Chevalier Templier. © Luis Louro – Fotolia.com.

Provence 7

Croisades en Provence

 

 

 

 

7  Fondamentaux pour comprendre les Croisades en Provence

 

Lors de croisades, la Provence ne fait pas partie de la France

 

 

  • Le royaume de France s’arrête à la frontière naturelle du Rhône.
  • Des villes « frontières » comme Villeneuve-lès-Avignon, Saint-Gilles et Aigues-Mortes  jouent un rôle majeur dans les croisades.
  • Avec l’avènement de la Maison d’Anjou, la Provence est très proche du royaume de France.
  1. Louis IX (saint Louis) est  marié à Marguerite de Provence.
  2. Louis IX est le frère de  Charles d’Anjou, comte de Provence et roi titulaire de Jérusalem.

 

 

Lors des croisades, la Provence est dans la sphère du Saint-Empire Romain Germanique

 

 

  • Le Saint-Empire Romain Germanique est une vaste nébuleuse héritée de Charlemagne qui connaîtra son apogée sous Charles-Quint.
  • La Provence est dans la mouvance du Saint-Empire.
  • Les conflits de pouvoir qui opposent l’empereur et le pape trouvent à Gênes et en Provence un fort écho. La Principauté de Monaco, fondée par les Grimaldi de Gênes, naît dans une situation tendue entre les partisans du pape et ceux de l’empereur (Guelfes et Gibelins).

 

 

Les Croisades ont d’abord été terrestres avant de devenir maritimes

 

 

  • Les premiers croisés partent à pied ou à cheval.
  • C’est le cas de la première croisade, celle du peuple et celle des chevaliers.
  • La seconde croisade se fait majoritairement par voie terrestre mais on voit Louis VII embarquer ses chevaliers vers Antioche.

 

 

Les puissances maritimes sont avant tout italiennes

 

 

  • La France est faible en Méditerranée et le Royaume de France ne peut pratiquement compter que sur Aigues-Mortes.
  • La Provence possède Marseille, atout considérable, et quelques ports secondaires.
  • Les deux grandes puissances du moment sont Venise et Gênes qui se livrent une guerre commerciale impitoyable tandis que Pise et Florence s’affirment.

 

 

En Provence, les Ordres de moines soldats ont une influence majeure

 

 

  • L’Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem (Hospitaliers) naît en Provence (Pierre-Gérard de Martigues, souvent appelé Pierre Tenque, en est le fondateur).

 

 

Les relations de la Provence avec le Pape sont décisives

 

 

  • La Provence est exposée aux conflits entre le pape et l’empereur.
  • La Provence choisit toujours le parti du pape.

 

 

La Provence a largement bénéficié des Croisades

 

 

  • Les bilans des croisades sont discutables et donnent lieu à des caricatures peu nuancées.
    1. Combien de publications historiques, de films… montrent le Croisé comme un envahisseur, puissamment armé et « impérialiste » ?
    2. La réalité des Croisés est plutôt la suivante :
      1. Leurs aïeuls ont connu les misères et les horreurs de l’occupation musulmane en Provence à laquelle Guillaume le Libérateur  a mis fin en 973.
      2. Chrétiens, ils souffrent de ce qui est infligé à la Terre Sainte et aux Lieux Saints (Tombeau du Christ, églises…)..
      3. Chrétiens, ils ont connaissance des malheurs infligés aux pèlerins.
      4. Des maris, des pères de famille, des fils… font l’immense sacrifice (de leur activité, de leurs revenus, de leur santé, de leur vie affective et sociale et parfois de leur vie) pour partir dans un territoire hostile à tous points de vue. Il ne s’agit pas de conquérants mais de pénitents et de sacrifiés….
      5. L’objection est parfois faite que ces Croisés étaient sincères mais qu’il pouvait en être autrement de leurs chefs qui recherchaient pouvoir et conquêtes. ce point est également largement erroné car les dits « chefs » ne disposaient pas de beaucoup de puissance, ni avant, ni pendant, ni après les Croisades…
      6. Ce qui est dit et communiqué sur les Croisades relève par conséquent de l’erreur historique, de la propagande, de la désinformation et de l’insulte à la mémoire de ces pauvres gens qui ont tout sacrifié par Foi et idéal.
      7. Ceux qui ont « profité » des Croisades ne sont pas les Croisés mais ceux qui les ont transporté,s, nourris, équipés…
  • Pour autant le bilan des Croisades n’a pas été que négatif et pour ce qui est de la Provence, il ne fait aucun doute que le bilan des Croisades a été positif sur bien des points.
  1. Ressources financières générées par les transports de personnes et de marchandises.
  2. Circuits commerciaux d’import-export.
  3. Techniques de navigation et de construction navale améliorées.
  4. Savoir-faire militaire : techniques des arbalétriers, utilisation de masses d’armes, techniques d’infanterie (longs boucliers, protection des chevaux…), casques bombés plutôt que casques plats, chapeaux de fer plutôt que heaumes…
  5. Indépendance accrue vis-à-vis du Saint-Empire.
  6. Techniques de production et de gestion acquises par les Templiers et les Hospitaliers
  7. Importation de produits, de techniques et de connaissances du Proche-Orient, d’Italie et du monde byzantin. Ex. Moulins à vent.
  8. Sécurité accrue des échanges en mer du fait de la disparition de la piraterie musulmane.
  9. Stabilisation de Constantinople qui reste dans la sphère occidentale deux siècles de plus.
  10. Soutien et reconnaissance du pape qui permettra plus tard l’implantation des papes en Provence.

