Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption. © Verlinden

 

 

Provence 7

Flassans-sur-Issole à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  •  Flassans est un village du centre du département du Var (83), à l’est de Brignoles.
  • Code postal. 83340.
  • Habitants. Flassanais – Flassanaises.
  • Superficie. 43,68 km2.
  • Altitude. 203 m – 527 m.
  • Population. 3 424 habitants (2014).
    1. Coordonnées et Carte. N 43° 22′ 11″  E  6° 13′ 19″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

Situation de Flassans (83)

 

 

Communes limitrophes de Flassans

 

 

Accès à Flassans-sur-Issole

 

 

Distances depuis Flassans

 

 

 

La Nature à Flassans

 

 

Reliefs, sols

 

  • Entre le massif de la Sainte-Baume et celui des Maures.
  • La commune s’étale sur des coteaux plantés de vignes et des vallons fertiles et boisés.
  •  Carrières de sable et de graviers.

 

Rivières, eau

 

  • L’Issole.
    1. Affluent du Caramy.
    2. Sous-affluent de l’Argens.
    3. Longueur. 46,4 km.
    4. Source. Mazaugues, sur les flancs nord du plateau d’Agnès.
  • Lac Redon.
    1. Plan d’eau  inondé seulement à certaines périodes de l’année, notamment après de fortes pluies.
    2. A sec, il prend la forme d’une prairie.
    3. Le site, comme les lacs Gavoty (Besse-sur-Issole) et Bonne Cougne (Gonfaron) est géré par le Conservatoire du Littoral.
    4. La flore des ces espaces peut être rare à l’instar de  l’Armoise de Molinier découverte en 1966.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vignes – Vins.
  • Oliviers.
  • Primeurs
  • Céréales.

 

Activités dans la nature

 

  • Golf de Barbaroux.
  • Randonnées.

 

 

Histoire de Flassans

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Age du Bronze. Silex recueillis sur les berges de l‘Issole.
  • Oppidum avec céramiques et vestiges de cabanes sur la colline de Maunier.
  • Importante présence Gallo-Romaine.
    1. Flatus Sanus « l’air saint » est un site très fréquenté des Romains.
    2. Passage de la grande route romaine Via Aurelia / Voie Aurélienne.
    3. Aire de pressoir antique au Mauvais-Plan.
    4. Nombreux débris gallo-romains à Candumy.
    5. Etonnant autel non daté orné d’une roue de 12 rayons.
    6. Villæ gallo-romaines avec leurs fundi (domaines agricoles) sur plusieurs sites :
      1. Aubréguière.
      2. Campagne Neuve.
      3. Coudonnier.
      4. Grande-Bastide.
      5. Petit Campdumy : sépultures à tegulæ, pièce de pressoir à huile, urnes cinéraires…
      6. Pique-Roque.
      7. Rouvède.
      8. Saint-André.
      9. Saint-Baillon.
      10. Saint-Martin.
      11. La Seigneurie…

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 10e s. Hugues d’Arles crée un poste de guet afin de prévenir des incursions sarrasines.
  • 1045. Flacianis est cité.
  • 12e s. La terre de Flassans appartient à Guillaume de Cotignac.
  • La succession des seigneurs comprend :
    1. Les Pontevès, premiers seigneurs de Flassans.
    2. Les La-Tour-d’Auvergne.
    3. Les Rohan-Soubise.
    4. Les Bourbon-Condé.
  • Flassans est l’une des 26 Commanderies Templières.
  • 14e s. Jean de Pontevès, grand sénéchal de Provence, fait agrandir son château de Flassans qui devient le quartier général des catholiques provençaux.
  • Guerres de Religion. Les Protestant s’emparent du château qu’ils démantèlent.
  • 17e s. les familles de Carcès et de Simiane, comptent de nombreuses possessions foncières sur la commune de Flassans.

 

Période contemporaine

 

  • 1839. Rattachement de la commune de Candumy dans laquelle Emile Zola situe l’un de ses romans.
  • 1954. 858 habitants.
  • 2012. Forte croissance démographique : 3 229 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Flassans

 

 

  • Typique village de plaine descendu d’une colline.
  • Ruines du château féodal des Pontevès.
    1. Sur les hauteurs nord du village actuel.
  • Ruines du Vieux Flassans.
  • Vieux Pont.
    1. A Candumy.
  • Château de La Rouvière.
    1. 1298. Pierre tombale d’un chevalier languedocien.
  •  Coopérative vinicole.
    1. 1912. Construction. Date sur la façade. Plans de l’architecte Boyer. Entrepreneur Mistre.
    2. 1925. Agrandissement. Architectes Boyer et Bernard. Entreprises Mistre et Brunat.
    3. 1935. Nouveaux travaux par les entreprises Mistre et Michelfelder.
    4. Années 1970.  Nouvelles réceptions et installation de cuves extérieures par l’architecte Trouillou et l’entrepreneur Malamaire.
  • Moulin à huile.
    1. Années 1820. Date estimée de la construction.
    2. Années 1980. La commune de Flassans achète et restaure le bâtiment. Il devient en salle polyvalente et, notamment, bibliothèque municipale.
  • Lavoir Saint-Michel.
    1. 19e s.

