Le Cannet. Eglise Sainte-Philomène © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Le Cannet à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

 

  • Le Cannet est une station climatique avec un excellent climat sans humidité.
  • La ville, très étroitement liée à Cannes, est dans le département des Alpes-Martimes (06), sur la Côte d’Azur.
  • Code postal. 06110.
  • Habitants. Cannetans.
  • Superficie. 7,71 km2.
  • Altitude. 12 m – 285 m.
  • Population. 43 115 habitants (2012).
  • Coordonnées et Carte. N  43°34’17.8″  E  7°00’59.7″Cliquer sur le le lien texte pour afficher la carte de la commune de Le Cannet.

 

 

Situation de Le Cannet (06)


 

 

Communes limitrophes de Le Cannet

 

 

 

Accès à Le Cannet

 

 

 

Distances de Le Cannet

 

 

 

La Nature à Le Cannet


 

 

Reliefs, sols

 

  • Territoire relevé, côté ouest, par les collines du Pezou et de la Colle (La Tête de Guillet 253 m).
  • Depuis les collines, panoramas magnifiques.
  • Les 7 Collines.
    1. Comme Rome, Le Cannet possède 7 Collines sur son territoire : Le Bosquet, Les Bréguières,Les Clauvins, La Colle, Font-Marie,  Le Pézou, Serra Capeou.
    2. Une importante route romaine, la Via Julia / Voie Julia  (nommée en hommage à la fille de l’empereur Auguste), passe au Cannet. Elle relie Rome à Arles.

 

 

Histoire de Le Cannet


 

 

Antiquité

 

  • Les Romains s’installent sur le site.
    1. Les Gallo-Romains plantent des oliviers et baptisent l’endroit Olivetum.
    2. La route romaine Via Julia qui relie Rome à Arles passe par les hauteurs du Cannet.
    3. Le Cannet devient alors une cité romaine, une étape où les voyageurs s’arrêtent pour apprécier le climat et le paysage.
  •  v. 400410.  Le futur saint Honorat passe à Olivetum avant de se rendre dans l’Estérel. Il y revient ensuite, s’installe et fonde le monastère de Lérins.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1030. Cannetum est cité.
  • 15e s. Les moines de Lérins font venir des familles provenant du val d’Oneille (aujourd’hui, un quartier de la ville italienne d’Imperia)  afin de défricher et mettre en culture les terres.
    1. 1441. L’abbaye de Lérins concède à Sylvestre Calvy des terres cultivables au Cannet.
    2. 14411500. 140 familles s’installent au Cannet. Certaines de ces familles donneront leur nom à des hameaux :  Apie, Ardisson, Calvy, Escarasse, Gourrin…
    3. Les moines et les habitants construisent  la Tour des Danys, qui a surtout  des fonctions défensives à l’entrée de la ville.
  • 1556. Construction de l’église Sainte-Catherine.
  • 1560. Autonomie paroissiale officialisée par le 1er baptême dans l’église Sainte-Catherine.
  • 17e s. – 19e s. La cité s’organise autour du Vieux- Cannet (l’essentiel de la population) et de Rocheville.
    1. L’église Sainte-Catherine  donne son nom à un hameau.
    2. L’église Sainte-Philomène est sera construite pour la partie nord du Vieux-Cannet. C’est une une propriété privée qui appartient à la paroisse.
    3. Rocheville s’organise autour de la grande église Saint-Charles.
  • 1774. 9 août. Le Cannet prend son indépendance en se séparant de Cannes et de Mougins.
    1. La décision est celle du roi Louis XVI qui par un arrêt royal, érige Le Cannet en commune indépendante de Cannes et de Mougins.
    2. 1777. 29 janvier. Le Parlement de Provence enregistre l’arrêt royal après 3 ans.
  • 1852. La parcelle mouginoise ( « les Bréguières »), est cédée.

 

 

Epoque contemporaine

 

  • 19e s. La naissance du tourisme d’hiver favorise Le Cannet qui est nommé le « Madère de la France » en raison de son climat sec et tempéré et de sa position à l’abri des vents. Cette appellation est employée par le docteur Pietra Santa, qui la nomme ainsi en 1862 alors qu’il revenait de l’île de Madère.
    1. Les hôtes célèbres se multiplient : Pierre Bonnard, Prosper Mérimée, Rachel, Auguste Renoir, Victorien Sardou…
    2. Des résidences somptueuses bien exposées sont bâties sur les hauteurs.
    3. L’urbanisation commence à gagner sur les terres agricoles plantées d’oliviers et de fleurs destinées à la distillation.
  •  Le Cannet devient la commune ayant la plus forte densité de population des Alpes-Maritimes (06).
    1. 2012. 5 592 habitants/km2.

