Sanary-sur-Mer.© Yvann K – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Sanary-sur-Mer à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  • Le nom de Sanary est apparenté à celui de Saint-Nazaire (Sant Nari de Mar, en provençal).
  • Saint Nazaire est un martyr romain du 1er siècle.
    1. Sa mère sainte Perpétue est une disciple de saint Pierre.
    2. Saint Nazaire est connu comme ayant prêché  l’évangile en Gaule.
    3. Il aurait passé les Alpes et longé l’Isère et se serait rendu dans le Grésivaudan
    4. Il est établi que saint Nazaire s’est rendu à Cemenelum (Cimiez – ville romaine proche de Nice). Il y aurait rencontré son disciple Celse dont il ne se séparera plus.
    5. Son zèle indispose le gouverneur de Cimiez, qui le fait jeter en prison. Il pourrait alors avoir payé de sa vie sans l’intervention de la femme du gouverneur.
    6. Chassés, Nazaire et Celse vont à Embrun, Genève, Autun et Trèves (siège du prétoire de la Gaule belge).
    7. Sauvés miraculeusement de la noyade après avoir échappé aux prisons de Trèves où le gouverneur Cornelius les avaient enfermés, ils arrivent à Milan. C’est là que le juge Anolin leur fait trancher la tête en l’an 56 , sous le règne de l’empereur Néron.
  • Sanary-sur-Mer est une commune particulièrement soignée et agréable à vivre.
    1. Sanary est authentiquement provençale par ses paysages et ses traditions.
  • Le noyau urbain présente des ruelles et placettes ombragées et propres.
    1. Nombre de « pointus » et bateaux de traditions sont ancrés dans le port qui n’est pas abîmé par des « navires difformes ».
    2. Nombreuses restanques où poussent la vigne et l’olivier, et que parfument le romarin et les fleurs d’amandier.
  • Tout au long de leur vie, Sanary offre à ses résidents comme aux visiteurs, un cadre vivant et soigné.
    1. Son marché, ses commerces, ses animations, sa propreté, ses fleurs, le soin apporté aux aménagements et à la décoration, ses parkings et leurs prix abordables y contribuent largement.
  • La commune  refuse toujours son rapprochement avec la Communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée.
  • Devise de la ville : Turris civitatis custodia (« La tour, protection de la cité »).
  • Devise du maire « Sanary, c’est mieux que le paradis. Car au moins on est sûr d’y être«  F. Bernhard.
  • 2018. Le marché de Sanary-sur-Mer est désigné « Plus Beau Marché de France » par TF1.
  • Code postal. 83110.
  • Habitants.  Sanaryens, Sanaryennes.
  • Surface. 19,24 km2.
  • Altitude. 0 – 429 m.
  • Population.  15 963 habitants. (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43°13’73 »  E  6°31’76« . Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Sanary-sur-Mer.

 

 

 

Situation de Sanary-sur-Mer (83)


 

 

Communes limitrophes de Sanary-sur-Mer

 

 

Accès à Sanary-sur-Mer

 

 

Distances depuis Sanary-sur-Mer

 

 

 

La Nature à Sanary-sur-Mer


 

 

Plages de Sanary-sur-Mer

 

© Verlinden. Cliquer sur l’image ou sur le lien pour accéder à l’article Plages de Sanary-sur-Mer

 

 

La commune à 8 km de littoral.

 

  • Plage de l’Esplanade.
  • Plage Portissol.
    1. Belle plage de sable en longueur.
    2. Restaurants.
    3. Des vestiges gallo-Romains y ont été retrouvés.
  • Plage de la Cride.
  • Plage Roc Amour.
  • Plage de Beaucours.
  • Plage de la Gorguette.
  • Plage Dorée.
  • Voir article Plages de  Sanary-sur-Mer.

 

Massif du Gros Cerveau

 

  • Arête rocheuse bordant la plaine d’Ollioules- Sanary.
  • L’histoire de ses grottes est mouvementée: des sorcières à Gaspart de Besse

 

Corniche des Baux

 

  • Le site a longtemps été une vaste carrière de pierres.
    1. Des pavés de la Canebière de Marseille ont été extraits ici.
    2. 1861. Le Phare de l’île du Rouveau, au large des Embiez, a été bâti avec des pierres du site.
    3. Avant 1939. L’Hôtel des Baux Rouges est la première construction du site.
    4. Années 1950. Des immeubles à quatre étages sont construits.

