Liens historiques entre la Terre Sainte et la Provence © Verlinden

 

 

Provence 7

Histoire des Liens entre la Terre Sainte et la Provence


 

 

 

 

 

 

Liens Provence – Terre Sainte avant la Vie de Jésus Christ


 

 

  •  323 av. J.-C. La mort d‘Alexandre-le-Grand à Babylone est une date décisive puisqu’elle fait basculer le Proche-Orient, l’Egypte et la Turquie dans la sphère culturelle, politique et économique Grecque.
    1. 3 grandes dynasties s’installent alors : Les Séleucides, dont le cœur de l’immense empire se situe en Syrie, les Lagides d’Egypte et les Attalides, autour de la cité-Etat de Pergame. tandis que les Antigonides sont établis en Macédoine, royaume ancien d’Alexandre.
    2. La langue grecque et la pensée grecque se mêlent à l’Orient avec les 3 grandes dynasties fondées par les généraux d’Alexandre.
    3. La Provence, sous influence grecque, se trouve en position privilégiée pour tisser des liens avec les territoires orientaux devenus « grecs ». Les échanges avec l’Egypte, la Syrie... se font sur le plan commercial comme celui des idées.
    4. La mesure de l’intensité de ces échanges est difficile à établir mais le fait est que les conditions sont favorables.
  • Le basculement de la Provence, principal alliée de Rome, puis celui de toute la Méditerranée dans la sphère romaine accélère le processus. Les grands ports de Fréjus et de Marseille sont ouverts sur l’Orient par plusieurs types de routes maritimes. Les échanges culturels, civils et militaires, les cultes et les denrées alimentaires ou artisanales relient plus intensément la Provence à l’Egypte et aux futurs territoires de la Terre Sainte qui font partie de la Provence de Syrie.
  • La conquête des Gaules par César, avec des armées largement composées de Provençaux, marque une étape décisive.
    1. Désormais les plus hauts personnages de l’état romain (Pompée, César, Auguste, Agrippa, Germanicus, Tibère…) connaissent Le Proche Orient et la Provence dans laquelle ils ont des liens amicaux, militaires et commerciaux.
    2. Plus important encore, les armées romaines parties pacifier la Terre Sainte sont majoritairement composées de Provençaux et les officiers supérieurs sont issus de la Provence.
      1. Voir articles Siècle 1 , Soldats Romains en Provence, César Prend Marseille, Saint-Cyr-sur-Mer et Maisons Romaines (villa Taurœntum)..

 

 

Liens Provence – Terre Sainte pendant la Vie de Jésus Christ et au 1er siècle


 

 

          

@ Fotolia.com – Pixabay.com

 

 

