Nice romaine Cemenelum  – Nice grecque Nikaia – Armoiries médiévales  © Pixaterra – rh 2010 Fotolia.com – Wikipedia – P. Verlinden

 

 

 

Accueil Provence 7

Histoire de la Ville de Nice


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Préhistoire à Nice


 

 

 

  • -420 000 à -380 000. Présence de chasseurs sur la plage abritée de Terra Amata (Terre Aimée ou Terre Folle).
    1. Le site  est celui de l’embouchure (petit delta ?) du fleuve Paillon.
    2. Le niveau de la mer est à environ 26 m de son niveau actuel.
  • -200 000. Occupation humaine attestée dans la grotte du Lazaret.

 

 

Antiquité à Nice


 

 

  

 

 

  • v -600. Les Grecs venus de Phocée (Asie Mineure / Turquie actuelle) s’établissent sur le littoral de la Provence.
    1. La Cité de Massilia est fondée.
    2. Des comptoirs et des ports étapes sont ensuite créés sur la côte à Monaco, Olbya- Hyères
  • v. 6e s – 5e s.  av. J.-C. Les Grecs fondent les comptoirs de Nikaia (la Victoire) et d’Antipolis.
    1. La fondation niçoise se fait sur la colline du Château.
    2. A cette époque, à 3 km environ, au nord et de l’autre côté du Paillon, se trouve l’oppidum ligure des Védiantiens, sur le futur romain site de Cemenelum /  Cimiez.
  • Début 2e s. av. J.-C. Les attaques répétées des Ligures (Décéates et Oxybiens) contre Nikaia / Nice et Antipolis / Antibes obligent les Grecs de Marseille à solliciter l’aide de leur grand allié Rome.
  • 154 av. J.-C. Victoire du Consul Romain Quintus Optimus sur les Oxybiens et les Décéates qui perdent leur place-forte (oppidum) d’Aegythna.
    1. Les territoires pacifiés par les Romains sont placés sous l’administration de Nikaia et d’Antipolis.
  • 49 av. J.-C. Lors de la Guerre Civile qui oppose les Romains Jules César et Pompée, les Marseillais  prennent le parti de Pompée (pouvoir légitime, plus proche des Grecs et amiral estimé).
    1. A l’issue d’un siège terrestre long et difficile et de batailles navales, Jules César s’empare de Marseille.
    2. Jules César décide alors de retirer à Marseille ses colonies de Nice / Nikaia et d’Antibes / Antipolis.

 

 

Nice romaine – Cemenelum / Cimiez © Pixaterra – Fotolia.com

 

 

  • 13 av. J.-C. L’Empereur Auguste, qui pacifie les Gaules, crée le district militaire des Alpes Maritimes.
    1. Cemenelum / Cimiez est fondée comme capitale.

 

 

Cimiez-arenes-Fotolia_62607

Amphithéâtre de Nice – Cimiez © Leonid Andronov – Fotolia.com.

 

 

  • Milieu 1er s. L’empereur Claude crée la Province des Alpes-Maritimes avec Cemenelum (actuelle Cimiez) comme capitale.
  • 261. L’impératrice romaine d’origine grecque Cornelia Salonina, épouse de Gallien, est dans les Alpes-Maritimes pour prendre les eaux.
    1. Les Thermes de Berthemont-les-Bains, à proximité de Saint-Martin Vésubie, ont alors une grande réputation.
    2. L’impératrice aurait demandé au procurateur de Cemenelum de cesser les persécutions contre les Chrétiens et d’accorder la liberté de culte aux habitants de Cemenelum  et des environs.
    3. Les fouilles du site de Cemenelum ont mis à jour le socle d’une statue dédiée à l’impératrice Salonine dont le règne dura 15 ans (253268).
    4. 268. Décès de l’impératrice.
  • 314. La communauté chrétienne de Cemenelum est reconnue au moment où l’empereur Constantin rassemble le Concile d’Arles..
  • 5e s. 2 évêchés existent à Cemenelum / Cimiez et à Nice.

