Village perché de Grimaud. ©  patm83 – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Grimaud à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  • Grimaud est une commune du littoral du département du Var (83)
  • Code postal. 83310.
  • Habitants. Grimaudois – Grimaudoises.
  • Superficie. 44,58 km2.
  • Altitude. 0 m – 503 m.
  • Population. 4 065 habitants (2014).
  • Coordonnées et carte.  N  43° 16′ 27″  E  6° 31′ 20″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.
  • Nom. Grimaud vient de Grimaldi.

 

 

 

Situation de Grimaud (83)

Communes limitrophes de Grimaud

 

 

Accès à Grimaud

 

Distances de Grimaud

 

 

 

La Nature à Grimaud

 

 

  • Etroite  façade maritime le long du Golfe de Saint-Tropez.

 

Reliefs, sols

 

  • Au nord, premiers contreforts du Massif des Maures. 300 m – 400 m.
  • Village sur une butte.
  • Plaine arrosée par La Giscle et La Garde.
  • Carrières de sable et de porphyre.

 

Rivières, eau

 

  • La Giscle.
    1. Fleuve côtier.
    2. Longueur 26,7 km.
    3. Source : Valescure, dans les Maures, à Collobrières.
    4. Affluents : Le Grimaud, Le Périer, La Môle, La Garde.
  • La Garde.
    1. Affluent de la Giscle.
    2. Torrent de régime méditerranéen.
    3. Pont des Fées.
    4. Belles rives. Moulin de la Roque Troucade, sur la rive droite.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  •  Liège.
  • Vignes.
  • Fleurs.

 

Activités dans la nature

 

  •  Activités nautiques depuis Port-Grimaud.
  • Golf de Beauvallon, en bord de mer.
    1. Voir article Green de Golf en Provence.
  • Randonnées.
    1. Extrémité du GR9.
    2. Promenades et excursions dans les Maures.
  • Equitation.
  • Plages de sable fin.
    1. Beauvallon.
    2. Port-Grimaud.

 

 

Histoire de Grimaud

 

 

Préhistoire

 

  • Vestiges datés de la Préhistoire.
    1. 2 menhirs. 3 km au nord-est, à la ferme des Couzes et à côté de l’Avelan.Figure anthropomorphe sur l’un des menhirs.
    2. Traces d’occupation protohistorique.

 

Antiquité

 

  • Grimaud correspondrait à l’antique port de Sambracis.
    1. La mer s’enfonce alors profondément dans le terres.
    2. La tribu des Sambrans occupe les lieux.
    3. Les anciens noms du Golfe de Saint-Tropez sont :  Sinus sambracitanus, Golfe de Sambratie, Golfe Sambracitain.
  • Tête sculptée d’origine phénico-carthaginoise, trouvée à Port-Grimaud.
  • Présence attestée des Romains.
    1. Mise à jour de postes d’amarrages du port romain.
    2. Céramique abondante.
    3. Amphores.
    4. Tuiles.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • v. 850. Les Sarrasins s’installent à la forteresse de La Garde-Freinet.
    1. La région du Freinet devient la colonie Djabal al-Kilal .
    2. La colonie dépend de la dynastie Ommeyade d’Andalousie en Espagne.
    3. À partir de cette base, les Sarrasins se livrent à des razzias dans toute la Provence et au nord, jusqu’à Dijon.
  • Une union de forme afin de débarrasser la Provence des Sarrasins.
    1. Les comtes de Provence, le roi de Bourgogne et l’empereur byzantin s’unissent.
    2. 973. La victoire décisive de Tourtour marque le tournant du conflit et la fin de l’occupation des bases fortifiées.
    3. De nombreux Sarrasins sont morts dans les batailles, d’autres ont fui, certains sont restés et se sont convertis au Christianisme.
  • 983. Guillaume 1er, comte de Provence, donne la seigneurie à Gibelin de Grimaldi qui l’a aidé à chasser les Sarrasins.
    1. Grimaldus est le second seigneur.
  • 11e s. Le château est construit sur une hauteur à un point stratégique entre la mer et le massif des Maures.
  • 1119. Grimal est cité.
  • La seigneurie passe ensuite à différentes dynasties :
    1. Les Vicomtes de Marseille.
    2. Les Pontevès.
    3. 15e s. Les Cossa.
    4. 17e s. Les Castellane-Saint-Juers.
  • 15e s. Grimaud perd son influence au profit de Saint-Tropez.
    1. Le roi René d’Anjou, comte de Provence, fait don du château de Grimaud à son ami Jean Cossa.
    2. Jean Cossa agrandit et embellit le château de Grimaud.
  • 1627. Grimaud est érigé en marquisat en faveur d’Esprit Allard.

