Eglise Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception. © Verlinden.

 

 

Provence 7

Gonfaron à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  • Le village de Gonfaron est dans le département du Var (83) à mi-chemin entre Toulon et Draguignan.
    1. Connu comme le « village des ânes qui volent » (légende du 17e s.)
  • Code postal. 83590.
  • Habitants. Gonfaronnais.
  • Superficie. 40,42 km2.
  • Altitude. 98 m – 766 m.
  • Population. 4 302 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 19′ 17″  E   6° 17′ 23″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

Situation de Gonfaron (83)

 

 

Communes limitrophes de Gonfaron

 

 

Accès à Gonfaron

 

  • L’Autoroute A57 traverse le territoire communal d’est en ouest vers Toulon, au sud, et vers Le Luc, au nord.
    1. Sortie la plus proche : sortie 11 entre Carnoules et Pignans.
  • RD 39 vers Flassans-sur-Issole, au nord, et vers Collobrières, au sud.
  • RD 75 vers Les Mayons, à l’est.
  • RD 97 vers Pignans, à l’ouest, et vers Le Luc, au nord.
  • Chemin de fer.
    1. Gare de Gonfaron.
    2. Desservie par les TER Provence-Alpes-Côte d’Azur, sur la ligne de Marseille-Saint-Charles à Vintimille.

 

Distances de Gonfaron

 

 

 

La Nature à Gonfaron

 

 

Reliefs, sols

 

  •  Gonfaron est niché au pied de la face nord du massif des Maures.
    1. Un tertre rouge domine le village.
  • Le village est adossé à la colline de la Roquette, à environ 200 m d’altitude.
  • Plaine élargie très irriguée arrosée par l’Aille et son affluent le Maraval.
  • Au nord, le Rocher d’Enfer (371 m).
  • Au sud, la Colle Pointue (770 m).
  • Grotte à stalactites sur la colline de la Roquette.
    1. 1 km au nord.
  • Sol d’un rouge vif, coupé parfois de marnes claires.
  • Col des Fourches.

 

Rivières, eau

 

  •  Aille.
    1. La rivière prend sa source à la Font d’Aille.
    2. Affluent du fleuve Argens.
  • Maraval.
    1. Affluent de l’Aille.
    2. Elle prend sa source dans le lac de Bonnecougne.

 

Forêts, arbres

 

  • L’économie locale a longtemps été basée sur l’exploitation du chêne-liège et l’industrie bouchonnière.
    1. Chênes-lièges.
    2. Marronniers.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Castanéiculture.
  • Maraîchage.
  • Filière liège.
  • Viticulture.

 

Activités dans la nature

 

  • Village des Tortues.
    1. Dans le village forestier des Mayons.
    2. Centre de sauvegarde et de repeuplement du massif des Maures par les tortues, espèce menacée.
  • Chasse.
  • Pêche.
  • Excursions – Randonnées.
    1. Passage du GR9.

 

 

Histoire de Gonfaron

 

 

Préhistoire

 

  • Camps préhistoriques.
  • Grotte sur le versant est de la colline de Gonfaron.
    1. Ossuaire du chalcolithique.

 

Antiquité

 

  • Oppidum ligure sur le plateau de La Roquette.
  • La présence romaine laisse les vestiges.
    1. Une villa , à Gasqui.
    2. Une belle stèle funéraire (1er s ou 2e s.), au Beaumet, au nord du village.
    3. Une inscription romaine trouvée à la chapelle Saint-Jean-de-Gonfaron a été transportée au Luc.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 11e s. Gonfanonum est cité.
  • Seigneurie du chapitre de Pignans.
  • 1341. Gonfarone est cité.
  • 1481. Comme toute la Provence, Gonfaron est intégré au royaume de France.
  • 17e s. Légende « des ânes qui volent« .
    1. Un Gonfaronnais se serait envolé sur son âne de la chapelle Saint-Quinis.
  • 1793. Gonfaron est cité.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Gonfaron

 

 

  •  Tour de l’horloge.
    1. Hexagonale.
    2. Beau campanile.
  •  Vieille fontaine à Mascarons.
  • Pan de mur de l’église de St-Jacques.
    1. Au nord-est du village.
    2. Dernier vestige du village de Cagnosc.
  • Moulin à huile.
    1. 1 km à l’est.
    2. 16e s.
  • Petite enceinte médiévale.
    • A la butte de Sait-Quinis.