 

 

 

Moyen-Age – 1er Empire à Nice


 

 

  • 6e s. La ruine de l’Empire romain entraîne la cessation du trafic de la Via Julia Augusta et une insécurité qui conduisent la population à fuit le site de Cimiez pour se réfugier sur l’ancienne partie grecque mieux protégée (hauteur de la colline du château, cours du Paillon).
  • 573. Le littoral de la Provence est envahi par les Saxons.
  • 618. Epidémie de lèpre à Nice.
  • 732. Charles Martel intervient en Provence pour lutter contre l’occupation sarrasine.
    1. Le site de Cemenelum  / Cimiez aurait alors subi de lourds dommages.
  • 748. Fondation du monastère bénédictin de Saint-Pons sur la Via Julia Augusta.
  • 813. Les Sarrasins détruisent Cimiez.
  • 891. Nouvelles destructions des Sarrasins qui pénètrent le Piémont jusqu’aux Alpes.
  • Fin 10e s. Guillaume libère définitivement la Provence de l’occupation sarrasine.
    1. Une ère nouvelle de Paix et de reconstruction commence.
  • 1032. Le Royaume de Bourgogne est rattaché au Saint-Empire romain germanique.
  • 1044. Création de la commune de Nice.
  • 1078. Réouverture de la route du Col de Tende.
  • 1143. Création du Consulat à Nice.
    1. Nice figure parmi les villes du Consulat jouissant d’une très large autonomie.
    2. Pressions de Gênes afin de s’assurer des comptoirs sûrs pour son commerce sur la côte.
  • 1159. Construction du premier château médiéval sur la colline de Nice.
  • 1176. Création de la charte de la ville de Nice.
  • 1227. Tremblement de terre dans les Alpes-Maritimes et à Nice.
  • 1229. Le comte de Provence Raimond-Berenger IV (ou V) prend le contrôle de la commune de Nice.
    1. Il affirme son autorité en supprimant le Consulat.
  • 1242. Une léproserie est aménagée à Nice, sur la rive droite du Paillon.
  • 1246. La Maison d’Anjou prend le pouvoir comtal sur la Provence.
    1. Voir article Maison d’Anjou en Provence.
  • 1250. Les Comtes de Provence créent un arsenal maritime à Nice afin de concurrencer Gênes.
  • 1250. Construction du Pont-Vieux sur le Paillon.
  • 1294. Pour la première fois, un Carnaval de Nice est mentionné.  Il se déroule en présence du Comte de Provence.
  • 1295. Villefranche est créée. La ville possède une station de galères destinées à la lutte contre la piraterie en mer.
    1. Voir article Villefranche-sur-Mer à visiter.
  • 1306. 20 mars. Fondation de la Confrérie des Pénitents Blancs / Societas Gonfalonis / Societas Sanstae Crucis.
    1. Actuelle Archiconfrérie de la Sainte-Croix.
    2. Voir article Pénitents en Provence.
  • 1349. Deux catastrophes majeures : séisme dans l’arrière-pays de Nice et épidémie de Peste noire.
  • 1381. Guerre civile en Provence.
  • 1382. La mort de la reine Jeanne, reine de Sicile et comtesse de Provence, oppose Charles d’Anjou et Charles de Durazzo dans une longue guerre de succession.
  • 1388. Amédée VII de Savoie, surnommé le comte rouge,  profite de la division provoquée par la guerre des deux camps.
    1. La manœuvre est habillement menée par Jean Grimaldi, sénéchal de Provence basé à Beuil.
    2. Les Niçois, très éprouvés par la crise, et les vigueries de la Provence orientale acceptent d’être rattachés à la Maison de Savoie.
    3. Le traité de l’Abbaye de Saint-Pons qui scelle l’accord est plus connu comme la Dédition de Nice à la Savoie.

 

Création des Terre Neuves de Provence des Etats de Savoie

  • Nice est le centre directeur du Comté.
  • Création d’un drapeau.
  • Pour 3 siècles, Nice de vient une place-forte, point essentiel de la défense du fleuve Var et des Côtes.

