Village perché de Lurs (04). © Patrick Verlinden.

 

 

Provence 7

Lurs à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

  • Le site de Lurs est inscrit.
  • Lurs est souvent appelée le balcon sur la Durance.
    1. Vaste panorama sur le val de Durance, le plateau de Valensole, les Préalpes de Digne et la montagne de Lure.
    2. Le village est labellisé Village et cité de caractère.
  • Code postal. 04700.
  • Habitants. Lursiens.
  • Superficie. 22,48 km2.
  • Altitude. 340 m – 621 m.
  • Population. 377 habitants (2012).
  • Coordonnée et carte. N  43°58’02.6″  E  5°53’24.5″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Lurs.

 

 

Situation de Lurs (04)


 

 

 

Communes limitrophes et proches de Lurs

 

 

Accès à Lurs

 

  • L‘Autoroute A51, Aix-en-ProvenceSisteron, traverse la partie est de la commune.
  • RD 12 vers Pierrerue et Forcalquier.
  • RD 116, vers La Brillanne, au sud, et Sigonce, au nord.
  • RD 4096 (ancienne Nationale 96) , vers Manosque,au sud, et vers Sisteron, au nord.

 

Distances à Lurs

 

 

 

La Nature à Lurs


 

 

Rivières, eau

 

  • La Durance longe le territoire communal à l’Est.
  • Le Lauzon
  • Le Buès

 

 Forêts et bois

 

  • Environ 30% du territoire communal est couvert de bois et forêts.

 

 

Histoire de Lurs


 

 

Préhistoire

 

  • Néolithique. 2 habitats avec outillage.

 

Antiquité

 

  • Oppidum.
    1. Devenu une ferme avec vieux murs, base de colonne atypique).
  • Les Romains établissent la station militaire d‘Alaunium sur la Via Domitia / Voie Domitienne.
  • Les Romains créent la Voie Julienne.
  • 5e s. L’endroit est connu comme castrum de Lurio, construit par l’évêque à l’emplacement de la chapelle Notre-Dame-des-Anges.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 812. Charlemagne consacre le territoire terre épiscopale et principauté indépendante.
  • Au Moyen-Âge, Lurs a une grande importance et compte jusqu’à 3000 âmes.
  • 1569. Jusqu’à cette date, Lurs est terre d’Empire.
  • 16e s. Le château est assiégé et pris trois fois pendant les Guerres de religion.
  • 1660. Apparition miraculeuse de la Vierge Marie.
  • 1789. Jusqu’à cette date, le site est dominé par les princes-évêques de Sisteron.

 

Epoque contemporaine

 

  • Début 20e s. Le village manque de disparaître après une désertion quasi complète de sa population.
  • 1952. Nuit du 4 au 5 août. L’affaire Dominici rend Lurs tristement célèbre. Le cinéma, le théâtre, la presse et même la bande dessinée en reprendront  la trame.
    1. Triple meurtre. des Anglais, Sir Jack Drummond, scientifique de 61 ans, son épouse Anne Wilbraham, 45 ans, et leur fille Elizabeth, âgée de 10 ans.
    2. Les trois anglais sont assassinés près de leur voiture à proximité de La Grand’Terre, ferme de la famille Dominici, qui se trouve sur la commune de Lurs.
    3. Le « patriarche » Gaston Dominici est accusé du triple meurtre et condamné à mort sans que sa culpabilité ait  été clairement établie.
    4. 1957.  Le président Coty commue la peine.
    5. 1960. 14 juillet. Le général de Gaulle gracie et libère et Gaston Dominici.
  • Lurs doit son « Regain » à un groupe de graphistes conduits par Jean Giono et Maximilien Vox (typographe réputé).
    1. Le prieuré est transformé en centre culturel et le château des princes-évêques est relevé de ses ruines.
    2. 1952. Création des Rencontres Internationales d’Arts Graphiques par le typographe Maximilien Vox.

 

 

Monuments, constructions et bâtiments remarquables de Lurs


 

 

  • Village perché de caractère.
  • Pont romain sur le Buès.
    1. 1963. Classé Monument Historique.
    2. Le pont est sur la Via Domitia / Voie Domitienne qui relie l’Italie du Nord à la péninsule ibérique en passant par le col du  Mont Genèvre et par Arles.
    3. Le pont se situe est entre les communes de Lurs et de Ganagobie.
  • Autres vestiges romains.
    1. Aqueduc.
    2. Villas.
  • Vestiges du château féodal.
    1. Les vestiges dominent le village.
    2. Le château a longtemps été la propriété des évêques de Sisteron qui portaient le titre de Princes de Lurs.
    3. Les évêques ont construit à Lurs leur résidence d’été puis un séminaire.
  • Tour de l’Horloge ou beffroi
    1. 1499. Cloche placée dans l’église au 18e s.
    2. Campanile.
  • Maisons du village souvent à encorbellement.

