Village perché de Coaraze © afishman64 – Fotolia.com.

 

 

Provence 7

Coaraze à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 06390.
  • Habitants. Coaraziens – Coaraziennes.
  • Superficie. 17,14 km2.
  • Altitude. 313 m – 1 414 m.
  • Population. 807 habitants (2013).
  • Coordonnées et CarteN 43°51’50.3″  E  7°17’42.4″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Coaraze.

 

 

Nom de Coaraze : la queue rasée ?

 

 

  • 1108. Castellum Cauderase est cité.
  • 1235. Coarasa est cité.
  • 1240. Cosarasa est cité.
    1. Certains le rapprochent de l’occitan coa rasa qui se traduit par queue rasée.
      1. Une légende raconte que le diable aurait eu la queue coupée en se prenant à un piège…
    2. L’autre hypothèse rapproche le nom du latin avec quadrata (ferme carrée) et cauda.
  • Le nom de la commune en occitan nissart est Coarasa.

 

 

Situation de Coaraze

 

 

 

Communes limitrophes de Coaraze

 

 

Accès à Coaraze

 

  • La RD15 traverse le territoire communal du nord au sud.
    1. Vers le Col St-Roch et Lucéram, au nord.
    2. Vers Bendejun, au sud.

 

Distances de Coaraze

 

 

 

La Nature à Coaraze

 

Rivières, eau

 

  • La commune est traversée nord-sud par les vallons du Paillon de Contes et de la Gravière.
  • Paillon.
    1. Fleuve côtier.
    2. Vallée et rives.
    3. Embouchure à Nice.
  • Ruisseaux affluents.

 

Forêts, arbres

 

  • Importantes forêts de conifères et de mimosas.
  • Des oliviers sont plantés en terrasse à proximité du village.
  • Cèdres du Férion.
  • Cyprès.
    1. Sur la place du village.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Culture d’oliviers.

 

Activités dans la nature

 

  • Excursions au Mont Férion (parcours fléché).
  • Route touristique « Du Soleil ».
  • Canyoning.
  • Réserve de chasse.

 

 

Histoire de Coaraze

 

 

Antiquité

 

  • Site primitif de Rocasparviera.
  • Occupation Ligure.
  • Arrivée des Celtes.
  • Conquête Romaine et antiquité gallo-romaine.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 13e s. Fief des Châteauneuf puis des Chabaud.
  • 1325. Robert le Sage acquiert le fief.
  • 1331. Robert Le Sage inféode le fief aux Marquesani.
    1. Daniel Marquesani est proche du roi Robert.
      1. Fin 13e s. Simple notaire immigré à Nice.
      2. 13291331. Daniel Marquesani devient coseigneur de La Turbie, puis coseigneur de Coaraze et Castellan à vie de Villefranche.
    2. Raymond Marquesani succède à son père en devenant Castellan de Villefranche.
    3. Louis Marquesani hérite de son père de la seigneurie de Coaraze.
      1. 1346. 14 septembre. Louis achète les possessions de damoiseau Boniface Chabaudi, seigneur de Roquebrune.
  • 1629. 2 mars. Coaraze est érigé en baronnie.
  • 17441748. Coaraze est l’objet d’une administration espagnole après que son seigneur ait prêté serment à l’Infant d’Espagne.
  • 18e s. Le village est relié par route à Nice.
    1. Le parcours se fait en 4 heures de diligence.
  • 1793. Bataille de Coaraze.
    1. Claude-Victor Perrin, futur maréchal Victor, repousse 3.000 Piémontais et un régiment d’émigrés avec un bataillon de 600 hommes.

 

Période contemporaine

 

  • 1954. 317 habitants.
  • 2013. 807 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Coaraze

 

 

Coaraze est l’un des plus beaux villages de France.

 

  • Appareil villageois circulaire.
  • Ruelles et passages voûtés.
  • Rues en calade.
  • Portes ogivales et plein cintre.
  • 1960. 8 cadrans solaires réalisés sur l’initiative du maire.
    1. Jean Cocteau signe Les Lézars.
  • 2008. La municipalité reprend le projet de cadrans solaires : mairie, place de l’église, école…
  • Traces de l’ancien château médiéval à proximité de l’église (échauguette).
  •  Château.
    1. A Cadempaul.
  • Moulins à huile.
  • Beaux points de vue.
    1. Depuis la plate-forme de l’ancien château.
    2. De la « Route du Soleil » qui mène au village.
  • Centre d’artisanat.

 

 

Monuments chrétiens de Coaraze

 

 

  • Eglise Saint-Jean-Baptiste.
    1. 14e s. Début de la construction.
    2. Nombreux remaniements.
    3. Façade néo-Romane.
    4. Nef à travées rythmiques flanquées de chapelles latérales.
    5. Décor baroque rustique.
    6. Statues en bois.
    7. 17e s. Toile.
    8. Belle Vierge en albâtre.
  • Chapelle Saint-Sébastien.
    1. A 1 km de l’entrée sud du village. Sur l’ancien chemin muletier de Nice par Châteauneuf-Villevieille.
    2. 1530. Chapelle votive édifiée pour protéger le village de la peste.
    3. 16e s. Fresques d’un anonyme représentant la vie de saint Sébastien. Une partie a été sauvegardée après la couverture par un badigeon.
    4. 2001. Classée Monument Historique.
    5. 2013. Travaux de rénovation engagés.
  • Chapelle BleueChapelle Notre-Dame-de-Piété ou des Sept-Douleurs.
    1. Face au village.
    2. Son nom familier pour la population locale est Notre-Dame-du-Gressier en raison des claies posées autour de la chapelle pour faire sécher les figues.
    3. Le surnom de chapelle Bleue lui est donnée après la réalisation d’un décor en camaïeu bleu représentant des scènes de la Vie du Christ.
      1. 1962.  Le peintre Ponce Fidelio, dit Angelo Ponce de Léon, réalise les peintures bleues d’une grande puissance.
  • Chapelle Sainte-Catherine.
    1. Sortie nord.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Pitié.
    1. 2 km ouest.
  • Plusieurs beaux oratoires.

 

 

Célébrités liées à Coaraze

 

 

  • Cocteau (Jean). 1889Maisons-Laffitte1963,  11 octobre  Milly-la-Forêt. Poète, graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste français.
    1. 1955. Il est élu à l’Académie française.
  • Mari (Alexandre). 1877, Coaraze –  1932Nice.  Maire de Nice 19271928.
    1. Avocat.
    2. L’une de ses cousines, Monique Mari, est l’épouse de Jacques Peyrat, maire de Nice de 1995 à 2008.
  • Péglion (Alain)  dit Alan Pelhon. 1946. 13 mai, Nice – 1994, 3 juin. Conteur, poète, écrivain, chanteur occitan.
    1. Instituteur.
    2. Une école de Nice porte son nom.
  • Vautier (Maguy). 1929, Lyon 2014, Coaraze. Poétesse et écrivaine.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Coaraze

 

 

  • Juillet. Fête Occitane.
  • Août. 14 et 15. Fête de l’Olivier. Bénédictions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.