  • A à Z des Sites (villes, régions, rivières, lacs et mers, monts…) de Terre Sainte.
    1. Arimathie – Ascalon – Béthanie – Béthel – Bethléem – Bethsaïde – Capharnaüm. – Césarée maritime – Césarée de Philippe – Corozaïn.
    2. Décapole – Emmaüs – Galilée – Gaza – Hébron – Heptapégon (7 sources ou Tabgha) – Jaffa – Jéricho.
    3. Jérusalem (Temple – Cénacle – Gethsémanie – Chemin de Croix – Mont des Oliviers –  Saint Sépulcre…).
    4. Jourdain – Judée (désert).
    5. Lac de Tibériade – Massada – Mer Morte – Mont Carmel – Mont des Béatitudes – Mont des Oliviers – Mont Garizim – Mont Hermon – Mont Tabor – Nazareth.
    6. Ptolémaïs (Saint-Jean-d’Acre) -Qumrân – Samarie – Sychar – Tibériade – Thabor – Tyr.
  • A à Z des Personnalités.
    1. MagesBalthazar – Gaspard – Melchior.
    2. Famille. Jésus de Nazareth, le Christ – MarieJosephAnne – Marie Jacobé – Marie Salomé – Elizabeth – Jean le Baptiste Jude – Jacques.
    3. Amis. Marie-Madeleine – Marthe – Lazare.
    4. 12 Apôtres. André – Barthélemy – Jacques (fils d’Alphée) – Jacques (fils de Zébédée) – Jean (Evangéliste) – Judas l’Iscariote – Matthieu (Evangéliste) – Philippe – Pierre (Simon) – Simon le Zélote – Thaddée – Thomas
    5. Apôtre et Evangélistes post mortem. Paul  – Luc et Marc (évangélistes).
    6. Premiers Chrétiens. Agabus – Etienne –  Timothée
    7. Joseph d’Arimathie.
    8. Les Romains. Corneille – Gallio – Gallus – GermanicusHadrien – Ponce Pilate  – Claudia Procula – Rufus – Titus – Vespasien – Vitellius.
    9. Les adversaires. Hanne – Hérode – Hérode Antipas – Hérode Agrippa – Hérodiade – Salomé.
  • Grandes dates repères.
    1. 7 à – 5. Naissance de Jésus.
    2. 30. Date estimée de la mort et de la résurrection de Jésus Christ, à Jérusalem.
    3. Corneille, centurion romain est  le premier « gentil » à devenir disciple de Jésus-Christ après la mort de celui-ci.
    4. v. 32. Conversion de Paul.
    5. v. 45 ? v. 60  Date inconnue. Arrivée des Saintes et des Saints (directement depuis la Terre Sainte ? après une étape à Rome ?) dont la présence semble bien attestée
      1. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer (Marie-Madeleine, Marthe, Lazare, Maximin, Marie Jacobé et Marie Salomé, Sarah, Sidoine...).
      2. à Marseille (Marie-Madeleine, Lazare), à Tarascon (Marthe), à Aix-en-Provence (Maximin, réputé 1er évêque, et Sidoine, réputé second évêque), à la Sainte-Baume (Marie-Madeleine), à Saint-Maximin (Marie-Madeleine, Maximin)…
    6. Le culte de Marie pourrait avoir commencé à Marseille et cela alors qu’elle était encore vivante.
    7. 60 100. Rédaction des évangiles par MarcLucMathieu et Jean.
    8. Années 60. Martyr des Marseillais Volusianus et Fortunatus.
    9. Années 60. Martyr de Torpes, décapité sous Néron et dont la barque aurait échoué à Saint-Tropez (origine du nom).
    10. 70. Destruction de Jérusalem par Titus, début de la diaspora.
    11. v. 70 (ou 3e s.). Saint Ruf (Rufus) évangélise Avignon.
    12. v. 96Carus, possible évangélisateur d’Avignon.
    13. 96 – 102 . Saint Auspice, évêque d’Arles ?
  • Les liens Terre Sainte – Provence.
    1. Tout un faisceau de liens relient La Terre Sainte Gréco-Romaine et la Provence Gréco-Romaine.
    2. Avant le ministère de Jésus, on a parlé de Pierres d’attentes du Christianisme qui mêlent un certain nombre de mythologies et croyances.
      1. Certains considèrent parmi ces Pierres d’attentes le personnage d’Hercule, la déesse Artémis
    3. Quels liens existaient entre les Druides de Provence qui se réunissaient sur la Sainte-Baume et les mages du Proche-Orient ? Plus tard les seigneurs des Baux se déclareront descendants de Balthazar
    4. Ponce Pilate aurait épousé Claudia Procula, une provençale de Saint-Gilles apparentée à l’empereur Tibère. Le couple serait revenu en Provence puis à Vienne sur le Rhône après leur passage en  Terre Sainte.
    5. 14 000 soldats sur les 20 000 soldats romains en Syrie sont issus de la Provence. Ces hommes étaient en lien avec leur territoire d’origine. Devenus Vétérans, ils se sont probablement massivement réinstallés en Provence. Y avait-il un provençal sur le Calvaire ? Quels messages ces nombreux témoins ont-ils rapportés ?
    6. Les plus proches amis de Jésus sont venus en Provence (le faisceau de preuves nous fait éviter le mode conditionnel ou interrogatif ).
      1. Marie Madeleine, sa sœur Marthe, leur frère Lazare le ressuscité et leur intendant Maximin, Marie Jacomé et Marie Salomé (filles d‘Anne dont elles pourraient avoir emporté les reliques , demi-sœurs de Marie et mères d’apôtres) accompagnées de leur servante Sarah
    7. Le culte de Marie pourrait avoir commencé à Marseille du vivant de la sainte.
    8. Les études sur la Villa Maritima Taurentum  de Saint-Cyr-sur-Mer s’orientent vers un ancien officier venu d’Orient… La tombe d’une jeune enfant parfaitement contemporain du Christ est troublante. Le détail d’une mosaïque noir et blanc ne serait-il pas une croix ?
    9. Les martyrs des années 60 Volusianus et Fortunatus témoignent d’un Christianisme existant et probablement bien implanté à Marseille pour qu’il y ait des martyrs.
    10. Quelle est l’origine de nom et de la population de la Galilée, littéralement pays des non juifs ? La Bible parle de Galilée des Nations (Mt4,15) et le mot galil signifie district.
    11. Au 4e s. lorsque l’Empereur Romain Constantin fera d’Arles son domicile et la ville capitale de l’empire, tous ces éléments ont du fortement peser sur ses choix.

