Port de plaisance de Toulon. © Richard Villalon -Fotolia.com.

 

 

Provence 7

Toulon à visiter (83)

 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 83000. 83100. 83200.
  • Habitants. Toulonnais. Toulonnaises.
  • Superficie. 42,84 km2.
  • Altitude. 0 – 584 m.
  • Population. 165 584 habitants (2014).
  • Coordonnées. N  43°13’63 »  E  5°86’33 ». Cliquer sur le lien pour voir la carte.

 

 

 

Situation de Toulon (83)

 

 

Communes limitrophes de Toulon

 

 

 

Accès à Toulon

 

 

 

Distances depuis Toulon

 

 

 

La Nature à Toulon

 

 

Le Mont Faron et son téléphérique

 

  • Accès au téléphérique : Boulevard Amiral Vence.
  • Le nom de la montagne vient du provençal faro, phare.
  • Du haut de ses 584 m, le mont domine la ville, son exceptionnelle rade; les îles d’Or….
  • Accès par une route en lacets, célèbre pour ses courses cyclistes, ou par un trajet de 6mn en téléphérique.
    1. Le téléphérique ne fonctionne pas par jour de grand vent.
  • Au sommet, bars et restaurants, zoo, petite chapelle et mémorial de la guerre.

 

 

Parcs, jardins, squares

  • Toulon a Trois Fleurs au concours des Villes et Villages fleuris.
  • Une vingtaine de parcs et jardins dans la ville.
    1. Jardin Alexandre 1er ou Jardin de la Ville.
      1. Situé au centre-ville. Quartier de la Gare. 11 Rue Revel.
      2. 1852 avec des origines au 17e s. Le plus ancien jardin aménagé de Toulon.
      3. 1,6 ha. Idéal pour se détendre.
      4. Arbres rares.
      5. Petits ponts avec un canal donnant sur une très belle chapelle blanche.
      6. Kiosque.
      7. Statue de Pierre Puget.
    2. Jardin de la Tour Royale.
      1. 2008. Inauguration.
      2. 0,35 ha.
    3. Jardin du Las.
      1. Classé « espace naturel sensible » et « jardin remarquable ».
      2. 1,5 ha.
      3. Le jardin abrite le Muséum.
    4. Jardin d’Acclimatation.
      1. 0,8 ha.
    5. Zoo Fauverie du Mont Faron.
      1. Sommet du Mont Faron.
      2. Accès par voiture, téléphérique ou bus n°40.
      3. Tél. 04 94 88 07 89.

 

Arbre rare

 

  • Figuier étrangleur dont la bouture vient de Compiègne.

 

 

Rade de Toulon

 

  • L’une des plus belles rades du Monde.
    1. En tout cas, la plus belle rade d’Europe.
  • Plusieurs bateliers du quai Cronstadt proposent des circuits de visites commentées.
    1. Arsenal militaire.
    2. Bâtiments de la Marine nationale.
    3. Cimetière marin.
    4. La Seyne-sur-Mer. Corniche balnéaire de Tamaris, baie du Lazaret et ses parcs à moules, fortifications…
    5. Saint-Mandrier

 

Plages de Toulon

 

Voir article Plages de Toulon © P. Verlinden.

 

 

Les plages proches du Mourillon offrent un cadre magnifique et des zones ombragées.

 

 

  • Anse Magaud.
  • Anse Méjean.
    1. Accès par le sentier des douaniers.
    2. Village de pêcheurs de l’anse de Méjean.
    3. Fortification de la Batterie basse.
    4. Longue plage de galets au pied de la falaise.
  • Plages du Mourillon.
    1. Promenade Henri Fabre – Littoral Frédéric Mistral
    2. De fort Saint-Louis à l’anse Tabarly.
    3. Les plus populaires plages de Toulon.
    4. Suite de plages artificielles en sable.
    5. Seule plage du Lido est naturelle.
    6. Espaces gazonnés de détente.
    7. Base nautique, bars, glaciers, restaurants.
    8. Vue magnifique.
  • Plage Mitre et Plage de Pipady.

