Pêche sur l’Huveaune à Roquevaire. © Verlinden.

 

 

Provence 7

Huveaune, fleuve en Provence


 

 

 

 

 

 

 

  • Ancien nom de l’Huveaune :  Ubelka.

 

 

Caractéristiques physiques de l’Huveaune

 

 

 

 

Communes traversées par l’Huveaune

 

 

 

 

Autres communes traversées par des affluents de l’Huveaune

 

 

 

 

Equipements sur l’Huveaune

 

 

 

 

Histoire de l’Huveaune

 

 

  • Le cours de l’Huveaune a considérablement varié avec l’histoire
  • v. – 20.000 ans. La Méditerranée est à environ à 120 m sous son niveau actuel. L’Huveaune se jette  dans la Méditerranée vers Carry-le-Rouet après avoir traversé l’actuelle rade de Marseille.
  • – 8500. Des fouilles archéologiques mettent à jour une très forte consommation d’escargots sur ce territoire de la vallée de l’Huveaune.
  • v. – 8000 ans. Le cours de l’Huveaune, comme ceux du Rhône et de l’Argens, se stabilise avec le niveau de la mer.
  • 3000 dernières années. L’histoire de fleuve est particulièrement agitée.
  • Les Celtes la nomment Ubelka (dévastatrice, capricieuse, outrancière mais aussi sacrée) en raison de sautes d’humeur et de ses crues brutales.
  • Antiquité. L’Huveaune joue un rôle historique considérable avec sa vallée entourée de collines élevées.
    1. La vallée de l’Huveaune accueille des hommes et des femmes très longtemps avant l’arrivée des Grecs (-600).
    2. Les Grecs et les Romains ont su en faire bon usage.
  • 49 av. J.-C. Jules César fait passer ses armées qui font le long siège de Marseille .
    1. Jules César utilise les ressources agricoles de la vallée de l’Huveaune pour nourrir son armée (hommes et animaux).
    2. César aurait fait rouler sur l’Huveaune le bois de la Sainte-Baume nécessaire à ses opérations militaires.
  • Les Romains développent une voie de passage (via) pour rejoindre Toulon (Telo Martius) et surtout la Voie aurélienne (Via Aurelia) entre l’Espagne et l’Italie).
    1. Le Pont Romain de Saint-Marcel est construit pour passer de la rive droite (Marseille) à la rive gauche où la voie romaine est établie.
  • 1er s. Marie-Madeleine se serait installée non loin des sources de l’Huveaune.
  • La vallée de l’Huveaune reste très humide pendant une très longue période avec des méandres actifs ou morts et des marais. La plaine constitue un milieu  instable et paludéen avec ses moustiques.
  • Le travail des moines de l’Abbaye de Saint-Victor combiné avec celui de nombreux propriétaires permet une certaine domestication de l’Huveaune, la stabilisation de son cours et de ses rives.
  • 995. Le nom du fleuve Ubelka devient l’Uvelne.
  • 1536. Charles Quint fait passer ses troupes par la vallée de l’Huveaune. Il fait un double siège de Roquevaire dont il finit par raser le château mais il échoue devant Marseille.
  • 1834. Grande crue de l’Huveaune.
  • 1892. Octobre. Grande crue de l’Huveaune.
  • 1907. Novembre. Grande crue de l’Huveaune.
  • 1973. Octobre. Grande crue de l’Huveaune.
  • 1978. Janvier. Grande crue de l’Huveaune.
  • Années 1980. Très polluée, l’Huveaune commence à retrouver une eau plus propre.
  • 1986. Le fleuve voit la majorité de son cours déviée vers la station d’épuration des Eaux de Marseille afin de ne pas polluer les plages de la ville…
    1. Ses eaux sont également rejetées dans la calanque de Cortiou et, en cas de trop fortes précipitations, le trop plein est évacué par son ancien lit naturel.
  • 1994. Crue de l’Huveaune.

 

 

Origines du nom de l’Huveaune

 

 

  • Le nom connu le plus ancien est Ubelka (celtes).
  • 995. Ubelka devient  l’Uvelne
  • L’Huveaune reçoit plusieurs appellations avant de prendre son nom actuel : Vuelne, Hivelna, Ibelina, Ybeline, Veaune, Uvuelna.

 

 

Activités autour de l’Huveaune

 

 

Activités économiques liées à l’Huveaune

 

  • En traversant  la plaine à l’est de Marseille, l’Huveaune  façonne une vaste vallée plate, couverte d’alluvions propice aux échanges et aux transports mais aussi à l’agriculture et finalement à l’industrie et au commerce.

 

 

L’Huveaune apporte l’eau, si fondamentale en milieu méditerranéen.

