Village de Bormes-les-Mimosas © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Bormes-les-Mimosas à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 83230
  • Habitants. Borméens
  • Superficie. 97,32 km2. Une des plus grandes communes du département du Var.
  • Altitude. 0 m – 642 m
  • Population. 7 839 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 09′ 09″  E   6° 20′ 38″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation de Bormes-les-Mimosas (83)


 

 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden

 

 

  • Le village de Bormes-les-Mimosas est à flanc de collines, bien protégé du vent et orienté vers le Sud.
  • Commune du massif des Maures.

 

Communes limitrophes de Bormes-les-Mimosas

 

 

Accès à Bormes-les-Mimosas

 

 

Distances depuis Bormes-les-Mimosas

 

 

 

La Nature à Bormes-les-Mimosas


 

 

 

Mimosa-Fotolia_2264249

Mimosa en fleurs © Fotolia.com

 

 

Bormes-les-Mimosas est une ville fleurie avec quatre fleurs.

 

  1. 2003. Médaille d’Or du Concours européen des villages fleuris.
  2. Parc du Cigalou. Jardin botanique.
  3. Parc Gonzales. Jardin botanique australien.
  4. Cité par excellence du  Mimosa qui a été rapporté du Mexique par les troupes de Napoléon III.
    1. Voir article Mimosa en Provence.

 

 

Plages de Bormes-les-Mimosas 


 

 

Bormes-les-Mimosas abrite un grand nombre de plages parmi les plus belles de Provence.

 

  • Voir article Plages du Var.
  • Plage du Lavandou.
  • Plage de la Pointe de Gouron.
  • Plage de la Favière.
  • Plage du Gaou.
  • Calanque Pinet.
  • Calanque Porto-Fino.
  • Plage du Port du Pradet.
  • Grande Calanque.
  • Plage Fouirades.
  • Calanque Port Qui Pisse.
  • Calanque de la Tripe.
  • Plage de la Reine Jeanne.
  • Plage du Luxembourg.
  • Crique de Brégançon.
    1. Voir article Fort de Brégançon.
    2. Le rocher est un refuge et un lieu d’observation.
    3. 1968. Le fort est désigné lieu officiel de villégiature du président de la République française.
  • Plage de Brégançon.
  • Plage de Cabasson.
  • Plage de la Vignasse.
  • Plage de la Mère Dieu.
  • Plage du Grand Jardin.

 

 

  • Plage de l’Estagnol.
    1. Voir articles 7 Plus Belles plages de Provence.
    2. La plage se présente comme un croissant de sable blanc sous le couvert d’une belle pinède.
    3. La plage s’ouvre sur un véritable lagon aux eaux turquoises.
    4. Vues sur l‘île de Porquerolles et la presqu’île de Giens.
  • Plage du Cap Léoube.
    1. Accès par le sentier du littoral au milieu d’une nature sauvage.
    2. Paysage marin exceptionnel.
  • Plage de Léoube.
  • Plage Chapelle de Saint-Georges.
  • Plage Pointe du Pellegrin.
    1. Accès à pied par la plage de l’Argentière de la Londe.
    2. Accès automobile.
  • Plage du Pellegrin.

 

Ile

 

 

Bormes-Bregançon-Fotolia_53

Ilôt et Fort de Brégançon. Résidence des Présidents de la République © Donnerbold – Fotolia.com

 

 

 

Fleuves et rivières

 

  • Batailler. Fleuve côtier. Longueur 10,8 km.
    1. Plusieurs affluents :  Vallon de la Berle, Vallon du Val de Guillen, Vallon de Maudroune, Vallon de l’Agueiroun.
  • La Vieille. Fleuve côtier. Longueur  7,6 km,
  • Fleuve du « Vallon de la Favière ». Longueur 3,5 km.
  • Barrage du Trapan.  Réserve d’eau potable pour les villes du littoral varois à l’est de Toulon.

 

Port et quartier de Favière

 

  •  Port de plaisance et la marina autour du carré d’honneur.
  • Dans le même secteur :  magnifiques plages de Cabasson, de l’Estagnol, de Pellegrin et de la Favière
  • Club Nautique.

 

Productions agricoles

 

 

Forêts

 

  • Au Nord, chênes et pins sur les contreforts du Massif des Maures.
  • Forêt de Dom. Chaos cyclopéen de la Pierre Avenon.

 

 

Histoire de Bormes-les-Mimosas


 

 

  • La commune doit son nom aux Bormani, peuple celto-Ligure.

 

Préhistoire

 

  • Pierre d’Avenon.
    1. Mégalithe à 6 km est sur la RD 41.

 

Antiquité

 

  • 5e s. av. J.-C. Les Bormani, peuple celto-ligure, occupent le site.
    1. Ils sont à l’origine du nom de la commune.
  • Vestiges pré-romains au « Chemin de Collobrières« .
  • Port antique de Brégançon.
    1. Epave de Brégançon.
  • Arrière-pays prospère sous l’Empire romain.
  • 517. Mention de la paroisse.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

La période est particulièrement agitée.

