© Remi Brugiere – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Alpines A 110 en Provence

 

 

 

 

 

 

 

 

Alpine, née à Dieppe et baptisée dans les Alpes

 

 

  • Après la guerre, à la sortie d’HEC, Jean Rédélé reprend la concession Renault de son père à Dieppe.
    1. Jean Rédélé commence à s’illustrer au volant d’une 4 CV dans le Rallye Monte-Carlo, les Alpes et les Mille Milles.
    2. Les Alpes donnent son nom à l’Alpine A 106, l’ultime étape avant l’A 108.
    3. Sous le dessin de Michelotti, la A 108 figure les bases de l’A 110.

 

 

Le meilleur cru : la 1 600 S

 

 

  • L’A 110 aura un règne de 14 ans jus qu’en 1977, année  du rachat par Renault de la firme de Dieppe.
  • La ligne générale de la berlinette A 110 définie par Serge Zullani, connaîtra peu d’évolutions majeures.
    1. La voiture gardera sa carrosserie en polyester et sa silhouette ultra-basse prolongée par un museau plat et pointu.
    2. En revanche, sous le capot, le moteur initial de R8 sera remplacé par ceux des R16TS et R17TS, passant de 956 cm3 à plus de 1600 cm3.
  • 19711973. La consécration suprême est atteinte par la 1600 S sacrée Championne du Monde des Rallyes après le titre européen de 1970. Parmi les courses fétiches de l’Alpine figurent le Tour de Corse, San Remo, l’Acropole… et, en Provence le Rallye Monte-Carlo.
    1. Les victoires d’Alpine sont acquises par les pilotes les plus illustres du moment : Anderson, Andruet, Nicolas, Thérier… auxquels il faut ajouter Darniche, Hanrioud, Hoepfher, Neyret, Nusbaumer, Piot, Rosinski

 

 

Alpine A 110 en Provence

 

 

  • Le lien avec les compétitions, le nombre et la qualité des victoires dans toutes les épreuves les plus emblématiques de La Provence, ont placé l’Alpine très faut en image et en affection.
  • Le Rallye-Monte-Carlo et les duels avec la Porsche 911 font entrer les Alpine A 110 1 600 dans la légende.
    1. 1969. Alpine inscrit son nom au palmarès, à la troisième place avec Vinatier / Jacob. Les Porsche 911 S prennent les 2 premières places.
    2. 1970. Nicolas – Roure décrochent la 3ème place derrière deux Porsche 911 S.
    3. 1971. Triplet des Alpine A 110 1600 S. Andersson/StoneThérier/CallewaertAndruet/Vial, laissant la 4ème place à la Porsche 914/6 de Waldegard.
    4. 1973 constitue le second sommet avec le nouveau triplet Andruet / »Biche »Andersson / TodtNicolas-Vial.
      1. En prime, Alpine décroche cette année là la couronne mondiale.

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.