 

 

 

Croisés célèbres liés à la Provence

 

 

  •  Arnaud de Bedos. Templier. 1er commandeur de Richerenches.
  • Charles Ier d’Anjou, comte d’Anjou et de Provence, roi de Sicile, roi titulaire de Jérusalem, frère du roi de France.
  • Eudes de Saint-Amand. Prisonnier par Saladin à la bataille de Montgiscard (1179), il refuse de payer sa rançon.
  • Frédéric Ier Barberousse. Empereur romain germanique.
  • Frédéric II. Empereur romain germanique
  • Gibelin d’Arles.
  • Louis IX – Saint-Louis. Roi de France..
  • Philippe Auguste. Roi de France.
  • Pierre-Gérard de Martigues. Fondateur de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
  • Richard Cœur de Lion. Roi d’Angleterre.
  • Roncelin. Templier qui pourrait être l’instigateur  de la Règle secrète.

 

 

Date des Croisades

 

 

  • 1096 – 1099. Première croisade .
  • 1147 – 1149. Deuxième croisade.
  • 1189 – 1192. Troisième croisade.
  • 1202 – 1204. Quatrième croisade.
  • 1217 – 1221. Cinquième croisade.
  • 1228 – 1229. Sixième croisade.
  • 1248-1254. Septième croisade.
  • 1270. Huitième croisade.
  • 1271. Neuvième croisade.

 

 

A noter

 

 

  • 1208 – 1244. Croisade contre les Albigeois.

 

 

Organisations liées aux Croisades

 

 

  • Hospitaliers de Saint-Jean en Provence.
  • Trinitaires en Provence.
  1. L’ordre créé par Jean de Matha pour pour racheter les chrétiens prisonniers des Maures.
  2. Créé dans l’Aisne (1198), l’ordre des Trinitaires ouvre sa maison à Marseille dès 1200.

 

 

Navires croisés

 

 

 

Symboles liés aux Croisades

 

 

 

 

Villes et villages de Provence concernés par les Croisades

 

 

Principales cités (ports et commanderies) en Provence.

 

 

Liste exhaustive dans l’article Templiers en Provence.

 

 

  • Ampus – Ruet. Commanderie templière.
  • Arles – Laurade (13). Commanderie templière.
  • Avignon (84). Commanderie templière.
  • Biot (06). Commanderie templière. Commanderie générale pour le Comté de Nice.
  • Bompas (84). Commanderie templière.
  • Châteauneuf-de-Gadagne (84). Commanderie templière.
  • Cogolin (83). Commanderie templière.
  • Digne (04). Commanderie templière.
  • Embrun (05). Commanderie templière.
  • Fréjus (83). Commanderie templière.
  • Grasse (06). Commanderie templière.
  • Hyères (83). Commanderie et port templier.
  • Lapalud (84). Commanderie templière.
  • Lorgues (13). Commanderie templière.
  • Limaye (84). Commanderie templière.
  • Marseille (13). Commanderies templières et hospitalières. Port d’embarquement.
  • Mazan (84). Commanderie templière.
  • Montgenèvre (05). Probable commanderie templière.
  • Nice (06). Commanderie et port (le plus important après Marseille) templier.
  • Orange (84). Commanderie templière.
  • Peyrassol (83). Commanderie spécialisée dans la production de vin.
  • RégusseSaint-Maurice. Commanderie templière.
  • Rigaud (04). Commanderie templière.
  • Rissoul – Gaudissart (05). Commanderie templière.
  • Roaix (84). Commanderie templière.
  • Saint-Romain-de-Malegarde proche de Vaison-la-Romaine (84). Commanderie templière.
  • Sisteron (04). Commanderie templière.
  • Toulon (83). Commanderie et port templier.
  • Vence (06). Commanderie templière.
  • Vidauban – Bastide-de-Trois. Commanderie templière.
  • Villecroze – Ruou (83). Une des plus puissantes commanderies de Provence.
  • Villedieu (84). Commanderie templière.

 

 

Aux marges de la Provence

 

 

  • Aigues-Mortes.
  • Beaucaire.
  • Saint-Gilles.

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.