Chartreuse de la Verne © Frédéric Prochasson – Fotolia.com.

 

 

 

Accueil Provence 7

Collobrières à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  • Collobrières est un village situé dans le département du Var (83) au cœur du massif des Maures.
  • Code postal. 83610.
  • Habitants. Collobriérois – Collobriéroises.
  • Superficie. 112,68 km2. Un très grand territoire communal.

    1. 99% de cette surface immense sont protégés de l’urbanisation.
  • Altitude. 58 m – 776 m.
  • Population. 1 921 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 14′ 17″   E  6° 18′ 35″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

Situation de Collobrières (83)


 

 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden.

 

 

 

Communes limitrophes de Collobrières

 

 

Accès à Collobrières

 

 

Distances depuis Collobrières

 

 

 

La Nature à Collobrières (83)


 

 

Reliefs, sols

 

  • Collobrières est capitale et centre du Massif des Maures.
  • Relief accidenté.
    1. Sommets jumeaux. Notre-Dame-des-Anges et La Sauvette.  779 m.
    2. Signal de la Verne. 628 m.
    3. La Crête des Martels. 600 m.
    4. Signal de Guillaume. 452 m. Vue panoramique.
  • Gouffre près des menhirs, au sud-est.
  • Plateau de Lambert, au sud-est.
  • Galeries de mines.

Rivières, eau

 

Béal Collobrier © Verlinden

 

  •  Béal Collobrier (rivière des couleuvres).
    1. La rivière donne son nom à la commune.
    2. Elle est alimentée par de nombreux ruisseaux et sources.

 

Forêts, arbres

 

 

Châtaignes-Fotolia_71284767

Collobrières, capitale le la châtaigne © Lsantilli Fotolia.com.

 

 

Ici, la forêt est Reine !

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  •  Collobrières est une capitale de la Châtaigne.
    1. Une fabrique de marrons glacés y est implantée.
    2. La Fête de la Châtaigne y est célébrée les trois derniers dimanches d’octobre de chaque année. e
  • Vignes.

 

Activités dans la nature

 

  • Collobrières est un haut-lieu de la Randonnée.
  • Chasse.

 

 

Histoire de Collobrières


 

 

Antiquité

 

  • Ages du Fer. Menhirs de Lambert sur le plateau du même nom.
  • Vestiges de la période gallo-romaine :
    1. Plusieurs galeries de mines taillées dans le roc : quartiers de Baudisson, les Mouras, Valcros, Vaubarnier.
    2. Inscription mentionnant le tabularius (caissier, comptable, livre de comptes).
    3. Inscription dans un mur au bord de la route, dans le ravin Varoun : Claudius Vibius Varus, patricien romain fait inhumer son épouse en l’an 160.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

 

© Verlinden.

 

 

  • 11e s. Collabraira est cité.
  • Seigneurie primitive des vicomtes de Marseille.
  • 1170. Fondation de la Chatreuse de La Verne.
  • Louis II d’Anjou en fait don à Jean de Laugiers.
  • 1470. Fief des Glandevès.
  • Aumerian rapporte d’Espagne les secrets de la manipulation du liège.

 

Epoque contemporaine

 

  •  De 1985 à nos jours. rénovation de la Chartreuse de la Verne.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Collobrières


 

 

 

Collobrières-Fotolia_966563 

Rue de Collobrières © zm_photo – Fotolia.com – Pagge couvert © Verlinden.

 

 

  • Maisons anciennes pittoresques.
  • Fontaine sur la place de la mairie.

 

 

Collobrières.-Pont.-Verlind

Pont ancien en dos d’âne © Verlinden.

 

 

  • Vieux pont en dos d’âne.
  • Ruines de moulin dans la forêt de Lambert.
  • La cloche de la Mairie.
    1. 1645.
    2. 1981. Classée au titre des objets mobiliers.
    3. 1873. A l’origine dans la Chartreuse de la Verne, elle est d’abord déplacée dans le clocher de l’ancienne église Saint-Pons.

 

 

Collobrières.-Confiserie.-V

Confiserie au centre du village © Verlinden.

 

 

 

Monuments chrétiens de Collobrières


 

 

 

Collobrières.-Charteruse.-P

Chartreuse de la Verne lors des travaux © Verlinden.

 

 

Collobrières.-Porte.-Verlin

Porte de la Chartreuse en serpentine verte © Verlinden.

 

 

  • Chartreuse de la Verne.
    1. A 12 km du village de Collobrières.
    2. Dans une mer de châtaigniers et d’arbousiers.
    3. 1170. Fondation par les évêques de Fréjus et de Toulon.
    4. Le monastère des moines Chartreux développe un important patrimoine : forêts, salines, pâturages…
    5. Sur les collines des Maures, le feu a toujours été un grand danger et le monastère en fut souvent victime ce qui obligea les moines à des reconstructions parfois très importantes.
    6. Les Guerres de religion endommagent les lieux.
    7. Révolution française. Vendue comme Bien national, la Chartreuse est pillée avant de servir de carrière de pierres.
    8. 1968. L’Association des Amis de la Verne reprend en main la destinée physique et spirituelle de l’ancienne chartreuse.
    9. 1985. Les résultats sont spectaculaires et la Communauté des Sœurs de Béthléem, de l’Assomption de la Vierge et de saint Bruno s’y établit.
    10. Magnifique but de randonnée à pied, la Chartreuse est également accessible en voiture et elle se visite.
    11. La taille de l’ensemble et son impression de puissance et de sérénité surprennent le visiteur au détour d’un virage.
    12. Sur place, le portail d’entrée se présente comme un joyau de l’architecture classique : il utilise des pierres vert sombre de serpentine des carrières de la Môle.
    13. La visite comprend la salle des obédiences (pressoir à huile, four à pain), la chapelle Saint-Bruno, l’ancienne Hostellerie (1777), un cloître (17e s.), l’ancienne église conventuelle romane Saint-Pons, consacrée en 1174.
    14. La qualité de la restauration des lieux, à base de serpentine verte et de schiste gris est tout à fait remarquable.

 

 

Collobrières-Eglise.-PVerli

Eglise Notre-Dame-des-Victoires © Verlinden.

 

 

  • Eglise Notre-Dame-des-Victoires ou Cœur Immaculé de Marie ou Saint-Guillaume.
    1. Place du Général de Gaulle.
    2. Style néogothique.
    3. Clocher pyramidal aux tuiles vernissées.
    4. Niche aménagée dans le chœur.

 

 

Eglise Notre-Dame-des-Victoires © Verlinden

 

 

  • Eglise Saint-Pons.
    1. Rue C. Colomb. Dans le village.

 

 

Collobrières.-Chapelle.

Chapelle Notre-Dame-de-Pitié © Verlinden.

 

 

  • Chapelle Notre-Dame-de-Pitié.
    1. La chapelle jouxte la Confiserie Azuréenne.
    2. Propriété privée.
    3. 19e s.
    4. Charmante chapelle dont l’entrée est agrémentée de persiennes et de vitraux qui ne manquent pas de fraîcheur créative.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Anges.
    1. A Pignans.

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.