 

 

Quartiers, musées, monuments et bâtiments de Le Cannet


 

 

 

Le-Cannet.-Maison-1.-P.-Ver Le-Cannet.-Immeuble-1.-P.-V

Le Cannet. Rue Saint-Sauveur © Verlinden.

 

 

Le-cannet.-Immeuble-2.-P.-V

Le Cannet. Rue Mermoz © Verlinden.

 

 

  • Le symbole 7 est très présent au Cannet7 Collines, 7 Quartiers…
  • 7 quartiers.
    1. Le Haut Cannet. Dans le prolongement du Super-Cannes : villas et résidences luxueuses.
    2. Le Vieux Cannet / Le Cannet Mairie. Cœur historique du Cannet.: architecture (chapelles, églises, tours…), métiers d’arts … avec les anciens hameaux  (Les Dany, les Ardisson, Calvy…).
    3. Le Bas Cannet. Le Rond-point du Grande-Bretagne et le Boulevard Sadi Carnot trait d’union et frontière avec Cannes.
    4. Rocheville. Le plus étendu et le plus peuplé des quartiers.
    5. Les Mimosas. Quartier de transition entre Rocheville et l’Aubarède, essentiellement résidentiel.
    6. L’Aubarède. Aménagements relativement récents avec le complexe événementiel et sportif de La Palestre.
    7. Garibondy. Quartier le plus à l’ouest. Le Chemin de Carimaï le relie au reste de la ville.
  • Beau patrimoine architectural.
    1. Immeubles autour de la rue Saint-Sauveur.
    2. Résidences de luxe sur les hauteurs.
    3. Villas des hauteurs.
    4. 1908. Construction des villas des rues Auguste-Cavasse et Jean-Jacques-Sardou.
      1. Villa Cantegril, villa le Nid, villa Ketty.
      2. Les villas sont commandées par l’entrepreneur Verne et signées par l’architecte Henri Stœcklin.
  • Tour des Danys ou Maison du Brigand.
    1. Rue de la Tour, en haut de la rue de Cannes.
    2. 15e s. Construction à des fins défensives.
  • Musée Bonnard.
    1. 16 boulevard Sadi Carnot, à côté de l’Hôtel de Ville.
    2. Ancienne chapelle anglicane.
    3. 2011. 25 juin. Inauguration.
  • Villa Le Bosquet.
    1. 29 avenue Victoria.
    2. 1926. Le peintre Pierre Bonnard achète la maison.
    3. Le peintre occupe la villa jusqu’à son décès.
    4. 2001. Label patrimoine du XXe siècle.
    5. 2007. Classée sur l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.
  • Ancien hôtel de ville.
    1. 396 rue Saint-Sauveur.

 

 

Le-Cannet.-Mairie.-P.-Verli

Hôtel de Ville du Cannet  © Verlinden.

 

 

  • Hôtel de ville.
    1. 1902. Construction du bâtiment par l’architecte  James Warnery comme Hôtel Desanges.
    2. 1933. Le maire Maurice Jeanpierre fait acheter l’immeuble par la commune pour en faire l’Hôtel de Ville.

 

 

Monuments chrétiens de Le Cannet


 

 

 

Le-cannet.-Clocher.-P.-Verl

Clocher de l’église Ste-Philomène © Verlinden.

 

 

  •  Eglise Saint-Philomène.

    1. Proximité de l’Hôtel de Ville. Place de l’église.
    2. 1882. Construction.
      1. L’église aurait été réalisée à l’initiative de son curé Bovis qui avait parcouru la France, à pied et en mendiant, afin d’en financer la construction.
    3. 1997. Façade restaurée.

 

 

Le-Cannet.-Eglise-2.-P.-Ver

 Eglise Sainte-Catherine © Verlinden.

 

 