Période contemporaine

 

  • 1886. Une machine à vapeur permet de fournir au village l’eau d’une source de la plaine.
    1. Jusqu’à cette date, seuls trois puits apportaient l’eau au village.
    2. Economie longtemps fondée sur les céréales, la vigne, la sériciculture et la bouchonnerie.
    3. Le tourisme s’est imposé.
    4. 1962 1967. Création de la cité lacustre privée de Port-Grimaud par François Spoerry.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Grimaud

 

 

  • Grimaud est l’un des « Plus Beaux Villages de France« .
    1. Surnommé « le balcon fleuri sur le golfe« .
    2. Site Inscrit.
  • Exemple parfait de village perché.
  • Château féodal.
    1. Détruit, il continue d’imposer la masse de ses ruines au site du village.
    2. 11e s. Construction.
    3. Détruit sur ordre de Richelieu.
    4. Le château comportait 4 tours d’angles.
    5. Beaux panoramas variés depuis l’esplanade du château.
  • Vestiges d’enceintes crénelées.
  • Village de caractère à forte empreinte médiévale.
    1. Ruelles étroites et tortueuses.
    2. Escaliers et passages voûtés.
    3. Belles demeures anciennes, parfois à arcades.
  • Moulin à vent de Saint -Roch.
    1. Voir article Moulins à vent en Provence.
    2. Rue du Moulin
    3. 16e s. Le moulin à vent servant à moudre le blé est connu sous le nom de moulin de la Gardiole au 17e s.
    4. 1990. Restauration par l’architecte Hubert Lemonier.
    5. Les dalles d’une aire de fourrage à blé et un rouleau en pierre cannelée sont visibles.
    6. Une cuve en basalte et son pressoir servaient à détriter et presser les olives pour en faire de l’huile.
    7. Visites en juillet et d’août.
    8. Le moulin possède ses superbes mécanismes en bois soigneusement agencés par les compagnons du tour de France.
  • Pont des Fées.
    1. A environ 400 m au nord du village.
    2. Sur la rivière de La Garde.
    3. Bâti en pierres brutes.
    4. Encore chargé d’une fonction d’aqueduc depuis la grotte de Painchaud.
    5. 14 m d’ouverture et 12 m de hauteur sous l’arche.
    6. Il est établi que ce pont et cet aqueduc avaient des fonctions au Moyen-Âge dans la desserte du château.
    7. L’origine romaine de ce pont fait débat.
    8. 1924. Site classé.
  • Port-Grimaud est situé sur le territoire de Grimaud.

 

 

Monuments chrétiens de Grimaud

 

 

  •  Eglise romane Saint-Michel.
    1. 1087. date possible de sa construction.
    2. 1096. Mentionnée comme possession des moines de l’Abbaye Saint-Victor de Marseille.
    3. En forme de croix latine.
    4. Abside terminée en cul-de-Four.
    5. Chevets plats à l’extérieur.
    6. 16e s. Clocher pyramidal qui est érigé à la croisée du transept.
    7. Portail en plein cintre surmonté d’un bandeau mouluré entièrement construit en pierres calcaires.
  • Eglise Saint-François.
    1. A Port-Grimaud.
    2. Moderne.
    3. Vitraux de Vasarely.
  • Chapelle des Pénitents ou Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.
    1. A la sortie est du village.
    2. 13e s. Construction. Style roman.
    3. 1482. Agrandissement.
    4. Inscrite aux monuments Historiques.
    5. Clocheton et fronton ornés.
    6. Pierres gravées romaines de réemploi.
    7. 17e s. Retable.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. A la sortie nord du village.
    2. Fresques retraçant la vie de saint Roch.
  • Chapelle Saint-Pons.
    1. A Saint-Pons-les-Mures.
    2. Propriété privée.
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Queste.
    1. A 3 km à l’est du village sur la RD14.
    2. Bâtie à côté d’une source connue des gallo-romains.
    3. 10e s. Première construction.
    4. 16e s. Extension.
    5. Lieu de pèlerinage le 15 août et pour la saint Lambert (bénédiction de chevaux).
    6. Autel de style Louis XVI.
    7. Statue de la Vierge articulée et habillée qui a été volée et retrouvée en 1900, au fond d’un puits.
    8. 1677. Beau retable en bois doré de la Vie de la Vierge.
  • Chapelle rurale.
    1. Au sud.

 

 

Artisanat à Grimaud

 

 

  • Nombreux artisans.
  • Antiquaires et brocanteurs.

Célébrités liées à Grimaud

 

 

  • Desgrange (Henri). Paris,
    1. 1893. 11 mai. 1er record de l’heure cycliste sans entraîneur, 35,325 km.
    2. Créateur du Tour de France.
    3. Inhumé à Grimaud.
  • Pironi (Didier). – Accident mortel dans une course offshore de bateaux à moteurs à Poole (UK), . Pilote automobile et motonautique français.
    1. Inhumé à Grimaud.
  • Spoerry (François). Mulhouse, 28 décembre 1912 –  Port Grimaud,  11 janvier 1999.  Architecte français.
    1. 1943. Diplômé de l’École des Beaux Arts de Marseille.
    2. Il réalise dans le Monde plusieurs cités lacustres et marinas.
    3. Il conçoit et fait construire Port Grimaud après 1966.
  • Voulzy (Laurent). Paris, 18 décembre 1948. Compositeur. Musicien. Chanteur.
    1. 1979. Il enregistre Grimaud, sur l’album Le Cœur grenadine.
  • Weiss (Sabine née Weber). Suisse,  . Photographe et son époux le peintre Hugh Weiss.
    1. 1957. Ils deviennent grimaudois.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.