© philae – Fotolia.com

 

 

Accueil Provence 7

Les Alpilles à visiter


 

 

 

 

 

 

 

 

Caractéristique physiques des Alpilles


 

 

  • Barre montagneuse découpée d’axe est-ouest.
  • Chaîne pyrénéo-provençale.
  • Point culminant. Tour des Opies 493 m.
    1. Les reliefs se dégagent particulièrement bien par rapport aux plaines qui entourent le massif et avec l’aide de la lumière procurée par Le Mistral.
    2. Ces vastes plaines  constituent une mer d’alluvions.
      1. La Crau, au sud, est l’ancien cône de déjection de la Durance lorsqu’elle était un fleuve et passait par Lamanon.
  • Cols. Col de Vallongue.
  • Dimensions. 25 km de long. 8 km de large.
  • Superficie. 171 km2.
  • Roches en majorité blanches et calcaires.
    1. Bauxite.
    2. Calcaire.
    3. Grès.
    4. Marne.
  • Les carrières et les sablières des Alpilles sont très anciennes. Leur réputation est grande.
    1. Extraction de pierres de taille pour la construction : les Baux-de-Provence, Eygalières, Fontvieille.
    2. Production de carbonate de calcium à Orgon (plus de 900.000 t /an).
    3. Sablières de Sénas.

 

 

Forêt et Flore des Alpilles


 

 

 

 

Faune des Alpilles


 

 

  • Oiseaux. Près de 250 espèces dont 25 espèces d’intérêt communautaire.
    1. Aigle de Bonelli.
    2. Faucon crécerellette.
    3. Hibou Grand-Duc.
    4. Vautour percnoptère.
  • Mammifères.
    1. Blaireau.
    2. Campagnol.
    3. Chauve-souris.
    4. Fouine.
    5. Lapin et lièvre.
    6. Musaraigne.
    7. Renard.
    8. Sanglier.
  • Reptiles.
    1. Lézard ocellé.

 

 

Présence de l’eau dans les Alpilles


 

 

  • Les gaudres (petits ruisseaux).
    1. Gaudre d’Aureille.
    2. Gaudre d’Entreconque.
    3. Gaudre de la Foux.
    4. Gaudre de la Vallongue.
    5. Gaudre de Malaga.
    6. Gaudre de Requilion.
    7. Gaudre de Romanin.
    8. Gaudre de Valoste.
    9. Gaudre des Gypières.
    10. Gaudre du Fangas.
    11. Gaudre du Gaucher.
    12. Gaudre du Trible.
  • Les canaux.
    1. Canal de Craponne.
    2. Canal de la Vallée des Baux.
    3. Canal de Monestier.
    4. Canal de Van-ens.
    5. Canal de Viguièrat.
    6. Canal des Alpilles.
    7. Canal du Moulin de Saint-Andiol.
    8. Canal du Plan et de la Crau.
  • Les roubines.
  • Les anciens marais.
  • Un grand lac très poissonneux s’étendait dans la plaine, vers Maussane. Asséché à la fin du 19e s., il reste une zone très inondable.

 

 

16 Communes des Alpilles


 

 

 

Les_Baux_Alpilles_Fotolia_4

Les Baux-de-Provence dans les Alpilles © lamax – Fotolia.com

 

  

 

 

 

Visites et loisirs dans les Alpilles

 

 

 

Activités dans les Alpilles


 

 

  • Cyclisme.
  • Equitation.
  • Golf.
    1. Voir article Green en Provence.
    2. Golf des Baux-de-Provence. Domaine de Manville.
  • Randonnées pédestres.
    1. Crête nord des Alpilles et Plateau de la Caume.
      1. Par le GR6 et le Col de Vallongue.
    2. Grotte de Calès.
      1. Depuis Lamanon.
    3. Mont Gaussier ou Rocher des deux trous ou Plateau de la Caume.
      1. Depuis les Antiques / Saint-Rémy-de-Provence.
    4. Tour des Opies.
      1. Depuis Aureille.
    5. Val d’Enfer.
      1. Roches usées par l’érosion.
  • Vol-à-voile.

 

 

Histoire des Alpilles


 

 

  • Le village d’Orgon est célèbre pour les géologues.
    1. Son nom désigne l’urgonien, période de dépôt massif de calcaire il y a environ 110 millions d’années.
    2. Ce calcaire est souvent appelé calcaire 110.

 

Protohistoire

 

  • Création d’oppida, sites habités, « fortifiés », bâtis sur les hauteurs par les Celtes. Y. Marcadal en dénombre 16 dans les Alpilles.
    1. Castellas d’Aureille.
    2. Castellas de Lamanon.
    3. Castellas de Maussane.
    4. Ernaginum.
    5. Glanon.
    6. Mont de Cordes.
    7. Notre-Dame-du-Château
    8. Oppidum de la Vallongue.
    9. Oppidum de Notre-Dame-de-Beauregard.
    10. Oppidum de Sainte-Cécile.
    11. Oppidum des Baux.
    12. Oppidum des Caisses de Jean-Jean.
    13. Oppidum du Mont-Menu.
    14. Plateau du Castellet de Fontvieille.
    15. Saint-Gabriel
    16. Tours du Castillon.

 

Histoire Antique

 

  • 7e – 6e s. av. J.-C. Sédentarisation des populations avec des sortes de villages.
    1. Dans le même temps, s’installe, à l’initiative des Grecs d’Arles et de Marseille, une économie d’échanges.
    2. La production locale serait essentiellement agricole (céréales…).
    3. Le comptoir grec d’Arles (Arelate) attire une population croissante.
  • 2e – 1er s. av. J.-C. Des oppida pourraient être réoccupés.
    1. Développement des villages et construction de monuments d’influence grecque attestée (ex. dalles de toiture en calcaire tendre scié).
  • 6e s. Dans la Vita de Césaire, évêque d’Arles, il est fait référence à des visites « in Alpinis Locis » expression qui serait à l’origine du nom « Alpines ».

 

Histoire Classique et contemporaine

 

  • 1787. Achard cite les « Montagnes des Baux » et cite le sommet de « Houpies » maintenant connu comme la Tour des Opies. Ce nom est dérivé du provençal Aupiho, dont le diminutif est Aup (les Alpes).
  • 18301880. Assèchement progressif du « Marais des Baux » pour des raisons d’hygiène.
  • 19e s. Les appellations Alpines et Alpilles semblent coexister.
    1. Frédéric Mistral (1830-1914), originaire de la région, emploie le mot « Alpilles ».
  • 2006. 13 juillet. Création du Parc Naturel Régional des Alpilles.

 

 

Grands auteurs inspirés par les Alpilles


 

 

 

 

Grands peintres inspirés par les Alpilles


 

 

  • Yves Brayer.
  • Auguste Chabaud, l’enfant du pays.
  • Leopold Lelée.
  • Antoine Serra.
  • René Seyssaud.
  • Vincent Van Gogh.
    1. La Nuit Etoilée (1889).
    2. Les Alpilles (1889).
    3. Les Alpilles vues de Saint-Rémy (1889)
    4. Le Mas de Saint-Paul (1889).

 

Chanteurs et acteurs dans les Alpilles


 

 

 

 

Cinéma dans les Alpilles


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.