Eglise de l’Annonciation de Marie © Patrick Verlinden

 

 

Provence 7

Aureille à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

  •  Aureille est un village du département des Bouches-du-Rhône (13), sur le versant méridional des Alpilles.
  • Code postal.  13930.
  • Habitants. Aureillois.
  • Superficie. 21,74 km2.
  • Altitude. 55 m – 410 m.
  • Population. 1.550 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N 43° 42′ 29″ E  4° 56′ 48″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune.
  • Nom. Vraisemblablement lié à la grande route romaine Via Aurelia / Voie Aurélienne directement ou par un certain Aurelius, propriétaire de villa romaine. Certains évoquent la racine auro qui désigne le vent et les lieux ventés.

 

 

 

Situation d’Aureille (13)

 

 

Communes limitrophes d’Aureille

 

 

Accès à Aureille

 

 

Distances d’Aureille

 

 

 

La Nature à Aureille

 

 

Reliefs, sols

 

  • La commune est adossée aux collines calcaires des Alpilles.
    1. Point culminant : le signal des Opiès (410 m).
    2. Le calcaire est ici particulièrement blanc et dénudé.
    3. Crêtes à vif.
    4. Végétation rare.
    5. Grottes
      1. Du Diable.
      2. Du Larron.
      3. De Manvollon.
  • Le village domine la plaine de La Crau.
    1. Sol constitué d’alluvions à galets.

 

Rivières, eau

 

  •  2 cours d’eau alimentent l’étang de Berre.
    1. Le gaudre d’Aureille. 12 km de long.
    2. Le gaudre de la Vallongues. 4,2 km.
  • Le gaudre de Romanin est un sous-affluent du Rhône.
    1. 9,3 km de long.
  • Le canal de Craponne.
    1. 1582. Mise en service.
    2. Le canal irrigue le sud de la commune.
    3. Le canal est à l’origine du succès de la culture du foin de la Crau.
  • Le canal de la vallée des Baux.
    1. 1914. Construction.
    2. Le canal traverse le nord de la plaine.

 

Mistral

 

  • 100 jours de Mistral fort par an en moyenne.
  • 83 jours de Mistral faible ou moyen par an.
  • On distingue deux types de Mistral.
    1. Le Mistral blanc qui dégage le ciel en totalité et accentue la luminosité.
    2. Le Mistral noir, plus rare, qui s’accompagne de pluie.
  • Voir articles Le Mistral –Vents en Provence.

 

Forêts, arbres

 

  •  Les arbres sont relativement rares dans un territoire très dénudé.
    1. Amélanchiers.
    2. Chênes-Kermès.
    3. Oliviers.
    4. Micocouliers.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Blé.
    1. Culture ancestrale.
  • Vigne et vin.
    1. Culture ancestrale de la vigne.
    2. La vigne est souvent remplacée par des cultures maraîchères et fruitières.
  • Oliviers et l’huile d’olive.
    1. Culture ancestrale.
  • Amande.
    1. Développement au 19e s.
  • Foin.
    1. Développement au 19e s.
  • Elevage d’ovins.
  • Elevage de caprins.
  • Elevage de vers à soie.
    1. Introduction au 19e s.

 

Activités dans la nature

 

  •  Randonnées pédestres.

 

 

