Magnifique site de La Ciotat  © Marc Munari – Fotolia.com.

 

 

 

Accueil Provence 7

La Ciotat à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

  • La Ciotat excelle dans de nombreux domaines
    1. Berceau du cinématographe et de la pétanque.
    2. Chantiers navals d’hier, réparation et maintenance de yacht de luxe aujourd’hui.
    3. Site naturel exceptionnel avec son port, son Bec de l’Aigle, son île Verte
  • Le nom de la Ciotat vient tout simplement du latin civitas qui donne la cité en Français, la ciutat en provençal, ciéutat selon la norme mistralienne. Il signifie donc la Cité.
  • Code postal. 13600.
  • Habitants. Ciotadens.
  • Surface. 31,46 km2.
  • Altitude. 0 – 394 m.
  • Population35 631 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte.  N  43° 10′ 25″  E   5° 36′ 19″.  Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation de La Ciotat (13)


 

 

  • Vaste bassin en amphithéâtre ouvert sur la baie de La Ciotat.

 

Communes limitrophes de La Ciotat

 

 

 

Accès à La Ciotat

 

  • Autoroute A.50 entre MarseilleAubagne et Toulon.
  • RD 559. Depuis Cassis, à l’Ouest et vers St-Cyr-sur-Mer, à l’Est.
  • RD 141. Magnifique Route des Crêtes. Depuis Cassis vers La Ciotat.
    1. Parfois fermée pour cause de vents violents.
    2. Points de vue exceptionnels nécessitant toutefois une grande prudence, notamment avec les enfants.
    3. Route utilisée pour de nombreux tournages de films longs métrages, reportages et publicitaires.
  • RD 3. Vers Ceyreste.
    1. Belle route au travers des massifs.
    2. Nombreux sites de promenades.
  • Gare SNCF.
    1. Célèbre dans l’histoire du cinéma. Film des frères Lumière « Entrée du Train en gare de la Ciotat« 
    2. 866 Avenue de la Gare, 13600

 

 

Distances de La Ciotat

 

 

 

La Nature à La Ciotat


 

 

La Ciotat Nature © Verlinden.

 

 

  • La Ciotat possède un littoral de 20 km de long où se succèdent calanques, falaises et plages.

 

 

Bec-de-l'Aigle.-Patrick-Ver

Bec-de-l’Aigle © Verlinden.

 

  • Bec-de-l’Aigle / Cap Canaille.
  • Parc du Mugel.
    1. 12 ha de verdure et de plantations au pied du Bec de l’Aigle.
    2. Classé « Jardin remarquable« .

 

 

La-Ciotat.-Ile-Verte-2.-Pat

La Ciotat. Ile Verte © Verlinden.

 

 

 

 

Anse du Grand Mugel – Plage – Bec de l’Aigle – Ile Verte ©  Laurent – Fotolia.com

 

 

Plages de La Ciotat (13)

 

Plages de La Ciotat © MissKlik – Fotolia.com

 

⇒ Voir articles Plages des Bouches-du-Rhône et Plages de La Ciotat.

 

Plage-La-Ciotat-Patrick-Ver

La Ciotat. Grande Plage © Verlinden.

 

 

 

Histoire de La Ciotat


 

 

Préhistoire

 

  • 9000 av. J.-C. Abri de la Marcouline à Cassis, au pied du Cap Canaille, à la Baume Noire.
  • 3000 – 2000 av. J.-C. Présence humaine dans les collines de La Ciotat – Ceyreste.
  • Gîte d’Ellianac. Silex taillés, nourriture, sépulture.
  • Grotte de Terrevaine. Sépultures et objets.
    1. Site majeur pour le néolithique en Provence.
  • Abris du cirque de Mallombre.  Probable repaire des hommes primitifs.
  • Grotte de Fardeloup.  Pointes de flèches.
  • Abords du stade de l’Abeille.  Eclats de silex taillés et fragment de hache.
  • Grotte du Clou.
    1. 1983. Des membres du Spéléo-Club de La Ciotat y découvrent une alêne de l’âge du bronze : le plus ancien objet métallique de l’histoire  de La Ciotat.

 

 

Antiquité

 

