Les Marines de Cogolin qui jouxtent Port-Grimaud (à droite) © Guy Beyrouti – Fotolia.com.

 

 

 

Accueil Provence 7

Cogolin à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 83310.
  • Habitants. Cogolinois – Cogolinoises.
  • Superficie. 27,93 km2.
  • Altitude. 0 – 390 m.
  • Population. 12 517 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 15′ 09″  E  6° 31′ 48″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Coq symbole. Le nom de Cogolin viendrait de « Coq au Lin«  © Verlinden.

 

 

 

 

Situation de Cogolin (83)


 

 

 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden.

 

 

  • Le village se situe  à environ 6 km des plages à proximité de St-Tropez.

 

Communes limitrophes de Cogolin

 

 

Accès à Cogolin

 

  • RD 98. Vers La Môle, à l’Ouest.
  • RD 14. Vers Collobrières.
  • RD 558. Vers Grimaud Centre.
  • RD 559. Vers Gassin et la Croix-Valmer, au Sud, et vers Port-Grimaud et Sainte-Maxime, le long du littoral, côté Est.
  • Port de Plaisance des Marines-de-Cogolin.
    1. Port constitué de 4 grands bassins.
    2. Plus de 1 600 bateaux.
    3. Architecture contemporaine original.
  • Port Cogolin.
    1. Petit abri côtier plus intime.
    2. Port de plaisance privé. 180 anneaux d’amarrage.

 

Distances depuis Cogolin

 

 

 

La Nature à Cogolin


 

 

 

© Verlinden.

 

 

  • Entre Port-Grimaud et Gassin, Cogolin dispose d’une petite fenêtre sur la Méditerranée au fond du Golfe de Saint-Tropez.
    1. L’essentiel de cet espace est occupé par les Marines de Cogolin.
  • La commune s’étend au pied du versant maritime du massif boisé des Maures.
  • Riche plaine alluvionnaire.
    1. La Giscle
      1.  Fleuve côtier du Var qui marque la limite nord de la commune.
      2. Affluent principal : La Môle.
      3. La Giscle se jette dans le golfe de Saint-Tropez, au niveau de Port-Grimaud.

 

Agriculture

 

  • Production de vins de Provence dans la grande plaine.

 

Plages de Cogolin

 

  • Voir article Plages du Var.
  • Plage Sud Port-Grimaud.
  • Plage Les Marines.
    1. La plage jouxte le Port et la Marina de Cogolin.
    2. Plage de sable longue d’environ 250 m.
    3. Plage privée et publique.
    4. Les palmiers et les « cabanes -bungalows » lui donnent un air de vacances permanentes.
    5. Centre Nautique.
    6. Douche. WC.
    7. Surveillée en saison.
    8. Restaurants.
    9. Proximité du centre ville.

 

 

Histoire de Cogolin


 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1055. Cucullinus est cité.
    1. Nom dérivé du celto-ligure.
    2. Mot provençal cougouyoun désignant un monticule au sommet arrondi.
    3. Etymologie poétique faisant remonter Cogolin à Coq au lin par référence au corps décapité de saint Torpès placé dans une barque entre un chien et un coq.
      1. A l’arrivée de la barque sur le rivage le coq se serait envolé vers un champ de lin.
      2. Saint Torpès fut martyrisé sous Néron. Il est à l’origine du nom Saint-Tropez.
  • 1079. Cugullino.
  • v. 1200. Cogolino.
  • La seigneurie connaît les successions suivantes :
    1. Vicomtes de Marseille.
    2. Famille de Cuers.
    3. Famille Chabert, par héritage.
      1. Le roi de France Louis XV élève la seigneurie en marquisat pour Joseph Bernard de Chabert.
  • 1579. Les troupes du comte de Carcès mettent à sac Cogolin.
  • 1802. Création des pipes de Cogolin.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1901. 2 304 habitants.
  • 1906. Georges Clémenceau prononce son important discours sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat.
  • 1944. 15 août. Débarquement des troupes alliées en Provence. La  3e division d’infanterie américaine qui arrive par la route de Cavalaire est la première à libérer Colin.
  • 1944. 16 août. Débarquement de la 3e division d’infanterie algérienne (3e DIA) du général de Monsabert sur la plage de La Foux.
    1. Cet événement marque le retour de l’armée française d’Afrique en métropole.
    2. Les généraux De Monsabert (3e DIA) et De Lattre (armée B) établissent leur PC à Cogolin.
  • 1946. 2 017 habitants.
  • 1968. 3 292 habitants.
  • 1982. 5 639 habitants.
  • 1990. 7 976 habitants.
  • 2014. 12 517 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Cogolin


 

 

 

Tour Horloge © Verlinden

 

 

Tour Horloge © Verlinden

 

 

  • Tour Beffroi de l’Horloge.
    1. 13e s. – 14e s. Tour porte d’entrée du village bâtie en basalte, roche sur laquelle Cogolin est établi.
    2. Vestige de l’ancien château et des anciennes fortifications.
    3.  Pierres à bossages,notamment aux chaînes d’angles.
    4. 2ème moitié du 16e s. Installation d’une horloge. Cloche datée de 1587.
      1. La cloche a été déplacée dans le clocher de l’église paroissiale avec la dédicace Sancta Maria ora pro nobis / Sainte Marie priez pour nous.
      2. 1930. L’horloge installée au fronton de l’Hôtel de Ville remplace la cloche primitive
  • Château Saint-Maur.
  • Château Trémouriès.
  • Musée Raimu. Salle de cinéma.
  • Stèle de la 1e armée française.
    1. Square Jean Moulin.
  • Centre ville avec ruelles étroites, placettes, passages voûtés, porches en pierre de lave et en serpentine.

 

 

 

Hôtel de Ville © Verlinden

 

 

Cogolin : haut lieu de l’artisanat d’art


 

 

 

Pipe Sculpture © Verlinden

 

 

  • Fabrique de pipes en bruyère des Maures.
    1. 1802. Création des pipes de Cogolin par la famille Courrieu.
    2. Maître pipier depuis cette date (l’un des plus anciens du Monde).
    3.  42 Avenue Georges Clemenceau.
  • Manufacture de tapis.
    1. Des pièces fabriquées à Cogolin ont été livrées à des lieux prestigieux : Maison Blanche, Grand Trianon, Elysée, Fort de Brégançon, paquebot Normandie…
    2. Encore faits main.
  • Anches pour instruments de musique.
  • Bouchons de liège.
  • Cannisses.
  • Céramistes.
  • Ferronniers.
  • Potiers.

 

 

Monuments chrétiens de Cogolin


 

 

  • Église Saint-Sauveur
    1. 1087. Construction.
    2. Eglise d’architecture romane agrandie au 16e s.
  • Chapelle Notre-Dame de La Salle.
    1. En ruine.

 

 

Chapelle Saint-Roch © Verlinden.

 

 

  • Chapelle Saint-Roch.

 

 

Célébrités liées à Cogolin


 

 

  • Béart (Emmanuelle). Gassin 14 août 1963.
    1. Née à Gassin, Emmanuelle Béart grandit à Cogolin.
  • Georges Clémenceau et le général De Lattre-de-Tassigny faits citoyens d’honneur de Cogolin.

 

 

Liens internationaux, jumelages de Cogolin


 

 

  • 1981. Bad Wildbad (Allemagne).

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.