    1. A proximité de la Tour Royale.

 

 

Sentier des Douaniers

 

  • De la Tour Royale au Cap Brun.
  • 1791. Création par l’administration des douanes afin d’assurer la surveillance des côtes.
  • 1976. La loi du 31 décembre réhabilite le chemin, tombé en désuétude, en créant la servitude de passage le long du littoral.
  • 2008. Le chemin est aménagé. Compter 1h30 aller-retour, prévoir chapeau, crème solaire et boisson.
    1. Plage de Pipady – Plage de La Mitre – Fort Saint-Louis – Plages du Mourillon – Anse Tabarly – Anse Méjean – Port de Méjean – Anse de Magaud.

 

 

Histoire de Toulon

 

 

⇒ Voir article Histoire de Toulon. Statue du Génie de la Navigation© JMDZ – Fotolia.com

 

 

Principales Places et rues de Toulon

 

 

  • Avenue de la République.
    1. Axe est-Ouest. Le long du port militaire.
  • Avenue de l’Infanterie de Marine.
    1. Côté ouest du cap.
  • Avenue Franklin Roosevelt.
    1. Axe Sud-Nord, entre le Stade Mayol et l’entrée du Tunnel, côté Est.
  • Boulevard de Strasbourg et Boulevard du Général Leclerc.
    1. Grand axe central Est-Ouest. Nombreux commerces.
  • Boulevard de Tessé.
    1. Axe Est-Ouest, le long de la voie ferrée au niveau de la gare ferroviaire.
  • Boulevard Louvois.
    1. Rocade Est-Ouest. Au niveau de la Préfecture du Var.
  • Cours Lafayette.
    1. Le plus célèbre des marchés de Provence avec la chanson interprétée par Gilbert Bécaud.
      1. Vente de la fameuse cade du pays.
    2. Nombreuses boutiques et restaurants.
  • Littoral Frédéric MistralPromenade Henri Fabre.
    1. Côté est du cap, le long des plages du Mourillon.
    2. Parking du Mourillon. 1300 places gratuites toute l’année.
  • Place d’Armes.
    1. Quartier du Port. En bordure de l’Arsenal.
    2. Place dessinée par Colbert et destinée à la revue des troupes.
  • Place de La Liberté.
    1. La plus grande et la plus belle place du centre-ville.
    2. Parking souterrain payant sous la Place.
    3. Au centre, superbe Fontaine de la Fédération.
    4. Autour de la place, brasseries et restaurants.
    5. A Noël, la place reçoit de magnifiques animations.
  • Place Raimu et la Partie de cartes.
    1. Quartier Port de Toulon.
    2. Célèbre partie de cartes de Marcel Pagnol.
      1. Entaille réelle, Raimu (César) et  Panisse sont attablés pour jouer.
      2. 3 chaises vides sont une invitation à partager la partie.
  • Quai Cronstadt.
    1. Port de Toulon.
    2. 1898. Nom porté en souvenir du passage de la flotte impériale russe.
    3. Le lieu de ballade et d’embarquement pour les visites en bateau de la rade de Toulon.
    4. Café et restaurants.
  • Rue d’Alger.
    1. Probablement la rue la plus célèbre de Toulon.
    2. La rue tortueuse serpente de la Place Puget jusqu’au port avec des commerces variés tout le long.
  • Rue Robert Guillemard.
    1. Axe Est-Ouest. Le long du port. Hôtel de Ville.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Toulon

 

 