  • 5s. av. J.-C. Les colons phocéens de Marseille créent la colonie de Kitharista Portus qui donnera son nom à Ceyreste.
  • 2e s. – 1er s. av. J.-C. Des vestiges de maçonnerie pouvant avoir appartenu à une exploitation oléicoles sont découverts en 2005.
  • 1er – 7e s. Bâtiments mis à jour en limite du rivage.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 7e s. Les invasions forcent les habitants à se réfugier sur l’oppidum voisin de Ceyreste.
  • Possession des vicomtes de Marseille.
  • 1365. L’abbaye de Saint-Victor de Marseille rachète les droits de la Seigneurie au comte des Baux.
  • 1429. 14 mars. Fin des querelles de territoires entre La Ciotat et Ceyreste.
  • 16e s. Le port est prospère. Il profite de l’essor du commerce du Levant. C’est à cette époque que le port s’entoure d’une enceinte fortifiée.
  • 1675. Fixation définitive des limites entre La Ciotat et Ceyreste.
  • 1720. Epargnée par la terrible épidémie de peste, La Ciotat approvisionne Marseille.
  • Début 19e s. Après les malheurs de la Révolution française, La Ciotat souffre d’attaques maritimes anglaises, la population quitte la ville massivement et la ville s’installe dans la pauvreté.
  • 1832. Juillet. Lamartine s’arrête à La Ciotat.
  • 1835. Doublement de la surface du port.
  • 1836. Louis Bénet lance à La Ciotat le 1er paquebot français à vapeur de la Méditerranée.
  • 1838. Mai. Stendhal fait un arrêt à La Ciotat.
  •  1848. La Révolution ruine Louis Bénet qui doit vendre les chantiers de constructions navales au Service des Messageries Nationales qui deviennent « Impériales » en 1853 et « Maritimes » en 1871.

 

 

Epoque contemporaine

 

 

Histoire de la Pétanque © minicel73 – Fotolia.com

 

  • 1895. 21 septembre. 1ère projection privée et gratuite de cinéma.
  • 1906. Le Fauvisme prend ses marques à La Ciotat. George Braque et Othon Friesz réalisent plusieurs tableaux dans la ville.
  • 1910. Première partie de pétanque sur le terrain de jeu provençal des frères Pitiot.
    1. Jules Lenoir, perclus de rhumatismes et a du mal à rester debout,  il est autorisé à jouer assis à un poste fixe, les « pieds tanqués » au milieu d’un cercle tracé sur le sol.
    2. Une plaque apposée sur le terrain de la « Boule étoilée » rappelle ce fait historique.
  • 1916. La Société Provençale de Construction Navale rachète les chantiers navals.
  • v. 1930. Nombreux séjours du peintre André Masson.
  • 1940. Le groupe Terrin reprend les chantiers navals.
  • 1982. L’Etat français contraint les chantiers navals à fusionner avec ceux de La Seyne (83) et de Dunkerque au sein de la Normed.
  • 1988. Fermeture des chantiers navals.
  • 2002. Première représentation du grand spectacle Il était une fois 1720.

 

 

Port, places et rues de La Ciotat


 

 

La-Ciotat.-Port.-Patrick-Ve

Port de La Ciotat © Verlinden.

 

  • Port au pied du Bec-de-l’Aigle.
  • Port de plaisance de 850 places.
  • Port de pêche.

 

 

La-Ciotat-Port-Fotolia_2442

Port de la Ciotat © Chantal Cechetti – Fotolia.com.

 

 

Musées, monuments et bâtiments remarquables de La Ciotat


 

 

 

Cinéma L’Eden © Verlinden

 

 

Cinéma Eden © JB Fontana – Fotolia.com

 

  • La plus ancienne salle de cinéma du Monde. L’Eden.
    1. Voir article Cinéma L’Eden.
  • Musée du Vieux La Ciotat.
    1. Sur le port.
    2. Le musée recense tous les faits de l’histoire de la ville.
  • Maison de la Construction Navale.
    1. Sur le port. 46 Quai Francois Mitterand13600. Tél. +33 4 86 33 06 20
    2. 2013.  Création à l’Escalet.
    3. Objets : rechercher, restaurer, sauvegarder et promouvoir la mémoire de la construction navale et les activités de reconversion du site naval (Réparation de haute plaisance).
    4. Structure associative. Expositions. Conférences. Archives. Librairie.
  • Ancien château des Frères Lumière qui y tournent plusieurs films.

 

La-Ciotat-Tour-octogonale.-

Célèbre Tour octogonale. Ancien couvent des Ursulines © Verlinden.

 

  • Ancien Hôtel de Ville.
    1. 19e s.
    2. Style Renaissance.
    3. Surmonté d’un campanile.
    4. Sur la façade, inscription commémorative de l’escale de Lamartine à La Ciotat.
  • Ruines du fort St-Pierre.
    1. Ile verte.
  • Vestiges des fortifications : Forts Bérouard et Saint-Antoine.
  • Porte datée de 1628.
  • Ancien hôtel de Grimaldi-Régusse.
    1. Inscrit aux Monuments Historiques.
    2. 17e s. L’hôtel est construit pour les Grimaldi, armateurs et négociants.
    3. Fronton de la porte de type ornementaliste (époque Louis XIV).
    4. Etonnant escalier délabré qui pourrait être une merveille.

 

 

Monuments chrétiens de La Ciotat


 

 

La Ciotat fut très tôt un lieu de pèlerinage avec ses anciennes sources miraculeuses de Fontsainte et du Pré.

 

La-Ciotat-Eglise-ND.-Patric Ciotat-Nef.-Patricck-Verlin

Eglise Notre-Dame-du-Port © Verlinden.

