Mots des sous-marins, lexique de A à Z


© vp-13 / OpenclipArtvectors – Pixabay.com

 

Accueil Provence 7

Mots des Sous-Marins : lexique de A à Z


 

© vp-13

 

Fonctionnement, éléments et parties des sous-marins


 

  • Accumulateurs. Une batterie de sous-marin est composée de X accumulateurs.
  • ADV. Appareil de Distribution de Vapeur (aux turbines à vapeur).
  • Alarme. Sur un SNLE ou un SNA, désigne exclusivement l’un des événements graves qui entraine l’arrêt du réacteur.
  • Alerte. Terme exclusivement employé par le commandant ou l’officier de quart pour déclencher les manœuvres de prise de plongée ou de l’interruption de la navigation au schnorchel.
  • Anaérobie. Qui peut se développer en l’absence d’air et d’oxygène. Pour un sous-marin, capacité de naviguer en plongée de façon prolongée sans revenir en surface renouveller son atmosphère. Le système développé par la France est le MESMA.
  • Antennes.
  • APV. Aérien Périscopique de Veille (Mât radar).
  • Arbre.
  • Asdic. Anti-Submarine Détection Investigation Commitee. Ancêtre du sonar, a fait son apparition durant la Seconde Guerre mondiale.
  • ASM. Anti-Sous-Marin.
  • Assiette. L’assiette du sous-marin définie son inclinaison longitudinale. C’est l’angle que fait la quille avec l’horizontale.
  • Ballasts. Volumes compris entre la coque épaisse et la coque mince, en communication constante avec la mer par le bas. Les ballasts ne peuvent être que dans deux situations: pleins d’air en surface, pleins d’eau de mer en plongée. Le poids d’eau de mer contenu dans les ballasts correspond à la flottabilité du sous-marin. Pour plonger on ouvre les purges, pour faire surface purges fermées, on chasse à l’air.
  • Banc de plongée.
  • Barres de plongée. Deux paires de safrans horizontaux situés à l’arrière et à l’avant du sous-marin lui permettant lorsqu’il possède de l’erre de tenir une immersion donnée ou de changer d’immersion par orientation des safrans.
  • Barres de direction. Deux safrans verticaux situés à l’arrière manœuvrant ensembles forment le gouvernail de direction.
  • Barreur. Deux personnes chargées au poste de pilotage de gouverner et d’effectuer la tenue de l’immersion du bâtiment.
  • Bathythermie. Selon la profondeur, l’eau de mer n’a pas la même température et se répartie en couches de température donc de densité différente ce qui a pour effet de dévier la trajectoire des faisceaux sonar. La connaissance de ces couches permet au sous-marin de se cacher.
  • Bordé. C’est la tôle d’acier qui constitue la coque épaisse ou la coque mince des ballasts
  • Cablages.
  • Caisses d’assiette. Caisses résistantes incorporées à la structure du sous-marin fonctionnant par paires, situées à l’avant et à l’arrière. Elles permettent de corriger l’assiette par des mouvements d’eau d’une extrémité à l’autre du sous-marin. Ces mouvements d’eau agissent comme un curseur liquide qui n’influe pas sur l’équilibre poids-poussée.
  • Caisses de réglage ou régleurs. Caisses résistantes, permettant de réaliser en toutes circonstances l’égalité poids=poussée l’admission d’eau de mer dans les caisses alourdissent le bâtiment le pompage de l’eau pour l’évacuer à la mer allègent le bâtiment. Les caisses étant situées à babord et à tribord, les mouvements d’eau permettent de rétablir une gite éventuelle.
  • Caméras.
  • Cap ou Route. Angle que fait l’axe du bâtiment dirigé vers l’avant avec la direction du nord vrai (nord géographique).
  • Carré des officiers.
  • Central Machines.
  • Compartiment Diesel.
  • Compartiment Radio.
  • Compartiment Réacteur.
  • Compartiment torpilles.
  • Compartiments internes.
  • Condenseur.
  • Coque.
  • Couchages – Couchettes chaudes. Sur les sous-marins anciens, pour gagner de la place ont n’installait que deux couchettes pour trois hommes d’équipage, partant du principe qu’un tiers de l’équipage est toujours occupé au service du sous-marin (quart, servitudes…).
  • CRE. Compartiment Réacteur Echangeur (correspond à la tranche C).
  • Cuisine.
  • Détecteurs.
  • Détection.
  • Dôme de proue.
  • Douche.
  • Ecoute. Ensemble des moyens permettant grâce à des microphones de détecter tous les bruits ( extérieurs et intérieurs).
  • Ecoute active. Veille active, on utilise le sonar branché sur un émetteur, cette veille est très indiscrète.
  • Ecoute passive. Veille sonore, les ondes sonores et ultra sonores se propageant dans l’eau, le sous-marin fait de l’écoute pure (comme à l’oreille).
  • Epurateur d’air.
  • Event. Appareil qui permet d’évacuer l’air ou le gaz qui pourrait être prisonnier à la partie haute d’une capacité.
  • Gite. Définit l’inclinaison transversale. Angle entre le plan de symétrie longitudinal, contenant l’axe et la quille, avec la verticale.
  • GTR. Groupe Turbo Réducteur (machine de propulsion).
  • Gouvernail inférieur.
  • Gouvernail de profondeur.
  • Gyrocompas.
  • Hélice.
  • Hydrofreins.
  • Hydrophone. Micro placé sur la coque extérieure, permettant de recevoir et d’écouter tous les bruits même de très grande distance. Ils servent également à surveiller le bruit propre du sous-marin.
  • Immersion périscopique. Immersion de référence prise sous la coque qui correspond pour chaque type de sous-marin à celle ou il doit naviguer périscope sorti.