  • Bateau Sculpture.
    1. Place Vatel par la rue Vezzani et le passage des Capucins.
    2. Sculpture grandeur nature de l’avant d’un navire royal du 18e s.
    3. La figure de proue représente Neptune, dieu romain de la mer.
    4. L’original se trouve au Musée de la Marine.
  • Bâtiment de la Corderie.
    1. Quartier  du Port – Base navale.
    2. Au sud de la Place d’Armes.
    3. Bâtiment de 400 m de long dessiné par Vauban.
    4. Le site servait à la fabrication des cordages de la marine à voile.
    5. La porte de la façade est fermait l’ancien collège royal des Jésuites.
  • Bathyscaphe FNRS.
    1. Esplanade de la Tour Royale.
  • Fontaine des Trois Dauphins.
    1. La plus célèbre et la plus monumentale.
    2. Place Puget.
    3. 1782. Fontaine buissonnante conçue par l’architecte Toscat.
  • Fontaines de Toulon.
    1. Presqu’une centaine décrites par l’Office de Tourisme.
    2. Parmi les plus célèbres :
      1. L’Intendance.
      2. La Fédération
      3. La Pigne.
      4. La Poissonerie.
      5. La Pucelle.
      6. Le Panier.
      7. Le Buveur.
      8. Le Globe
      9. Le Mûrier
      10. Le Tambourin.
  • Fort Lamalgue.
  • Fort Saint-Antoine.
  • Fort Saint-Louis.
    1. Port du Mourillon. Littoral Frédéric Mistral.
    2. Le fort ne se visite pas.
    3. Le Club Nautique de la Marine nationale occupe le site.
    4. 1692. Construction sur ordres de Vauban. D’abord nommé Tour des Vignettes.
      1. La mission de la tour, placée  vers l’entrée de la rade est de prévenir de toute présence hostile.
    5. 1707. Durs combats lors du siège de Toulon par la coalition anglo-espagnole dans le cadre des guerres de succession au trône d’Espagne.
    6. Détruite, la tour est remplacée par le Fort Saint-Louis.
    7. L’été, le site est l’objet d’un embrasement lors d’un magnifique feu d’artifice.
  • Ancien Fort des Pomets.
  • Corderie.
  1. 17e s. Le bâtiment  forme la partie nord de l’enceinte de l’Arsenal.
  • Fort de la Croix-Faron.
  • Fort Faron.
  • Halles Raspail.
  • Monument de la Fédération.
  1. Place de la Liberté.
  2. 1890. Une fontaine la met en scène sous forme symbolique avec le départ de la statue de la Liberté de Toulon vers New York sur la frégate Isère.
    1. La France est casquée, l’épée au côté, tenant les tables des Droits de l’Homme et du Citoyen et élevant la flamme de La Liberté.
    2. La Justice et la Force l’entourent.
  • Monument aux Morts de la guerre de 1914-1918.
  • Monument National à la mémoire des Sous-Mariniers.
    1. 2009. Conception Gérard Vié et Olivier Detroyat.

