Saint-Jean-Cap-Ferrat vu de la corniche. © Verlinden.

 

 

Provence 7

Saint-Jean-Cap-Ferrat à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • Saint-Jean-Cap-Ferrat est l’un des principaux sites résidentiels de la Côte d’Azur, avec de nombreuses et luxueuses propriétés.
  • Code postal. 06230.
  • Habitants. Saint-Jeannois.
  • Superficie. 2,48 km2.
  • Altitude. 0 m – 138 m.
  • Population. 1 767 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N  43°41’15.1″ E  7°19’48.8″Cliquer sur le lien pour afficher la communes de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

 

 

Situation de Saint-Jean-Cap-Ferrat (06)

 

 

Commune limitrophe de Saint-Jean-Cap-Ferrat

 

 

Accès à Saint-Jean-Cap-Ferrat

 

  • M. 6098. Basse Corniche.
  • Port de plaisance.
    1. Très beau site avec ses commerces, ses cafés et ses restaurants.
    2. Ecole de la mer, club nautique et école de plongée.
    3. Salle des fêtes sur le port.
    4. Médiathèque  entre l’église et le port.
    5. Plusieurs scènes du film Triplex (1991) avec Patrick Chesnais ont été tournées sur le port.

 

Distances de Saint-Jean-Cap-Ferrat

 

 

 

La Nature à Saint-Jean-Cap-Ferrat

 

 

Cap Ferrat et Beaulieu © Pasc06 – Fotolia.com

 

 

  • Jardin botanique Les Cèdres
    1. Propriété du roi Léopold II de Belgique.
    2. Le jardin est riche de nombreuses essences végétales.
    3. Le domaine appartient à la maison Marnier-Lapostolle qui y cultive notamment des espèces entrant dans la composition de l’alcool Grand Marnier (boisson à consommer avec modération).

 

Plages de Saint-Jean-Cap-Ferrat

 

  • Plage Les Fossettes.
    1. Accès par l‘avenue de Grasseuil.
    2. Non loin de la villa Ephrussi de Rothschild.
    3. Exposition très ensoleillée.
    4. Proximité de magnifiques fonds marins.
  • Plage Passable.
    1. Accès par le chemin de Passable.
    2. Dans la partie Ouest du Cap.
    3. Magnifique point de vue.
    4. Réputé comme point de passage de célébrités.
  • Plage Paloma.
    1. Cette plage est considérée comme l’une des plus belles de France.
    2. Accès par l’avenue Jean-Mermoz.
    3. Laplage donne côté Est à la pointe du cap Ferrat, dans l’Anse de la Scaletta.
    4. La plage se situe à proximité de la statue géante de la Madonna del S.Hospice.
    5. Le site est très fréquenté par les célébrités.

 

Chemins de randonnée

 

 

Pour mémoire

 

  • Parc zoologique du Cap Ferrat.
  1. 1950. Ouverture du parc
  2. 2009. Fermeture.

 

Histoire de Saint-Jean-Cap-Ferrat (06)


Histoire de la Ville de Nice

 

Antiquité

 

  • Le site est connu comme l’antique Anao occupée par les Ligures.
  •  v. 575. Les Lombards occupent le territoire.
  • 6e s. Le reclus saint Hospice y vit en ermite dans une tour de la pointe de la presqu’île.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 9e s. et 10e s. Les Sarrasins occupent les lieux.
  • 11e s. Les Sarrasins sont délogés.
  • 1388. Le hameau Saint-Jean, partie de la commune de Villefranche, est rattaché au duché de Savoie à l’occasion de la dédition du comté de Nice.
  • 1561. Le fort Saint-Hospice est construit par le duc Emmanuel-Philibert de Savoie.
  • 1613. Franchise du port de St-Hospice.
  • 1706. Le fort Saint-Hospice est pris et détruit par le duc de Berwick lors de la prise de Nice par la France.
  • 17201820. Saint-Jean passe plusieurs fois sous occupation française.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1860. Le territoire est définitivement rattaché à la France avec l’ensemble du comté de Nice.
  • 1904. Le hameau de Saint-Jean se sépare de Villefranche-sur-Mer et devient une commune.
    1. La nouvelle commune s’appelle d’abord Saint-Jean-sur-Mer,
    2. 1907. La commune prend le nom de Saint-Jean-Cap-Ferrat.
  • 1946. 1 573 habitants.
  • 2013. 1 767 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Saint-Jean-Cap-Ferrat

 