 

  • 14301489. Importants travaux sur la cathédrale située au château.
  • 1437. Construction de la citadelle sur ordre d’Amédée VIII.
  • 1475. La Vierge de Pitié peinte par Ludovic Bréa est une référence de l’histoire de l’art.
  • 1486. Charles VIII réussit à intégrer la Provence au Royaume de France.
  • 1492. Le traité d’arithmétique Lo Compendion de l’Abaco de Francesco Pellos est édité à Turin avec des phrases en langue niçoise.
  • 1494. L’arrière pays de Nice est affecté par un fort séisme.
  • 1503. Installation à Nice de Juifs venus de Rhodes.
  • 1512. La nouvelle cathédrale de Nice, l’église Sainte Réparate, est dans la Ville Basse.
  • 1516. Les Chroniques de Jean Badat, rédigées en niçois, sont conservées aux Archives de Turin.
  • 1517. Le puits du  Château est creusé.
  • 1521. 30 septembre. Le Duc Charles III de Savoie épouse Béatrix, infante du Portugal, à Nice.
  • 1524. Epidémie de peste.

 

    

François 1er et son allié Barberousse – François 1er en Provence – Charles Quint.

 

  • 1524. François 1er allié aux ottomans multiplie les actions contre le Comté de Nice appartenant à la Maison de Savoie, alliée du Saint-Empire de Charles Quint.
  • 1525. 24 février. Vaincu à Pavie, François 1er, prisonnier de Charles-Quint, est transféré à Gênes puis embarqué à Villefranche pour être transporté en Espagne, partie du Saint-Empire.
    1. Prisonnier, François 1er est assigné à résidence à Barcelone, Valence et à l’Alcazar de Madrid.
  • 1526. 14 janvier. Par le Traité de Madrid, François 1er est libéré contre de très lourdes contreparties, notamment une considérable somme d’argent avancée à la mère de François 1er par les Turcs…
  • 1529. 1er avril. Le Paillon est en crue.

 

Création du Comté de Nice

 

  • 1526. Le Terres Neuve de Provence deviennent le Comté de Nice.
  • 1530. 9 octobre. Une crue du Paillon emporte une partie du Pont-Vieux en pierre.
  • 1536. Au mépris du traité signé, François 1er envahit les terres savoyardes. Le Comté de Nice, avec sa puissance citadelle, sert de dernier refuge au Duc de Savoie.
  • 1536. En réponse à l’agression de François 1er, Charles Quint passe le Col de tende. Charles-Quint traverse ensuite le fleuve Var avec 90 000 hommes.
  • 1537. Ostension, depuis la Tour Saint Elme, du saint Suaire, apporté de Savoie pour être transféré à Turin.
  • 1538. 18 juin. Le pape Paul III est à l’initiative de la trêve signée à Nice entre François 1er, logé au château de Villeneuve, et Charles Quint, sur une galère dans la rade de Villefranche.
  • 1539. Le Duc Charles II fait ouvrir un atelier monétaire à Nice.
  • 1543. Août. François 1er et Barberousse, Français et Ottomans s’entendent pour attaquer Nice.
    1. 110 galères ottomanes représentant 30 000 hommes dirigées par Barberousse.
    2. 50 galères françaises sous le commandement de François de Bourbon.
    3. Nice offre une courageuse résistance à l’image de Catherine Ségurane, son héroïne.
      1. Catherine Ségurane (ou Catarina Segurana en niçois) est une lavandière mobilisée pour repousser les assaillants.
      2. Catherine Ségurane assomme avec son battoir à linge un porte-étendard turc et lui arrache son drapeau.
    4. 22 août. La ville est prise. La Citadelle résiste.
    5. Les franco-ottomans dévastent la ville et procèdent à un véritable carnage.
    6. 8 septembre. La résistance du château se poursuit jusqu’à l’arrivée de troupes de Charles-Quint et de Charles III de Savoie qui met en fuite les assiégeants franco-turcs.
    7. A l’issue de ces massacres, François 1er propose, en remerciement, aux Ottomans de passer l’hiver dans le port de Toulon.
    8. L’instruction de François 1er au Lieutenant de Provence est la suivante

      « Logez le Sieur Barberousse, envoyé au roi par le Grand Turc, avec son Armée Turque et ses grands seigneurs au nombre de 30 000 combattants pour l’hiver dans ses ville et port de Toulon… pour le logement de la dite armée, ainsi que pour le bien-être de toute sa côte, il ne sera pas possible pour les habitants de Toulon de rester et se mêler à la nation turque, à cause des difficultés qui pourraient se présenter. »

      En clair les Toulonnais sont priés de quitter leur ville.

