Collégiale Saint-Martin de Lorgues. © Verlinden

 

 

Accueil Provence 7

Lorgues à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  • Guide de la visite de Lorgues : situation, nature, histoire, monuments, célébrités…
  • Lorgues est un village du département du Var (83) au sud-ouest de Draguignan.
  • Cité viticole et touristique, Lorgues est également un foyer très important pour l’artisanat avec des savoir-faire en tapisserie, poterie, verrerie…
  • Code postal. 83510.
  • Habitants. Lorguais – Lorguaises.
  • Superficie. 64,37 km2.
  • Altitude. 70 m – 343 m.
  • Population. 9.042 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 29′ 42″   E  6° 21′ 40″. Cliquer sur le lien pour affiche la carte de la commune de Lorgues
  • Dicton. A Lorgues, on vit vieux et content.

 

 

Situation de Lorgues (83)


 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden.

 

 

Communes limitrophes de Lorgues

 

 

Accès à Lorgues

 

 

Distances de Lorgues

 

 

 

La Nature à Lorgues (83)


 

 

  • Site d’importance communautaire (SIC) : Val d’Argent.

 

Reliefs, sols

 

  • Région doucement vallonnée.
  • Collines boisées.
  • Restanques d’oliviers.
  • Plans visticoles.
  • Palet de St-Ferréol.
    1. Roche de 3 m de diamètre et 1 m d’épaisseur portant la « trace des doigts du saint ».
  • Jolie vallée du Florieye.

 

Rivières, eau

 

  •  L’Argens.
    1. Fleuve côtier qui coule entre Seillons (83) et Fréjus (83).
    2. Le fleuve trace la limite sud de la commune de Lorgues.
  • La Florieye.
    1. Affluent de l’Argens qui traverse la partie nord-est de la commune en direction de Taradeau.
  • Source de la Grande-Font.
    1. A proximité du château Sainte-Foy.
  • Cascade du Saut-de-Saint-Michel et pont naturel.

 

Forêts, arbres, parcs et jardins

 

  • Lorgues a longtemps été la première commune de France pour le nombre de ses oliviers.
  • Jardin public.
  • Parc du château de Sainte-Foy.
  • Bois de Sainte-Foy.
  • Superbes ormeaux et platanes dans le village.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Huile d’olive. Vocation oléicole séculaire.
  • Miel.
  • Truffes.
  • Gastronomie et restaurants réputés.
  • Une cave ccopérative « Cellier des Lorguians  » et 14 propriétés viticoles.
    1. Château de Berne.
    2. Château L’Arnaude.
    3. Château La Martinette.
    4. Château Les Crostes.
    5. Château Mentone.
    6. Château Roubine.
    7. Château Sainte-Béatrice.
    8. Domaine de L’Estello.
    9. Domaine de la Rose Trémière.
    10. Domaine de Gavaisson.
    11. Domaine des Aumèdes.
    12. Domaine du clos d’Alari.
    13. Domaine Ludovic de Beauséjour.
    14. Domaine Saint-Marc des Omède.
  • Eau-de-vie.
  • Pâtés de grives et de sangliers.

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées, promenades.

 

Faune

 

 

 

Histoire de Lorgues


 

 

Préhistoire

 

  • Dolmens de Peycervier.
    1. 3,5 km à l’ouest de Lorgues. A l’extrémité est du sommet de la colline de Peycervier qui domine le hameau de Saint-Jaume à l’est.
    2. Erigé à l’Age du Bronze.
  • Dolmens de St-Jaume, la Roque-d’Aille, Maren, La Colle.

 

Antiquité

 

  • Oppidum Ligure.
  • Présence gallo-romaine attestée à Castel-Roubine, au Palet et aux Plaines (aqueduc). Tête de femme en marbre blanc trouvée dans la vallée de la Florieye.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 8e s.9e s.  Bains maures.
  • 986. Lonicus est cité.
  • 1038. « de Loneges » est cité.
  • 12e s. Les Templiers entourent la cité de puissants remparts.
    1. v. 1156. Les Templiers s’installent à Lorgues afin d’y constituer la Commanderie du Ruou.
  • 1402. Louis II d’Anjou dote la cité de libertés communales.
  • 1481. Ville franche, Lorgues est rattachée au royaume de France avec la Provence.
  • 16e s. Période trouble.
    1. 1524. Le passage des troupes du Connétable de Bourbon sèment la terreur.
    2. 1579. Lorgues souffre du passage des armées de Charles-Quint.
  • 1746. Les armées autrichiennes occasionnent de nouveaux dommages à Lorgues.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1851. Sorgues refuse de participer au soulèvement varois contre le coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte.
    1. L’épisode est rapporté par Émile Zola dans son roman La Fortune des Rougon, premier du cycle des Rougon-Macquart. L’auteur aixois situe l’action dans la ville imaginaire de Plassans.

