Port Lympia de Nice © Daniel Davire – Pixabay.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Port Lympia de Nice


 

 

 

 

  • Guide de la visite du Port Lympia de Nice.
    1. Port de commerce.
    2. Port de plaisance.
    3. Port de pêche.
    4. Lieu de Promenade

 

 

Situation du Port Lympia de Nice


 

 

Port Lympia © Leonid Andronov – Fotolia.com.

 

 

  • Cliquer sur le lien-texte pour afficher la carte Google du Port Lympia  N 43°41’48.7″  E 7°17’06.6″.
  • Dans la partie Est de la commune entre la Colline du Château et le Mont Boron.
  • A l’extrémité Est de La Promenade des Anglais et du Quai des Etats-Unis qui la prolonge.
  • 3 Parkings sur la rive ouest.
    1. du Port.
    2. du Phare.
    3. Port Lympia.
  • Place de l’Ile de Beauté au Nord.
  • Quai Lunel et Quai Papacino, côté ouest.
  • Quai des deux Emmaniuels – Quai d’Entrecasteaux – Quai des Docks, côté Est.
  • Quai du Commerce, au Sud, côté Est.

 

 

Accès au Port Lympia de Nice


 

 

  • Bus N° 3, 7, 9, 10, 14, 20, 37, 30, 81, 82, T 32. Arrêt  : Le Port.

 

 

Histoire du Port Lympia de Nice


 

 

Antiquité et Moyen-Age

 

 

  • Le port n’existe pas à l’époque antique et médiévale.
  • La source Lympia qui donne son nom au site actuel alimente alors un petit lac dans une zone marécageuse.
  • Les bateaux sont alors tirés sur la plage du côté de l’actuelle Promenade des Anglais site alors dénommé Les Ponchettes.
  • Le trafic maritime axé sur la ville de Nice suit alors 2 parcours.
    1. Celui du port antique de l’anse des Ponchettes.
      1. 13e s. plusieurs équipements sont installés.
        1. Des pontons amovibles.
        2. Un arsenal.
        3. Une gabelle, pour le commerce du sel.
        4. Une halle aux poissons.
    2. Celui du port de Villefranche qui est le port principal de Nice présente des limites :
      1. Ancien port romain Olivula Portus.
      2. Le castrum de Montolivo protège des invasions médiévales meurtrières.
      3. 1543. La flotte franco-turque a occupé le port.
      4. Manque d’espace pour l’installation d’entrepôts.
      5. Fonction plutôt militaire.
        1. Seul port spécialisé dans la fabrication et l’entretien des galères entre Gênes et Toulon.
      6. Distances et reliefs augmentent les coûts du transport routier.

 

 

Naissance du Port

 

 

  • 17e s. La création du port apparaît dans plusieurs projets d’agrandissement urbain.
    1. Le projet de Maurizio Valperga prévoit un port en forme d’ellipse.
    2. Le projet d’Amedeo di Castellamonte est encore plus ambitieux.
      1. Détournement du fleuve Paillon vers la plaine marécageuse de Lympia.
      2. Un troisième plan ne touche pas au Paillon. La construction de voies vers la Porte Pairolière est envisagée, anticipant ainsi sur les futures voies Cassini et Ségurane.
  •  1748. Le roi sarde Charles-Emmanuel III décide la création du futur port niçois dans la zone dite du vallon Lympia, au pied de l’ancienne citadelle.
    1. Les travaux couvrent une période d’un siècle et demi. Antonio Devincenti est en charge de la première phase du chantier.
    2. La zone marécageuse est relativement facile à creuser.
    3. Les matériaux de construction proviennent de la carrière de la colline du château et des blocs provenant du démantèlement des fortifications en 1706.
    4. 1750. 22 juillet. Immersion de la première caisse du môle extérieur.
    5. 17701772. Le Rocher est creusé sur le versant sud afin d’établir le Chemin des Ponchettes reliant la ville au port en suivant le littoral.
    6. Le port fonctionne mais son développement reste encore limitée.
    7. Restent à construire les quais sur un espace jugé trop étroit par les ingénieurs dont les plans se succèdent :
      1.  Plans de 1778, 1780, 1786 signés par Filippo Nicolis comte de Robilant (1723-1783)
      2. Plans d’Antoine Verani en 1791,
      3. Plans de Molliere en 1792,
      4. Plans de Caravadossi en 1804.
    8. La composition générale s’affirme avec un plan symétrique et un bassin monumental rectiligne.
    9. 1792. Achèvement du môle intérieur et de l’éperon du Carénage construit en tête du môle, à l’ouest de la plage du Lazaret.
    10. Fin 18e s. Les quais n’existent encore pas mais les bricks et tartanes circulent, chargent et déchargent.
  • 18e s. Un plan général de transports routiers est mis en place.
    1. 1780. Route Royale / Route du Sel reliant Turin à Nice par la Porte de Turin.
    2. 17701790. Construction de la rue du Port (rue Ségurane).
  • A partir de 17871790, des marins et des négociants venus de Provence, de Ligurie et de Livourne se fixent.
    1. Le renforcement des franchises sur les marchandises importées et le droit d’asile des négociants étrangers contribuent à l’essor commercial de Nice.
  • 18201850. la surproduction d’huile d’olive en Italie et la forte demande de Marseille stimulent l’activité du port.
  • 1840.  Le Consiglio d’Ornato entérine le plan d’achèvement du port de l’architecte de la ville Scoffier.
    1. Symétrie axiale.
    2. Digue allongée de 50 m.
    3. Plan d’eau de 6 hectares.
    4. Au nord, une longue place (actuelle Place Ile-de-Beauté) avec l’église Notre-Dame-du-Port sur la demande de Charles Félix.
  •  18421860. L’essentiel des quais et des murs de soutènement est réalisé.
  • 1844. Le Consiglio autorise la construction des nouveaux immeubles élevés sur trois étages, sur la place.
    1. Les façades au midi sont peintes d’ocre rougeâtre et de grands motifs en relief naturel ornent le contour des balcons.
    2. Les arcades sont décorées de plafonds à caisson et le sol pavé de dalles de pierres.
    3. La rue Neuve du Port (rue Cassini) est percée entre la Place Garibaldi et prolonge la route Royale vers le port.
  • 1853. Ouverture au culte de l’église Notre-Dame du Port est ouverte au culte.
  • 1857. 11 mars. L’Impératrice de Russie inaugure le site et donne son nom au premier tronçon de la route du bord de mer vers Villefranche-sur-Mer.

