Amandes à cueillir © Lamax – Fotolia.com.

 

 

Provence 7

Amande en Provence

 

 

 

  • Graine comestible de l’amandier.
    1. Son nom est issu du Grec amugadale (qui donne le mot amygdale) et du bas latin amadula.
    2. Les Romains désignaient l’amande par noix grecque.
    3. Les Romains jetaient des amandes sur les mariés afin de leur apporter bonheur, chance, santé et belle descendance.
    4. L’amande est riche en substances glucidiques et lipidiques.

 

L’amande dans la nature

 

 

  • A l’origine , dans son état sauvage, l’amande était amère et toxique.
  • La domestication de l’amandier se fait à l’Antiquité mais la date en est très disputée entre 6.000  et 1.200 av. J.-C.
  • Originaire d’Asie occidentale, l’amandier aurait gagné l’Egypte et la Grèce avant de se diffuser en Provence sous forme d’amandier doux.
  • De forme ovoïde, l’amande est recouverte d’une peau verte et duveteuse.
    1. C’est un fruit à coque à la chair dure et sèche, jamais juteuse.
    2. L’amande contient un noyau jaune, crevassé et ligneux renfermant une ou deux graines.

 

 

Utilisations de l’amande en cuisine

 

 

Les amandes sont consommées de plusieurs manières

 

  • Séchées : entières, grillées, effilées, pilées…
  • En crème ou en lait.

 

On utilise les amandes dans des préparations nombreuses et variées

 

  • Gâteaux
  • Biscuits
  • Bonbons
  • Confiseries : dragées, pralines, tourons, massepains, calissons, coucougnettes, nougat
  • En accompagnement : truite aux amandes, avec du poulet ou du pige…
  • Dans des farces, beurres composés…
  • Boissons : lait, Orgeat

 

 

Utilisations médicales et cosmétiques de l’amande

 

 

  • Les vertus de l’amande sont nombreuses.

 

Propriétés nutritionnelles de l’amande

  • Acides aminés.
  • Huile, lipides, protéines, glucides, vitamines.
  • Acides aminés.
  • Potassium, magnésium, calcium, phosphore.
  • Fournit beaucoup d’énergie sous un faible volume.

 

A noter que l’amande amère séchée est toxique en grande quantité (acide cyanhydrique).

 

Propriétés cosmétiques de l’amande

 

  • Propriétés cosmétiques adoucissantes et hydratantes. Utile en cas d’inflammation cutanée.
  • Adoucit et tonifie la peau.

Autres propriétés de l’amande

 

  • Actions sur le système cardio-vasculaire.
  • Faible incidence sur le poids corporel.
  • Pouvoir antioxydant.
  • Action favorable sur le transit intestinal (utilisé comme laxatif par les vétérinaires).

 

 

Variétés d’amandes en Provence

 

 

  • Ay, Princesse, Sultanne (traditionnelle).
  • Ferraduel, Ferrastar, Lauranne, Mandaline (appellations protégées).

 

 

 Histoire de l’amande

 

 

  • L’amande est très importante dans la cuisine romaine antique.
    1. L’amande est alors consommée fraîche, sèche ou grillée.
  • L’amande est cultivée en Provence depuis l’Antiquité.
  • Au Moyen-Âge, l’amande conserve son importance en Provence.
    1. Son lait sert de substitut au lait d’origine animale pendant le carême.
  • 15e s. La culture de l’amandier se concentre dans les bassins et les collines avec des territoires privilégiés.
    1. Autour de Salon.
    2. Dans la vallée de l‘Huveaune.
    3. Dans la région d’Aix.
  •  Avec l’olive et la figue, l’amande est une production de base en Provence.
  • 16e s. – 17e s. Le trafic commercial de l’amande transite par le port de Marseille.
    1. Les amandes de la vallée de la Durance sont exportées en Italie, en Espagne et jusqu’aux Echelles du Levant.
  •  19e s. Les amandes de Roquevaire (13), de Berre (13) et du Comtat Venaissin (84) sont particulièrement réputées.

 

 

Villes et Villages de l’amande en Provence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.