Préhistoire en Provence : grands sites, chronologie


Open Cliparts Vector © Pixabay.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Préhistoire en Provence : grands sites, chronologie…


 

 

 

 

 

 

 

La Provence : territoire majeur pour la Préhistoire


 

 

  • Le nombre et la qualité des sites avec Terra Amata de Nice, la Baume Bonne de Quinson et la Grotte Cosquer de Marseille au niveau international.
  • Des chercheurs et des organismes de recherche de réputation mondiale avec Henry de Lumley, figure internationale majeure.
  • Un potentiel considérable notamment du fait des nouveaux outils de l’archéologie : drones aériens et sous-marins, plongée sous-marine…

 

 

Grands sites préhistoriques en Provence


 

 

Sites Préhistoriques des Alpes-de-Haute-Provence (05)

 

 

   

 

 

Gorges du Verdon

 

 

  • Une soixantaine de sites préhistoriques mis à jour dans la région des Gorges du Verdon.
  • Quinson.
    1. La Grotte de Baume Bonne à Quinson qui aboutit à la création du Musée de Préhistoire, est le plus connu.
      1. v. 400 000Baume Bonne est un site archéologique en grotte et sous abri qui surplombe le Verdon (rive droite) dans les Alpes-de-Haute-Provence (04).
        1. Site occupé par des chasseurs de chevaux et de tahrs (caprinés de milieux escarpés).
      2. 1992. 7 avril. Site inscrit aux Monuments Historiques.
    2. Remarquable Musée de la Préhistoire de Quinson.

 

 

 

Musée de la Préhistoire à Quinson conçu par l’architecte Norman Foster © Verlinden.

 

 

Sites Préhistoriques des Alpes-Maritimes (06) et de Principauté de Monaco

 

 

 

 

 

  • Nice. Terra Amata.
    1. L’un des sites préhistoriques les plus réputés dans le Monde pour de nombreuses raisons :
      1. 400 000 ans. Présence humaine attestée.
      2. La domestication du feu.
        1. Des foyers aménagés témoignent des prémices de la domestication du feu par l’homme.
        2. Seuls 2 ou 3 autres sites européens livrent les plus anciens foyers aménagés de l’histoire de l’Humanité.
        3. Changement considérable dans la vie des humains :
          1. Lumière.
          2. Chaleur.
          3. Recul de maladies.
          4. Meilleure digestion des végétaux et des viandes.
          5. Repas partagés par un clan qui échangent des savoirs, développent le langage et la socialisation.
          6. Mise à distance d’animaux prédateurs.
          7. Affranchissement du seul cycle des jours et des nuits…
      3. Le site préhistorique de Terra Amata.
        1. Le niveau des eaux est alors élevé.
          1. La colline du Château est un îlot.
          2. Le Paillon se jette dans un espace marécageux qui précède une crique sur l’emplacement de l’actuel Port Lympia.
          3. Le site de Terra Amata est au pied du Mont Boron, à proximité immédiate du rivage d’alors.
          4. Les chasseurs préhistoriques auraient campé sur le site à plusieurs reprises lors de la période estivale.
          5. Les chasseurs ont installé une cabane de branchages en bordure du rivage.
          6. Les chasseurs taillent des outils (bifaces, choppers, hachereaux, pics…) avec les galets de la plage.
          7. La géographie favorise le passage de grands mammifères herbivores : aurochs, cerfs, éléphants, lapins, rhinocéros…
      4. Le Musée de Terra Amata.
        1. 25 Boulevard Carnot. Entrée gratuite.
        2. 1966. Fouille de sauvetage conduite par le professeur Henry de Lumley pendant 6 mois lors de la construction d’un immeuble.
          1. 150 chercheurs, étudiants, bénévoles se relayent 24 h sur 24.
          2. 70 000 pièces sont recueillies.
        3. 1976. Création du Musée sur les lieux de la découverte.
          1. C’est alors le 1er Musée de site préhistorique.Le passé préhistoriques des Alpes-Maritimes est particulièrement riches pour des raisons de climat, de reliefs, d’évolution du niveau des eaux maritimes…
          2. Grotte du Lazaret

 

 

© Sukas Rawsol – Pixabay.com

 

  • On ne connaît ni le lieu ni le moment de l’invention du feu mais Terra Amata est le lieu où l’on voit la première utilisation d’un feu maîtrisé en France…
    1. Les foyers de Terra Amata dont parmi les plus anciens connus en Eurasie.