  • Incident. Evénement grave ou assez grave entraînant des actions correctrices rapides et en général automatiques.
  • Ke. Pupitre de contrôle et de commande de l’usine électrique (situé à l’entrée gauche du PCP).
  • Kiosque. Appendice résistant situé au dessus de la coque épaisse. Sur les sous-marins anciens la vision par périscope se faisait du kiosque. Le commandant s’y tenait au poste de combat. Le kiosque a été abandonné sur les sous-marins modernes.
  • Km. Pupitre de contrôle et de commande de la machine (situé sur le coté droit du PCP).
  • Kmea. Pupitre de contrôle et de commande du moteur électrique auxiliaire (situé à l’entrée droite du PCP).
  • Kr. Pupitre de contrôle et de commande du réacteur (situé sur le coté gauche du PCP).
  • Ksm. Pupitre de surveillance machine (situé sur le fond du PCP).
  • Kriegsmarine. Marine de guerre Allemande.
  • Mât polyvalent.
  • MEA. Moteur Electrique Auxilliaire (moteur de secours à courant continu.
  • Missile.
  • Moteur.
  • Nœud. Unité de mesure de vitesse valant un mille nautique à l’heure soit 1852 mètres par heure.
  • Œuvres mortes. Surtout valable pour les sous-marins anciens, partie située au dessus de la flottaison en surface.
  • Œuvres vives. Partie du sous-marin située sous la flottaison en surface.
  • Osmoseur.
  • Ouverture de coque. Obturateurs d’appendices résistants, intéressant plus particulièrement la sécurité du sous-marin avant de plonger.
  • Panneaux de commutateurs.
  • Panneaux de contrôle.
    1. Vitesse.
  • Passage de coque. Orifices de différents diamètres pratiqués dans le coque épaisse permettant le passage de cables, tuyaux, tiges…
  • PCDG. Poste de Conduite Diesels Générateurs (situé sur la partie tribord de la tranche D, régénération de l’atmosphère.
  • PCNO. Poste Central Navigation Opérations (poste de contrôle et de commandement du sous-marin.
  • PCP. Poste Conduite Propulsion (situé sur avant tribord de la machine, commande toute la zone arrière).
  • Périscope.
    1. Périscope d’attaque.
  • Pesée. Ensemble des opérations qui concourent à réaliser l’égalité poids=poussée pour naviguer en plongée en assiette zéro et sans gite , en toutes circonstances même à vitesse nulle
  • Pilote automatique. Ensemble d’appareils qui permettent de naviguer ou de changer d’immersion sans l’intervention des barreurs
  • Plombs de sécurité. Sur certains sous-marins, blocs de fonte largeables logés dans la quille qui permettent en cas d’accident ou de voie d’eau d’alléger le bâtiment de plusieurs tonnes pour lui permettre de remonter rapidement.
  • Pointe. Egalement assiette, pointe négative si le nez est le plus bas, positive si le nez du sous-marin est vers le haut.
  • Poste de pilotage.
  • Poupe.
  • Proue.
  • Pupitre. Meuble sur lequel sont concentrés les appareils de surveillance et de conduite d’un ensemble d’installations concourant à la même fonction générale.
  • Purge d’air des ballasts. « Robinets » d’air des ballasts, situés en haut des réservoirs, montés sur des cheminées. Elles permettent de garder ou de laisser s’échapper l’air prisonnier dans les ballasts. Lorsque le sous-marin est en surface elles sont fermées, ballasts pleins d’air. Leur ouverture  permet à l’air de s’échapper, à l’eau de rentrer par les remplissages des ballasts, le S-M plonge. En plongée elles sont fermées.
  • PVA.  Périscope de Visée Astrale, permet de faire le point par visée sur des étoiles (sextant périscopique).
  • Radar. Emission d’ondes aériennes électromagnétiques, qui, reflétées par toutes surfaces métalliques qu’elle rencontre, rapportent ainsi à son émetteur, par écho, le gisement et la distance de l’objet découvert.
  • Radeau arrière.
  • Remplissage. Orifices ouverts situés sous les ballasts qui mettent en permanente le fond des ballasts en communication avec la mer, l’équilibrant avec la pression d’immersion.
  • Réserve d’eau douce.
  • Sas d’évacuation.
  • Schnorkel. Installation permettant, lorsque le sous-marin est à l’immersion périscopique de: faire fonctionner les diesels pour la propulsion et (ou) le chargement des batteries, le rechargement des groupes d’air, la ventilation et le renouvellement de l’air du bord.
  • SNLE.
  • Sonar. Emission d’ultrasons se propageant dans le milieu marin et qui, revenant à sa source après avoir heurté une surface réfléchissante rapporte ainsi à l’émetteur le gisement et la distance de l’objet découvert suivant le même principe que celui du radar. Pour le sonar il s’agit d’une onde sonore, les ondes électromagnétiques ne se transmettant pas dans l’eau.
  • Table à cartes.
  • TCSP. Tableau Central Sécurité Plongée (contrôle et conduite du sous-marin), situé dans le PCNO
  • TLM. Tube lance Missile, composé d’un tube externe TELM et d’un tube interne TILM
  • TLT. Tube lance Torpille
  • Toilettes.
  • Torpilles. Engin automoteur destiné à la destruction de navires et de sous-marins.
  • Torpilles humaines.
  • TPAC. Tableau Principal des Auxiliaires à Courant Continu
  • Tube air. Appelé également TAF (Tube d’Air Frais) c’est la partie du schnorchel servant à l’alimentation en air frais. Situé dans le massif
  • Tubes lance-torpilles.
  • Turbines.
  • Tuyauteries.

