Pierre Puget. Gravure d’époque.

 

 

 

Accueil Provence 7

Pierre Puget, architecte, peintre et sculpteur


 

 

 

 

 

 

 

 

  • Architecte, dessinateur, peintre, sculpteur.
    1. Surnommé le Michel-Ange de la France.
    2. Pierre Puget est un représentant majeur de l’art classique français du Grand Siècle.
    3. Pierre Puget est l’un des pionniers de l’art baroque en France.
  • Marseille 16 octobre 1620Marseille 2 décembre 1694.

 

 

 

Charité-1-Verlinden

Dôme de La Vieille Charité. Marseille © Verlinden

 

 

Parcours et Vie de Pierre Puget


 

 

  • 1620. 16 octobre. Naissance à Marseille.
    1. Dans une maison construite par son père dans le quartier du Quartier du Panier.
    2. Au n°20 de la rue du Puits du denier, à l’angle de la rue du Petit Puits.
  • Son père Simon Puget est fils d’un agriculteur aisé, Paul Puget.
    1. Paul Puget dit Paulet possédait une vaste exploitation agricole à l’Estaque, à proximité de la vallée de Riaux.
    2. 1600. Simon Puget quitte l’agriculture pour devenir maçon à Marseille.
    3. Simon Puget épouse Marguerite Cauvin. Le couple a 9 enfants, 4 garçons et 5 filles. Seuls 3 garçons atteignent l’âge adulte : Jean, l’aîné né en 1611, Gaspard né en 1615 et Pierre né en 1620.
    4. 1622. 8 octobre. Pierre, âgé de 2 ans, perd son père qui meurt après la chute d’un échafaudage.
  • A 14 ans, Pierre est mis en apprentissage par sa mère chez maître Roman, spécialiste de la confection de mobilier d’église.
    1. Il travaille alors sur l’église Saint-Martin, aujourd’hui disparue.
  • v. 1638 1643. Pierre Puget fait son 1er voyage en Italie.
    1. Livourne.
    2. Florence.
    3. Rome.
      1. Atelier d’un sculpteur sur bois qui lui fait connaître Pierre de Cortone.
      2. Travaux sur la palais Barberini puis le palais Piti à Florence.
  • v. 1643 1644. Retour à Marseille où sa mère est malade. Il peint son portrait.
  • 1644. Décès de sa mère et partage des biens paternels avec ses deux frères.
  • 1645. A Toulon, Pierre Puget décore le navire Le Magnifique qui sera rebaptisé La Reine.
  • 1646. Séjour à Rome.
  • 1647. 8 juillet. Pierre Puget épouse Paule Boudet.
  • 1651. 17 décembre. Le couple a un fils François Puget qui sera peintre.

 

Œuvres de Pierre Puget


 

 

Pierre Puget Architecte

 

  • v. 1664. Portail de l’Hôtel de Ville de Toulon.
    1. Deux Atlantes.
    2. Ensemble portail, balcon et grande fenêtre.
  • 1666. Marseille. Cours Belsunce et Cours Saint-Louis.
    1. Pierre Puget conçoit plusieurs plans.
    2. La réalisation est confiée à Gaspard Puget et Mathieu Pourtal.
    3. Quelques rares vestiges des bâtiments du somptueux Cours subsistent encore.

 

 

Charité-6-Verlinden

Chapelle de La Vieille Charité. Marseille© Verlinden 

 

 

  • 1671. Lancement de la construction de la Vieille Charité selon les plans de Pierre Puget.
    1. A la mort de Pierre Puget, son fils François Puget poursuit la construction de la chapelle jusqu’à sa consécration en 1707.

 

 

Marseille-Halle-Puget-2

Marseille. Halle Puget © Verlinden

 

 

  • 1672. Dessin de la halle de la poissonnerie de Marseille.
    1. La construction est exécutée par un parfait homonyme, le maçon Pierre Puget.
  • Maison d’habitation de Marseille à l’angle de la rue de Rome et de la rue de La Palud.

 

 

Pierre Puget Peintre

 

 

17 tableaux attribués à Pierre Puget sont connus. Parmi eux :

 

  • Sainte Cécile.
  • L’Apparition de la Vierge au bienheureux Félix de Cantalice.
  • Le Baptême de Constantin.
  • Le Baptême de Clovis.
  • Portrait de la mère de Pierre Puget.
  • Le Sacrifice de Noé.
  • La Sainte Famille au palmier.
  • David tenant la tête de Goliath.