 

  • Nice. Grotte du Lazaret.
    1. Cap de Nice. 33 bis Boulevard Franck Pilatte. Au-dessus de Coco Beach. 
    2. Accès. Bus N° 30. T32 – Arrêt Villa « La Côte ».
    3. Site en cours de fouilles par les chercheurs du Laboratoire Départemental de Préhistoire du Lazaret.
      1. Direction Scientifique du Professeur Henry de Lumley.
      2. Recherches sur le climat, l’environnement, le mode de vie des habitants du littoral de – 220 000 à – 130 000 ans.
    4. La grotte n’est pas en libre accès pour le public.
    5. Vaste cavité de 40 m de long, 20 m de large orientée sud-ouest.
    6. Sur 2 m d’épaisseur, 26 sols d’occupation préhistoriques d’un âge compris entre 170 000 et 130 000 ans.
    7. Nombreux vestiges importants mis à jour :
      1. Restes humains d’Homo erectus.
      2. Eléments mis à jour en 2011 faisant penser qu’une communauté avec au moins un enfant en bas âge avait la grotte pour abri il y a 170 000 ans;
      3. Nombreux outils taillés : galets aménagés, éclats, bifaces…
      4. Faune riche et diversifiée évoluant dans des prairies ouvertes entrecoupées de zones forestières.
        1. Dans les périodes les plus froides : bison, bouquetin, cerf, chamois, cheval, gloutons, marmottes, rennes…
      5. Climat continental frais et humide.
  • Nice. Site de Giribaldi.
    1. Présentation du site au Musée de Cemenelum160 avenue des arènesCimiez. Entrée gratuite.
    2. v. 4 500 ans av.  J.-C. Occupation humaine renseignant sur les modes de vie des premières communautés paysannes de la Provence orientale (4 700 – 4000 av. J.-C.).
  • Nice. Site de Caucade.
    1. Proche du cimetière de Caucade.
    2. Ne se visite pas car recouvert d’une route.
    3. 5 000 av. J.-C. Premiers agriculteurs et chasse.
  • Entre Cagnes -sur-Mer et VenceSite de Vosgelade. Homme de Néandertal.
  • Carros. Acheuléen Supérieur.
    1. Sur le rive droite du Var.
    2. Essentiellement des restes d’industrie en chaille et en silex.
  • Castellar. Abri Pendimoun. Habitat en cavité supérieure.
  • Menton – Vintimille. Grotte du Prince Br1 et Br2.
    1. La Grotte du Prince est la plus grande cavité de l’un des gisements préhistoriques les plus connus au Monde.
      1. Acquise par le Prince Albert 1er de Monaco en 1895.
  • Roquebrune-Cap-Martin. Grotte du Vallonet. Chasseurs-Cueilleurs du Paléolithique au Mésolithique.
    1.  1 070 0001 000 000. Premiers azuréens.
    2. 1958. Découverte fortuite par Marianne Poire, une fillette du voisinage.
    3. 1962. Début des fouilles effectuées par Henry de Lumley, Pierre Elie Moullé et Annie Echassoux.
    4. Site de référence en Europe pour situer dans le temps l’histoire des faunes.
  • TendeVallée des Merveilles et Musée.
  • Tourrettes-sur-Loup . Abri de Pré-Lombard. Homme de Néandertal
  • Monaco. Musée d’Anthropologie Préhistorique.  56 bis, Boulevard du Jardin Exotique.

 

 

Sites Préhistoriques des Bouches-du-Rhône (13)

 

 

 

 

  • Arles. Hypogées d’Arles-Fontvieille.
  • Marseille. Grotte Cosquer.
    1. Grotte ornée paléolithique située dans la Calanque de la Triperie, près du Cap Morgiou, à Marseille.
    2. Datation des peintures : entre 27 000 et 19 000 av. J.-C.
    3. Plus de 200 figurations pariétales qui correspondent à 2 périodes : gravetienne et épigravetienne ou solutréenne.
    4. Entrée à 37 m sous le niveau de l’eau.
    5. 1981Henri Cosquer est le plongeur qui signale sa découverte.
    6. 1992. 2 septembre. Classement au titre des Monuments Historiques avec la Grotte du Figuier et la Grotte du Renard.
    7. Projet de Musée avec reconstitution de la grotte Cosquer.