  • 1557. Construction du fort du mont Alban et de la citadelle de Villefranche-sur-Mer.
  • 1560. Construction du Palais communal, place Saint-François.
  • 1561. 12 février. L’italien est la langue officielle dans le Comté.
  • 1563. Emmanuel-Philibert, duc de Savoie, devient, par héritage, roi du Piémont.
    1. La capitale du Roi du Piémont est transférée de Chambéry à Turin.
  • 1564. 20 juillet.  Séisme dont l’épicentre est dans la vallée de la Vesubie.
    1. Enfoncement de la rade de Villefranche-sur-Mer.
    2. Variations du niveau du continent.
  • 1579. Construction des murs d’endiguement du Paillon.
    1. Entre la Porte Pairolière et l’abbaye de Saint-Pons.
  • 1587. Fermeture de l’atelier monétaire par le duc Charles-Emmanuel 1er.
  • 1600. Sous le commandement du roi Henri IV, les troupes françaises mettent le siège devant Nice.
  • 1601. Le Traité de Lyon met fin à la guerre franco-savoyarde. La Savoie conserve le Comté de Nice.
  • 1606 – 1642. Les Jésuites consolident leur présence à Nice où est construite l’Eglise de Jésus, 1er édifice baroque.
  • 1610– 1614Charles Emmanuel Ier, fait construire la route Nice-Turin par le col de Tende.
  • 1612. Charles-Emmanuel Ier crée un port franc à Villefranche-sur-Mer.
  • 1614. 8 mars. Création du Sénat de Nice.
  • 1629. Pierre Gioffredo naît, rue du Collet.
  • 1631. L’épidémie de peste aurait fait plus de 10 000 morts pendant 7 mois.
  • 1632. Ouverture de l’Hôpital de Sainte-Croix.
  • 1642. Les Espagnols sont expulsés de Nice.
  • 1649. Début d’importants travaux dans la Cathédrale Sainte-Réparate.
  • 1678. Création du Régiment de Nice.

 

  

Louis XIV et Vauban en Provence © 412.

 