 

 

Histoire de Sanary-sur-Mer (83)


 

 

Antiquité

 

  • Occupation grecque et romaine attesté à  Portissol.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1113. Existence au Gros Cerveau d’une chapelle dédiée à saint Nazaire.
  • 12e s. Un prieuré, dépendant de l’abbaye Saint-Victor à Marseille, existe sur le port. Il est dédié à saint Nazaire.
  • V. 1300. Construction de la Tour Romane qui sert de tour de guet.
  • 1524 et 1536. Attaques du site par des galères espagnoles.
  • 16e s. Un hameau est créé sous le nom de « Sanct Nazari » à proximité de la tour.
  • Milieu 16e s. Construction du port destiné à servir le commerce d’Ollioules.
  • 17e s. On parle de sorcières réfugiées dans les grottes du Gros Cerveau.
  • 1688. Sur décision de Louis XIV, Sanct Nazari est séparée d’Ollioules.
  • 18e s. Gaspard de Besse aurait séjourné dans la grotte du Gros Cerveau qui porte son nom.
  • 1788. Mauvaises récoltes suivies d’un hiver très froid.
  • 1789. Emeute de pauvres et de paysans provoquée par le prix excessif des grains.
    1. L’insurrection est mâtée par  la maréchaussée locale.
    2. Des poursuites sont engagées mais une amnistie est déclarée fin août après la prise de la Bastille du 14 juillet.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1890. Le nom du village devient Sanary.
  • 1923. La commune est rebaptisée Sanary-sur-Mer.
  • A partir de  1933. Plusieurs centaines d’allemands et d’autrichiens fuyant le nazisme se réfugient à Sanary-sur-Mer.
  • 1940-45. Dans sa villa « Le Baobab », Jacques-Yves Cousteau  protège le secret de ses travaux sur l’appareil respiratoire  en eau profonde qu’il met au point.
    1. 1943. Jacques-Yves Cousteau et Philippe Tailliez font en secret des essais en mer dans la commune voisine de  Bandol (83).
    2. Cet épisode est à rapprocher de l’épisode « Le Repaire de la Murène » des Aventures de Spirou et Fantasio de Franquin.
  • 1942. 13 novembre. L’armée allemande occupe Sanary-sur-Mer après avoir envahi la zone libre.
    1. Plusieurs villas et hôtels sont détruits afin de constituer des défenses contre un débarquement possible des alliés.
  • 1944. Lors de la Libération de la Provence par les alliés, les bombardements provoquent d’importantes destructions.
  • 1948. Sanary-sur-Mer  se voit attribuer  la Croix de Guerre 1939-1945 pour ses graves dommages reçus pendant la guerre.
  • 19491956. Sanary-sur-Mer aménage son bord de mer.
  • Le Chanoine Galli, fait don à la commune de « La Cité de la Jeunesse », remarquable réalisation devenue depuis le Théâtre Galli.
  • Années 1970. Construction de l’autoroute surnommée B52 pour ses effets destructeurs…
    1. La commune récupère les déblais de la construction de l’autoroute pour gagner sur la mer.
  • 2018. Le marché de Sanary-sur-Mer est désigné Plus Beau Marché de France par TF1.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Sanary-sur-Mer


 

 

