Le Carnaval de Nice © Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Carnaval de Nice : Histoire, Traditions et Programme


 

 

 

 

 

  • La Carnaval de Nice est le plus grand Carnaval de France.
  • Le Carnaval de Nice fait partie des 3 plus grands Carnavals du Monde avec Rio-de-Janeiro (Brésil) et Venise (Italie).
  • Le Carnaval de Nice se déroule en hiver pendant le mois de février et dure 2 semaines incluant 3 week-ends.

 

 

Histoire du Carnaval de Nice


 

 

 

Vieux Nice © Fotolia.com – Cours Saleya © Verlinden.

 

 

Les débuts du Carnaval de Nice

 

 

  • 1294. 1ère mention attestant l’existence d’un Carnaval à Nice.
    1. Le Comte de Provence Charles d’Anjou fait savoir qu’il a passé à Nice les jours joyeux du Carnaval.
  • Ancien Régime. Le Carnaval de Nice rassemble toutes les couches de la population dans des bals masqués et des farandoles.
    1. La cadre est celui de vieille ville de Nice.
    2. Le clergé institue l’abbé des fous afin de canaliser les liesses populaires.
  • 18e s. Notamment sous l’influence de Venise, une certaine ségrégation se fait jour.
    1. Les distractions de rues sont réservées au « petit peuple ».
    2. Les élites organisent des veglioni.
      1. Bals privés masqués.
      2. On parle de Carnaval de Salon.
  • 1789. La Révolution, les guerres qui s’ensuivent et l’annexion du Comté de Nice par la France interrompent la tradition des carnavals.
  • 1830. Reprise de la tradition des Carnavals de Nice.
    1. Le Cortège est organisé en l’honneur de Charles Félix, Roi de Sardaigne et Comte de Nice, et de son épouse, Marie-Christine de Bourbon-Sicile.
    2. Une trentaine d’équipages défilent dans la ville.
  • La fête reprend une organisation à Nice avec des participants portant des déguisements créatifs et en s’amusant à bombarder les autres de farines et d’œufs.

 

 

Le Carnaval prend sa forme moderne

 

 

  • Après le rattachement de Nice à la France, le Carnaval moderne se met en place.
  • 1873. Le Niçois Andriot Saëtone fonde le Comité des Fêtes.
    1. Sous le patronage de la municipalité, le Comité est chargé de l’organisation  et de la modernisation du Carnaval.
      1. Le Carnaval s’inscrit notamment dans le contexte de la recherche de distraction des touristes hivernants à Nice : plus aisés, plus cultivés et originaires de pays étrangers et souvent couronnés.
    2. 23 février. Sa Majesté Carnaval 1er , créé par Alexis Mossa, fait son entrée dans la ville de Nice.
    3. Alexis Mossa et son fils , Gustave Adolphe, donnent au Carnaval de Nice toute sa splendeur avec les chars somptueux qu’ils ont construits pendant des années.
  • 1882. Triboulet prend place dans le Cortège triomphal.
    1. Le personnage de paille et de chiffons qui assistait passivement aux réjouissances, Place de la Préfecture, prend une place sur le char royal.
  • 1876. 1ère Bataille de Fleurs qui sera désormais une figure imposée du Carnaval de Nice.

 

 

  

1889. 1ère affiche du Défilé de chars – 1894. Installation de M. et Mme. Carnaval sous le kiosque élevé devant le Casino – 1984. Programme du Carnaval de Nice.

 

 

  • 1889. 1ère Affiche publicitaire du Carnaval de Nice.
  • 1905. 1ère chanson officielle du Carnaval de Nice.
  • 1921. 1ères illuminations électriques.
  • 1955. Dernière bataille de confettis de plâtre.

 

 

Les Fondamentaux du Carnaval de Nice, tradition vivante


 

 

  • La Carnaval est une tradition vivante. Ses deux moteurs sont par conséquent :
    1. La conservation d’éléments de base.
    2. L’innovation répondant aux technologies, aux contraintes (budgets, concurrence, environnement, sécurité…) et aux attentes du public.