 

  • 1944. La chapelle, la fontaine et la source de Fontsainte sont  détruites.
    1. Elles se situent aujourd’hui dans un espace privé.
  • Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption ou Notre-Dame-du-Port.
    1. Quai Ganteaume.
    2. Style roman.
    3. 17e s. L’église remplace un édifice du 14e s.
    4. 1971-75. Importante restauration.
    5. Les dimensions de l’église sont imposantes.
    6. L’église est dotée d’une excellente acoustique lui permettant d’accueillir des festivals musicaux ou vocaux.
    7. La façade, percée d’une rosace romane, prend des tonalités rosées selon les effets de la lumière.
    8. Le portail latéral aussi appelé « Porte Consulaire » est agrémenté de plusieurs frontons triangulaires en pierre de la Couronne.
    9. 1663. Ses orgues proviennent d’un don. Ils sont issus de l’église des Accoules, à Marseille.
    10. Parmi ses richesses culturelles, plusieurs sont à souligner :
      1. 1615. Descente de Croix du peintre flamand Finsonius.
      2. 18e s. Tableau signé Michel Serre.
      3. Peintures d’artistes locaux : Gilbert Ganteaume, Toni Roux
      4. 1975. La porte en noyer est reproduction récente et fidèle.
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Garde ou des Pénitents Bleus.
    1. Chemin Notre-Dame-de-la-Garde.
    2. 1613. La Confrérie des Pénitents-Bleus, surtout composée de mariniers et de navigateurs, décide de construire un sanctuaire au lieu-dit La Gardy.
    3. 1864. La chapelle est dotée d’un porche.
    4. La chapelle est séparée des flots par des rochers qui doivent la protéger.
    5. La construction est en forme de croix latérale.
    6. Les voûtes sont de style ogival.
    7. De nombreux ex-voto marins sont exposés.
  • Chapelle des Pénitents-Bleus ou Notre-Dame-de-Gtâce.
    1. Boulevard Clémenceau.
    2. Classée.
    3. La chapelle a longtemps été attachée à la communauté italienne de la région.
    4. Le bâtiment présente de nombreux sujets d’intérêt :
      1. Esplanade.
      2. Escalier.
      3. Formes inhabituelles de ses baies.
      4. 1633. Cimboire octogonal orné de gargouilles.
      5. Arc triomphal portant un dialogue sous forme de phylactères entre la Vierge Marie et l’Archange Gabriel.
      6. Directement influencé par la Contre-Réforme, cet édifice est devenu une salle d’exposition.
  • Chapelle Sainte-Croix des Pénitents-Blancs.
    1. Chemin de Sainte-Croix.
    2. Une première chapelle du 16e s. est occupée par un ermite qui joue le rôle de guetteur.
    3. 1606. La chapelle aurait alors été confiée aux Capucins.
    4. 20e s. La chapelle est transformée en… cabanon.
  • Chapelle des Pénitents-Blancs.
    1. Place du Théâtre.
    2. 1618.
    3. 20e s. L’édifice devient la Salle Culturelle Saint-Jacques.
  • Chapelle des Pénitents-Noirs ou Chapelle Sainte-Anne.
    1. 17e s.
    2. Convertie en prison avant sa reprise par le curé Brunet.
  • Chapelle Saint-Joseph des Pénitents-Noirs.
    1. Place Esquiros.
    2. 1687.
  • Chapelle de l’Œuvre de Jeunesse.
    1. Boulevard Michelet.
    2. 1972.
    3. Beaux vitraux signés Alphonse Didron, maître verrier qui travailla notamment pour les cathédrales de Soissons et de Troyes.
  • Chapelle des Minimes.
    1. Place Guibert.
    2. 1633.
    3. Edifice de grande dimension qui fut le siège du Club des Antipolitiques pendant la Révolution.
  • Chapelle Saint-Jean.
    1. Avenue Bellon.
    2. 1935. Construction de style moderne.
  • Ancien couvent des Capucins.
    1. Avenue Frédéric Mistral.
    2. Sur l’emplacement de l’actuelle clinique de La Licorne.
    3. Seul vestige, une belle rosace de vitrail.

 

 

Articles liés à La Ciotat


 

 

  • Cliquer sur l’image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

       

HébergementsGastronomieBonnes Adresses – Images – Cap Canaille © Fotolia.com – Verlinden – Photobay.

 

 

 

Liens de La Ciotat avec l’étranger, jumelages de villes


 

 

  • 1957. Bridgwater (Royaume-Uni). Ville industrielle célèbre par son carnaval.
  • 1958. Kranj (Slovénie). Ville universitaire proche de la capitale Ljubljana.
  • 1958. Singen (Allemagne). Proche de la frontière suisse et du lac de Constance.
  • 2006. Torre Annunziata (Italie). Dans le golfe de Naples.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.