©  elitravo – Fotolia.com.

 

 

 

Accueil Provence 7

Dragées en Provence


 

 

 

 

 

 

 

  • Dragée se dit amelo ensucrado en provençal, ce qui signifie littéralement amande enrobée de sucre.
  • Le mot dragée vient de l’ancien grec tragema et du latin tragemata qui se traduisent par friandises.

 

 

 

 

Histoire des Dragées


 

 

  • v. 170 av. J.-C. Julius Dragatus, confiseur de la grande famille romaine des Fabius, serait l’inventeur de la dragée.
    1. Pour le baptême du fils d’un patricien romain, il aurait laissé tomber accidentellement une amande dans une jarre de miel.
  • 1220. Un apothicaire de Verdun a l’idée d’enrober les amandes de sucre et de miel afin de faciliter la conservation et les transport de ses fruits secs….
  • 1344. Les dragées figurent au huitième service de l’incroyable menu du couronnement du pape Clément VI en Avignon. Le chroniqueur précise qu’elles poissent les mains.
  • 16e s. La famille Médicis introduit les dragées dans les grands cours.
  • 17e s. – 18e s. Les dragées sont réputées bonnes pour la digestion, la bonne haleine et aptes à réduire la stérilité ce qui en fait des épices de chambre très prisées à la cour des rois, notamment à Versailles sous Louis XIV.
  • 1750. Un confiseur parisien, Pecquet, invente la dragée lisse obtenue en faisant cuire du sirop de sucre autour d’une manade dans des bassines qui tournent plusieurs heures.
  • 19e s. Après avoir été le monopole des apothicaires, la fabrication des dragées est passée depuis un siècle chez les confiseurs. Avec l’essor des technologies industrielles, la production prend un tout nouveau développement avec une fabrication bien organisée.
    1. Triages des amandes.
    2. Etuvage des amandes.
    3. Gommage des amandes.
    4. Grossissage par un film fin de sirop de sucre.
    5. Mise en couleur avec un sirop de sucre et des colorants.
    6. Lissage.

 

 

Evolution des Dragées


 

 

  • La consommation reste essentiellement tournée vers les fêtes traditionnelles religieuses : baptêmes, communions, mariages.

 

 

Le contenu peut changer

 

  • Les dragées ne sont plus exclusivement fourrées d’amandes.
  • Le chocolat prend davantage d’importance.

 

Les couleurs sont plus variées

 

 

Dragées---Fotolia

Composition de Dragées © Fotolia.com

 

 

  • Les dragées sont blanches ,bleues, ivoires, or, roses, rouges, vertes et même noires et argentées.
  • Les Italiens donnent un sens à ces couleurs en les associant à des années de mariage ou à des circonstances :
    1. Blanc. 1ère communion, communion solennelle, mariage.
    2. Bleu ou Rose. Baptêmes.
    3. Vert. Fiançailles.
    4. Rouge. Anniversaire ou diplôme.
    5. Rose. Noces de coton (1 an).
    6. Fuchsia. Noces de soie (5 ans).
    7. Jaune. Noces d’étain (10 ans).
    8. Beige. Noces de porcelaine (15 ans).
    9. Jaune or. Noces de cristal (20 ans).
    10. Argent. Noces d’argent (25 ans).
    11. Bleu océan. Noces de perle (30 ans).
    12. Bleu. Noces de saphir (35 ans).
    13. Vert. Noces d’émeraude (40 ans).
    14. Rouge. Noces de rubis (45 ans).
    15. Or. Noces d’or (50 ans).
    16. Ivoire. Noces d’ivoire (55 ans).
    17. Blanc. Noces de diamant (60 ans).

 

 

Composition créative de dragées © cenz07 – Fotolia.com

 

 

Bonnes adresses Dragées en Provence


 

 

  • Dragées Bez
    1. 4 avenue du Général Leclerc. Avignon (84). www.drageebez.com
  • Dragées Lamandine
    1. 55 rue de l’Audience. 13011. Marseille. Tél. 04 91 27 76 62
  • Dragées Raynaud
    1. 161 rue des Camoins. 13011. Marseille. Tél. 04 91 43 21 44
  • Confiserie du Roy René.
    1. Aix-en-Provence (13). 5380 route d’Avignon (RDN7). www.calisson.com
  • Nouchig.
    1. Marseille (13). 45 rue Vacon 13001. www.nouchig-dragées.com
  • Les Marseillotes.  3 rue Boët. 13005. Marseille (13).www.confiseriesdeprovence.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.