Oratoire Saint-Joseph de Cotignac. © Patrick Verlinden.

 

 

Provence 7

Saint Joseph à Cotignac


 

 

 

 

 

 

 

 

Apparition de saint Joseph à Cotignac

 

 

1660, 7 juin, vers treize heures.

 

  • Un jeune berger de 22 ans, Gaspard Ricard, garde son troupeau sur le mont Bessillon.
  • La chaleur l’accable et il a soif quand soudain, il aperçoit un homme à ses côtés.
  • L’homme lui désigne un lourd rocher et lui dit Je suis Joseph ; enlève-le et tu boiras.
  • Devant l’hésitation et la surprise du jeune homme, l’apparition réitère son conseil.
  • Gaspard soulève alors sans peine le lourd rocher et découvre une source.
  • Gaspard boit à satiété et court porter la nouvelle au village.
  • En un lieu que tous savent dépourvu de source, coule désormais une eau fraîche.

 

 

Observations sur cette apparition de saint Joseph à Cotignac

 

 

  • Comme pour l’apparition de la Vierge Marie à Jean de la Baume, l’apparition se fait à un humble : Gaspard Ricard.
  • Une source ou une fontaine sont souvent signalées à proximité des lieux d’apparition.
  • Des qualités thérapeutiques sont le plus souvent associées à ces eaux.
  • Les faits sont rapportés dans les délibérations municipales qui précisent même l’heure d’arrivée de Gaspard Ricard sur la Grande Place du village vers trois heures de l’après-midi.
  • Gaspard Ricard vit jusqu’au 27 juin 1710 et il disparaît à l’âge de 70 ans.
  • Les consuls de la commune de Cotignac décident très vite de la construction d’une chapelle sur la font (source) de Saint-Joseph.
  • 1660. Commencée le 9 août, la chapelle est achevée en octobre.
  • 1661. La charge de la chapelle est confiée aux Pères de l’Oratoire.
  • 1661. Dès le 19 mars, fête de la saint Joseph, les foules arrivent nombreuses.
  • Très vite, devant la multiplicité des processions et le nombre des pèlerins, les Pères sont débordés.
  • La chapelle étant trop petite, il est décidé de construire un nouveau sanctuaire qui est consacré en 1663.
  • Louis XIV décrète alors que le 19 mars sera un jour chômé et que saint Joseph doit être fêté dans tous les diocèses de France et, spécialement, en Provence.

 

 

Un sanctuaire bien vivant

 

 

  • La Font Saint Joseph ne s’est jamais tarie.
  • Les grâces ne se comptent plus.
  • Depuis 1977, les Moniales Bénédictines venues d’Algérie veillent sur les lieux et prient saint Joseph en faisant appel à son cœur de père.

 

 

Articles liés à Saint Joseph

 

 

  • Cliquer sur l’image ou sur le texte lien pour afficher l’article.

 

 

    

Sanctuaire ND-de-GrâcesCotignac 500Joe DassinFernand PouillonQuartier St-Joseph Marseille © Fotolia.com – Verlinden

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.