Accueil Provence  7

Figues de Provence


 

 

 

 

 

 

 

  • La Figue est un fruit hautement symbolique de la civilisation méditerranéenne.
  • En Provence, la figue occupe une place historique, culturelle, gastronomique, économique….

 

 

 

Figuier, arbre méditerranéen par excellence


 

 

 

Petit arbre, larges feuilles, ombre, senteurs, fruits… le figuier est infiniment bienveillant © dgazdik – Pixabay.com.

 

 

 

Symbolisme de la figue


 

 

  • La pomme du Jardin d’Eden d’Adam et Eve pourrait bien être une figue. .. et la pomme d’Adam était appelée ficu (figue).
  • Romulus et Remus ont été trouvés sous un figuier.
  • Le sycomore est une variété de figuier.
    1. Le figuier est souvent cité dans les paraboles du Christ notamment lorsqu’il parle du figuier stérile qui ne produit que des feuilles. Mathieu 21. 18-22.
  • A l’instar d’autres fruits secs, la figue est une des douceurs permettant de faire passer les rigueurs du Carême.
  • En Italie, la figue est assimilée à la fois au sexe féminin (fica) et au sexe masculin (fico).
    1. L’assimilation aux testicules est assez commune et une variété de figues du Vaucluse est d’ailleurs nommée « Couilles du Pape« .
  • La figue est aussi assimilée au foie.
    1. Chez les Romains pour désigner le foie gras produit depuis 52 av. J.-C.
    2. En Corse (fecatu désignant le foie).

 

 

Histoire de Figues


 

 

  • Quaternaire. Des graines et des feuilles de ficus ont été retrouvées dans les tufs quaternaires du quartier des Aygalades à Marseille (13).
  • v. 9.400 av. J.-C. Découverte en 2006, dans la Vallée du Jourdain (Proche-Orient) de 9 figues dites parthénocarpiques, c’est-à-dire ne produisant pas de graines et dont la culture implique l’intervention de l’Homme, au moyen de techniques de bouturage.
    1. Cette découverte en ferait le plus ancien fruit domestiqué par l’Homme.
  • v. 600 av. J.-C. La colonisation phocéenne s’accompagne d’un développement de la culture du figuier en Provence.
  • v. 120 av. J.-C. La conquête romaine renforce la culture de la figue en Provence.
  • 1er s. Après J.-C. Le savant romain Pline l’Ancien dénombre la culture de 29 figues différentes.
  • 15e s. Nombreuses figueries mentionnées tout le long du littoral provençal et dans les jardins aixois.
    1. 2 espèces sont citées :
      1. La mussenqua ou mouissonne (noire à l’extérieure, rouge foncé à l’intérieur).
      2. La cotinhaqua ou Rose de Cotignac (vert jaunâtre dehors et jaune fauve à l’intérieur).
    2. La grande concurrence entre figues noires et figues blanches commence alors.
    3. Les noires d’Ollioules (83) et d’Antibes (06) sont particulièrement prisées tandis que la figue de Marseille est blanche et d’un prix 20 à 50% plus élevé.
  • 1479. Jeanne de Laval se fait porter des figues de Marseille dans sa résidence d’Aix.
  • 1560. Le chancelier Michel de l’Hospital écrit l’éloge des figues de Marseille.
  • 17e s. Louis XIV est un grand amateur de figues (après son passage en Provence et à Cotignac ?).
    1. Le Roi Soleil demande à son jardinier La Quintinie de planter 700 figuiers d’espèces différentes dans le Potager du Roi, à Versailles.
  • 1696. Dans son Histoire de Marseille, Antoine de Ruffi écrit que la figue marseillaise  » se couvre d’une peau si douce qu’elle ressemble au sucre et qu’on n’en voit point aux autres figues« …
  • 19e s. Suffren de Salernes recense 360 variétés de figues pour toute la Provence.

 

 

Variétés de figues en Provence


 

 

  • Dans le Monde, il existe un très grand nombre de variétés de figues.
  • Pour la seule Provence, elles sont déjà nombreuses.

 

Types de figuiers

 

  • Seules les variétés femelles sont cultivées.
  • Ces figuiers femelles se divisent en deux grands groupes :
    1. Les unifères ne donnent qu’une récolte par an.
    2. Les bifères en donnent deux.
    3. On appelle « figues fleurs » les fruits de la récolte estivale qui sont un peu plus grosses que les figues d’automne.

 

Variétés ou Cultivars de figues provençales

 

  • La Bellone noire. Elle représente l’essentiel de la production des Alpes-Maritimes (06).
  • La Bellone grise ou Grise d’Antibes (06) a la générosité de l’automne.
  • Les Grises de Tarascon (13) sont les figues fleurs par excellence.
  • La Violette de Solliès (83) aussi appelée Bourjassote noire ou Negro largo donne tous ses fruits l’été. Son teint violet foncé et sa peau fine très résistante (atout pour le transport) présente de grandes qualités gustatives : chair sucrée et fraîche.
  • La Grise-Saint-Jean (06) est parfaite pour les figues sèches.
  • La Marseillaise (13) a aussi très bonne réputation pour les figues sèches.

 

Figue de Tarascon


 

 

  • C’est une des très grosses figues, avec une peau épaisse, de couleur allant du gris cendré au brun selon la saison.
  • Son goût est agréable. Sa chair est ferme, plutôt rouge et bien sucrée.
  • La Grise de Tarascon est la meilleure des figues fleurs.

 

 

Consommation et recettes des figues en Provence


 

 

 

Confiture-de-figues-Fotolia

Confiture de figues © tashka2000 – Fotolia.com.

 

 

  • Figues fraîches.
  • Figues sèches.
  • Confitures de figues.
  • Gelées de figues.
  • Compotes de figues.
  • Gâteau de figues.
  • Pain aux figues.
  • Tartes aux figues.
  • Ingrédient de pâtisseries.
  • Plats cuisinés.
  • Riche en vitamine B3 et en fibres, la figue favorise le transit intestinal.
  • La figue est aussi riche en fer alimentaire et en potassium.
  • En herboristerie, la figue est préparée  pour soigner les rhumes et dégager les voies respiratoires.
  • Nourriture d’athlètes et de randonneurs. pour sa valeur énergétique.
    1. Le grec Platon qualifie la figue de  « Nourriture des athlètes par excellence ».
    2. Lui-même se définissait  comme φιλόσυκος / philósukos, c’est-à-dire « amateur de figues », un complément parfait à sa spécialité de philósophos !

 

 

Hauts lieux de la figue en Provence


 

 

 

Figues-Caromb-Fotolia_45387

Figues de Caromb (84) © Studio Porto Sabbia – Fotolia.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.