    1. 14e s. ou 15e s. La plus ancienne maison du village.
    2. 18e s. Nombreuses maisons.
  • Moulin à huile.
  • Moulin à eau.
    1. Sur le Lauzon.
  • Ancienne glacière.
  • Pigeonniers.
  • Théâtre en plein air.
  •  Pont de Monnesargues.
  • Pont moderne de l’A 51.
    1. Le pont passe au-dessus de la voie ferrée Grenoble-Marseille.
    2. Longueur 187 m. Portée maximale : 63,2 m.
    3. 1988. 1er pont construit en France avec des techniques de construction associant des éléments en béton préfabriqués et en  béton précontraint.
    4. Des poutres d’acier ont été posées sur les piles.
  • Centre International d’Etudes Graphiques.
  • Musée de l’imprimé et de l’imprimerie.

 

.

Monuments chrétiens de Lurs


 

 

  • Eglise paroissiale de l’Invention-de-la-Croix

    1. 9e s. La présence d’une église est attestée. Sa fondation pourrait remonter à Charlemagne.
    2. Portail monumental dotée d’une porte ouvragée.
    3. Les bases anciennes du bâtiment sont visibles au niveau du chevet.
    4. 17e s. la nef romane est refaite après les destructions des Guerres de religion.
    5. Etonnant clocher arcade à triple baies.
    6. Les cloches sont récentes. Une ancienne cloche de l’église datée de 1499 a été placée au 18e s. au sommet du beffroi qui est orné d’un magnifique campanile.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Vie.
    1. Architecture classique.
    2. La chapelle surplombe un abri avec des habitats semi-troglodytiques.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Anges.
    1. La chapelle est construite sur le site d’une ancienne villa romaine, au carrefour de 2 voies romaines, sur la RD116.
    2. 12e s. Bases. La première chapelle devient un lieu de pèlerinage après la grande peste du 14e s.
    3. 1661. Importants changements. La chapelle est agrandie et confiée aux Récollets après l‘apparition miraculeuse de la Vierge en 1660.
    4. Style classique.
    5. Inscrite aux Monuments Historiques.
    6. La chapelle a la particularité de présenter deux autels superposés, l’un avec les gisants, l’autre avec les épitaphes des évêques de Sisteron.
  • Chapelle Notre-Dame-du-Plan.
    1. 12e s. Construction.
  • Chapelle romane Saint-Martin.
    1. 1 km, à l’ouest du village.
    2. La chapelle a été transformée en grange.
  • Chapelle Saint-Michel.
    1. Au sud du village, perchée sur une crête.
    2. La RD 462 passe devant la chapelle.
    3. 1621. Construction sur des fondations existantes.
    4. 1869. Mur de façade de style néogothique.
    5. La nef a très probablement été coupée.
    6. Clocher-mur.
    7. Saint Michel, l’archange, est le deuxième patron du village. Selon une très ancienne tradition,  on allumait un feu devant la chapelle, la veille de la fête de Lurs.
  • La Promenade des évêques.
    1. Belle promenade marquée par 15 stations du Rosaire (19e s.).
    2. La Promenade conduit depuis le château à la Chapelle Notre-Dame-de-Vie.

 

 

Célébrités liées à Lurs


 

 

  • Dominici (Gaston). Digne-les-Bains 22 janvier 1877Hospice de Digne 4 mars 1965 à 88 ans.
    1. Accusé puis gracié d’un triple crime d’Anglais à Lurs en 1952.
  • Vox (Maximilien) né Samuel William Théodore Monod. Condé-sur-Noireau 16 décembre 1894Lurs  18 décembre 1974. Il  est enterré à Lurs.
  • Graveur. Dessinateur. Illustrateur. Editeur. Journaliste. Critique d’art. Historien de la lettre et de la typographie française.

 

 

Cinéma à Lurs


 

 

  • Tournages.
    1. 1973. L’Affaire Dominici. Claude Bernard-Aubert. Jean Gabin.
    2. 2003. L’Affaire Dominici. Pierre Boutron. Téléfilm publié en feuilleton TV.  Michel Serrault. Michel Blanc. Thomas Jouannet.

 

A noter

 

  • Au Théâtre. 2010. Dominici, un procès impitoyable. Marc Fayet. Mise en scène Robert Hossein.
  • BD. 2010. L’Affaire Dominici. Pascal Bresson (scénario). René Follet (dessin),  Editions Glénat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.