 

 

Monuments chrétiens de Gonfaron

 

 

  • Eglise Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception.
    1. 4 rue de Verdun.
    2. Fin 19e s. Consacrée en 1865.
    3. Style néogothique.
    4. Edifice de grand volume avec ses trois nefs de même hauteur.
    5. Présence d’un narthex (avant-nef).
  • Chapelle Saint-Quinis.
    1. Au-dessus du village.
    2. Reconstruite en 1849.
    3. Beau panorama avec table d’orientation.
    4. Selon la légende du 17e s. du « Pays des ânes qui volent« , un Gonfaronnais se serait envolé sur son âne depuis la chapelle Saint-Quinis.
  • Chapelle Notre-Dame-du-Figuier.
    1. 3 km, au sud-est.
    2. 19e s. Sur un édifice ancien à double-abside.

 

 

Célébrités liées à Gonfaron

 

 

  • Briano (Fernand). Leveur de liège.
    1. Résistant durant la Seconde Guerre Mondiale. Maquisard, il abrite des résistants dans un cabanon situé dans les Maures.
    2. Pompier bénévole connu pour appliquer des contre feux, technique maintenant interdite,
    3. Formateur de jeunes à la chasse, passion qu’il pratique jusqu’à 90 ans.
  • Devaux (Bernard). Journaliste. Naturaliste.
    1. Années 1980. Etude et protection de la tortue d’Hermann, animal sauvage le plus symbolique de la nature du Massif des Maures.
    2. Création du Village des tortues aux abords de la commune.
  • Fiat (François). Propriétaire du Château Gasqui.
  • Julien (Henri). 1927Hyères, 13 juillet  2013 . Pilote automobile.
    1. 1968. Propriétaire d’une petite station-service, il crée  l’écurie de course automobile AGS Automobiles Gonfaronnaises Sportives.
    2. L’écurie est engagée dans de très nombreuses courses : Formule France, Formule Renault, Formule 3, Formule 2, Formule 3000.
    3. 19861991. L’écurie est engagée en Formule 1.
    4. Le Circuit du Var à Le Luc est fondé sur son initiative.
    5. 1992. Création de stages de pilotage haut de gamme.
    6. 1997. 3 septembre. Henri Julien bat le record du monde de l’heure des Racer 500 à la vitesse de 222,557 km/h en collaboration avec son ami Bernard Boyer.
    7. 2002. AGS conçoit des Formule 1 : les SH01, SH02, SH03 et deux biplaces.
    8. L’entreprise propose des stages de pilotage avec des anciennes Arrows, Prost Grand Prix, Jordan Grand Prix ainsi qu’une Peugeot 905.
    9. Il vit à Gonfaron jusqu’à son décès à l’hôpital d’Hyères.
  • Lallemand (Edith et Roger). Pionniers de l’Ecole Moderne.
    1. Ils ont vécu à Gonfaron, chemin Célestin Freinet.
    2. Ils étaient amis du pédagogue Célestin Freinet.
    3. Ils ont pour compagnons Lucien et Suzanne Daviault et Lucienne Balesse, également pionniers de ce nouvel enseignement.
  • Rola (Janusz de). Peintre.
    1. De 1981 jusqu’à sa mort. Il vit à Gonfaron.
    2. Un pont porte son nom.
  • Saint Quinis. Vaison-la-Romaine v.500 – ? Saint Patron de Gonfaron.
    1. Il est nommé « Quenin » ou « Quinidius« . Ses parents sont chrétiens, très pieux.
    2. Son père occupe un poste important à la municipalité.
    3. Sa mère fait un jour un pèlerinage à Arles. Une voix lui annonce qu’elle aura un fils qui sera évêque, réalisera de nombreuses conversions de pécheurs et accomplira des miracles.
    4. Quinis est baptisé à sa naissance et  il reçoit une éducation (grammaire, latin, calcul, musique…) par de très bons maîtres, dans la religion chrétienne.
    5. Excellent élève, il est envoyé au monastère de Lérins par l’évêque de Vaison afin de  compléter son instruction.
    6. Quinis parcourt la Provence : Avignon, Brignoles, Besse-sur-Issole, Gonfaron.  Il prêche l’évangile partout dans les campagnes.
  • Sapin (Lucien). Né à Paris Peintre. Sculpteur.
    1. Il arrive à Gonfaron à l’âge de 6 mois.
    2. Très tôt, il fait de la sculpture son métier.
    3. Chef d’atelier des Marbres Français, il dirige 32 ouvriers.
    4. Attaché au Musée du Louvre au titre de meilleur ouvrier de France.
      1. Il restaure la Grande Galerie du Louvre et le Pavillon de Flore.
    5. Chargé de mission par le Ministère de la Culture.
      1. Il travaille dans les musées étrangers.
      2. Il visite des carrières et sélectionne des marbres pour les restaurations.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés à Gonfaron

 

 

  • Avril. Fête de l’âne volant.
  • Juin. Fête de la St-Eloi.

 

 

Artisanat à Gonfaron

 

 

  • Tournage.
  • Sculpture de l’olivier.
  • Ebénisterie.
  • Taille de pierre.

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.