La Garde, village perché du Var © raolison – Fotolia.com.

 

 

 

Accueil Provence 7

La Garde à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

La-Garde-Chapelle-Roc.-P.Ve

Chapelle N-D de-l’Annonciade. Bloc d’andésite noire © Verlinden

 

 

  • Une nécropole gallo-romaine au village, un château (fief des évêques de Toulon), une histoire agitée par les Guerres de religion et les passages des troupes de Savoie (1707) concentrent l’intérêt du visiteur sur le centre villageois qui a gardé « l’âme » des lieux.
  • Code postal. 83130.
  • Habitants. Gardéens.
  • Superficie. 15,54 km2.
  • Altitude. 0 m – 206 m.
  • Population. 25.145 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 07′ 32″  E   6° 00′ 39″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation de La Garde (83)


 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden.

 

 

  • Le vieux village est blotti sur un un promontoire, un bloc d’andésite (roche volcanique noire) que coiffe Notre-Dame-de-l’Annonciade.
  • Petite façade maritime.

 

Communes limitrophes de La Garde

 

 

Accès à La Garde

 

 

Distances depuis La Garde

 

 

 

La Nature à La Garde


 

 

 

La-Garde-Fotolia_67690141

Village perché de la Garde. Devant le mont Coudon 702 m © raolison – Fotolia.com

 

 

  • 3 km de côtes entre les anses de Magaud et de San Peyre.
  • 21 ha de forêts.
  • Au milieu d’une vaste plaine qui s’étend entre la mer Méditerranée et le mont Coudon (702 m).

 

Fleuve

 

  • L’Eygoutier. Fleuve côtier.
    1. Longueur de 15,2 km.
    2. Le fleuve prend sa source sur le territoire de la commune de La Crau.
    3. L’Eygoutier traverse la commune de La Garde puis celle du Pradet, avant de se jeter à la mer au Mourillon (Toulon), à l’est du Fort La Croix.
    4. Le fleuve est canalisé en partie au sud de La Garde.
    5. L’Eygoutier marque la limite avec  la commune du Pradet.
    6. Le fleuve est alimenté par le ruisseau de Réganas (ou Regana), et le ruisseau de Lambert.

 

 

Histoire de La Garde


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Vestiges de  la période romaine.
    1. Pressoir à huile proche du campus de l’Université.
  • 542. Saint Maur, patron de la commune, est, selon la légende, passé à la Garde.
    1. Saint Maur est affamé alors qu’il entre dans le village.
    2. Une femme âgée lui donne du pain et des oignons.
    3. Maur les bénit et décide qu’à partir de ce jour, les oignons de La Garde auront la douceur de la pomme.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1056. Guarda est cité.
  • 13e s. Le château est le  fief des évêques de Toulon.
  • Le rocher est particulièrement défendu :
    1. Le rocher est ceint d’une muraille comportant plusieurs portes.
      1. Au nord, la porte de Sainte-Anne.
      2. A l’est, la porte de la Vieille Calade et la porte du Puys de Hyères.
      3. Au sud les portes du Bon Puits, de Sainte-Agathe et du Pigeonnier Carré.
      4. A l’ouest la porte de Saint-Maur.
    2. À l’intérieur se trouve une autre enceinte, celle du castrum, avec deux portes :
      1. La porte Ouest des premiers remparts.
      2. La porte Est des premiers remparts dite « porte du soleil levant ».
  • 15e s. La Garde passe sous la seigneurie des Castellane.
  • Les Glandevès, puis les Thomas succèdent aux Castellane.
  • 1707. La Garde lès Toulon est saccagée par les troupes de Savoie.
  • Révolution française. Le château médiéval est détruit et le rocher sert de carrière.
  • Napoléon Bonaparte transfère le quartier de Sainte-Marguerite de Toulon à La Garde afin de  « punir » la ville de Toulon pour s’être livrée aux Anglais.