 

 

Monuments chrétiens de Flassans

 

 

  • Eglise paroissiale Notre-Dame-de-l’Assomption
    1. Architecture classique inspiré des églises romanes.
    2. 1859. 1er projet par l’entrepreneur Amic sur un projet de l’architecte Rougier.
    3. 1866. Nouveau projet de l’architecte diocésain Henri Revoil.
    4. Les travaux sont menés par les entrepreneurs toulonnais Pascal Gassier et Léandre Reynier.
    5. 1871. 1er acte de réception de l’ouvrage.
    6. 1873. Achèvement des travaux.
    7. Fresque intérieure peinte par un artiste local représentant la Descente de la Croix et la Mise au Tombeau.
  • Eglise Notre-Dame-des-Salles (ancienne paroissiale).
    1. 3e quart du 17 e s. sur l’emplacement d’une précédente église paroissiale.
    2. Travaux réalisés par Jean Carles maître maçon de Besse-sur-Issole et Guillaume Amic maître maçon au Luc.
    3. 1673. Réception des travaux.
    4. 1871. L’église cesse d’être une paroissiale au profit de Notre-Dame-de- l’Assomption.
    5. 1924. L’église est vendue.
    6. Depuis, le clocher et la première travée se sont écroulés.
    7. Jusqu’aux années 1970. Le bâtiment de l’ancienne église sert de salle de cinéma.
    8. Rénové ensuite, le bâtiment sert de salle de conférence et de cinéma occasionnel.
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Consolation.
    1. Sur l’ancien village.
    2. 1559. Construction.
    3. Ex-voto.
    4. 1970. Restauration.
    5. Tableau de La Vierge Consolatrice.
  • Commanderie de Peyrassol.
    1. 4 km au sud-est. Domaine viticole.
    2. Architecture romano-provençale.
    3. 2 travées.
    4. Chœur en hémicycle.
    5. Anciens celliers avec crochets et départs de voûtes.
    6. Blasons.
    7. La Maison du Temple de Peirasson est associée à plusieurs personnalités de l’Ordre des Templiers.
      1. Bernard de Montdragon. Commandeur en 1256.
      2. Bernard de Revel. Précepteur en 1296.
      3. Pierre Ricou. Précepteur en 1303.
      4. Raymond des Angulis. Précepteur en 1308.
  • Chapelle Saint-Bernard.
    1. A l’ouest.
  • Chapelle Saint-Aquliée (Saint Achille).
    1. A l’ouest. Sur les hauteurs vers le quartier des Planes.
    2. En ruine.
    3. 1672. Construction autorisée par l’évêque de Fréjus en remplacement d’une chapelle plus ancienne.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. Dans le village, à l’angle des routes vers Gonfaron et Pignans.
    2. Construite par Reboul, maçon à Besse-sur-Issole, après un vœu fait par les Flassanais pendant la peste de 1722.
    3. Saint Roch est reconnu comme protecteur contre la Peste.
    4. Un autel lui est consacré et un un tableau le représente.
    5. 19e s. Façade et le clocher arcade refaits.

 

 

Célébrités liées à Flassans

 

 

  • Bourbon (Marie de). Connue comme Mademoiselle de Condé.
    1. Marie de Bourbon hérite de sa grand-mère, la princesse de Rohan-Soubise, épouse en premières noces de Louis-Joseph de Bourbon, des biens situés en Provence, dont ceux de Flassans.
  • Daw (James), alias Dawes.Ile de Wight (St. Helens) 14 novembre 1799Calais, 18 juillet 1831. Inhumé à St. Helens.
    1. Neveu de Sophie Dawes, baronne de Feuchères, maîtresse de Louis VI Henri de Bourbon-Condé.
    2. Baron de Flassans.
    3. Ecuyer ordinaire et directeur des chasses et équipages du Prince de Bourbon-Condé dont il reçoit 200.000 francs et il hérite 8 chevaux, 5 voitures, une calèche de voyage, 1 diligence de ville et 1 tilbury.
  • Gavoty (Bernard). Paris, 2 avril 1908  Paris, 24 octobre 1981. Organiste. Critique musical. Producteur de télévision. Auteur de nombreux livres.
    1. Famille originaire de Provence.
    2. Son père possède l’important domaine Campdumy à Flassans sur Issole.
    3. Ses émissions de télévision le font connaître d’un public élargi : « Le monde de la musique« , Anicroche« , « les grands mystères de la musique« …
    4. Ingénieur agronome diplômé de l’INA (Institut National d’Agronomie), Bernard Gavoty  est viticulteur dans les côtes de Provence.
  • Jean V de Pontevès dit le comte de Carcès. Flassans, 1510Flassans, 20 avril 1582. Militaire.
    1. Chef militaire lors des Guerres de religion. Il mène l’essentiel de ses combats en Provence.
    2. Grand sénéchal et lieutenant du roi, il est à la tête des catholiques les « Carcistes » ou « Marabouts », nom qui signifiait « cruels et sauvages ».
    3. Il combat contre les Razats du maréchal de Retz qui ont le soutien des seigneurs d’Oppède, d’Oraison et d’Allemagne.
    4. Les deux camps ravagent la Provence,
    5. Jean V de Pontevès reçoit d’importantes  faveurs du roi Charles IX pour le récompenser des services rendus pendant les Guerres de Religion.
      1. 1571. Il devient ainsi comte de Carcès avec remises des terres de Cotignac, Flassans, Porquerolles, Château-Neuf, Buoux, La Molle, Tavernes, Brue-Auriac, Artignosc, Tourtour.
    6. Vers la fin de sa vie, Le comte de Carcès se retire à Salon et laisse à son neveu, Hubert de Garde de Vins, le soin de poursuivre la lutte.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Flassans

 

 

  • Vendredi. Marché sur la place de la Mairie.
  • Août. 15. Fête locale.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.