 

 

Chronologie de la Préhistoire 


 

 

Dates repères de la Préhistoire

 

 

  • 7 M1,8 M années. Premiers hominidés en Afrique.
  • 3 150 000. Vie de Lucy.
  • 1 750 000. Crânes et mandibules d’Homonidés à Dmanisi, en Georgie.
    1. Homo georgicus marque l’arrivée de l’homme aux portes de l’Europe, dans le Caucase sur le site de Dmanissi.
  • 1 500 000Homo habilis est présent sur les rivages méditerranéens de l’Europe.
    1. Site de Pirro Nord, en Italie du Sud, dans la Province de Foggia.
  •  1 070 0001 000 000. Apparition des premiers azuréens dans la Grotte du Vallonet, en contrebas du village de Roquebrune-Cap-Martin (06).
  • 450 000. Gisement acheuléen de Cagny-la-Garenne, dans la Somme (nord de la France).
  • V. 400 000Baume Bonne est un site archéologique en grotte et sous abri qui surplombe le Verdon, sur la commune de Quinson dans les Alpes-de-Haute-Provence (04).
    1. 1992. 7 avril. Site inscrit au titre des Monuments historiques.
  • v. 380 000. Occupation de Terra-Amata, à Nice (06).
  • 320 000 – 400 000. Fossiles humains de la Caume de l’Arago, à Tautavel Pyrénées-Orientales.
  • 300 000 – 10 000. En Europe, époque des hommes de Néandertal qui pourrait avoir duré 400 000 ans selon certaines sources.
    1. 100 00035 000 sur la Riviera Franco-Ligure.
    2. L’Abri de Pré-Lombard, sur la commune de Tourrettes-sur-Loup (06) présente du matériel archéologique daté de 70 000 ans.
    3. Restes de néandertaliens : 3 dents dont une dent de lait d’un  enfant décédé entre 2 et 4 ans et une phalange de pied.
  • 40 000. Premiers hommes modernes découverts en Roumanie, à Testera cu Oase.
  • 36 000. Peintures de la grotte Chauvet.
  • 27 000 et 19 000. Grotte Cosquer des Calanques de Marseille.
  • 17 000. Peintures et gravures de Lascaux, en France.
  • 10 000. Fin du Tardiglaciaire en France.
  • 6 000 – 6 600. Fin u Mésolithique en Languedoc et en Espagne.
  • 5 600. Arrivée des chèvres et des moutons dans le midi de la France.
  • 4 753. Dernière occupation du Néolithique ancien, cardial, du site des Petites Baties à Lamotte-du-Rhône, dans le Vaucluse (84).

 

 

 

Célébrités de la Préhistoire en Provence


 

 