 

 

Les carnavaliers

 

 

  • Acteurs du spectacle.
  • Leurs engagement est davantage une passion qu’un métier, une obligation ou un bénévolat.
  • Leur production est à la fois originale et éphémère comme les sculpteurs sur sable.
  • La notion de secret bien gardé fait partie du spectacle.
  • Les carnavaliers travaillent dans la Maison du Carnaval.
  • L’activité commence dès septembre.

 

 

Techniques et technologies

 

 

  • Mécanisation et articulation des sujets.
  • Moteurs mécaniques et hydrauliques…
  • Eclairages.
  • Sonorisation.

 

 

Ingrédients de fabrication

 

 

  • Bois.
  • Colle.
  • Fer et clous.
  • Mousse.
  • Papier.
  • Plâtre. Pour les confettis jusqu’en 1955.
  • Tissus…

 

 

Chars de Carnaval

 

 

  • Les dimensions des chars sont imposantes : 100 m de long, 2 m de large, 8 à 12 m de haut…
  • Le mot Corso désigne le défilé de chars.

 

 

Personnages en carton-pâte

 

  • Plusieurs couches de papier sont successivement collées les unes sur les autres dans des moules qui conservent la forme une fois séchées.

 

 

Confettis

 

  • 1830. Des coriandolis, graines enrobées de sucres, sont utilisées comme projectiles.
  • Ces friandises sont remplacées par des œufs remplis de farine ou de suie, par des haricots ou des pois chiches…
  • 1892. Les confettis de plâtre font leur apparition.
  • 1955. Confettis de papier. Plusieurs millions sont jetés en l’air.
  • Nouveauté plus récente : bombes à spaghettis tissant des toiles dans le public et sur les chars.

 

 

Feu d’Artifice

 

 

  • Clôture des festivités.

 

 

Programme du Carnaval de Nice


 

 

Carnaval de Nice © Fotolia.com

 

 

 

Carnaval de Nice en Pratique


 

 

Hauts-lieux du Carnaval de Nice

 

 

 

Place Masséna © Fotolia.com – Promenade des Anglais © Fotolia.com – Verlinden

 

 

 

 

Carnaval de Nice en 2019 et 2020

 

 

  • 2019. Thème Le Roi du Cinéma.
    1. 204 000 spectateurs. dont 18% internationaux.
    2. 1800 emplois directs créés.
    3. 6 Corsi carnavalesques. 17 chars – 28 éléments d’animation. 132 grosses têtes.
    4. 5 Bataille de Fleurs. 16 chars – 250 000 tiges de fleurs – 21 tonnes de mimosa.
  • 2020. 15 – 29 février. Thème. Le Roi de La Mode.
    1. Samedi 15 février. 14h30. Place Masséna. Bataille de Fleurs.
    2. Samedi 15 février. 21h. Place Masséna. Corso Carnavalesque illuminé.
    3. Mardi 18 février. 21 h. Place Masséna. Corso Carnavalesque illuminé.
    4. Mercredi  19 février. 14h30. Place Masséna. Bataille de Fleurs.
    5. Samedi 22 février. 14h30. Place Masséna. Bataille de Fleurs.
    6. Samedi 22 février. 21h00. Plase Masséna. Corso Carnavalesque illuminé.
    7. Dimanche 23 février. 14h30. Place Masséna. Corso Carnavalesque – Parada Nissarda.
    8. Mardi 25 février. 21h00. Place Masséna. Corso Carnavalesque Illuminé.
    9. Mercredi 26 février. 14h30. Place Masséna. Bataille de Fleurs.
    10. Samedi 29 février. 14h30. Place Masséna. Bataille de Fleurs.
    11. Samedi 29 février. 21h00. Place Masséna. Corso Carnavalesque Illuminé.

 

 

Articles liés à Carnaval de Nice 


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

                                       

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.