 

 

Patrimoine : monuments et bâtiments remarquables de Lorgues


 

 

  • Quartier templier du Ruou.
  • Belles façades anciennes.
    1. Portes et linteaux. Navette de tisserand sculptée sur une porte de la rue de la Citadelle. Chien et lapin sur un entablement, rue de la Vieille commune
    2. Départs d’escaliers.
    3. Fers forgés.
    4. Voûtes.
  • Ruelles étroites et cours ombragés de platanes.
  • Bains Maures.
    1. Inscrits aux Monuments Historiques.
  • Fontaines et lavoirs.

    1. 12e s. La Font Couverte. Style roman.Unique en Europe.
    2. Fontaine place des Ormes. Inscrite sur l’inventaire supplémentaire.
    3. 18e s. Fontaine de la Noix. Place du Revelin.
  • Beffroi massif et enceintes fortifiées.

    1. 1623. Campanile en fer forgé.
    2. Restes d’enceintes flanquées de 2 tours-portes fortifiées du 14 e s. (tours Sarrasine et Trebari).
  • Musée Pictural Architectural Rob Jullien.
    1. Dans le plus ancien moulin à huile de la ville.
  • Hôtel de ville.
    1. 19e s.
    2. Colonnes avec double perron.
  • Palais de Justice.
    1. 18e s.
    2. Portail Louis XV.
  • Cours de la République.
    1. 19e s.
    2. Artère centrale de Lorgues.
    3. Il est bordé de belles maisons bourgeoises.
  • Château Sainte-Foy.
    1. 3 km à l’ouest.
    2. Domaine viticole.
  • Château de la Martinette.
    1. Sur les rives de l’Argens.
  • Château Saint-Louis.
    1. Sur les rives de l’Argens.
  • Château les Crottes.
    1. 4 km au sud.
  • Château Renard.
    1. A l’ouest.

 

 

Monuments chrétiens de Lorgues


 

 

  • Magnifique patrimoine chrétien dans un lieu reconstruit par les moines du Thoronet et les Hospitaliers de Saint-Jean, la cité ayant beaucoup souffert de l’occupation sarrasine.

 

 

Lorgues.-Collégiale.-P.-Ver Lorgues.-Chaire.-P.-Verlind

Collégiale Saint-Martin façade et chaire © Verlinden.

 

Lorgues.-Collégiale-2.-P.-V

Collégiale Saint-Martin © Verlinden.

 

 

  • Collégiale Saint-Martin.
    1. Eglise paroissiale située au centre du bourg.
    2. 18e s. L’emplacement de la Collégiale est arbitré en 1705 par André Hercule de Fleury, évêque de Fréjus et futur premier ministre de Louis XV.
    3. Inscrite aux Monuments Historiques.
    4. De facture classique, la Collégiale est l’une des plus vastes églises du Var.
    5. A noter les différences d’appareils entre la façade et les murs latéraux.
    6. L’intérieur s’ouvre sur trois vastes nefs hautes dans lesquelles se distinguent le maître-autel et le lutrin (18e s.).
    7. Boiseries du chœur.
    8. Imposante et magnifique chaire.
    9. La statue de la Vierge provient de l’abbaye du Thoronet. Elle est attribuée à Pierre Puget.
    10. Superbes orgues.
    11. Maître-autel orné à ses angles de têtes d’anges et de jeunes filles.

 

 

Lorgues.-Chapelle.-P.-Verli

Chapelle Notre-Dame-de-Ben-Va © Verlinden.

 

  • Chapelle Notre-Dame-de-Benva aussi appelée Notre-Dame-des-Salettes.
    1. A 3 km, au nord-ouest.
    2. Inscrite aux Monuments Historiques.
    3. Style Classique.
    4. Son nom Benva vient du provençal Ben vaï (Bon Voyage).
    5. La chapelle est le but de pèlerinages anciens.
    6. Un porche original enjambe l’ancienne route d’Entreveaux.
    7. Petit clocher-arcade.
    8. Fresques extérieures dans le porche et intérieures, avec de belles couleurs bleues.

 

 

Lorgues.-Ermitage.-P.-Verli

Ermitage © Verlinden.