  • Tour romane.
    1. v. 1300. Construction par les comtes de Provence dans le but de prévenir les attaques des Sarrasins et des pirates.
    2. 1436. Le roi René fait creuser un fossé et un boulevard de protection. Il y installe une petite garnison.
    3. 1704. Le fossé est comblé.
    4. 1707. Les 6 canons de la tour repoussent une attaque de la flotte anglo-sarde.
    5. 1994.  Le Musée Frédéric-Dumas est installé dans la tour.
      1. La tour est aujourd’hui enserrée  au milieu  de bâtiments qui ont pris appui sur elle.
      2. Dimensions : 22,70 mètres de haut et 8 mètres de large à sa base.
      3. Murs de 1,90 m d’épaisseur.
      4. Pigeonnier au dernier étage. Magnifique vue sur le port et le centre-ville.
  • Musée Frédéric-Dumas.
    1. Excellent petit musée qui présente des collections d »archéologie sous-marine, d »histoire locale ainsi que  des équipements de plongée sous-marine, notamment liés à l’évolution du scaphandre autonome.
    2. 1994. Le musée est installé dans la tour romane.
      1. Fondation par Gérard Loridon et Barthélemy Rotger.
      2. Le musée présente une belle collection sur les thèmes de l’archéologie sous-marine et de l’histoire des équipements de plongée.
    3. 2006. Le musée s’étend dans la rue Lauzet-Aîné avec la salle Maurice Fargues.
  • Fontaine de l’Agriculture.
    1. A proximité de l’Hôtel de la Tour. Dans un parc arboré marquant l’entrée du village.
    2. Statue dédiée à l’Agriculture et têtes de lion crachant l’eau.
    3. 1867. Création par le sculpteur Emile Aldebert, qui signe notamment des statues du Palais de Justice et de la Préfecture de Marseille.
      1. Commande et financement par Michel Pacha.
  • Fontaine de la Marine.
    1. 1867. Sœur jumelle de celle de l’Agriculture signée également par Emile Aldebert sur financement de Michel Pacha.
    2. Grande ancre marine pour ce monument dédié à la Marine.
  • Institut Michel Pacha ou Fondation Amélie.
    1. 16 Boulevard Courbet.
    2. 1865. Michel Pacha fait construire un hôtel particulier de 3 étages.
      1. Lors de la construction, plus de 400 m3 de débris de poteries d’époque romaine sont retirés…
      2. 1872. 19 juin. Amélie, la fille de Michel Pacha, meurt à l’âge de 15 ans.
        1. Amélie, amoureuse du maçon de son père, serait morte de chagrin après le rejet de son amour par sa famille.
      3. 1873. Michel Pacha crée la Fondation Amélie, en hommage à sa fille.
      4. Pendant 99 ans, les Sœurs de Saint-Vincent-de-Paul ou Filles de la Charité assurent la direction de l’école, de l’hospice et du mouroir.
      5. Les armoiries de Michel Pacha sont toujours visibles sur l’immeuble.
  • Grand Hôtel des Bains.
    1. 1891. Avril. Inauguration de l’hôtel qui reste 3 ans le plus important hôtel de Sanary, détrôné par La Micheline, en 1894.
    2. 1944. Destruction par l’armée allemande.
    3. Reconstruit après la guerre.
    4. Actuel hôtel 2 étoiles du groupe hôtelier Bataillé.
  • Château de Pierredon.
    1. 1863. Michel Pacha achète un terrain de 8 hectares dans le quartier de Pierredon.
    2. Une splendide bâtisse est construite.
    3. Le château actuel est bordé d’oliviers séculaires.
    4. Les vignes labellisées APC Bandol-Piparnon produisent un grand vin rouge, réputé mondialement.
  • Kiosque à musique.
    1. Années 1950. Construction d’un premier kiosque qui est démoli en 1981 lors des importants travaux autour du port.
    2. 1999. Kiosque actuel inauguré par le Phœnix Jazz Club.
      1. Modèle octogonal Virtuose de 8 mètres en fonte de GHM Sommevoire (Haute-Marne).
      2. Structure en fonte et charpente métallique.
  • Cinéma de Sanary.
    1. 1910. Le cinéma des Variétés Sanaryennes affiche plusieurs activités : Comédie – Cinéma – Opérette.
    2. Le cinéma change de nom et devient le Ritz.
    3. L’actuel Cinéma ABC est équipé pour la diffusion de films en 3D.
  • Hôtel de la Tour.
    1. 1882. Jean-Joseph Guigou achète la propriété au baron Charles Emmanuel de Vintimille d’Ollioules et de Saint-Nazaire.
    2. 1929. Monsieur Chabannes exploite l’hôtel de 37 chambres.
    3. Guerre mondiale. La Kommandantur ‘installe dans l’immeuble.
    4. Hôtel 2 étoiles exploité par la famille Mercier depuis 1936.
    5. Restaurant réputé pour sa cuisine centrée sur les produits de la pêche locale.
  • 3 ports.
    1. Port de Sanary.
    2. Port de la Gorguette. dit l’Aricot.
    3. Port du Quai Charles de Gaulle.

