Cimiez – Quartier de Nice à visiter


© Pixabay.com

 

Accueil Provence 7

Cimiez – Quartier de Nice à visiter


 

Situation du quartier de Cimiez dans la ville de Nice


 

Cimiez, l’un des 41 quartiers de Nice N°16 © P. Verlinden.

 

  1. Au nord-est du centre-ville.
  2. Carte Google.
  3. Ancien territoire agricole d’oliviers, vergers, pacages développé en quartier résidentiel au 19e s. pour son climat moins humide et sa vue mer.
    1. Particulièrement apprécié des Anglais de la Belle Epoque : Palais de la reine Victoriavillas de maître,  immeubles cossus…
  4. Site archéologique (arènes, thermes, baptistère, Musée Archéologique) – Musée Marc Chagall – Musée Matisse – Conservatoire de Nice…

 

Musée Matisse et site antique © lionel Valenti – Fotolia.com

 

La Nature à Cimiez


 

Jardin du Monastère © Verlinden.

 

  • Jardin du Monastère.
    1. Au sud du Monastère. Ancien jardin des moines.
    2. Calme. Simplicité.
    3. Parcelles gazonnées – Citronniers – parterres fleuris – Pergolas ornées de rosiers – Bosquet de cyprès et de chênes verts (anciennes fortifications ligures).
    4. Balcon avec vue superbe.
      1. Le Paillon, l’abbaye de St-Pons, la colline du Château, le mont Boron, l’Observatoire…
  • Parc des Arènes.
    1. Superbes oliviers centenaires.
    2. Le site a une beauté antique et biblique.
    3. A voir le Musée Matisse ancien Palais Gubernatis.

 

Histoire de Cemenelum à Cimiez 2600 ans


 

      

 

  • Occupation de la colline de Cimiez dès les premiers temps de l’Antiquité.
    1. Avec la colline du Château, la colline de Cimiez est le deuxième site historique de Nice.
    2. La première implantation sur le site est l’oppidum construit par une tribu de celto-ligures, les Védiantiens, au sommet d’une colline.
      1. Un ancien mur ligure est toujours visible en bordure de l’oppidum.
    3. 24 – 14 av. J.-C. Cemenelum la Romaine est la rivale de Nikaïa la Grecque.
    4. Cemenelum doit son existence à l’empereur romain Auguste.
    5. La nouvelle cité est proche de la Via Julia Augusta qui se prolonge par la Via Aurelia afin de  relier l’Italie à l’Espagne.

 

Routes romaines en Provence © Verlinden.

  

Cimiez Amphithéâtre – Arènes © Fotolia.com

Colonne romaine et vestiges des thermes © Fotolia.com

 

  • Cemenelum devient une cité de garnison et la capitale d’une nouvelle province : les Alpes-Maritimes.
  • 3e s. Cemenelum connaît son apogée avec la construction des thermes et de l’amphithéâtre.
    1. L’actuelle Nice est composée de 2 unités urbaines et administratives.
      1. L’ancienne cité grecque sur la Colline du Château et autour.
      2. Cemenelum la Romaine.
      3. Près de 20 00 habitants.
  • 261. L’impératrice Cornelia Salonina vient dans les Alpes-Maritimes afin de se soigner en prenant les eaux à Berthemont-les-Bains.
    1. La station thermale existe toujours à Berthemont-les-Bains, sur la commune de Roquebillière.
    2. La station a été récemment entièrement modernisée.
    3.  L’impératrice romaine d’origine grecque Cornelia Salonina, est l’épouse de l’Empereur Gallien.
      1. L’impératrice aurait alors demandé au procurateur de Cemenelum / Cimiez de faire cesser les persécutions contre les Chrétiens et d’accorder la liberté de culte aux habitants de Cemenelum  et des environs.
      2. Les fouilles du site de Cemenelum ont mis à jour le socle d’une statue dédiée à l’impératrice Salonine dont le règne dura 15 ans (253 – 268).
  • 375. Cemenelum perd son statut de capitale au profit d’Embrun.
  • 5e s. L’implantation d’un évêché avec un ensemble cathédral sur le site des thermes n’empêche pas les transferts de population au profit de Nice.
    1. Deux évêchés existent, à Cimiez et à Nice.
      1. L’évêche de Cemenelum dépend d’Arles et celui de Nice dépend de Marseille.
  • La cité est désertée et devient une ville fantôme qui se couvre de végétation sauvage, puis de cultures.
  • 16e s. Fondation du monastère franciscain.
  • 17e s. La mode des campagnes voit des familles aristocratiques se faire construire des villas dans des propriétés agricoles.
    1. 1680. L’actuel Musée Matisse est une de ces villas construite pour la puissance famille Gubernatis.
  • 19e s. la colline est rendue accessible par des voies carrossables.
    1. Des villas et hôtels particuliers Belle Epoque entourés de parcs couvrent la colline.

