Porsche 356 © pergo 70 – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Porsche 356 en Provence

 

 

 

 

 

Porsche 356

 

 

Les voitures de Ferdinand

 

  • 1947. Ferdinand Porsche est un inconnu.
    1. Ferdinand a tout inventé : monoplaces de course, voitures de record, chars d’assaut, berlines de tourisme avec, entre autres, La Coccinelle.
    2. Aucun de ces engins ne porte son nom.
    3. Pourtant en 1930, lorsque Ferdinand Porsche quitte Mercedes-Benz pour créer sa propre entreprise, il pense devenir célèbre… mais la guerre éclate.
  • 1948. La sortie de la Porsche 356, la première à porter le nom de son brillant créateur, est à la fois l’aboutissement et le point de départ d’une nouvelle grande légende.
    1. La Porsche 356 fait la synthèse des innovations esthétiques et mécaniques, des recherches et des expérimentations de Ferdinand Porsche qui tournent autour du moteur à l’arrière.
      1. La 356 a de nombreux point communs avec la Coccinelle de Volkswagen, notamment son moteur installé à l’arrière et de nombreux éléments mécaniques.
      2. En s’améliorant constamment, la Porsche 356 s’éloignera de plus en plus de son modèle.
    2. La Porsche 356 est surtout un point de départ. La voiture est conçue par « Ferry« , le fils de Ferdinand.
    3. Avec cette voiture, Porsche va durablement conquérir le marché américain dont il séduit la grande idole des années 50, James Dean.
      1. James Dean, l’acteur légendaire pilotait sur circuit une Speedster qui lui appartenait.
      2. C’est au volant d’une Porsche 550 Spyder que l’acteur trouve la mort.
      3. Les américains, notamment les Californiens, sont fanatiques de la décapotable avec son pare-brise amovible et ses sièges baquets.
    4. Ce modèle et ses versions dérivées comme la 550 de course font entrer Porsche dans la compétition avec d’impressionnantes victoires.
    5. Plus tard, la Porsche 356 renaîtra sous la forme de la 911, avec ses vedettes 911 S, L, T, E, R, Targa, 912
  • Les atouts de la Porsche 356 sont nombreux.
    1. Poids réduit.
      1. Poids à vide. 690 kg – 900 kg.
    2. Maniabilité remarquable.
      1. Dimensions. Longueur : 4001 mm. Largeur : 1670 mm. Hauteur : 1330 mm .
    3. 2 portes.
    4. Moteur à l’arrière.
      1. Essence : 4 cylindres à plat (boxer) refroidi par air de 1,1 L à 2 L (40 ch à 130 ch).
    5. Transmission par propulsion.
    6. Déclinaisons carrosseries.
      1. Coupé ou cabriolet.
      2. Le Speedster version 1954 est très recherché.
    7. Améliorations constantes.
      1. La 356 Carrera 2000 GS/GT affiche la puissance maximale  de 155 chevaux avec un moteur version 587/2 avec échappement sport.
      2. 19481955. 356 Pré A.
      3. 19561959. 356 A.
      4. 19601963. 356 B.
      5. 19641965. 356 C.
  • Fin 1954. Création de la version « Speedster » de la 356.
    1. Cette création est motivée par la demande de Max Hoffman, importateur Porsche aux États-Unis qui souhaite une version plus racée et moins chère de la 356 pour son marché américain.
  • La Porsche 356 se distingue rapidement dans les courses et les rallyes.
    1. 1953. 1rer Championnat d’Europe des Rallyes. Une nouvelle fois en 1961.
    2. 1952, 1954, 1957 et 1959 Liège-Bastogne-Liège. 4 victoires.
    3. 1953, 1956. Victoire dans la Coupe des Alpes.
    4. 1951, 1952. 24 Heures du Mans. Victoire  dans sa catégorie 1,1 L.
    5. Mille Miglia, en Italie…
  • 1965. Fin de la production de la Porsche 356.
  • Les spécialistes estiment qu’environ la moitié des 76.000 exemplaires produits ont survécu.

 

 

Porsche 356 en Provence

 

 

  • La Provence rassemble de grands collectionneurs de la marque.
  • Les Porsche 356 sont présentes dans les grands rassemblements historiques en Provence.

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.