  • 1691.12 mars. Louis XIV attaque Nice avec 20 000 hommes placés sous le commandement de Catinat.
    1. 5 avril. Nice capitule.
    2. Louis XIV prend l’ensemble du Comté et s’attribue le titre de Comte de Nice.
  • 1693. Vauban inspecte les défenses avant de les faire restaurer.
  • 1695. Par le mariage de sa fille avec le petit-fils de Louis XIV, le Duc de Savoie reprend le Comté de Nice.
  • 17051706. Sur ordre de Louis XIV, les troupes françaises de la Feuillade détruisent le château de Nice et sa forteresse.
  • 1709. Gel des oliviers dans le Comté de Nice.
  • 1720. Victor-Amédée II, Duc de Savoie, devient Roi de Sardaigne.
  • 1731. Naissance à Nice du physicien et chimiste britannique Henry Cavendish qui décédera à Londres en 1810.
  • 17441748. Les armées franco-espagnoles traversent le fleuve Var avant de s’emparer du Comté de Nice.
    1. Pour défendre Nice, les Anglais, alliés du roi Charles-Emmanuel III, découvrent Nice.
  • 17491751. Création de Port Lympia, actuel port de Nice, par creusement.
  • 1758. Naissance d’André Masséna.
  • 1759. Les frontières avec la France sont fixées.
  • 17601770. Invention du tourisme d’hiver par les Anglais.
  • 1761. La Manufacture de Tabac s’installe rue Saint-François de Paule.
  • 1773. Dommages considérables sous l’effet de débordements du Paillon et d’une tempête en mer.
  • 1776. Ouverture du Théâtre Maccarini sur le site de l’Opéra actuel.
  • 17801785. Achèvement de la route Nice-Turin sous le nom de Route Royale.
  • 1782. Construction de la 1ère grande place niçoise : Place Royale ou Victor, actuelle Place Garibaldi.
  • 1788. Le Var et le Peillon provoquent de graves inondations.
  • 1792. les troupes révolutionnaires françaises envahissent le Comté de Nice.
    1. Les violences de ces armées sont à l’origine de l’apparition du barbétisme.
  • 1793 – 1814. Le Comté de Nice est rattaché à la France après un vote de la population.
  • Le Comté de Nice devient le 85ème département sous le nom d’Alpes-Maritimes.
  • 1794. Bonaparte séjourne au N°6 de la rue qui porte aujourd’hui son nom.
    1. Napoléon Bonaparte est alors général de l’artillerie en lutte contre les Sardes et les Autrichiens.
    2. Voir articles Bonaparte et Napoléon 1er en ProvenceVilles et villages de Provence liés à Napoléon 1er.
  • 1796. Bonaparte est de nouveau à Nice afin de prendre le commandement de l’armée d’Italie.
  • 1800. 6 mai. En franchissant le Col de Tende et en occupant la région de Nice, les Autrichiens engagent la Campagne du Var.
    1. Sous le commandement du général Suchet, les troupes françaises reprennent Nice.
  • 1803. La Porte Pairolière est détruite.
  • 1804. Nice reconnaît et accepte l’Empire par l’étonnant vote de 3488 voix contre 2…
  • 1804. L’arrondissement de San Remo est annexé au département des Alpes-Maritimes.
  • 1807. Giuseppe Garibaldi naît à Nice.
  • 1812. Le Lycée Impérial, actuel Lycée Masséna, est ouvert.
  • 1814. Par le Traité de Paris, le Comté de Nice est rendu à la Maison de Savoie.
    1. Les frontières de 1760 sont rétablies.

 

 

Histoire contemporaine de Nice


 

 