 

  • 730. Saccages par les Sarrasins.
  • 1056. 1ère mention de Borma.
  • 1393. Dévastations par les Corsaires.
  • 1481. Ravages de la peste.
    1. Intervention de Saint-François-de-Paule.
  • 1529. Saccages par les Maures.
  • 1539. Le génois Andrea Doria se livre à des pillages.
  • 1579. Guerres de Religion.
  • 1750. Elevée en Baronnie, Bormes est un rare exemple d’auto-gestion avant la Révolution.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1890. Bormes est l’une des premières « Stations Balnéaires« .
  • 1913. Une partie du territoire communal est détaché pour former la commune du Lavandou.
  • 1968. Ajout de mot « Mimosas » au nom de la commune.
  • Les Présidents de la République française viennent en villégiature à Brégançon et font de nombreuses apparitions dans le village de Bormes-Les-Mimosas.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Bormes-les-Mimosas


 

 

  • Charmants noms de rues : venelle des Amoureux, rue Rompicuou, rue du Contour, rue des Endettés, rue des Brigands, place du Poulid Cantoun, Plaines  aux Anes...
  • Fort de Brégançon et lson îlot.
    1. Voir article Fort de Brégançon.
    2. 1968. 25 septembre. Classés aux Monuments Historiques.

 

 

Bormes-les-Mimosas.-Chateau

Château dominant le village © Verlinden.

 

 

  • Château des Seigneurs de Fos*
    1. 13e s.
    2. 1931. 12 janvier. Restes Inscrits aux Monuments Historiques.
    3. Vue panoramique.
  • Château de Reitz.
    1. 17e s.
    2. Flanqué de tours.
  • Statue de place Saint-François-de-Paule.
    1. Place Saint-François.

 

 

Bormes-les-Mimosas.-Tour.-P

Tour de l’Horloge © Verlinden.

 

 

  • Tour de l’Horloge.
    1. Rue Carnot.
  • « Korrigane ».
    1. 1554. Solide construction.
    2. Napoléon 1er y aurait logé.

 

 

Monuments chrétiens de Bormes-les-Mimosas


 

 

 

 

Bormes-les-Mimosas---Eglise

Eglise Saint-Trophyme © Verlinden.

 

 

Bormes-les-Mimosas.-Saint.-

Eglise Saint-Trophyme. Reliquaire en bois doré © Verlinden.

 

 

  • Eglise Saint-Trophyme.
    1. 1783. Importante construction à trois nefs.
    2. Beau portail classique.
    3. Façade fronton percée de 3 fenêtres en plein cintre et oculus.
    4. Sur la façade, un cadran solaire avec la citation « Ab hora diei ad horam Dei » (« De l’heure du jour à l’heure de Dieu« ).
    5. L’église abrite 6 reliquaires en bois doré parmi lesquels ceux de saint Trophyme (évêque d’Arles) et de saint François-de-Paule.
    6. 1973. 21 novembre. Inscrite au Monuments Historiques.

 

 

Borme-les-Mimosas-chapelle.

Chapelle Saint-François-de-Paule. Statue du saint © Verlinden.

 

 

  • Chapelle Saint-François-de-Paule.
    1. 16e s. Construction, remaniée depuis.
    2. La chapelle varoise est le plus ancien édifice élevé à la gloire de saint François-de-Paule.
    3. En face du sanctuaire, une statue du saint sur une meule.
    4. 1963. 11 avril. Inscrite aux Monuments Historiques.
  • Chapelle Notre-Dame-de -Constance.
    1. Au sommet de la colline.
    2. 13e s. Remaniée plusieurs fois.
  • Chapelle Saint-Blaise.
    1. La chapelle est devenue le siège du Palais de Justice.
  • Chapelle Saint-Georges-de-Léoube.
    1. Voûtée en plein cintre.
  • Ancienne chapelle Saint Sébastien.
    1. Son chevet est encore visible à côté de la Poste.
  • Ancien couvent de l’Oratoire.
    1. Transformé en habitation.

 

 

Manifestations à Bormes-les-Mimosas


 

 

  • Février. Corso fleuri célébrant la floraison du mimosa.
  • 9 Juillet. Célébration de l’indépendance de l’Argentine.
    1. Hippolyte de Bouchard, né à  Bormes, fut un acteur important lors de la guerre d’indépendance.

 

 

Célébrités liées à Bormes-les-Mimosas


 

 

  •  Aicard (Jean). Toulon 1848Paris 1921. Poète. Romancier. Auteur dramatique.
    1. Etudes de Droit à Aix-en-Provence.
    2. 1909. Académicien français.
    3. Il célèbre sa Provence, notamment à Bormes : Poèmes de Provence (1874), Maurin des Maures (1906),...
  • Bouchard (Hippolyte de). Bormes 1780Pérou 1837. Marin. Corsaire.
    1. Jeune, il est pêcheur de thon à Saint-Tropez où son père tient une auberge. Il
    2. Marin de la flotte française, il devient corsaire.
    3. Il joue un rôle important lors de la guerre d’indépendance de l’Argentine.
  • Courmes (Alfred). Bormes 21 mai 1898Paris 1993.  Peintre.
    1. Il fait ses études à Monaco.
  • Sabran (Hermann). Lyon 1837 Lyon 1914, Lyonnais. Avocat et philanthrope.
    1. Il épouse, à Bormes, Hélène Chappon fille d’un conseiller général du Var.
  • Saint François-de-Paule. Calabre 1416 Plessis-les-Tours 1507. Religieux. Ermite.
    1. Francesco Martotillo vient en France à la demande du roi Louis XI, malade.
    2. Il débarque à Hyères et s’arrête à Bormes.
    3. 1481. Il aide à délivrer Bormes de la peste.
    4. 1482. Il aide à délivrer Fréjus de la peste.
    5. Fondateur de l’Ordre des Minimes.
    6. Liturgiquement commémoré le 2 avril.
  • Weiller (Paul-Louis). Paris 1893 Genève 1993. Chef d’entreprise. Mécène.
    1. Il accueille de nombreuses personnalités dans sa villa La Reine Jeanne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.