 

 

Liens Provence – Terre Sainte avant l’an 1000


 

 

 

 

  • A à Z des personnalités liées à la Terre Sainte.
    1. Empereur Constantin 1er – Sainte Hélène ((née vers 248/250 à Depranum – décédée probablement le 18 août 330 à Nicomédie), mère de Constantin.
    2. Saint Jérôme. Saint Cassien.
  • Grandes dates.
    1. 309310. Constantin en Provence (ArlesMarseille).
    2. 314. Constantin convoque en Arles (13) le premier grand concile de l’histoire du Christianisme.
      1. Voir article 314 Premier Concile d’Arles.
    3. 314. 7 août. Naissance à Arles de Constantin II (fils de Constantin et de Fausta) qui succède à Constantin.
      1. 337. II est déclaré Auguste par le Sénat, avec ses frères Constance II et Constant Ier.
    4. 326328. Hélène, mère de l’empereur Romain Constantin se rend en Terre Sainte.
      1. Hélène y fonde l’Eglise du Pater Noster et la Basilique de la Nativité.
      2. Selon la Tradition, Hélène y découvre les saintes reliques de la Passion du Christ.
      3. Hélène donne une impulsion majeure aux pèlerinages en Terre Sainte et à l’aménagement de ses sites.
      4. Hélène fait notamment la la légendaire découverte de l’Invention de la Vraie Croix, sur le site du Saint-Sépulcre où l’empereur Hadrien avait fait construire un temple à Vénus qu‘Hélène fait abattre.
      5. La cathédrale de Carpentras, dans le Vaucluse, recèle le célèbre Saint Mors ou Mors de Constantin dont la tradition veut qu’il ait été fabriqué avec un clou de la croix du Christ rapporté par Hélène à son fils Constantin.
    5. 333.  Le Pèlerin de Bordeaux est l’auteur de la première relation écrite connue d’un pèlerinage en Terre Sainte.
    6. 4e s. – 5e s. Vie de Jean Cassien de Marseille, tisseur de liens avec la Terre Sainte.
      1. Jean Cassien part très jeune vers Bethléem dans la Province de Syrie, avec son ami Germanos afin de se rendre dans un monastère où il reste deux ans.
      2. v. 390. Jean Cassien et Germanos se rendent en Égypte auprès des anachorètes de la Thébaïde.
      3. 400. Les moines adeptes d’Évagre le Pontique, disciple d’Origène sont dispersés par l’évêque Théophile d’Alexandrie. Jean Cassien retourne brièvement à Bethléem avant de  se rendre à Constantinople. Il reçoit alors les enseignements de Saint Jean Chrysostome qui l’ordonne diacre et lui donne la charge des trésors de sa cathédrale.
      4. 404. L’exil de son maître conduit Cassien à se rendre à Rome auprès du pape Innocent Ier pour intercéder en faveur de son évêque.
      5. 415. Cassien revient de Palestine avec l’ancien évêque d’Aix-en-Provence Lazare.
      6. Cassien se rend à Marseille auprès de l’évêque Proculus Cassien fonde deux monastères à Marseille : Saint-Victor (414), pour les hommes, et Saint-Sauveur (415) pour les femmes.
      7. Cassien échange avec saint Jérôme (Terre Sainte) et saint Augustin (Afrique du Nord), les deux grands penseurs de son époque.
    7. 614. Les Perses dévastent les Lieux Saints.
    8. 670. Domination arabe de la Terre Sainte.

 

 

Liens Provence – Terre Sainte entre 1000 et 1500


 

 

  • Grandes dates.
    1. 10961292. Libérée du Joug Musulman, la Provence s’engage dans les Croisades avec Marseille comme port d’embarquement et Hyères comme important point de passage.
    2. Après les Croisades, la Provence devient une terre majeure pour les grands ordres militaires, Templiers et Hospitaliers de Saint-Jean, très étroitement liés à la Terre Sainte.
    3. La très chrétienne Maison d’Anjou de Provence  étroitement avec Louis IX, Saint-Louis, est fortement engagée dans les liens Provence – Terre Sainte.
    4. Les Carmélites fuyant la Palestine avec le roi de France s’installent à Marseille dans des grottes, au nord de la ville, dans lesquelles Marie-Madeleine aurait vécu.
    5. 1300. Premier Jubilé chrétien. L’initiative de cette première Année Sainte est prise par le petit peuple chrétien. Le pape répond au désir de la foule.

 

 

 

Liens Provence – Terre Sainte entre 1500 et 2000


 

 

  • Grandes dates.
    1. 1918. La Palestine est placée sous l’autorité britannique.
    2. 1948. Proclamation de l’Etat d’Israël.
    3. 1994. Autonomie des régions de Gaza et de Jéricho.

 

 

Liens Provence – Terre Sainte depuis 2000


 

 

 

  • Création de Saxum en Terre Sainte qui donne une dimension nouvelle aux liens Terre Sainte-Provence.

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.