 

Pierre Puget Sculpteur

 

 

Toulon-Atlantes-Pierre-Puge

Toulon. Hôtel de Ville et ses Atlantes © Verlinden

 

 

100_430Toulon-Atlantes-2.-P

Toulon. Atlante de l’Hôtel de Ville © Verlinden

 

 

  • Avec l’Italien Pierre de Cortone, comme maître, Pierre Puget s’affirme rapidement en France au plus haut niveau.
    1. En France, Pierre Puget soutient la comparaison avec les Italiens Le Bernin et Michel-Ange.
  •  1656. Le portail de l’Hôtel de ville de Toulon avec ses deux Atlantes signe son entrée parmi les plus grands.
    1. Les Atlantes symbolisent La Force et La Fatigue.
    2. Les Atlantes sont inspirés à Pierre Puget par les portefaix débarquant des sacs de céréales depuis les navires du port de Toulon.
  • 1660. Pierre Puget signe Hercule terrassant l’Hydre de Lerne conservé au Musée des Beaux-Arts de Rouen.
    1. L’œuvre aussi connue sous le nom d’Hercule de Vaudreuil a été brisée sous la Révolution avant d’être reconstituée.
  • 16611662. Pierre Puget signe un Hercule Gaulois.
    1. Statue destinée au château de Vaux-le-Vicomte pour Fouquet.
      1. La statue est saisie par Colbert qui l’installe dans le parc du Château de Sceaux.
    2. La statue est conservée au Musée du Louvre, à Paris.
    3. La statue évoque deux travaux d’Hercule.
      1. Hercule est représenté assis sur la dépouille du Lion de Némée.
      2. Hercule tient dans sa main les pommes d’or du Jardin des Hespérides.
  • 1662. Sculpture du buste d’un philosophe (Hippocrate ou Chrysippe).
    1. Signé et daté, le buste est conservé au Cleveland Museum of Arts (USA).
  • v. 1664. Pierre Puget sculpte un bas-relief représentant L’Assomption.
    1. L’œuvre est destinée au duc de Mantoue.
    2. Elle est conservée au Musée Staatliche de Berlin.
  • 1664. Pierre Puget sculpte trois œuvres destinées à l’église Sainte-Marie-de-Carignan, à Gênes.
    1. Une Immaculée Conception pour le maître-autel dont Le Musée des Beaux-Arts de Marseille conserve un moulage en plâtre de cette statue.
    2. Un Saint-Sébastien dont une étude en terre cuite est conservée par le Musée du Petit-Palais, à Paris.
    3. L’évêque Alexandre Sauli dont le Musée Granet d’Aix-en-Provence conserve une étude en terre cuite.
  • 1681. Pierre Puget termine une statue de la Vierge tenant sur ses genoux l’enfant Jésus qui lui caresse le menton de sa main gauche.
    1. La statue est conservée au Musée de Sant Agostino de Gênes.

 

 

Pierre-Puget.-Milon.-Verlin

Réplique de Milon de Crotone (1682). Cours Estienne-d’Orves. Marseille © Verlinden.

 

 

  • 1682. Pierre Puget achève son célèbre Milon de Crotone.
    1. La statue est destinée à figurer dans le Jardin de Versailles.
    2. Le thème est celui de la vanité des efforts humains.
      1. Milon est un athlète invaincu à la lutte. Il tente de fendre un arbre avec ses mains.
      2. Les deux parties du tronc fendues par la frappe de Milon se referment sur ses mains, prisonnier il est dévoré par les loups que Pierre Puget remplacent par un Lion jugé plus digne.
      3. Une réplique de la statue est installée à Marseille à l’extrémité est du Cours d’Estienne d’Orves.
  • 1684. Pierre Puget  et son élève Christophe Veyrier réalisent une statue symbolique destinée à Louis XIV.
    1. Le thème de la statue est Persée et Andromède.
    2. Persée Géant représente le roi Louis XIV délivrant Andromède jeune qui représente la France.
    3. Cette œuvre est la seule représentation d’une femme nue par Pierre Puget.
  • 1689. Un bas-relief représente Alexandre le Grand et Diogène.
    1. La scène est celle du philosophe vivant très modestement dans la rue répondant à Alexandre Le Grand qui se propose de satisfaire un vœu du philosophe « Ote-toi de mon soleil« .
  • 1694. Pierre Puget réalise le bas-relief Saint Charles Borromée priant pour les pestiférés de Milan.
    1. Restaurée en 1953 et 1994, l’œuvre est conservée au Musée des Beaux-Arts de Marseille.

 

 

Articles liés à Pierre Puget


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.