  • Opéra – Théâtre Municipal de Toulon.
  1. Boulevard de Strasbourg – Place Victor Hugo.
  2. Le plus grand opéra-théâtre de province.
  3. 1862. 1er octobre. Inauguration. Le bâtiment remplace l’ancienne Salle de la Comédie.
    1. Architecte Léon Feuchères.
    2. 1er bâtiment érigé dans le nouveau Toulon.
    3. Construction innovante avec une infrastructure en pierre maçonnées et poutres métalliques.
  4. Style néo-classique.
    1. Arcs en plein cintre.
    2. Colonnes grises et roses.
    3. Fronton
  5. Surface au sol : 27 m x 70 m soit environ 2 000 m2.
  6. Belles frises d’inspiration byzantine.
  • Porte de l’Arsenal.
    1. Place Monsenergue. Musée de La Marine.
    2. 1738. Construction d’après les plans de l’architecte du roi Louis XV.
    3. Classé Monument Historique.
    4. Chef d’œuvre en pierre de Calissane.
    5. 4 colonnes grecques supportent un fronton ornée des statues de Mars, dieu de la Guerre, et de Minerve, déesse de l’intelligence et de la stratégie.
    6. Au dessus de la porte, 2 enfants soutiennent un bouquet de fleurs d’acanthe avec un grand écusson cerné d’armes et de drapeaux.
    7. 1976. Ouverture du Musée de la Marine.
  • Porte d’Italie.
    1. Rue Saint Bernard – Place Armand Vallé. A la convergence de la rue Vincent Courdouan et de la rue Garibaldi.
    2. Avec les remparts, la Porte constitue le dernier vestige du Quartier des Lices et de la ligne de fortifications entourant la ville.
    3. 1589. Tracé des enceintes.
    4. 1791. Ouverture de la Porte d’Italie réalisée d’après des plans de Vauban.
    5. 1796. Point de départ du général Bonaparte pour sa prise de commandement des armées d’Italie.
  • Porte du séminaire Jésuite.
  1. Aujourd’hui placée sur le pavillon est de la Corderie.
  • Stade Mayol.
    1. Haut-lieu du rugby en Provence avec le RCT.
  • Statue en l’honneur de Raimu.
  • Statue du Génie de la Navigation.
  1. Quai Constradt. Dans le carré du Port. Face à la Mairie d’Honneur
  2. Statue en bronze, dénommée dans le langage populaire « Cul-vers-Ville », du fait qu’elle tourne le dos aux Toulonnais.
  3. 1847. 1er mai. Inauguration de la statue réalisée par  le sculpteur toulonnais Louis-Joseph Daumas, en l’honneur du roi Louis Philippe.
  4. La statue reçoit plusieurs surnoms : Génie de la Mer, Génie militaire, Ome negre, Homme de Bronze et Cuverville (nom du vice-amiral, commandant la flotte en Méditerranée en 1895).
  • Théâtre Liberté.
    1. Place de La Liberté.
    2. Installé dans l’ancien Grand Hôtel.
    3. 2011. Septembre. Inauguration.
  • Tour de l’horloge ou « Tour carrée ».
    1. 2ème partie du 18e s.
    2. Positionnée dans l’enceinte de l’arsenal.
    3. Anciennement sur pilotis.
    4. Très endommagée  par les bombardements alliés de la Seconde Guerre mondiale.
    5. Années 1950. Nouveau campanile.
  • Tour royale.
  1. Avenue de Tour Royale. Quartier du Mourillon.
  2. 1514 1524. Construction de l’ancienne forteresse de défense de la rade.
    1. Réalisation de l’ingénieur italien Jean-Antoine de La Puerta sur ordre du roi Louis XII.
  3. Prison jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.
  4. 1942. Occupation par l’armée allemande qui y installe des pièces de DCA (antiaériennes).
  5. 1944. Les bombardements alliés manquent de la détruire.
  6. 2006. le bâtiment entre dans le patrimoine de la Ville de Toulon.
  7. Le bâtiment se visite en été.
  8. La balade autour du site se fait en toute saison.
    1. Vue sur la rade et sur la presqu’île de Saint-Mandrier.
    2. Aménagement du jardin et de la plage de Pipardy qui jouxtent le fort.
    3. Point de départ du chemin des Douaniers menant aux plages du Mourillon.
  • Tour Beaumont.
  1. Musée Mémorial du Débarquement en Provence.
  2. 1964. Inauguration par le général De Gaulle.

 

 

Musées de Toulon

 

 

  • Hôtel des Arts.
    1. 236 Boulevard du Général Leclerc.
    2. Tél. 04 94 91 69 18
    3. Centre Méditerranéen d’Art du Conseil Départemental du Var.
    4. Art Moderne et Art Contemporain, Architecture, Arts Numériques.
  • Maison de la Photographie.
    1. Rue Nicolas Laugier.
    2. Tél. 04 94 93 07 59.
  • Musée d’Art.
    1. 113, Boulevard du Maréchal Leclerc.
    2. Tél. 04 94 36 87 17.
    3. 18801887. Construction.
    4. Labellisé Musée de France.
  • Musée d’Histoire de Toulon et sa Région.
    1. 10 Rue Saint-Andrieux.
    2. Tél. 04 94 62 11 07.
    3. Remarquable par la richesse de ses fonds et le travail de ses équipes.
  • Musée d’Histoire Naturelle.
    1. Parc départemental du Las. Villa Burnett.
    2. 737 Chemin du Jonquet.
    3. Tél.04 83 95 44 20.
    4. Les musées de ce type ne sont pas nombreux en France.
  • Musée des Arts Asiatiques.
    1. Villa Jules Verne. 106 Boulevard Pelletan.
    2. Tél. 04 94 36 83 10.
    3. La villa a appartenu à la famille de Jules Verne.
  • Musée Mémorial du Débarquement.
    1. Mont Faron.
    2. Tél. 04 94 88 08 09.
  • Musée National de la Marine.
    1. Place Monsenergue. Entrée de l’Arsenal.
    2. Tél. 04 94 02 02 01.
    3. Incontournable.

