Fiat 500 © andrew 7726

 

 

Provence 7

Fiat 500 en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire de la Fiat 500

 

 

  • Fille de la Fiat Mickey, la première Fiat 500, la plus petite voiture du Monde à son époque.
    1. 1936. Œuvre de l’ingénieur Dante Giacosa, la Fiat « Topolino » ou Fiat Mickey est une petite voiture de 3,22 m de long.
    2. Cette petite voiture de l’avant-guerre permet à deux personnes avec 50 kgs de bagages de se déplacer à 85 km/h.
    3. Prenant la suite de la Fiat Balilla (3,44 m de long), cette voiture confirme l’invention en Italie du concept moderne de Mini.
    4. L’Italie, c’est des rues étroites dans des villages perchés, des villes anciennes – souvent très prestigieuses – dotées d’un patrimoine architecture exceptionnel…
    5. En France, la Simca 5 avec son « appétit d’oiseau » est une adaptation directe de la Fiat Topolino.
  • La Fiat 500, la Nuova 500, de 1957 est donc la deuxième génération de Fiat 500.
  • 1947. Fiat commence à travailler sur le projet de la mini voiture parfaite.
    1. La direction générale de Fiat ne soutient pas cette démarche.
    2. Dante Giacosa, père de la 1ère Fiat 500 1ère génération, vient de terminer la Fiat 600 et il s’adresse au bureau d’études de la filiale allemande Fiat-NSU pour travailler sur une micro voiture équipée d’un moteur de moto.
    3. 1953. Le travail de Dante Giacosa est relancé par un moteur de moins de 500 cm3 refroidi par air.
    4. 1955. 18 octobre. Le Pr. Vittorio Valetta, directeur général, valide le passage du projet Nuova 500 au stade industriel.
  • 1957. 4 juillet. Présentation de la 1ère Série de Fiat 500 à Turin.
    1. Moteur bicylindre vertical refroidi par air de 479 cm3.
    2. Le moteur placé à l’arrière affiche 13 ch.
    3. L’objectif de vitesse maximale de 85 km /h est respecté.
    4. La consommation n’est que de 4,5 l au 100 km, un exploit à l’époque.
    5. 2 places.
    6. 1 « grand » coffre à l’avant.
    7. La Fiat 500 1ère série ne rencontre pas le succès.
  • 1957. Seulement 3 mois après la 1ère série, Fiat présente au Salon de Turin, une réponse à l’accueil tiède de la Fiat 500. Deux versions sont proposées.
    1. Une version Economique qui est à peu de chose près la version précédente.
    2. Une version Normale ou Version A avec une puissance moteur de 15 ch, une finition bien améliorée et un équipement complété.
  • 1958. Lancement d’une Fiat 500 Sport ou Version B.
    1. Le nouveau modèle s’inscrit dans la dynamique Abarth.
    2. Moteur de 499,5 cm3 développant 21 ch.
    3. Toit en tôle et non en toile.
  • Fiat 500. Jolly Beach.
    1. 1958. Présentation à prix 2 fois supérieur à celui de la Fiat 500.
    2. Les voitures sont produites par Ghia jusqu’en 1962, ce qui fait parler de Jolly série 1 qui sont les plus recherchées (plus de 100 000 € atteints en 2013 lors d’une vente).
    3. Un simple taud protège du soleil. Il repose sur un système de tubes.
    4. Les sièges sont en osier. Le siège arrière était à l’origine fait en une seule partie. Il a depuis été refait en 2 parties afin d’en renforcer la solidité.
    5. La voiture-jouet est proposé dans des couleurs Fun : rose, corail, blanc, bleu pâle et jaune.
    6. La voiture devient un objet culte acheté par des célébrités : Aristote Onassis, Yul Brynner…
    7. Il n’est pas rare de voir les milliardaires la charger sur leurs yachts.
    8. 1966. Fin de la vente aux Etats-Unis.
    9. 1974. Fin de la vente en Europe.
  • 1959. Le Compas d’Or est attribué à Dante Giacosa pour la conception de la Fiat 500.
  • 1959. Version C. Fiat lance, en tout début d’année, une version avec un toit ouvrant en toile.
    1. Le moteur gagne en puissance : 16,6 ch.
    2. Le prix d’achat est baissé de 20% par rapport à la version de lancement.
  • 1960. Version D qui remplace la Version Sport et lancement de la Fourgonnette ou Fiat 500 Giardinera.
    1. La voiture intègre la nouvelle règlementation italienne sur les feux de position et de direction séparés et sur les répétiteurs de direction sur les ailes.
    2. Moteur de la version Sport ramené à 17,5 ch.
    3. Capacité du réservoir portée à 22 l.
    4. Vitesse de pointe de 95 km/h.
    5. Inchangée jusqu’en 1965. 640 518 Fiat 500 D produites.
  • 1965. Mars. Version F. A noter que la Version E est une finition America de la Version D.
    1. Présentation au Salon de Genève.
    2. Portes ouvrant contre le vent.
    3. Pare-brise plus grand.
    4. Finitions intérieures améliorées.
    5. Puissance moteur portée à 18 ch.
    6. Succès commercial.
  • Fiat Gamine Vignale. Cabriolet.
    1. 19671970. Cabriolet sur base de Fiat 500.
    2. Moteur de 500 cm3 de 18 ch/
    3. Faible succès commercial.
    4. Relativement coûteux sur le marché de l’occasion.
  • 1968. Août. Version L. L pour Luxe.
    1. Peu de changements extérieurs : barre chromée cintrée doublant les pare-chocs avant et arrière.
    2. Bouleversement de l’aménagement intérieur dans le sens du Luxe :
      1. Planche de bord de la Fiat 850 avec la gamme des instruments.
      2. Sièges moelleux et au dossier réglable avec minutie.
      3. Nouveau logo Fiat.
      4. Très grand succès commercial du modèle le plus vendu de l’histoire de la Fiat 500 : 407 365 exemplaires, plus de 50% à l’exportation.
  • 1972. Version R. R pour Renouvelée.
    1. La fin approche et Fiat se prépare à lancer la Fiat 126 en remplacement de la Fiat 500.
    2. La demande est telle que Fiat présente 2 voitures au Salon de Turin, en novembre.
      1. La Fiat 500 R dotée du moteur 564 cm3 de la Fiat 126, limité à 18 ch, et permettant d’atteindre 105 km/h.
      2. La nouvelle Fiat 126 avec son moteur développant 22 ch.

 

 

Fiat 500 en Provence

 

 

L’Italie en Provence

 

 

  • La Fiat 500 est chez elle dans les villages anciens et perchés et dans les quartiers les plus anciens des grandes villes (Marseille, Nice, Toulon…) et dans la Principauté de Monaco.
  • La Fiat 500 L a été la plus diffusée.
  • Les rares Fiat Jolly encore en circulation en Europe sont largement concentrée entre l’Italie, la Principauté de Monaco et la Côte d’Azur.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.