Guide de la visite de Régusse : moulins à vent rénovés. © PHB.cz – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Régusse à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  • Régusse est un village du centre nord du département du Var (83).
  • Code postal. 83630.
  • Habitants. Régussois -Régussoises.
  • Superficie. 35,30 km2.
  • Altitude. 360 m – 932 m.
  • Population. 2.280 habitants (2012).
  • Coordonnées et Carte. N  43°39’14.2″ E  6°07’35.2″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Régusse.

 

 

Situation de Régusse (83)

 

 

Communes limitrophes de Régusse

 

 

Accès à Régusse

 

 

Distances de Régusse

 

 

 

La Nature à Régusse

 

 

 

Reliefs, sols

 

  • Le village se situe dans une plaine fertile entre des vallons couverts de chênes verts et de pins.
  • Gisements de marbres.

 

Rivières, eau

 

 

Forêts, arbres

 

  •  Amandiers.
  • Bois de Saint-Jean.
  • Bois de Pelenq.
    1. Chênes pubescents poussant sur des calcaires crétacés.
  • Exploitation forestière.
    1. Bois de chauffage.
  • Oliviers.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

  •  Excursions en forêts.

 

 

Histoire de Régusse

 

 

Antiquité

 

  • Site celto-ligure sur un mamelon rocheux.
  • Implantation gallo-romaine.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Possession templière à l’origine.
    1. Les Templiers y fondent la puissante Commanderie de Saint-Maurice.
    2. 1274. Regutia est cité et deviendra Regussia.
  • 1319. Comme ailleurs, Les Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, prennent la suite des Templiers à la dissolution de leur ordre.
  • 1322. Le fief, comme Montmeyan, Gréoux-les-Bains et Saint-Julien-le-Montagnier, est échangé avec Arnaud de Trians contre son comté d’Aliffe.
  • La seigneurie passe, par mariage, à la famille  Castellane.
  • 1564. Le fief est revendu à César-Antoine d’Albert.
  • Après les Guerres de Religion, une colonie de Magyars repeuple le village.
  • 1613. Le fief passe à Pierre Grimaldi.
    1. La branche des Grimaldi est distincte de celle de Monaco.
    2. Les armoiries rouge et blanc avec des losanges et la devise Deo Juvante (Avec l’aide de Dieu) sont identiques à celles de Monaco.
  • 1649. Le fief est élevé en marquisat en faveur de Gaspard de Grimaud.

 

Période contemporaine

 

  • 1840. La commune de Villeneuve-Coutelas est rattachée.
  • 1996. Restauration des deux moulins.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Régusse

 

 

  • Le village est légèrement perché sur un mamelon.
  • Vestiges de l’ancien système défensif.
    1. Restes de remparts.
    2. Tourelles.
    3. Souterrains.
    4. Portail classique de l’ancien couvent.
  • Vieilles maisons.
  • Beaux porches et cintres.
  • Mairie.
    1. Campanile cylindrique avec cloche de 1537.
  •  Beau pigeonnier.
  • 2 magnifiques moulins à vent des Templiers.
    1. Inscrits aux Monuments Historiques.
    2. Dates des 12e s. et 13 e s. ce qui les place parmi les plus anciens en France.
  • Musée de la Mémoire et du Souvenir.
  • 2 tours de l’ancien château de Grimaldi.
  • Tour de l’Horloge.

 

 

Monuments chrétiens de Régusse

 

 

  •  Eglise paroissiale Notre-Dame-de-la-Miséricorde.
    1. Origine romane.
    2. 1676. Agrandissement.
    3. Clocher carré plus récent. Toit polychrome.
    4. Belle porte surmontée d’une tête chevelue.
    5. 17e s. 5 Retables.
    6. 17e s. et 18e s. Toiles.
    7. 1984. Le plafond est refait.
  • Chapelle Saint-Jean d’Albert.
    1. Au nord. Beau point de vue.
    2. Architecture classique.
    3. Clocheton.
  • Chapelle Notre-Dame de la Miséricorde ou  Chapelle du Presbytère.
    1. 1642. La chapelle est signalée.
    2. La chapelle est utilisée par une confrérie de Pénitents Blancs.
    3. Aujourd’hui, la chapelle est devenue un musée, La Maison du Combattant.
  • Chapelle Saint-Vincent-de-Villeneuve.
    1. 4 km au nord-ouest.
  • Eglise Notre-Dame-des-Neiges.
    1. A Villeuve-Coutelas, commune rattachée en 1840.
  •  Ancienne Commanderie des Templiers.
    1. Chapelle à deux travées voûtée en plein cintre, abside en cul-de-four.
    2. Traces de bâtiments conventuels.
  • Emplacement du monastère où l’évêque de Riez dont les reliques sont à Barjols fut enseveli.
    1. A Saint-Maurin.

 

 

© Pixaday.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.