faveurs en raison de son accueil exemplaire.
  • Coste (Charles). Ollioules, 8 février 1934-. Champion cycliste.
  • Dommartin (Elzéard Auguste Cousin de ). Général de division lors de la Révolution, blessé à Ollioules en 1793.
  • Dotto (Jean). Saint-Nazaire, 27 mars 1928Ollioules, 20 février 2000. Champion cycliste.
  • Durbec (Aimé). Ollioules, 13 septembre 1902 – 23 décembre 1991.  Joueur de Football. International.
  • Falconetti (Sonny). Ollioules, 31 janvier 1990 -. Joueur de rugby à XV.
  • Gallion (Olivier). Ollioules 17 septembre 1981 -. Joueur de rugby à XV. Fils de Jérôme Gallion.
  • Garcia (Jean-Louis). Ollioules, 20 septembre 1962-. Joueur de Football. Entraîneur.
  • Gavazzi (François). Ollioules, 21 février 1942 -. Peintre.
  • Guilavogui (Josuha ). Ollioules, 19 septembre 1990 -. Joueur de Football.
  • Hugo (Victor). Besançon, 26 février 1802 Paris, 22 mai 1885. Poète. Romancier. Dramaturge.
    1. Son passage dans les grottes d’Ollioules est bref mais particulièrement éclatant par le récit qu’il livre.
  • Jefferson (Thomas). 17431826. 3ème Président des Etats-Unis.
    1. Ambassadeur en France, il est de passage à Ollioules.
    2. Une plaque commémore son passage.
  • Joly (Damien). Ollioules, 4 juin 1992-. Nageur.
  • Kératry (Auguste Hilarion de). Ollioules, 1769-. Homme politique. Ecrivain.
  • Lantier (Pierre). Marseille, 30 avril 1910Ollioules, 4 avril 1998. Compositeur.
  • Puget (Pierre). Marseille, 16 octobre 1620 –  Marseille, 2 décembre 1694. Sculpteur. Peintre. Architecte.
    1. Il possédait une maison à Ollioules.
  • Robert (Hubert). Paris 22 mai 1733Paris 15 avril 1808. Peintre. Paysagiste. Aquaforteur. Dessinateur.
    1. Exposé au Musée des Beaux-Arts de Nice.
  • Roche (Raymond). Ollioules. 21 avril 1957 -. Pilote de vitesse moto.
  • Zazie. Boulogne Billancourt 18 avril 1964 – . Chanteuse. Son père architecte-Urbaniste habiterait à Ollioules.

 

 

 

 


 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.
// Exit if accessed directly if ( !defined('ABSPATH')) exit; /** * Footer Template * * * @file footer.php */ /* * Globalize Theme options */ global $responsive_options; $responsive_options = responsive_get_options(); ?>