Histoire d’Aureille

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Néolithique. Présence humaine attestée.
    1. Sépulture avec mobilier du Roucas-de-l’Eure, disparue.
  • Premier Age du Fer.
    1. Poursuite de l’habitat préhistorique mais apparition de remparts de pierres au vallon des Tardières.
  • Avant l’arrivée des Grecs.
    1. Mélange de peuples Ligures, Celtes, Celto-Ligures.
    2. 2 groupes semblent avoir une importance particulière puisqu’ils sont nommés par les géographes grecs.
      1. Les Nearchi qui ont Ernaginum comme limite nord de leur territoire.
      2. Les Anatilii dont le territoire s’étend  jusqu’au nord de la Crau. Les Alpilles constituent leur frontière naturelle.
    3. Des chemins protohistoriques relient alors les nombreux oppida des Alpilles dont ils facilitent la traversée notamment dans le sens transversal nord-sud.
  • Entre l’arrivée des Grecs et celle des Romains.
    1. 7e s. –  6e s. av. J.-C. La seconde partie du premier âge du Fer voit la population se sédentariser et construire en dur.
      1. Le castrum se structure comme un village avec des rues et des maisons adossées.
      2. L’économie de l’autarcie disparaît.
        1. Une économie d’échanges se met en place avec les Grecs de Marseille et d’Arles.
        2. Les habitants des Alpilles fournissent des céréales en échange de produits plus sophistiqués « de luxe »
      3. L’attractivité du comptoir grec d’Arles va grandissante ce qui a pour effet d’attirer de nombreux habitants des Alpilles.
  • L’époque gallo-romaine est particulièrement importante pour ce territoire.
    1. Passage de la grande route romaine Via Aurelia / Voie Aurélienne qui lie La Turbie à Arles.
    2. Découverte de 3 milliaires et des vestiges d’une villa au Pas de Claveou.
    3. 4e s. La présence de Constantin 1er et de ses descendants en Arles marquent un Age d’Or.
    4. 5e s. et 6e s. Les invasions germaniques ont pour effet d’accélérer la désertification des lieux.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 12e s. Seconde moitié. Apparition du village proprement dit autour de son château dont il existe des vestiges.
    1. Aurella est mentionné.
    2. L’église Sancta Maria de Auricula appartient au diocèse d’Arles.
  • 1224. Bertrand Ybilion, citoyen d’Arles et propriétaire du castrum, le cède à la communauté d’Arles
  • 14e s. et 15e s. Propriété de la ville d’Arles.
  • Le château est détruit par Raymond de Turenne. Le site est déserté.
  • 1604. Louise d’Ancézune achète la Seigneurie.
    1. Plus précisément, Louise d’Ancézune achète aux consuls d’Arles les trois quarts du territoire d’Aureille pour la somme de 23 820 écus.
    2. Sa fortune est alors considérable puisqu’elle est veuve de Christophe de Saint-Chaumont, premier baron du Lyonnais.
    3. Une communauté composée d’artisans, de bergers et de paysans se met alors en place.
  • Début 18e s. Henri de Benault de Lubières est le nouveau seigneur, il succède aux Ancézune.

 

Période contemporaine

 

  • 19e s. Des épidémies de peste et de choléra affectent sévèrement Aureille et sa région.
  • 1860. 700 habitants.
  • 1914. Construction du canal de la vallée des Baux dans le nord de la plaine.
    1. Paul Revoil, ambassadeur de France, originaire de Mouriès, est à l’origine de cette construction qui permet de faire face aux périodes de sécheresse d’été qui sont à l’origine de l’exode de nombreux habitants des Alpilles pour La Crau mieux irriguée.
  • 1962. 465 habitants.
  • 1970. En se dotant d’équipements modernes, Aureille entre dans une nouvelle ère.
  • 2013. 1 550 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables d’Aureille

 

 