 

 

  • La reine Victoria choisit Cimiez comme lieu de villégiature.
    1. 1882. 1891. 1892. 189518961897. 18981899. Séjours à Hyères, MentonNiceGrasse et Cannes.
      1. 1895. 15 mars – 30 avril. Séjour à Nice – Cimiez.
        1. Pour ce premier séjour à Nice la reine réside au Grand-Hôtel, vers Carabacel.
        2. Victoria se trouve un peu à l’étroit et on craint qu’elle ne revienne pas.
        3. L’architecte niçois Sébastien-Marcel Biasini est chargé d’élever l’Excelsior Régina, plus grand palace de son époque, afin d’accueillir la Reine et sa suite.
      2. 1896. Séjour à Nice.
      3. 1897. Séjour à Nice – Cimiez dans l’Hôtel Excelsior-Regina.
      4. 1898. Dernier séjour à Nice – Cimiez.
  • Cimiez devient un quartier élégant réputé internationalement.
  • L’amphithéâtre accueille, lors de la belle saison, des concerts et des spectacles.
    1. Les arènes et le parc adjacent ont été un haut lieu du Jazz.
      1. 19741979. La Grande Parade du Jazz.
      2. 19801983. JVC Nice Jazz Festival.
      3. 19942010. Nice Jazz Festival .
      4. Depuis 2011. Abandon du site de Cimiez et retour aux Jardins Albert 1er  qui avaient accueilli le Festival de 1971 à 1973.

 

Monuments et Bâtiments remarquables de Cimiez


 

 

Arènes de Cimiez
  • Proportions relativement modestes.
    1. Ellipse de 67 m x 56 m.
    2. Capacité d’accueil de 4 000 spectateurs.
    3. Spectacles de gladiateurs.
    4. Vestiges de couloirs d’accès et des consoles de la façade extérieure destinées à supporter les mâts de soutien du velum (toile protégeant du Soleil).

 

Thermes de Cimiez et Site archéologique gallo-romain de Cimiez
  • 160 avenue des Arènes de Cimiez.
  • Vaste quartier des Thermes de part et d’autre du Decumanus (axe est-ouest).
  • Au nord, thermes réservés au procurateur de la province et aux notables.
    1. Piscine d’été en marbre entourée d’un péristyle à chapiteaux corinthiens.
    2. Latrines sur la droite.
    3. Au nord, frigidarium, salle de bains froids.
  • Au sud du Decumanus I.
    1. Restes d’habitations.
    2. Thermes de l’est.
      1. Bains populaires.
  • Quartier des habitations délimité par le Decumanus II.
    1. Boutiques en bordure.
  • Cardo (voie Nord-Sud) en direction de la Villa des Arènes.
    1. Sur la gauche, thermes de l’ouest, réservés aux femmes. Relativement bien conservés.
    2. 5e s. Réutilisation en baptistère paléochrétien dans une rotonde.
    3. Transformation en cathédrale : le chœur est situé dans le frigidarium.

 

Musée archéologique
  • 160 avenue des arènes.
  • Remarquables fonds.
    1. Monde Ligure et Romain.
      1. Matériel des oppida.
      2. Bornes milliaires de la Via Julia Augusta.
      3. Monnaies.
      4. Maquettes des ensembles thermaux.
      5. Rare masque de Silène.
    2. Usages funéraires décrits sur 5 siècles…

 

 

Monastère Franciscain
  • Place Jean-Paul II – Avenue Monastère Cimiez.
  • Eglise bâtie sur un couvent bénédictin du 9e s.
  • Musée de l’Histoire des Franciscains du 13e s. à nos jours.
    1. Chapelle des novices.
    2. Cellule de moine reconstituée.
    3. Superbe antiphonaire (recueil de chants liturgiques) enluminé du 17e s.
  • Monastère bordé de superbes jardins (voir chapitre Nature, ci-dessus).
  • Réplique du Calvaire de Cimiez sur la Place du Monastère.
    1. 1477. Original dans l’église. Colonne torse en marbre blanc.
      1. Croix tréflée.
      2. D’un côté le séraphin crucifié apparu à saint François qui imprima sur son corps le stigmates de la Passion.
      3. De l’autre côté, sainte Claire et saint François entourent la Vierge Marie.

 

 

Pietà de Bréa © Verlinden.

 

  • Eglise Sainte-Marie-des-Anges.
    1. 3 œuvres maîtresses de Louis Bréa.
      1. Pietà. 1475. A droite en entrant.
      2. Crucifixion. 1512.  A gauche du chœur.
      3. Déposition.
    2. Monumental et remarquable Retable de bois sculpté.
      1. Mi-Renaissance – Mi-Baroque.
      2. Doré à la feuille.
      3. Sépare le chœur des moines de celui des fidèles.
    3. 40 stalles et un lutin à 3 pans, en noyer du 17e s.

 

Couleurs Rouge et Blanc du quartier et de Nice 

 

Musée Matisse – Ancien Palais Gubernatis
  • 164 avenue des arènes.
  • 1680. Construction de l’un des plus beaux bâtiments de Cimiez.
  • Au cœur du Parc des Arènes planté de dizaines d’oliviers centenaires.

