Nietzsche en Provence : Nice, Eze…


Portrait de Nietzsche

A

Accueil Provence 7

Nietzsche en Provence : Nice, Eze…


 

 

Séjours de Nietzsche en Provence


 

Nietzsche apprécie la Riviera qui lui inspire ses plus grandes œuvres
  • Lettre à Peter Gast,
      1. « […] cette magnifique plénitude de lumière a sur moi, mortel très supplicié (et si souvent désireux de mourir) une action quasi miraculeuse. […] La partie française de Nice m’est insupportable et forme presque une tache dans cette splendeur méridionale ; mais il y, en outre, une ville italienne – c’est là, dans les quartiers les plus anciens, que j’ai loué, et lorsqu’on est obligé de parler, c’est en italien : on y est comme dans une banlieue de Gênes. »
  • Nietzsche à sa soeur.
      1. « Et ces couleurs de Nice ! C’est dommage que je ne puisse les détacher et te les envoyer […]. »

 

 

Vieux-Nice © Fotolia.com – Cours Saleya © Verlinden.

Presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat © Verlinden.

 

2 Décembre 1883 – 20 Avril 1884. 1er séjour sur la Riviera
  • Le moral de Nietzsche est au plus bas.
  • Lou Andréas Salomé l’a éconduit, son ami Richard Wagner est mort le 13 février 1883 à Venise, sa santé n’est pas bonne, ses livres ne se vendent pas…
  • La Côte d’Azur lui redonne l’émotion créatrice nécessaire à sa pensée et à son écriture.
  • La marche notamment est importante pour sa création.
    1. « L’agilité des muscles fut toujours la plus grande chez moi lorsque la puissance créatrice était la plus forte. Le corps est enthousiasmé … Je pouvais alors, sans avoir la notion de fatigue, être en route dans les montagnes pendant sept ou huit heures de suite. Je dormais bien, je riais beaucoup. J’étais dans un parfait état de vigueur et de patience. ».
    2. L’influence directe sur Ainsi parlait Zarathoustra est confirmée par l’auteur lui-même.
      1. « L’hiver suivant, sous le ciel alcyonien de Nice qui, pour la première fois rayonna alors dans ma vie, j’ai trouvé le troisième Zarathoustra – et j’avais ainsi terminé. (…) Cette partie décisive qui porte le titre : « Des vieilles et des nouvelles Tables » fut composée pendant une montée des plus pénibles de la gare au merveilleux village maure Eza, bâti au milieu des rochers. »
  • Début décembre. Chambre du 38 rue Ségurane (plaque).
  • Villa Mazzoleni, puis Pension de Genève, dans la petite rue Saint-Etienne (actuelle rue Rossini).
    1. Nombreuses lectures de revues et journaux français et travail sur Zarathoustra.
    2. Promenades de 6 à 8 heures par jour sur la presqu’île de Saint-Jean, au Mont-Boron et à Eze, devenu depuis « le sentier de Nietzsche ».
      1. Dans Ecce homo Nietzsche raconte que le chapitre Des vieilles et des nouvelles Tables a été composée lors d’« une montée des plus pénibles de la gare au merveilleux village maure Eze, bâti au milieu des rochers ».

 

Décembre 1884 – Début Avril 1885. 2ème séjour sur la Riviera
  • Pension de Genève où s’achève Ainsi parlait Zarathoustra en février-mars.
    1. Nietzsche fait éditer cette dernière partie à compte d’auteur… 40 exemplaires seulement…

 

Mi-Novembre 1885. 3ème séjour sur la Riviera
  • Pension de Genève.
    1. Nietzsche quitte la Pension de Genève après qu’un pensionnaire l’ait involontairement humilié en lui proposant de l’aider à couper sa viande…
  • 26 novembre. 26 rue François de Paule.
    1. Proche de l’Opéra Municipal, Nietzsche assiste pour la vingtième fois à une représentation de Carmen. Il apprécie la vie musicale niçoise.
    2. Nietzsche achève l’écriture de Par-delà le Bien et le Mal.
    3. Nietzsche écrit .« Je veux fonder une nouvelle classe : un ordre d’êtres supérieurs auprès desquels les esprits et les consciences en détresse puissent venir prendre conseil ; des êtres qui, comme moi, sachent non seulement vivre par-delà les dogmes politiques et religieux, mais qui aient également dépassé la morale ».

 

Fin octobre 1886 – Début avril 1887. 4ème séjour sur la Riviera.
  • Début du séjour à la Pension de Genève.
  • Janvier. Séjour au 1er étage du 29 rue des Ponchettes.
  • 23 février. Nice est affectée par un tremblement de terre.
  • Nietzsche travaille à l’écriture du Gai Savoir.
  • Nietzsche s’offre un poêle à bois.

 

Octobre 1887 – Début avril 1888. 5ème et dernier séjour sur la Riviera
  • Pension de Genève qui sera bientôt démolie pour cause de vétusté.
  • Nietzsche lit Maupassant, Baudelaire, Bourget, les Goncourt, Taine…

 

Chemin de Nietzsche à Eze


 

 

 

© Verlinden

 

  • Non praticable en VTT.
  • Longueur 2 100 m.
  • Dénivelé. 400 m.
  • Durée. Environ 1h 30 pour la montée et 45 mn pour la descente.
  • Superbe parcours serpentant en pleine nature.
  • A la montée.
    1. Départ Eze-sur-Mer.Au-dessus de la gare SNCF d’Eze-sur-Mer.
      1. Parking gratuit possible le long de la route juste après la gare.
      2. Suivre la route sur environ 200 m en direction de Monaco (Est).
      3. Au niveau du pont enjambe la voie ferrée, prendre la petite route à gauche qui monte le long de la D6098 direction Est.
      4. Un panneau indique le départ du sentier Frédéric Nietzsche.
    2. En chemin plusieurs beaux passages.
      1. Vue sur le littoral, la voie ferrée, et l’Isoletta (petite île rocheuse).
      2. Cascade.
    3. Arrivée. Eze-Village.  Le passage devant le portail de la célèbre  Chèvre d’Or, marque le pied du village d’Eze qu’il faut visiter.