  • Ancien village fortifié.
    1. Perché sur un contrefort des Alpilles.
    2. Vestiges de l’enceinte du village.
    3. Quelques maisons anciennes et à pontins (terrasses allongées en forme de pont et édifiées latéralement aux maisons).
    4. Ruines du Castellas médiéval sur une butte rocheuse qui domine le village. Beau panorama sur la plaine de la Crau.
      1. Fin 12e s. – début 13e s. Construction du château. Il domine le village et offre un vaste panorama sur la plaine de la Crau.
      2. 1289. Le château figure dans les possessions de la famille de Lamanon.
      3. 1359. Citation dans le testament de Pons de Lamanon.
      4. 1592. Le château, défendu par les troupes du capitaine Rondellet,est assiégé.
      5. 1593. Le démantèlement du château est engagé.
      6. Le bâtiment initial comprenait deux niveaux : un rez-de-chaussée accessible depuis le sud-est et un étage éclairé par une imposante baie.
      7. L’épaisseur des murs témoigne de l’importance stratégique du site.
      8. La porte d’entrée a été restaurée.
  • Tour de l’horloge avec coupole en pierre.
    1. Ancienne église. Propriété municipale.
    2. La tour est garnie d’une fontaine à son pied.
  • Ancienne fontaine circulaire des Pointus.
    1. La fontaine possède un curieux rocher monolithe central sur lequel pousse un figuier.
  • Lavoir couvert.
    1. Sur la place du même nom.
    2. Autrefois alimenté par un aqueduc souterrain.
    3. Poutre de battage et deux vasques devant l’édifice.
  • Passage de la Via Aurelia / Voie Aurélienne.
    1. Borne milliaire de la Calanque.
      1. Classée aux Monuments Historiques.
      2. Plusieurs fragments trouvés au Nord-Ouest du mas d’Archimbaud-en-Crauest
      3. L’inscription latine précise qu’elle a été dédicacée à l’empereur Auguste en l’an 3 av. J.-C., et indique le quatrième (IIII) mille depuis le Sud de Mouriès. Un mille romain représente en peu moins de 1,5 km.
  • Ancien moulin à huile.
    1. 17e s.
  • Corps de l’ancien moulin à vent Saint-Roch.
    1. Sur le chemin de la Barre.

 

 

Monuments chrétiens d’Aureille

 

 

  • Eglise de l’Annonciation de Marie.
    1. 1867. Pose de la 1ère pierre. Architecte : l’arlésien Auguste Véran.
    2. Style néoroman.
    3. Constituée de trois nefs.
    4. Clocher à coupoles doté de baies géminées.
  • Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption.
    1. Construite à partir de l’église Sainte-Marie du 11e s.
    2. 18e s. Agrandissement de la nef.
  • Nombreux oratoires.
    1. Celui de Saint-Véran est Inscrit. En bordure de l’avenue de La Porte.
    2. Oratoires de Saint-Eloi, Sainte-Anne, Saint-Joseph (1840), Saint-Roch

 

 

Célébrités liées à Aureille

 

 

  • d’Assailly (Théogène). Marseille, 1809Aureille, 5 mai 1880. Enterré au cimetière d’Aureille. Homme politique.
    1. Maire d’Aureille.
    2. Membre du Conseil général des Bouches-du-Rhône.
  • Bernaudon (César). Homme politique.
    1. 1925. Il est à l’origine de la création de la commune de Saint-Martin-de-Crau par distraction de la commune d’Arles.
    2. Premier maire de la commune de Saint Martin de Crau.
  • Révoil (Paul). Nîmes, Mouriès, . Diplomate et administrateur français, ancien ministre plénipotentiaire à Tanger.
    1. Fils de l’architecte Henri Révoil.
    2. 18 juin 1901 – 11 avril 1903. Gouverneur général d’Algérie.
    3. 1905. Il joue un grand rôle lors de la conférence d’Algésiras.
    4. 1906. Ambassadeur à Berne
    5. 1907  – 1909.  Ambassadeur à Madrid.
    6. 1914. Il est à l’origine de la construction du Canal de la Vallée des Baux.
    7. 1914. Il meurt à près de 58 ans. Il est alors e directeur de la Banque ottomane.
  • Soler (André). Salon-de-Provence, 19371998.
    1. Spécialiste de la course camarguaise.
    2. Il donne son nom aux arènes.
    3. Mémorial André-Soler, à Aureille.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés d’Aureille

 

 

  • Août. 15. Fête patronale.

 

 

Jumelage international

 

 

  •  1987. Carisio en Italie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.