Submersibles : définition et histoire


Submersible dans « Unseen Oceans » © Jim Griffin – FlickR

 

Accueil Provence 7

Submersibles : définition et histoire


 

Définition des Submersibles


 

  • Origine latine : submersum : submergé.
  • Larousse définit l’adjectif et le nom commun.
    1. Adjectif signifiant Qui peut être submergé par les eaux.
    2. Nom masculin.
      1. Sous-marin à propulsion classique et à taux de flottabilité élevée.
      2. Véhicule autonome et habité destiné à l’observation des fonds marins (il s’oppose, par sa maniabilité, sa légèreté, sa mobilité, au bathyscaphe).
  • La définition des anglo-saxons est plus large.
    1. Le submersible est un engin conçu pour opérer sur l’eau.
    2. Le submersible se distingue du submarine /sous-marin par son autonomie.
      1. Le submersible est assisté par un vaisseau de surface ou par une plate-forme et, parfois par un sous-marin.
  • C’est cette dernière définition que nous retenons ici.

 

Différentes formes de submersibles


 

Bathyscaphe de Toulon – Tour Royale © Jean-François Altero – FlickR.com.

 

Plusieurs types de submersibles

  • Les engins pilotés par un humain ou un équipage.
    1. La catégorie des Sous-Marins s’est formée à partir des submersibles.
  • Les engins sans présence humaine.
    1. Bathyscaphes.
    2. Robots.
    3. Drones.
    4. Dans une certaine mesure, des torpilles.
  • La notion de cordon ombilical caractérise de très nombreux engins.
    1. Les sous-marins  sont véritablement apparus lorsque ce cordon ombilical a disparu.
    2. Ainsi, la notion d’autonomie est celle qui permet de distinguer la catégorie des sous-marins.

 

Utilisations et Missions des submersibles

  • Les utilisations peuvent se faire en eau douce (lacs, rivières, canaux… ) ou dans les mers et canaux maritimes.
    1. Les endroits difficilement accessibles pour des raisons de profondeur, de pollution…
  • Utilisations par les Armées et les Services de sécurité.
  • Utilisations pour la Recherche, les Sciences.
    1. Archéologie sous-marine.
    2. Exploration des océans.
    3. Prises de vues.
    4. Recherches sur la motorisation, l’acoustique, la transmission dans les liquides…
    5. Suivi de cétacés, poissons, mollusques…
  • Utilisations pour le Transport.
    1. Le transport sous l’eau n’est pas rentable. Il répond à d’autres besoins, plus ou moins liés à la question de Secret.
      1. Transport de personnes.
      2. Transport de marchandises rares, secrètes…
        1. Utilisation par des Mafias : Narco-Sous-marins et drones.
  • Opérations de maintenance.
    1. Câbles sous-marins.
    2. Eoliennes en mer.
    3. Navires.
    4. Plates-formes.
  • Opérations sanitaires ou de sauvetages.
        1. Vaisseau ou sous-marin coulé ou accidenté.
        2. Accident d’avions.
        3. Incidents liés à des plates-formes.
  • Utilisations pour les Loisirs, le Tourisme, l’Aventure.
    1. Pour le grand public.
    2. Pour des VIP.
    3. Pour le tournage de films.
    4. Aventures.

 

Repères Historiques


 

  • 16201624. L’inventeur hollandais Cornelis Drebbel teste avec succès des embarcations semi-submersibles.
    1. Les engins s’apparentent aux cloches de plongée.
    2. Les essais répondent à une commande du roi Jacques 1er d’Angleterre et se déroulent sur la Tamise.
    3. Le souverain lui-même aurait lui même fait un essai de plongée mais le fait n’a pas été validé.
  • 1775. L’inventeur américain David Busnell réalise la première application militaire.
    1. Le but est d’attacher des charges explosives à des navires ennemis pendant la Guerre Révolutionnaire en Amérique.
    2. Nommé Tortue de Bushnell, l’engin en bois et en cuivre avait une forme ovale.
    3. Des réservoirs étaient remplis d’eau pour réaliser la plongée. Une pompe à main permettait de remonter à la surface.
    4. 2 hélices propulsées à la main assuraient les mouvements verticaux et latéraux.
    5. Une fenêtre vitrée sur la partie supérieure permettait de lire les instruments.
    6. 1776. 7 septembre. 1ère opération dans le port de New York.
      1. Le sergent Ezra Lee réussit à atteindre les flancs de l’HMS Eagle, vaisseau amiral des Anglais mais il échoue dans la fixation de la charge en raison de forts courants.
  • 1960. Le Bathyscaphe Trieste est le 1er à atteindre le point le plus profond de l’Océan à presque 11 km dans la Fosse des Mariannes.
  • 2002. Le projet Jiaolong permet aux Chinois d’être les 5ème à envoyer un homme au-delà de 3500 m de profondeur.
  • 2012. 26 mars. James Cameron atteint le point le plus profond, 10 908 m avec son Deepsea Challenger.
  • 2012. 22 juin. 3 Chinois réussissent à descendre à 6,963 m avec un engin Jiaolong.

 

Articles liés à Submersibles 


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

             

Translate »