 

Vocabulaire lié aux sous-marins


 

  • Abysse. Fosse sous-marine très profonde.
  • Aquascope.
  • Accidents.
  • Archéologie.
  • Arctique. Océan centré sur le pôle Nord.
  • Arsenal.
  • Assistance.
  • Austral. Océan qui entoure le continent antarctique.
  • Bathyscaphe.
  • Bathysphère. Submersible sphérique sans autonomie.
  • Classe.
  • Crête médio-océanique. Chaîne de montagnes sous-marine.
  • Croiseur sous-marin.
  • Croûte océanique. Lithosphère océanique.
  • Droit de la mer. Ensemble des règles relatives à l’utilisation des espaces maritimes.
  • Epave. Navire naufragé. Avion ou autre engin tombé dans l’eau.
  • Etanche. Qui ne laisse pas passer l’eau.
  • Exploration.
  • Fonds marins. Fonds immergés des mers du globe terrestre.
  • Forces sous-marines.
  • Fosse des Mariannes. Fosse océanique la plus profonde actuellement connue.
  • Fosse océanique, fosse sous-marine. Dépression sous-marine profonde.
  • Glacis continental. Zone sous-marine de la plaine abyssale bombée située au pied du talus continental.
  • Guerre.
  • Hadopélagique. Zone très profonde est en très grande partie inexplorée.
  • Halieutique.  Relatif à l’exploitation des ressources vivantes aquatiques.
  • Invention.
  • Lithosphère océanique. Fonds immergés des mers du globe terrestre.
  • Manomètre. Appareil servant à mesurer la pression d’un fluide dans un espace fermé.
  • Marge continentale. Zone sous-marine située au bord des continents.
  • Mer. Vaste étendue d’eau salée qui couvre une grande partie de la surface du globe.
  • Munition immergée. Munition perdue ou volontairement jetée dans les eaux marines.
  • Parachute de relevage. Accessoire de plongée sous-marine prévu pour remonter des objets du fond.
  • Passe récifale. Ouverture au sein d’un récif barrière.
  • Plaine abyssale. Partie plate de la zone abyssale océanique.
  • Plancher océanique. Fonds immergés des mers du globe terrestre.
  • Plateau continental. Prolongement du continent sous la surface de l’océan.
  • Plongée Exploration.
  • Plongée sous glace. Plongée dangereuse.
  • Poussée d’Archimède. Force que subit le corps plongé dans l’eau.
  • Pression. Force qui agit sur une surface donnée.
  • Préfecture Maritime.
  • Ride médio-océanique. Chaîne de montagnes sous-marine.
  • Sondeur bathymétrique. Appareil servant à mesurer la profondeur.
  • Sous-marin à propulsion humaine. Véhicule non pressurisé utilisant comme énergie la force musculaire.
  • Sous-marinier. Membre d’équipage d’un sous-marin.
  • Sous-marin d’attaque.
  • Sous-marin de poche.
  • Sous-marin de secours.
  • Sous-Marin Grande Croisière.
  • Sous-marin Nucléaire d’Attaque.
  • Stratégie.
  • Submersibles.

 

Vocabulaire des performances


 

  • Armement.
  • Rapidité de plongée.
  • Rayon d’action.
  • Tenue à la mer.
  • Vitesse.

 

Articles liés à Mots des Sous-Marins


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

                                  

Translate »