 

Epoque contemporaine

 

  • 19e s. Le quartier du Pradet est détaché de La Garde pour constituer une commune indépendante.
  • 19e s. La roche volcanique noire, andésite, de La Garde est utilisée pour former les pavés de Toulon.
  • Fin 19e s. Création de la station balnéaire de Sainte Marguerite sur la façade littorale. D’importantes villas apparaissent le long de la RD 42.
  • 1908. Coopérative vinicole Le Rocher.
  • 19421943. Une petite garnison italienne s’installe à la Gendarmerie de la Garde. En octobre 1943, les forces allemandes remplacent les Italiens.
  • 1944. 23 et 24 août. Des combats opposent  les forces allemandes (Kriegsmarine et Wehrmacht) eaux troupes alliées  (9e DIC et Commandos d’Afrique), notamment autour du rocher et au Thouar.
  • Après 1945. La station balnéaire de Sainte-Marguerite qui occupe la partie sud de la commune prend un nouvel essor.
  • La Garde abrite le Centre Commercial Grand-Var, une partie de l’immense Zone Industrielle de Toulon et une université.

 

 

Ville et Monuments de La Garde


 

 

La Garde Fotolia_67688479

Centre-ville La Garde © Raolison – Fotolia.com.

 

 

Monuments chrétiens de La Garde


 

 

  • Chapelle Notre-Dame-de-l’Annonciade.
    1. Dans un décor « lunaire », d’accès assez difficile, la chapelle couronne la cité dans un certain isolement.
    2. 12e s. Style roman. Classée.
    3. 1480. Remaniée.
    4. 1866. Restauration.
    5. Ancienne église paroissiale.
    6. Nef unique de 21 m de long, en berceau légèrement brisé.
    7. Abside terminant en cul-de-four.
    8. Porte en plein cintre.
    9. Clocheton qui remplace le clocher démoli en 1866.
    10. Peintures murales récentes.
    11. Fait relativement original, la lumière entre par des sortes de meurtrières

 

 

La-Garde-Borromée.-P.-Verli

Chapelle Saint-Charles-Borromée © Verlinden.

 

 

  • Chapelle Saint-Charles-Borromée.
    1. Etonnante chapelle funéraire néo-gothique qui surgit en pleine zone commerciale.
    2. Lieu dit La Pauline, sur la route de Solliès-Pont à Hyères.
    3. Charles Borromée 15381584 , archevêque de milan et cardinal, est un grand artisan de la Réforme catholique voulue par le concile de Trente.
    4. 1988. La chapelle est Inscrite aux Monuments Historiques.
  • Eglise paroissiale de la Nativité-de-la-Vierge-et-de-Saint-Maur.
    1. Place Eugène Blanc.
    2. 1784 1789. Construction.
    3. Nef de style toscan.
    4. Buste de saint Maur (18e s.).
    5. Toiles du marquis de Clinchamp, élève de Girodet.
    6. Ex-voto.
  • Chapelle Sainte-Agathe.
    1. Au sud de la vieille ville.
    2. 16e s.
  • Oratoires.
    1. Plusieurs oratoires.
    2. L’Oratoire St-Maur, construit en bas du château au 17e s. est Inscrit aux Monuments Historiques.
      1. Il présente un tympan sculpté et tête d’ange sur un cartouche.

 

 

Célébrités liées à La Garde


 

 

  • Aicard (Jean). Toulon. 4 février 1848Paris 13 mai 1921. Poète et lettré provençal. Il vit à La Garde. Sa maison « Les Lauriers roses » où il réside à partir de 1864.est devenue un musée.
    1. Etudes de Droit à Aix-en-Provence.
    2. 1909. Académie française.
    3. 1920. Maire de Solliès-ville .
  • Jacobs (Dieudonné). 18871967. Peintre impressionniste liégeois (Belge).

 

 

Films liés à La Garde


 

 

  •  1927. Napoléon. Abel Gance. Nombreuses scènes tournées à La Garde (83).

 

 

Liens internationaux, jumelages


 

 

  • Montesarchio (Italie).
  • Spa (Belgique).

 

 

Articles liés à La Garde à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.