 

Biographie de Nietzsche


 

  •  Philologue, philosophe, poète, pianiste et compositeur allemand,.
  • 1844. 15 octobre. Röcken (Prusse)1900.  25 août Weimar  (Grand-Duché de Saxe-Weimar-Eisenach).
  • Formation.
    1. 18641865. Université Rhénane Frédéric-Guillaume de Bonn.
    2. 18651879. Université de Leipzig.
  • Professeur de philologie grecque à l’Université de Bâle à l’âge de 24 ans.
  • 1876. Pour raisons de santé, Nietzsche obtient un congé .
    1.  Nietzsche démissionne trois ans plus tard.
  • 18791889. Publication de ses œuvres majeures.
  • 1889. Nietzsche sombre progressivement dans la démence .
  • 18891900. Nietzsche vit dans un état mental quasi végétatif.

 

Idées majeures et influences de Nietzsche


 

  • L’œuvre de Nietzsche est une vaste généalogie critique de la culture occidentale  et de l’ensemble de ses valeurs :
    1. Valeurs morales, largement issues du Christianisme.
    2. Valeurs politiques, tenant notamment à la démocratie et à l’égalitarisme.
    3. Valeurs philosophiques, notamment liées au platonisme ainsi qu’à toutes les formes de dualisme métaphysique.
    4. Valeurs religieuses, notamment liées au Christianisme et au Judaïsme.
  • Nietzsche montre que ces valeurs conduisent au ressentiment et à la volonté de néant.
  • Nietzsche ne se limite pas à une critique, il propose d’instituer d’autres valeurs (renversement des valeurs).
    1. Ses idées sont présentées sous forme poétique ou aphoristique.
    2. Parmi les thèmes développés :  la volonté de puissance, l’avènement du surhomme, le dépassement de l’humanité...
    3. La notion de Création est au cœur de ses pensées et de ses œuvres.
  • Nietzsche est influencé ou se rapproche de plusieurs penseurs. Ses lectures sont très étendues et sa bibliothèque était impressionnante.
    1. Burckhardt.
    2. Darwin.
    3. Diogène.
    4. Eschyle.
    5. Démocrite.
    6. Emerson.
    7. Goethe.
    8. Héraclite.
    9. Thucydide.
    10. Kant.
    11. Montaigne.
    12. Pascal.
    13. Platon.
    14. Machiavel.
    15. Schopenhauer.
    16. Spinoza.
    17. Stendhal.
    18. Voltaire.
    19. Wagner…
  • Nietzsche exerce une influence sur de nombreux penseurs.
    1. Bachelard. Bataille. Broch.
    2. Camus. Cioran. 
    3. Damasio. Deleuze. Derrida.
    4. Ibsen.
    5. Faye (Jean-Pierre). Foucault. Freud.
    6. Gibran. Gide. Granier.
    7. Heidegger. Hese.
    8. Jaspers.
    9. Kofman (Sarah). 
    10. Mann. Musil. 
    11. Rand (Ayn). Rosset (Clément).
    12. Sartre. Scheler. Sloterdijk.
    13. Weber.

 

Œuvres principales de Nietzsche


 

  • 1871 – janvier 1872. La Naissance de la tragédie (Die Geburt der Tragödie).
  • 1873. Vérité et mensonge au sens extra-moral (Über Wahrheit und Lüge im außermoralischen Sinn).
  • 18731876. Considérations inactuelles (Unzeitgemässe Betrachtungen).
    1. I David Strauss, sectateur et écrivain (David Strauß, der Bekenner und der Schriftsteller).
    2. II De l’utilité et de l’inconvénient des études historiques pour la vie (Vom Nutzen und Nachteil der Historie für das Leben).
    3. III Schopenhauer éducateur (Schopenhauer als Erzieher).
    4. IV Richard Wagner à Bayreuth (Richard Wagner in Bayreuth).
  • 18781880. Humain, trop humain (Menschliches, Allzumenschliches)
  • 1881. Aurore (Morgenröte).
  • 1882 et 1887. Le Gai Savoir (Die fröhliche Wissenschaft).
  • 1885Ainsi parla [ou parlait] Zarathoustra (Also sprach Zarathustra),
  • 1886. Par-delà le Bien et le Mal (Jenseits von Gut und Böse).
  • 1887. Généalogie de la morale (Zur Genealogie der Moral).
  • 1888. Le Cas Wagner (Der Fall Wagner).
  • 1888. Publié en janvier 1889. Crépuscule des Idoles (Götzen-Dämmerung).
  • 1888. L’Antéchrist (Der Antichrist).  Publié en novembre 1894.
  • 1888. Ecce homo. Publié en avril 1908.
  • 1889. Février. Publication. Nietzsche contre Wagner (Nietzsche contra Wagner).

 

Pour en savoir plus


 

 

  • 1999. Christian Arthaud, Eric L. Paul, La Côte d’Azur des écrivains, Edisud, Aix-en-Provence.

 

Articles liés à Nietzsche en Provence


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

      

Translate »