  • Eglise Sainte-Catherine.
    1. 31, rue Sainte-Catherine. A proximité du Rond-Point-de-Grande-Bretagne.
    2. 1556. Construction.
    3. Classée aux Monuments Historiques.
    4. Son style mêle les influences romanes et génoises.
    5. L’église se distingue par ses deux clochers carrés et sa double-nef.
    6. L’un des deux clochers se termine par un édicule octogonal couronné par un dôme ovoïde couvert de tuiles vernissées.
    7. Le second clocher appartenait à la chapelle des Pénitents-Bleus avec laquelle l’église a « fusionné ».
    8. Le dualité de l’édifice se retrouve à l’intérieur avec une double nef très abondamment décorée de dorures.
    9. La nef principale est à voûte surbaissée.
    10. L’église possède un beau patrimoine d’Art Sacré très empreint de baroque :
      1. Maître-autel ouvragé.
      2. 18e s. Mobilier.
      3. Retable.
      4. Toiles.
  • Espace Saint-Bernardin.
    1. Rue Sainte-Catherine, à côté de l’église Sainte-Catherine.
    2. 16e s. Ancienne chapelle des Pénitents-Blancs de l’Ordre de Saint- Bernardin.
    3. A la Révolution, la chapelle abrite le siège de la société populaire des sans-culottes.
    4. 1924. La chapelle est désaffectée.
    5. 1926. Inscription à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques.
    6. 1999. La chapelle devient une Salle d’exposition.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Anges.
    1. Rue Notre-Dame-des-Anges.
    2. 13e s. Construite en l’honneur de Dieu et de Notre-Dame-des-Anges, la chapelle se place aussi sous la protection de saint Crépin.
    3. 1557. Remaniée.
    4. Inscrite aux Monuments Historiques.
    5. Clocher-arcade à la base renflée qui abrite une cloche étonnamment petite.

 

 

Le-cannet.-Chapelle.-P.-Ver

Chapelle Saint-Sauveur © Verlinden.

 

 

  • Ancienne chapelle romane Saint-Sauveur.
    1. 15e s. et 17 e.s. Construction.
    2. Rue Ardisson et rue Saint-Sauveur.
    3. Pendant plusieurs siècles, la chapelle sert de beffroi au village en alertant les habitants des événements importants.
    4. Le sanctuaire est la chapelle de la famille Ardisson avant de devenir, après la Révolution, une écurie, puis une salle d’exposition.
    5. 1989. La chapelle devient une édifice œcuménique décoré par Théo Tobiasse sur le thème « La Vie est une Fête » avec des vitraux, des mosaïques, des panneaux de bois de couleur vive.
  • Eglise Saint-Charles.
    1. Place Maréchal Foch.
  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste.
    1. A Rocheville / L’Aubarède.

 

 

Célébrités liées à Le Cannet


 

 

  •  Bonnard (Pierre). Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine), 3 octobre 1867Le Cannet, 23 janvier 1947.  Artiste peintre. Graveur. Sculpteur. Illustrateur.

    1. Un musée lui est consacré au Cannet.
  • Domergue (Jean-Gabriel). Bordeaux, 4 mars 1889Paris, 16 novembre 1962. Artiste peintre.
    1. Il vit avec sa femme, la sculptrice Odette Maugendre-Villers (1884-1973) dans laVilla Fiesole, au Cannet.
  • Galliano (Richard). Cannes, 12 décembre 1950. Accordéoniste Franco-Italien.

    1. Son père enseigne à l’Ecole de Musique de Mouans-Sartoux.
  • Labrousse (Yvette). Sète, 15 février 1906Le Cannet, 1er juillet 2000.
    1. 1930. Miss France.
    2. 1944. Yvette Labrousse épouse l’Aga Khan III. Elle se convertit à l’Islam et devient la Bégum Aga Khan sous son nouveau nom d’Om Habibeh.
    3. 1949. 3 août. Le vol de ses bijoux aurait inspiré « Les Bijoux de la Castafiore » à Hergé.
      1. Lors de l’attaque de la Cadillac qui transporte le couple de sa villa Yakymour du Cannet pour l’aéroport de Nice, l’équivalent de six millions d’euros en bijoux est volé  par le truand Paul Leca,
      2. La bégum s’est alors exclamée « Ciel, mes bijoux ! », phrase célèbre de la Castafiore d’Hergé.
  • Sardou (Victorien). Paris, 5 septembre 1831Paris, 8 novembre 1908. Dramaturge.
  • Tambay (Patrick). Paris, 25 juin 1949. Pilote automobile. Homme Politique.
    1. 19771986. Pilote de Formule 1.
    2. Adjoint au maire du Cannet et conseiller général des Alpes-Maritimes
    3. 2002 Canton du Cannet. Il est membre du groupe UMP.
  • Vietto (René). Le Cannet-Rocheville, 17 février 1914Bollène (Vaucluse), 14 octobre 1988. Champion cycliste sur route.
    1. Ancien chasseur dans un casino de Cannes.
    2. Le roi René est le plus populaire des cyclistes français après la guerre de 1939-45.

 

 

Liens internationaux et jumelages


 

 

  • Lafayette (États-Unis).
  • Beauport (Canada) Pacte d’amitié.
  • Königstein im Taunus (Allemagne).
  • Benidorm (Espagne).
  • Vila do Conde (Portugal).
  • Agnibilekrou (Côte d’Ivoire)

 

 

Articles liés à Le Cannet à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.