Fête du Printemps célébrée avec des moutons © Corinne Bomont – Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Saint-Martin-de-Crau à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

 

  • Le village de Saint-Martin-de-Crau est dans le département des Bouches-du-Rhône (13).
  • Code postal. 13310.
  • Habitants. Saint-Martinois ou les Cravens.
  • Superficie. 214,87 km2. Immense commune. La 7ème commune la plus étendue de France métropolitaine.
  • Altitude. -2 m – 447 m.
  • Population. 12 737 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N 43°37’32.1″ E  4°48’42.5″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune.

 

 

Situation de Saint-Martin-de-Crau (13)


 

 

 

 

Communes limitrophes de Saint-Martin-de-Crau

 

 

Accès à Saint-Martin-de-Crau

 

 

Distances de Saint-Martin-de-Crau

 

 

 

La Nature à Saint-Martin-de-Crau


 

 

Reliefs, sols

 

 

Crau_Fotolia_23283186

Plaine rocailleuse de la Crau. Les galets d’Hercule © Thomas Launois – Fotolia.com

 

 

  • Le territoire de la commune couvre la majeure partie de la plaine de la Crau.
    1. Plaine caillouteuse au nord et au centre. C’est La Crau sèche et des coussouls. Le paysage est entretenu depuis des siècles par les moutons.Plaine marécageuse au sud du village. Aspect bocager. Berceau de l’AOC foin de Crau.
  • Histoire géologique.
    1. Des roches venues des Alpes sont transportées  par La Durance qui les dépose  sur la Crau.
    2. Une faille se crée entre les Alpilles et le Luberon pendant  la glaciation du Würm. Elle permet l’évacuation des eaux de La Crau.
    3. La poussée de la Montagnette force La Durance à  faire son lit plus au nord, sur son emplacement actuel. Fleuve, elle devient affluent du Rhône.
    4. Environ 50 centimètres de galets de La Durance sont restés à la surface du sol de La Crau.
    5. La couleur rouge du sol est due à la ferrugination de ces terres non calcaires.
    6. Au-delà  des 50 centimètres de galets apparaît sur plusieurs mètres une couche de poudingue cimentée par les écoulements calcaires. Cette couche est presque imperméable.  Les racines de végétaux ne peuvent pratiquement pas la percer ce qui provoque la création d’une steppe aride en surface, alors que les nappes phréatiques peu profondes  sont abondantes. Il faut alors construire des canaux d’irrigation.

 

Rivières, eau

 

  •  Nombreux canaux et châteaux d’eau.
  • Etang des Aulnes.
    1. L’un des trois sites du Néolithique recensés dans La Crau.
    2. 1213. 1ère construction.
    3. 1988. Acquisition d’un domaine de 300 hectares par le Conseil général des Bouches-du-Rhône qui y organise chaque année un festival.
  • Etang de la Baisse-de-Raillon.
  • 2 lacs artificiels.
    1. Dans le village de Saint-Martin-de-Crau.
    2. Le lac du Domaine-du-Lac est le plus ancien. Il est alimenté par un cours d’eau. L’espace du lac fait partie du  domaine public de la commune depuis 2007.
    3. Le lac de l’arboretum avec  « Le jardin de Gaston »créés en juin 2004.

Forêts, arbres

 

  • Quelques bois de chênes.
  • Bois de la Taulière.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnée.
  • Equitation.
  • Cyclisme.
  • Chasse.
  • Pêche.

 

 

Histoire de Saint-Martin-de-Crau


 

 

Préhistoire

 

  • Néolitique (moyen et final).  Occupation humaine attestée :
    1. Nombreux galets taillés, grattoirs et perçoirs en silex mis à jour.
    2. Tombe collective découverte.
    3. A la Carougnade (nord-est), une industrie de taille a été mise au jour : fragments de lames, armatures de flèches, fragments de poteries.
    4. Site peuplé jusqu’à l’âge du bronze final. : grotte dans le massif de Santa-Fé ayant servi à l’habitat du Néolithique final à l’âge du Fer.

 

Antiquité

 

  • Présence gallo-romaine attestée.
    1. Borne milliaire au nord-ouest du Mas d’Archimbaud. Monument Historique.
    2. A Entressen (commune voisine d’Istres), un site est identifié comme ayant eu un usage de mutatio (site permettant notamment de changer de chevaux) pour les Romains.
    3. De nombreux auteurs (géographes et historiens) grecs et latins signalent la plaine de la Crau qui est associée au Mythe d’Hercule.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Milieu 11e s. Le lieu est cité. Seigneurie relevant du chapitre d’Arles.
    1. 1052.  Une église est dénommée Sanctus Martinus de palude majori (« Saint-Martin des grands marais »).
  •  18e s. Le nom de « Saint-Martin-de-Crau » apparaît.
  • 19e s. Seconde partie. Le nom de Saint-Martin-de-Crau s’impose.

Epoque contemporaine

 

  • 1925. Le lieu est érigé en commune par distraction d’Arles. Le nom de Saint-Martin-de-Crau est officialisé.
  • 1962. 3 075 habitants.
  • 2012. 12 072 habitants. Explosion démographique.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Saint-Martin-de-Crau


 

 

 

St-Martin-de-Crau.-Tour.-P;

Tour de guet – Clocher. Croix camarguaise © Verlinden.

 

 

  • Le village est un gros bourg d’architecture récente avec une voirie rectiligne et aérée.
  • Tour ruinée, près de la Fourbine.
  • Château de Villepail, au nord.
  • Château de Verguière, au sud.
  • Château de Vacquières.
  • Joyeuse Garde.
    1. Sur la route de Mouriès.
    2. Ancien château transformé en belle bâtisse.
    3. Tour carrée.
  • Ancien moulin de Vacquières.
  • Hôtel de Ville.
  • Ecomusée de La Crau.
    1. Aménagé dans une bergerie.
    2. Histoire du pastoralisme ovin.
    3. Mémoire des vieux métiers et de leurs outils.
    4. Informations géologiques, historiques, faunistiques et floristiques.
  • Très bel appareil d’une maison.
    1. Sur la route de Chanbremont, au nord de la commune.
    2. Appareil constitué alternativement de galets alignés et de briques plates.

 

 

Monuments chrétiens de Saint-Martin-de-Crau


 

 

 

St-Martin-de-Crau.-Eglise.-

Eglise Saint-Martin © Verlinden.

 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Martin.
    1. 1876.
    2. Style néo-roman.
    3. L’église correspond à l’emplacement d’une chapelle du 15e s.
    4. 1052. Le clocher est une ancienne tour de guet restaurée.
      1. Le clocher porte deux clochetons qui se font face.
  • Chapelle Sainte-Foy-de-Vacquières.

 

 

Célébrités liées à Saint-Martin-de-Crau


 

 

  • Dumas (Emile). Raseteur, citoyen d’honneur de Saint-Martin.
  • Fontès (René). Saint-Martin-de-Crau, 11 juin 1941.

    1. Président de l’ASM Clermont Auvergne.
    2. 2008. Maire d’Eygalières.
  • Jullian (Marcel). Châteaurenard, 31 janvier 1922Paris, 28 juin 2004. Ecrivain. Scénariste. Réalisateur. Homme de télévision. L’un des fondateurs d’Antenne 2.
    1. Marcel Jullian  passe les dernières années de sa vie à Saint-Martin-de-Crau.
  • Margaillan (Léopold). Naissance à Saint-Martin-de-Crau. Raseteur.
    1. Second vainqueur de la Cocarde d’Or.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.