 

Monuments chrétiens de Toulon

 

 

  •  Evêché Fréjus-Toulon. Impasse Beaulieu.
  • Cathédrale Sainte-Marie-Majeure – Notre-Dame-de-la Seds.

    1. 55, Place de la Cathédrale dans le cente-ville piétonnier.
    2. Depuis le 5e s. des cathédrales ont été érigées sur le site.
    3. Magnifique exemple de l’art baroque en Provence.
    4. 1696. Façade classique portant un épitaphe funéraire de Sibille (1210).
    5. 18e s. Porte d’entrée avec des bas-reliefs en bois de Duparc.
    6. A l’intérieur, profusion d’œuvres d’art de Pierre Puget, Jean-Baptiste Van Loo, Michel Van Loo, J.-B. Achard, Mignard, Verdiguier
    7. 1827. Chaire en noyer de Louis Hubac.
  • Eglise Saint-François-de-Paule.
    1. Place Louis Blanc.
    2. 1744. Ouverture.
    3. 1944. Endommagée par les combats.
    4. St-François-de-Paule, le célèbre ermite calabrais fut le créateur de l’ordre des Minimes, les plus petits dans la Maison de Dieu.
      1. Sa devise Caritas est inscrite sur l’église.
      2. Le saint était venu à Hyères.
    5. Coupole élevée sur pendentifs.
    6. 1994. Vitraux.
    7. 2001. Orgue conçu et fabriqué par Robert Camus.
  • Eglise Saint-Louis.
  1. 3 rue Louis Jourdan.
  2. 1782 1789. Edification.
  3. 1858. Consécration.
  4. Style néoclassique. Les colonnes y règnent en maîtres : sur la façade, dans la nef; dans le chœur circulaire.
  5. Coupole avec lanterne.
  • Eglise et ancien couvent Sainte-Philomène .
  1. Au Mourillon.

Autres églises et chapelles

  • Eglise de l’Immaculée-Conception.
    1. A La Loubière. 226 boulevard Georges Richard.
    2. 1908. Paroissiale en 1925.
  • Eglise Notre-Dame-de-la-Nativité.
    1. 32 rue Victor Thouron.
  • Notre-Dame-des-Routes.
    1. Aux Quatre-hemins. 648 chemin de Rigoumel.
    2. 1966.
  • Eglise Le Sacré-Coeur.
    1. Aux Routes. Rue Chanoine Bouisson.
    2. 1911. Paroissiale en 1920.
  • Eglise Saint-Antoine-de-Padoue.
    1. 21 rue Louis Ferrand.
    2. 1898.
  • Eglise Saint-Cyprien.
    1. A Saint-Jean-du-Var. Boulevard Maréchal Joffre.
    2. 1847.
  • Eglise Saint-Flavien.
    1. Rue Muiron.
    2. 1864.
  • Eglise Saint-Georges.
    1. 1914.
  • Eglise Saint-Jean-Bosco.
    1. 1965.
  • Eglise Saint-Joseph.
    1. 1849.
  • Eglise Saint-Michel.
    1. 1980.
  • Eglise Saint-Paul.
    1. 1975.
  • Eglise Saint-Pie X.
    1. 1961.
  • Eglise Saint-Raymond.
  • Eglise Sainte-Jeanne-d’Arc.
    1. 1936.
  • Eglise Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus.
    1. 1952.
  • Eglise Saint-Pierre-ès-Liens.
    1. 1967.
  • Eglise Sainte Roseline.
    1. 1937.
  • Eglise Sainte-Rita.
  • Eglise Saint-Vincent-de-Paul.
  • Eglise des Jésuites.
  • Chapelle de la Transfiguration.
  • Chapelle du Cap-Gros.
  • Chapelle du Christ Roi.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Repos.
  • Chapelle Sainte-Agathe.
  • Chapelle Sainte Marguerite.
  • Chapelle Sainte-Thérèse.
  • Ruines du Monastère Saint-Hubert.
  • Ancien « évescat », Palais des évêques de Toulon.
  • Ancien Séminaire des Jésuites.
  • Temple Protestant.

 

 

 

 

⇒ Voir article Célébrités liées à Toulon.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.