  • 1820. Construction de la Promenade des Anglais.
  • 1826. 1ère visite du roi Charles Félix.
  • 1830. La Nemaida, chant le plus célèbre de la littérature niçoise, est écrit par Rancher.
  • 1832. Le Consiglio d’Ornato est créé.
  • 1848. Le comté reçoit le Statuto, une constitution parlementaire accordée par le roi Charles-Albert.
  • 1853. Nice perd le statut de port-franc que le gouvernement de Turin lui retire.
  • 1858. L’accord de Plombières entre la France et la Maison de Savoie ouvre une brèche dans les liens avec l’Autriche.
    1. 1859. Napoléon III apporte son aide au Piémont-Sardaigne pour chasser les Autrichiens des provinces nord de l’Italie.
    2. Il est également prévu de rendre le Comté de Nice et la Savoie à la France mais la Paix de Villafranca gèle le processus.
    3. Le Royaume-Uni s’oppose également au rattachement.
  • 1860. 2ème annexion du Comté de Nice à la France.
    1. Un plébiscite ratifie l’annexion.
    2. Les villages de Tende et La Brigue ne rentrent pas dans l’accord.
    3. L’arrondissement de Grasse est détaché du département du Var afin de former le département des Alpes-Maritimes.
      1. 3 arrondissements constituent le département : Nice – GrassePuget-Théniers.
      2. Nice perd sa Cour d’Appel.
  • 1863 1865. Construction de l’église Notre-Dame sur l’avenue du Prince Impérial, actuelle avenue J. Médecin.
  • 1864. 28 septembre. Le train entre dans la Gare de Nice.
  • 1864. Le Tsar Alexandre II de Russie séjourne à Nice, dans la Villa Peillon du quartier du Piol.
  • 1865. Le Paillon est en crue.
  • 1871. Elections législatives.
    1. Sur les 4 députés des Alpes-Maritimes, 3 sont des séparatistes niçois : leur leader est Joseph Garibaldi dont l’élection est invalidée.
  • 1873. Le Pont Garibaldi est ouvert.
  • 1873. Début des travaux de creusement du Col de Tende.
  • 1875. 1ère Bataille de Fleurs, sur le Cours Saleya.
  • 1878. Construction de l’Hôtel Westminster, sur la Promenade des Anglais. Architecte niçois Louis Castel.
  • 18811886. Le canal de la Vésubie est construit.
  • 1882. Construction de l’Observatoire de Nice.
    1. Architecte : Charles Garnier aidé de Gustave Eiffel.
  • 18841885. Exposition Internationale au quartier du Piol.
  • 18851886. Construction de l’Opéra.
    1. Architecte : François Aune.
  • 1886. Construction de la Synagogue, rue Deloye, et de l’Eglise luthérienne, rue Melchior de Voguë.
  • 1887. 23 février. Nice et sa région sont touchés par un important tremblement de terre.
  • 1891. Construction du Casino, sur la Jetée Promenade.
  • 1892. Ouverture de la Gare des Chemins de fer de Provence / Gare du Sud.
  • 18951896. Construction de l’Excelsior Hôtel Regina Palace, à Cimiez.
    1. Architecte. Sébastien-Marcel Biasini.
  • 1903. Henri Sappia fonde l’Academia Nissarda.
  • 1904. Fondation de L’Olympique Gymnaste Club Nice, OGC Nice.
    1. 1908. Création de la section football.
    2. Voir article Gardiens de but de l’OGC Nice.
  • 19051912. Création de la Cathédrale Orthodoxe Russe, dans le quartier du Piol.
  • 1912. Construction de l’Hôtel Négresco.
    1. Architecte. Edouard-Jean Niermans.
  • 19141918. 1ère Guerre Mondiale.
    1. Création et mobilisation du 363e Régiment d’Infanterie.
    2. Mobilisation d’une partie du 7e Bataillon de Chasseurs Alpins de Nice.
    3. Mobilisation d’une partie du 40e Régiment d’Infanterie de Nice.
    4. Mobilisation du 2e Régiment d’Artillerie de Montagne de Nice.
  • 1921-1925. Le Pont-Vieux est détruit.
  • 1922. Construction de l’Eglise Arménienne.
  • 1927. Inauguration du Stade Du Ray.
  • 19281929. Construction du Palais de la Méditerranée.
    1. Architecte. Charles Dalmas.
  • 1939 1945. 2ème Guerre Mondiale.
    1. Le Régiment italien Nizza Cavalleria occupe Nice.
    2. 19431944. Brutale occupation allemande.
    3. 1944. 26 mai. L’aviation américaine bombarde la Gare Saint-Roch.
    4. 1944. 28 août. Les Résistants libèrent Nice.
  • 1947. 10 février. Tende et la Brigue sont réunis à la France.
  • 1948. 1er Festival de Jazz, à Nice.
  • 1963. Séisme mesuré avec une magnitude de 5,7 sur l’échelle de Richter.
  • 1965. Fondation de l’Université.
  • 1966. Découverte du site préhistorique de Terra Amata.
  • 1979. 16 octobre. Un raz-de-marée endommage le front de mer.
  • 1984. Inauguration du Palais des Congrès d’Acropolis.
  • 2001. Inauguration du Palais Nikaia, salle de concert de 9 000 personnes.
  • 2002. Inauguration de la Bibliothèque municipale Louis Nucera, à vocation régionale.
  • 2007. Inauguration de la nouvelle ligne de tramway entre Las Planas et Pont Michel, par le centre ville.
  • 2016. 14 juillet. Attentat terroriste sur la Promenade des Anglais.
    1. État islamique (dit Daech).
    2. Bilan humain de 86 morts et plusieurs blessés.
    3. Bilan économique direct et induit considérable.

 

A noter, côté célébrités
  • 1932. Décès à Nice de l’affichiste et lithographe français Jules Chéret.
  • 1932. Naissance à Nice du compositeur Francis Lai, qui possède toujours une maison sur les hauteurs de Nice.
  • 1940. Naissance à Nice de l’écrivain Jean-Marie Gustave Le Clézio.

 

 

Armoiries de Nice


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.