  • Cosquer1950.4 février.
    1. Plongeur professionnel français. Directeur du Centre de Plongée de Cassis.
    2. 1985 – 1991. Découvreur de la grotte Cosquer qui porte son nom, dans les Calanques de Marseille.
  • De Lumley (Henry). Marseille. 1934. 14 août.
    1. 1955. Etudes au collège du Sacré-Cœur. Licence ès Sciences Naturelles.
    2. 1956. Diplôme d’Etudes Supérieures de Sciences Naturelles.
    3. 1965. Doctorat ès Sciences Naturelles.
    4. 1955 – 1980. Recherches à Marseille au sein du CNRS, où il devient directeur de recherche.
    5. Formation d’une équipe de recherche à l’Université de Provence consacrée à l’étude de la géologie du quaternaire et à celle de la préhistoire et des hominidés fossiles.
    6. Dirige de nombreuses fouilles archéologiques : Caune de l’Arago, Baume BonneQuinson
      1. 1962. Direction des fouilles de la grotte du Lazaret.
      2. 1965. Direction de l’organisation du chantier de fouilles d’urgences de Terra Amata en collaboration avec l’archéologue et préhistorien François Charles Ernest Octobon.
      3.  Participation à la création des musées de Préhistoire en France : Terra Amata, Tautavel, MentonTendeQuinson, Vallon-Pont-d’Arc.
      4. Participation à l’étude des gravures rupestres protohistoriques de la Vallée des Merveilles, ainsi qu’à l’analyse scientifique de la grotte du Vallonnet.
    7. 1980. Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris puis, Directeur du Laboratoire de Préhistoire du Muséum et de l’Institut de Paléontologie Humaine de Paris (Fondation Albert IER, Prince de Monaco).
    8. Contribution au renouvellement de la muséographie de la section de préhistoire du Musée de l’Homme à Paris.
    9. 1981. Création du premier enseignement de troisième cycle du Muséum National d’Histoire Naturelle avec le DEA suivi en 1984 par le Doctorat.
    10. 1994 – 1999. Directeur du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.
    11. Président du Conseil d’administration de l’Institut de Paléontologie Humaine après en avoir été directeur (1980-2019).
    12. Membre de l’Institut de France et de l’Académie des Sciences d’outre-mer.
    13. Président de la Fondation Teilhard de Chardin, centre de documentation hébergé à la Bibliothèque Centrale du Muséum National d’Histoire Naturelle.
    14. Dirige le journal L’Anthropologie
    15. Président du Conseil Scientifique du Parc Naturel Régional du Verdon.
    16. Contribution à la construction d’un musée de l’évolution humaine à Addis-Abeba (Ethipie).
  • De Lumley (Marie – Antoinette). 11 septembre 1934.
    1.  Préhistorienne et paléoanthropologue française.
    2. Directrice de Recherche Emérite du CNRS.
    3. Célèbre pour son travail à la Caune de l’Arago avec son mari Henry de Lumley.
    4. Nombreuses publications.

 

 

Perspectives de la Préhistoire en Provence


 

 

 

 

Archéologie sous-marine

 

 

© maja 7777 – Pixabay.com

 

 

  • L’avenir de l’archéologie sous-marine semble colossal et le potentiel et l’expérience de la Provence en la matière doivent être soulignés.
    1. Des découvertes majeures se sont faites par l’archéologie sous-marine.
      1. Grotte Cosquer.
      2. Découvertes historiques dans le Rhône par les équipes d’Arles (Buste de César…).
      3. Travaux en Lybie
      4. Apports initial à l’histoire antique des équipes du Commandant Cousteau.
    2. Le potentiel est considérable.
      1. Les contraintes et les limites des recherches terrestres : espaces limités, densité des recherches faites; contraintes financières…
      2. Les longues périodes de niveau de la mer bien plus bas qu’actuellement laissent deviner le nombre et l’importance des sites immergés.
      3. L’évolution des outils.
        1. La Plongée sous-marine.
        2. Les drones maritimes et aériens.
    3. La Provence aura un rôle majeur
      1. Par sa situation géographique sur la Mer Méditerranée;
      2. Par l’ampleur de ses ressources humaines et techniques dans le domaine sous marin.
      3. Par la réputation d’excellence de ses équipes en matière d’archéologie sous-marine.

 

 

Livres liés à la Préhistoire en Provence


 

 

2014. Nice Le Guide. Sites, musées, itinéraires à thème. Editions Mémoires Millénaires.

 

 

2012France Préhistorique. Gallimard. Monum  Editions du Patrimoine.

 

 

2011Les Premiers Peuplements de la Côte d’Azur et de La ligurie. Tome 1. Le Paléolithique.  Henry de Lumley – Marie-Antoinette de Lumley. Editions Melis.

 

 

2011Préhistoires de France. Jacques Jaubert. Editions Confluences.

 

 

2006Les Grandes Découvertes en Préhistoire dans la région Provence-Alpes-Côte d’AzurXavier Delestre – Jacques Buisson-Catil. Edisud.

 

 

Préhistoire-du-Verdon

2002Préhistoire du VerdonAlpes-de-Haute-Provence et Var : des origines à la conquête romaineJean Gagnepain (préface Jean Courtin). Editions Edisud

 

 

Articles liés à la Préhistoire en Provence


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

 

  

 

 

 

Translate »