  • Villa Ephrussi-de-Rothschild.
    1. Musée et parc botanique
    2. 1883.  La baronne Béatrice de Rothschild, épouse le milliardaire Maurice Ephrussi.
    3. 1905. La baronne fait l’acquisition de 7 hectares de terrain sur l’isthme à la base du cap Ferrat. Elle y bâtit un somptueux palais.
      1. Des éléments décoratifs du 15e s. au 19e s. achetés lors de voyages autour du Monde sont rassemblés.
      2. 7 jardins thématiques sont créés dans un parc conçu comme le pont d’un navire dont l’étrave est pointée sur le large.
    4. 1934. La Villa Ephrussi de Rothschild ou Ile-de-France, ses jardins et ses collections d’art sont légués à l’Académie des Beaux-Arts de l‘Institut de France.
    5. 1937. La villa est ouverte au public.
    6. La villa compte plusieurs mécènes : l’Académie des Beaux-Arts, le Conseil général des Alpes-Maritimes, l’Association des Amis de la Villa...
  • Villa Maryland et son parc.
  • Villa Sylvia – Baïa Dei Fiori.
    1. Début 20e s. Propriété de l’Américain Ralph Curtiss.
    2. 1960.  L’égyptien Ilhamy Hussein en devient propriétaire. Il lui donne son nom actuel.
    3. Le domaine est réputé pour son jardin d’agrément.
  • Grand Hôtel du Cap-Ferrat.
    1. 1908.Construction au milieu d’un jardin comprenant environ 400 espèces différentes.
    2. 2011. Le Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, devient  « Palace ».
      1. Le Grand Hôtel est le premier de sa catégorie dans le sud-est de la France.
  • Villa Santo-Sospir
    1. La villa est située sur le versant ouest du cap Ferrat.
    2. Le nom est dérivé de saint Hospice en souvenir de l »ermite retiré sur le cap Ferrat au 6e s.
    3. 1931. Construite pour Marital Houzez dans un style régionaliste méditerranéen.
    4. Milieu 20e s. Francine Weisweiller, une riche héritière en fait l’acquisition.
    5. 1950. Le peintre et poète Jean Cocteau« tatoue » les murs, les plafonds et les vantaux des portes de graphismes sur les thèmes de la Méditerranée, des pêcheurs, du Soleil et de la mythologie grecque.
    6. 1951. Un moyen et un long métrages  sont produits sur La Villa Santo Sospir.
    7. 1959. Le film Le Testament d’Orphée  rend hommage au travail de Jean Cocteau.
    8. 2007. La propriété en totalité est inscrite aux Monuments Historiques.
  • Château Saint-Jean.
    1. 1899. Construction sur les plans de l’architecte Charles Bermond et sur la commande du banquier italo-allemand Carlo Wedekind.
    2. Style néogothique vénitien.
    3. Le domaine est acquis par  la princesse d’origine hongroise Vilma Lwoff-Parlaghy.
    4. L’Américaine Gloria Thompson le rachète.
    5. Le domaine devient  la propriété de Rosemarie Kanzler.
  • Tour de Saint-Hospice ou Tour gênoise
    1. La tour est sur le site de l’ancien château édifié à côté de la chapelle de Saint-Hospice, à la pointe de Saint-Hospice.
    2. Le château avait  pour fonction de défendre les côtes du Comté de Nice après le siège subi par Nice en  1543.
      1. La tour s’intègre à un système de défense qui comprend le renforcement du château de Nice, le fort du mont Alban, la citadelle Saint-Elme de Villefranche-sur-Mer et le fort de Saint-Hospice.
    3. v. 16081616. Construction du château qui est retardée par des problèmes de financement.
    4. 1706. Le château est détruit, comme le château de Nice, sur ordre de Louis XIV.
    5. v. 17451750. La tour de Saint-Hospice est construite.
      1. La tour comprend comprend un rez-de-chaussée servant de corps de garde et de cuisine pour la garnison.
      2. Les premier et second étages sont destinés au  logement.
      3. La tour pouvait loger 40 hommes.
    6. 1931. La tour est  classée Monuments Historique.
    7. La statue de la Vierge devait être placée sur la tour. Devant l’opposition des militaires, la statue est placée à côté de la chapelle.
  • Phare
    1. La position du cap en a toujours fait un point majeur pour la navigation côtière.
    2. Une tour à feu a longtemps occupé le site.
    3. 1827. Les Sardes font construire un phare.
    4. 1944. L’armée allemande détruit le phare.
    5. 19491951. Construction du phare actuel par les Ponts-et-Chaussées.
    6. Hauteur : 71 mètres.
    7. Portée. 45 kilomètres.
    8. L’ouvrage se visite.
    9. Voir article Liste des Phares en Provence.
  • Sémaphore.
    1. 1862. Construction sur ordre de Napoléon III.
    2. Il est aujourd’hui contrôlé par la Marine nationale.
    3. Il a pour fonction de réguler le trafic et de surveiller les départs d’incendie.

 

 

Monuments chrétiens de Saint-Jean-Cap-Ferrat


 

  • Église Saint-Jean-Baptiste
    1. 19e s. Construction.
    2. 1846. Presbytère.
    3. Sur l’emplacement d’une église primitive du 11e s. au lieu Ad Crottas qui évoque des grottes.
  • Chapelle Saint-Hospice.
    1. Située sur la pointe Saint Hospice.
    2. 17e s. Construction sur les ruines de la tour.
    3. La statue de bronze de la Vierge et l’Enfant de 11m de haut est à proximité de la chapelle.

 

Célébrités liées à Saint-Jean-Cap-Ferrat

 

 

  • Village de célébrités par excellence,  Saint-Jean-Cap-Ferrat est plus particulièrement lié à certaines personnalités qui y ont vécu.
  • Allen (Paul). Cofondateur de Microsoft.
  • Barre (Raymond). Premier Ministre français.
  • Chaplin (Charlie). Acteur. Réalisateur de films.
  • Churchill (Winston). Premier Ministre anglais.
  • Cocteau (Jean). Peintre. Poète.
  • Dufrenne (Michel). Philosophe.
  • Duncan (Isadora).
  • Ephrussi de Rothschild (Béatrice). Elle se fait construire une splendide villa.
  • Ferrat (Jean). Chanteur. C’est en regardant une carte de France que Jean Tenenbaum choisit de s’appeler Jean Ferrat.
  • Legge (Walter). Producteur de disques.
  • Matisse (Pierre). Marchand d’Art. Fils d’Henri Matisse.
  • Maugham (Somerset).
  • Niven (David). Acteur.
  • Rainier III de Monaco. Prince de Monaco.
  • Roi Léopold II de Belgique. Il fait construire une maison.
  • Saint Hospice. 6e s. Il réside sur le site en ermite.
  • Schefler (Yuri). Le « roi de la vodka ».
  • Schneider (Romy). Actrice.
  • Stellfeld (Jean Auguste ). Villa Boma.

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.