 

 

Monuments chrétiens de Sanary-sur-Mer


 

 

  • Église paroissiale Saint-Nazaire.
    1. 184 avenue Mermoz.
    2. 18911892. Construction par Michel Pacha, de son vrai nom est Jean Marius Michel, maire de Sanary de 1865 à 1871 et de 1892 à 1894.
      1. L’église remplace un sanctuaire élevé en 1570 sur les ruines de la « cella » Saint-Nazaire.
      2. Destruction de l’ancienne église contre l’avis d’une partie de la population et de son curé.
      3. Style néoroman.
      4. Architecte Paul Page.
      5. La cloche de l’horloge du campanile est déplacée sur le fronton de la mairie.
      6. La cloche de 1734, classée Monument Historique, est dans l’église actuelle.
    3. 1893. Camille Saint-Saëns offre un orgue Abbey comprenant 2 claviers et 10 jeux. Aujourd’hui disparu.
    4. Années 2000. A l’intérieur, fresques d’inspiration byzantine.
    5. 2008. Pose d’un nouvel orgue fortement inspiré par les dispositions françaises de la fin du 18e s.
  • Ermitage et Chapelle Notre-Dame-de-Pitié.
    1. 1560 – 1561. Construction sur un promontoire situé à l’ouest du bourg de Saint-Nazaire alors dépendant d’Ollioules.
    2. Beau point de vue sur la baie de Sanary, les collines de Toulon, l’archipel des Embiez, le Cap Sicié.
    3. Nicolas Vimar (1744-1829), comte et pair de France,  a été baptisé dans la chapelle.
    4. 1720. Pendant la Peste qui ravage la Provence, la chapelle est transformée en infirmerie.
    5. La chapelle est occupée par une succession d’ermites qui préviennent la population en cas de danger en sonnant le tocsin.
      1. Jules Frelon, dit Frère Jules, est le  dernier des ermites.
      2. Frère Jules occupe sa position pendant 35 ans.
    6. A l’intérieur, collection d’ex-voto qui représentent majoritairement des scènes maritimes : naufrages, tempêtes…
      1. 1792. Date du plus ancien ex-voto.
      2. 12 sont classés par le Ministère de la Culture.
      3. 2010. Restauration de ex-voto.
      4. Une Pietà en bois sculpté polychrome est également classée.
    7. 2007 – 2008. Importants travaux sur la toiture et le clocheton.
    8. 15 août. Procession organisée chaque année pour l’Assomption.
  • Notre-Dame-de-Consolation et la chapelle des Pénitents-Blancs.
    1. 1580. Nombreux ex-voto.
  • Chapelle votive Notre-Dame-d’Espaïme.
    1. 1611.
    2. La chapelle rend hommage à la mémoire des 7 enfants Laugier tués par les barbaresques en 1610.
  • Chapelle Sainte-Ternide.
    1. Chapelle élevée sur des fondations gallo-romaines.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. 17e s. Construction.
    2. 1994. Déplacée de quelques mètres et reconstruite à l’identique suite à l’aménagement d’un rond-point.
    3. La chapelle renferme un autel et une charpente en bois.
  • Temple.
    1. 1938. 17 familles de Sanary font construire le temple sur le terrain acquis sur les hauteurs de Sanary, en contrebas de l’actuelle Corniche du Soleil.
    2. 1942. Inauguration du Temple dessiné par l’architecte Fornari.

 

 

Places et rues de Sanary-sur-Mer


 

 

  • Place Michel Pacha.
    1. Sur le parvis de l’église Saint-Nazaire.
    2. Place de la Paroisse, puis Place Victor Hugo (1885), puis Place Michel Pacha (1913).
    3. 1921. 29 mai. Inauguration du Monument de la Victoire qui a été déplacé sur les Allées d’Estinne d’Orves en 1968.
  • Place de la Musique ou Place de la République.
    1. 1890. L’inscription sur le fronton de la Mairie ne correspond pas à la construction de l’Hôtel de Ville mais à celle du fronton.
    2. La belle place soignée réussit à s’inscrire dans la continuité tout en restant moderne.