 

  • Le temps des moulins à eau et de l’artisanal pré-industriel.
    1. Source d’énergie l’eau entraîne les moulins utiles pour le papier, l’imprimerie…
    2. L’eau permet le nettoyage nécessaire dans bien des fonctions artisanales.
    3. Les terres argileuses sont un matière 1ère appréciable.
    4. Faïenceries, tuileries, exploitations agricoles… se développent le long de l’Huveaune.
  • Le temps des usines, à partir du 19e s.
    1. Plaine alluviale d’accès facile aux frontières de la grande cité portuaire et industrielle de Marseille,le bassin de l’Huveaune accueille des usines : chilie, agro-alimentaire, construction navale, moteurs, activités ferroviaires…. Arkéma (Rislan®), la chocolaterie Nestlé, les moteurs Baudoin, la brasserie Phénix, les ciments Lafarge, la métallurgie (Coder, fabriquant de remorques routières et ferroviaires)  sont quelques uns les acteurs majeurs de ce territoire.
  • Le temps des zones d’activités commerciales ou industrielles.
    1. Avec la désindustrialisation, la vallée de l’Huveaune trouve de nouvelles vocations économiques : entrepôts et logistique,  grandes surfaces commerciales, concessions automobiles, entreprises du bâtiment et des travaux publics…
  • La voie de transport.
    1. Le fleuve n’a plus de fonction navigable.
    2. La vallée est traversée par des axes de transports à très haut débit : routes, autoroute A 50, voies ferrées pour du transport de fret et de passagers, sur des axes régionaux et internationaux, avec le TGV.

 

 

 L’Huveaune à Vivre

 

  • On dénombre plus d’une dizaine de poissons, plusieurs espèces de canards, dont les célèbres cols verts, et même des hérons.
  • Des associations piscicoles ont contribué au suivi de la qualité de l’environnement de l’Huveaune.
    1. L’Association Marseille Aubagne de Pêche (AMAP). Elle concerne surtout la partie basse du cours de l’amont d’Aubagne à l’embouchure. Cette partie du fleuve est classée en catégorie 2. On y trouve : ablettes, anguilles, barbeaux, brochets, carpes, chevesnes, gardons, grémilles, hotus, perches, rotengles, sandres, tanches, vairons…
    2. L’Amicale de la Fario Auriol Roquevaire.
    3. L’Ecrevisse de l’Huveaune.

 

 

Puissent des actions publiques fortes et suivies couplées avec du civisme et des soins de la nature faire renaître ce fleuve dont le cours réserve ici et là des merveilles : petites cascades, Pont romain à Saint-Marcel….

 

 

Croyances et religions autour de l’Huveaune

 

 

  • La Sainte-Baume était un territoire réputé du Druidisme.
    1. Nous commençons à entrevoir la richesse de ce mouvement après des années de connaissances superficielles et souvent farfelues.
  • La présence de Marie-Madeleine.
    1. La présence de Marie-Madeleine aux sources de l’Huveaune  ne saurait être ramenée au niveau de « gentille légende ».
    2. Elle constitue, en effet, un fait majeur.
    3. L’histoire de Marie-Madeleine s’inscrit, en effet, dans le cadre passionnant de la  naissance et de l’épanouissement du Christianisme en Provence. Elle implique une succession de faits historiques accompagnés de «très fortes présomptions».
    4. Au-delà de l’histoire, et dans le cadre de la Religion, il convient de reconnaître toutes les Grâces de la Sainte-Baume et de l’Huveaune. Elles méritent d’être connues et diffusées. Plusieurs groupes s’y emploient avec enthousiasme, notamment les Dominicains de la Sainte-Baume, Roc Estello des Pères Jean-Marie et Pierre… Ils  sont d’incomparables foyers vivants d’Humanité, de Culture, de protection de la nature, de paix, de ressourcement des personnes de tous âges, de tous sexes, de toutes conditions, de tous pays… Les familles, les malades, les personnes seules ou âgées… disposent au-dessus de leurs têtes de la présence de lieux et de personnes qui prient et agissent pour elles. Qui se rappelle de l’importance de l’accueil des prostituées et des pauvres filles de Marseille par les Sœurs de Plan d’Aups ? Qui peut ignorer l’importance des retraites pour les adolescents préparant une communion ou un examen ? Qui peut négliger les millions de pèlerins qui passent par la Sainte-Baume, des plus anonymes et modestes aux célèbres rois, papes, savant, écrivains, artistes, sportifs, acteurs de cinéma ? Qui n’a rien ressenti en faisant l’ascension vers la grotte ? Qui, à la recherche de randonnées, ignore le chemin partant de Saint-Jean-de-Garguier vers les ruines de la chapelle Sainte-Clair et le col de l’Espigoulier ?

 

 

Oui, aux sources de l’Huveaune, il y a bien plus que la source d’un fleuve, il y a les sources du Christianisme et les sources vives pour la pensée et la Paix des âmes.

 

 

Que dire de l’embouchure de l’Huveaune ?

 

  • La Vierge Noire de Notre-Dame d’Huveaune est vénérée depuis de 16e s. à proximité de l’embouchure du fleuve. Initialement adorée dans le petit monastère Saint-Sauveur qui a été détruit par la période noire de la Révolution, elle est maintenant exposée dans la chapelle Notre-Dame-d’Huveaune de l’église paroissiale Saint-Giniez de Marseille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.