 

Excelsior Regina © Verlinden.

Excelsior Regina © Verlinden.

 

Excelsior Régina
  • 110 boulevard de Cimiez.
  • Architecte. B.M. Biasini.
  • La couronne en fer forgé de son aile gauche a été réalisée selon les plans de François-Félix Gordolon.
  • Lieu de Pèlerinage de la Reine Victoria durant trois hivers.
  • Le bâtiment comprenait des centaines de chambres, salles de bains et une multitude de salons et pièces de service.
  • Années 1930. Converti en copropriété  par Victor Saglia.
  • Le peintre Matisse  y vit et y travaille sur la fin de sa vie.

 

Alhambra
  • 46 – 48  Boulevard de Cimiez. 
  • Palace avec 2 minarets.
    1. Ancien hôtel d’architecture de style mauresque.

 

Musée National Marc Chagall © D’après Michael Jones – Flickr.com

 

 Musée National Marc Chagall
  • Boulevard de Cimiez,
  • Le musée présente 17 toiles illustrant le Message biblique.

 

Nouveau conservatoire de musique (C.N.R.R. Pierre Cochereau)
  • 2010. Construction sur les hauteurs de Cimiez.
  • Architecture moderne bien intégrée aux bâtiments qui l’entourent.
  • Reprise des couleurs rouge et blanc du quartier et de l’identité de Nice.
  • Auditorium de 750 places.
  • Site d’apprentissage de la musique pour les Jeunes. Concerts réputés.

 

Autres immeubles remarquables de Cimiez
  • Conservatoire de Musique et de Danse.
    1. Anciennement situé à proximité du Musée Chagall, dans la Villa Paradiso.
    2. 2006. Devenu le Conservatoire à rayonnement régional de Nice, il est établi au sommet de la colline, avenue de Brancolar.
  • Hôpital de Cimiez.
  • Valrose et Château Valrose avec son parc : Faculté des Sciences.
  • Siège de l’Université de Nice Sophia Antipolis.
  • Hôtel Majestic. 4- 6 boulevard de Cimiez. Le plus vaste hôtel construit à Nice.
  • Le Regina. 71 boulevard de Cimiez.
  • Palais Buisine. 38 boulevard de Cimiez. Construction en 1906 sur les plans de l’architecte Biasini.
  • Palais de Valence (probablement lié à la ville de Valence en Espagne). 15 boulevard de Cimiez.
  • Palais l’Aiglon – Cimella L’Aiglon. 7 boulevard de Cimiez.
  • Palais Paradiso. 24 boulevard de Cimiez.
  • Palais Prince Charles. 16 avenue George V. En l’honneur du fils de la Reine Elisabeth II.
  • Palais Prince de Galles. 53 boulevard de Cimiez – Coin du boulevard Prince de Galles.
  • Palais Saint Germain. 71 avenue George V.  Construit par M. Fulcheri selon les plans de l’architecte A. Gastaldi.
  • Riviera Palace. 46 – 48 boulevard de Cimiez. 
  • Petit Palais et Grand Palais. 2-4-6 boulevard de Cimiez.
  • Villa Biasini. 108 boulevard de Cimiez.
  • Villa Nobili. 94 avenue George V.
  • Winter Palace. 83 boulevard de Cimiez.

 

Avenues, boulevards, rues de Cimiez
  • Avenue George V.
  • Boulevard de Cimiez.
  • Boulevard Prince de Galles. Nommé en l’honneur du futur Édouard VII qui séjourna à Nice.

 

Bonnes adresses de Cimiez


 

 

Loisirs à Cimiez


 

  • Quartier vivant avec de nombreuses manifestations culturelles de qualité.
    1. Ballets, concerts, conférences, expositions, fêtes folkloriques…
  • Organisation par diverses institutions.
    1.  CEDAC – Centre de Diffusion et d’Action Culturelle de Cimiez.
    2. Conservatoire de musique.
    3. Services municipaux.
    4. Nombreuses associations créées à l’initiative d’habitants du quartier.
  • Calendrier de  tous ces évènements  diffusé sur un média local d’information en ligne,  www.cimiez.com.
  • Fêtes traditionnelles au Printemps.
    1. Le jour de l’Annonciation,  festin des cougourdons.
    2. Mois de mai. Fête des Mai tous les week-ends du mois.

 

Célébrités liées à Cimiez


 

 

 

Reine Victoria.

 

 

 

 

Vie quotidienne à Cimiez


 

  • Environnement calme et verdoyant.
  • Très forte valorisation historique et culturelle.
  • Toutes les commodités nécessaires : crèches, écoles et collèges, commerces de proximité, transports en commun et facilité d’accès au centre-ville.
  • Haut lieu des métiers de la santé.
    1. Hôpital.
    2. Clinique Saint-Georges, l’une des plus réputées de France.
    3. Proximité immédiate du nouveau CHU de l’hôpital Pasteur.

 

Articles liés à Cimiez, quartier de Nice


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

                            

Translate »