 

 

Célébrités de Sanary-sur-Mer


 

 

  • Anouilh (Jean). 23 juin 1910 – 3 octobre 1987. Dramaturge français.
    1. 19631975. L’écrivain séjourne à Sanary.
    2. La construction de l’autoroute ayant porté atteinte à sa propriété, Jean Anouilh décide de ne plus revenir à Sanary.
  • Cousteau (Jacques-Yves). Voir article Jacques-Yves Cousteau.
  • Dubois (Paul). 18991971.
    1. Créateur de l’entreprise Squale.
    2. Fabrication de fusils sous-marins, palmes, lunettes, masques, tubas (célèbre boule de ping-pong).
  • Galli (Georges). Aix-les-Bains, 24 novembre 19021982. Le jeune premier devenu curé…
    1. Avocat pour la firme Métro-Goldwyn-Mayer.
    2. Acteur célèbre du cinéma muet.
    3. 1926. Tournage de l’Homme à l’Hispano qui fait de lui une star, on parle de lui comme du Alain Delon de l’époque.
    4. 1947. Vicaire de Sanary.
    5. 1955. Curé, puis chanoine de Sanary.
    6. 1955.  Le chanoine Galli  fait construire un nouveau bâtiment destiné à accueillir les activités sportives, culturelles et les manifestations religieuses importantes.
      1. Ce sera la Cité de la Jeunesse.
    7. 1978. Georges Galli lègue à Sanary, la Cité de la Jeunesse, actuel Théâtre Galli.
  • Kisling (Moïse). Cracovie, en Pologne, 22 janvier 1891Sanary, 29 avril 1953. Peintre Franco-Polonais de l’Ecole de paris.
    1. Fait construire sa maison La Baie, sur les hauteurs de la Route de Bandol.
    2. Le peintre fait venir chez lui ses amis écrivains et artistes :
      1. Georges Braque, Jean Cocteau, Jean Giono, Aldous Huxley, Joseph Kessel, Arthur Rubinstein, André Salmon (conseiller municipal de Sanary), Antoine de Saint-Exupéry, …
  • Pacha (Michel) né Marius MichelSanary 16 juillet 1819La Seyne-sur-Mer 6 janvier 1907.
    1. 1855. 1er août. Nommé directeur des phares de l’Empire Ottoman.
    2. 18651871. Maire de Sanary.
    3. 1879. Le sultan Abdul Hamid II élève Michel Pacha au grade suprême de Pacha de l’Empire Ottoman.
    4. 1879. Chargé de construire le port moderne de Constantinople.
      1. Sa richesse est investie dans la commune de Sanary et dans la création de la station balnéaire Tamaris à la Seyne-sur-Mer.
    5. 1880. Michel Pacha est fait Chevalier de la Légion d’Honneur.
    6. 1882. Le pape nomme Michel Pacha comte de Pierredon pour ses soutiens nombreux et puissants aux œuvres de Charité.
    7. 18921894. Maire de Sanary.
    8. 1893. 25 août. L’épouse de Michel Pacha se rend, comme tous les vendredis, sur les tombes de sa fille et de son fils. Antoine Michel, cousin germain de Michel Pacha sort un revolver et l’abat de deux balles.
    9. 1907. Inhumation dans un mausolée signé par Michel Page, dans l’ancien cimetière de Sanary.
      1. 8 juin. Le tombeau est profané dans la nuit. des objets en argent sont volés.

 

 

Traditions de Sanary-sur-Mer


 

 

Nombreux liens entretenus avec la tradition

 

  • Activités de pêche en mer. L’âme du Port.
  • Barques de pêche.
  • Joutes dans Port de Sanary.
  • Traditions Chrétiennes.

 

 

Liens internationaux- jumelages


 

 

  • Bad Säckingen en Allemagne.
  • Koscierzyna en Pologne.
  • Luino en Italie.
  • Noguinsk en Russie.
  • Purkersdorf en Autriche.

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.