 

 

Achèvement du port sous Napoléon III

 

 

  • Avril 1860. L’importance des franchises pour les Niçois et leur suppression par l’Etat Sarde ont un rôle majeur dans le vote niçois en faveur du rattachement à la France.
  • 1860. Après le rattachement du Comté de Nice à la France, la construction du port s’achève.

 

 

Activités commerciales du port jusqu’aux années 1950

 

 

  • Importations. Huiles italiennes. Blé de Russie, d’Algérie et d’Amérique du Nord. Sel de Sardaigne. Produits exotiques de l’Empire français : cacao, sucre, épices, cafés…
  • Exportations de productions agricoles : citrons, oranges, légumes, chanvre, riz, soie du Piémont, peaux tannées, anchois, sardines…

 

 

Activités du Port Lympia de Nice


 

 

Port de Commerce

 

  • Dans l’entrée du Port.
  • Transport de passagers.
    1. Nice est le port de la France continentale le plus proche de la Corse.
      1. Les NGV ou Navires à Grande Vitesse ont développé des échanges qui avaient toujours été importants.
    2. Le développement des Croisières et notamment celle des navires de taille moyenne positionnés sur le Luxe.
  • Transport de marchandises.
    1. 1er port cimentier de France.
      1. Liaison avec les usines de traitements des galets de la Vallée du Paillon.
      2. Approvisionnement de la Corse en ciment par cargos vraquiers.

 

 

Port de Plaisance

 

  • Au fond du port.
  • Yachts.
  • Pointus.

 

 

Port de Pêche

 

  • Petite activité traditionnelle.

 

Gestion du Port

 

  • 1863, La Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice-Côte d’Azur gère les activités du Port.
  • 2008. Février. Port d’Intérêt National et propriété de l’État, le port de Nice est transféré au Conseil Général des Alpes-Maritimes.
  • 2017. 1er janvier. En application de la Loi NOTRe, la Métropole Nice Côte-d’Azur gère les activités du Port.

 

 

 

Port Lympia de Nice à visiter et à voir


 

 

  • Maisons des grandes familles de négociants du 18e s. au 19e s.
    1. Rue Ségurane, rue Cassini, quais du port.
    2. Eglise Notre-Dame-du-Port.
  • A proximité du Port.
    1. Musée de Terra Amata. 25 Boulevard Carnot.
    2. Grotte du Lazaret. Ici des hommes ont vécu il y a 160 000 ans. 33 bis Boulevard Franck Pilatte.
    3. Plages sur des rochers le long du Boulevard Franck Pilatte : Bains militaires…
    4. Monument aux Morts 14-18. Réalisation de l’architecte Roger Séassal et du sculpteur Alfred Janniot. Monument Historique Classé en 2011. Quai Rauba-Capeu.
    5. La Caserne Lympia, ancien Bagne du Port de Nice. Sur le Quai d’Entrecasteaux (partie Est du Port).
  • Circuit de visite du Port.
    1. Les Ponchettes / Quai des Etats-Unis ⇒ Quai Ramba-Capeù ⇒ Quai Lunel ⇒ Quai Cassini ⇒ Quai des Docks.
    2. Grand escalier central derrière la fontaine ⇒ Place de Beauté et Eglise  ⇒ Rue Cassini ⇒ Place Garibaldi.
  • Circuit du Chemin des Douaniers vers Villefrance-sur-Mer.
  • Départ de la Route de la Basse Corniche.

 

 

Articles liés au Port Lympia de Nice


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

             

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.