 

  • Ermitage Saint-Ferréol.
    1. A 1 km, au nord-est.
    2. 16e s. sur bases anciennes.
    3. L’ermitage est bâti sur un oppidum et d’un temple païen.
    4. Une première chapelle daterait du 13e s.
    5. 16e s. Les Pères Servites, venus d’Italie, s’y installent.
    6. L’ermitage contient des ex-voto marins.
  • Autres édifices chrétiens.
    1. Chapelle Notre-Dame-de- Florieye. Mentionnée à la fin du Moyen-Age.
    2. Chapelle Saint-Jean-Baptiste. Sur la route de Draguignan. Beau porche.
    3. Chapelle Saint-Honorat. Sur la colline Saint-Ferréol. 14e s. La chapelle est utilisée par les trois confessions chrétiennes : catholique, orthodoxe et réformée.

 

 

Lorgues.-Chapelle-2.-P.-Ver

Chapelle Sainte-Anne ©  Verlinden.

 

  1. Chapelle Sainte-Anne. 1646. Construction. Porche détruit en 1740. Retable Louis XIII. Atelier d’Art au milieu des vignes.
  2. Chapelle Saint-Jean. Sur la route de Vidauban.
  3. Chapelle Saint-Barthélemy. A l’est.
  4. Chapelle du hameau des Pailles. Etonnante façade.

 

 

Lorgues.-Chapelle-3.-P.-Ver

Chapelle Saint-Jaume © Verlinden.

 

  1. Chapelle Saint-Jaume. La chapelle accueillait les voyageurs et les pèlerins de Compostelle.( Saint Jaume = Saint Jacques en Provençal ).
  2. Chapelle Saint-François.
  3. Ancien couvent des Ursulines.
  4. Presbytère.  Inscrit aux monuments Historiques.
  5. Monastère orthodoxe Saint-Michel.

 

 

Célébrités liées à Lorgues


 

 

  • Bonnefoy (Edwin). Lorgues, 27 février 1836Aix-en-Provence, 20 avril 1920. Religieux.
    1. 1858. Il est ordonné prêtre par Eugène de Mazenod qui est alors supérieur des Oblats-de-Marie-Immaculée.  Il part ensuite pour le séminaire de Fréjus.
    2. Evêque de La Rochelle.
    3. 19011920. Archevêque d’Aix-en-Provence.
  • Dauphin (Casimir). Lorgues, 1820 -. Ecrivain.
  • Gasquet   (Hyacinthe Antoine de). Religieux. Erudit.
    1. Connu comme le Père Hyacinthe de Lorgues.
    2. Capucin.
    3. Auteur des Lettres Apologétiques, L’Usure démasquée (1766)
  • Grégoire (Joseph-Henri-Louis). Baron Mourre. Lorgues, 12 mars 1762Paris, 1er septembre 1832. Haut magistrat français sous la Révolution, l’Empire et la Restauration.
    1. Fils d’un notaire.
    2. Etudes de Droit à Aix-en-Provence, où il devient avocat.
    3. Créé baron de l’Empire par Napoléon Ier.
  • Isnards (Charles des). Lorgues, 10 juillet 1876Paris, 4 janvier 1964. Militaire. Homme politique.
    1. Député de Paris sous la Troisième République.
    2. 10 juillet 1940. Charles des Isnards vote en faveur de la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.
  • Le Clerc (Louis Jean-Baptiste). Lorgues, Palais des Tuileries à Paris, ristocrate français.
    1. Comte de Lassigny.
  • Pontevès-Bargème (Honoré de). Lorgues 24 juillet 1748 – ?. Aristocrate. Acteur.
    1. Comte de Tournon, dit Clairville.
    2. Acteur de théâtre.
    3. Directeur des spectacles de S.A.S. le prince de Nassau, Clairville transforme Maastricht, ville de garnison, en l’une des premières scènes théâtrales des Pays-Bas.
    4. Il quitte l’Europe pour la Nouvelle-Orléans aux USA où il joue en 1798.
  • Talamer (Geoffroy de). Secrétaire du roi René comte de Provence.
  • Trussy (Marius).  Ecrivain provençal.
    1. 1861. Auteur de Margarido.

 

 

Bonnes adresses, gastronomie, hébergements à Lorgues


 

 

  • Cliquer sur l’image-lien pour afficher l’article.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés à Lorgues


 

 

  •  Mardi matin. Marché hebdomadaire.

 

 

Autour de Lorgues


 

 

  • Cliquer sur l’image-lien pour afficher l’article.

 

    

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.