Chemin vers les ruines du château © Sébastien Closs – Fotolia.com

 

 

Accueil Provence 7

Mérindol à visiter (84)


 

 

 

Guide de la visite de la commune de  dans le département de Vaucluse (84).

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84260.
  • Habitants. Mérindolais, Mérindolaises
  • Superficie. 26,59 km2.
  • Altitude. Moyenne 168 m. Min. 100 m. Max. 629 m.
  • Population. 2013 habitants (2015).
  • Coordonnées et CarteN 43°45’17.3″  E  5°12’14.9″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Mérindol.
  • Nom. Merindolium cité au 13e s.

 

 

Situation de Mérindol (84)


 

 

 

Territoire du Luberon Villes et Villages du Luberon © Verlinden

 

 

  • Mérindol est situé au sud du Massif du Luberon, légèrement au-dessus de la plaine de la Durance qui s’étend sur la partie sud de la commune.
  • La plaine est à l’origine de la vocation agricole de Mérindol.
  • L’histoire a été dominée par les Guerres de Religion.

 

Communes limitrophes de Mérindol

 

 

Accès à Mérindol

 

 

Distances de Mérindol

 

 

 

La Nature à Mérindol


 

 

  • Parc Naturel Régional du Luberon.

 

Reliefs, sols

 

  • Relief calcaire du Petit Luberon, au nord. Quelques sommets.
    1. Rocher des Onze Heures. 629 m.
    2. Rocher de la Croix de Fer. 585 m.
    3. Les Trois Frères. 477 m.
  • Falaise de la RoqueMalière. 2,5 km, au nord-ouest du village.
  • Plaine alluviale de la Durance, au sud.
  • Mérindol est exposé à risques majeurs.
    1. 5 Risques naturels.
      1. Aléas météorologiques – Incendie de forêt – Inondations – Mouvements de terrain – Séisme.
    2. 2 Risques technologiques.
      1. Transports de matières dangereuses – Rupture de barrage.

 

Forêts, arbres

 

  • Bois de Pins autour du village.
  • Site de la Maison Forestière. 3 km au nord-ouest.

 

Rivières, eau

 

  • La Durance, affluent majeur du Rhône, après avoir été longtemps un fleuve a un rôle majeur dans la vie et l’histoire de Mérindol.
    1. La rivière marque la limite sud du territoire de la commune et celle du département de Vaucluse.
    2. Axe de navigation pendant longtemps, la Durance était longée par d’importantes routes romaines construites sur des chemins celtes.
    3. La plaine alluviale est à l’origine de la vocation et de la richesse agricole de Mérindol.
    4. Barrage de Mallemort.
  • Canal de Carpentras dit Canal de St-Julien.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Cultures fruitières.
  • Oliviers.
  • Production du vins.
    1. Vins AOC Côtes-du-Luberon.
    2. Vins de Pays d’Aigues.

 

Activités dans la nature

 

  • Passage du GR 97.
  • Pêche.
  • Chasse.
  • Club Hippique.

 

 

Histoire de Mérindol


 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Présence humaine attestée par de l’outillage et des vestiges.
    1. Habitat néolithique de la Grotte des Dentales et le Grotte des Epingles.
    2. Age du Bronze. Sépultures et mobilier aux Mauffrines.
    3. Age du Fer.
  • Période gallo-Romaine. Activités importantes.
    1. Découverte et fouille d’un vicus romain au hameau des Borrys, proche de Puget-sur-Durance.
      1. Ruines d’habitations.
      2. Mosaïques.
      3. Autel dédié aux Nymphes Eternelles.
      4. Tombes à incinération aux Marres.
    2. Mise à jour d’un important Etablissement Thermal .
      1. 35 m de longueur, précédé d’un péristyle de 12 m de large.
      2. 7 baignoires individuelles.
      3. Salles de culture physique.
      4. Système d’air chaud alimenté par un foyer.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 13e s. Guy, Vicomte de Cavaillon, est le premier seigneur connu.
    1. 1225. Guy accorde aux moines de l’Abbaye de Silvacane le droit de pâture dans son fief.
  • 1240. Existence attestée d’un bac pour traverser la Durance.
  • 1248. Le Comte de Provence prend possession de Mérindol.
  • 1257. Le Comte de Provence doit transiger avec les évêques de Marseille et de Cavaillon.
    1. L’évêque de Marseille obtient en fief le village et ses dépens.
    2. L’évêque de Cavaillon conserve le pouvoir spirituel.
  • Fin 13e s. Guillaume de Podio est seigneur de Mérindol.
    1. Guillaume de Podio vend ses terres à Bertrand de Baux, Prince d’Orange.
  • 1393. Les troupes pontificales assiègent Mérindol avant de la détruire entièrement.
    1. La destruction est parfois attribuée à Gantonnet d’Abzac, vicaire général en Provence de Raymond de Turenne.
  • 15e s. Le site reste inhabité pendant plus d’un siècle.
    1. L’abandon du site entraîne le remplacement du bac de Mérindol par celui de Sénas.
  • 1504. Un acte d’habitation passé entre Ogier d’Anglure, évêque de Marseille, et les Vaudois, dissidents de l’Eglise catholique, permet le repeuplement de Mérindol.
    1. 14601560. 40 villages de part et d’autre du Massif du Luberon, voient arriver 1400 familles de Vaudois des Alpes, représentant près de 6000 personnes.
    2. Les familles sont originaires des Diocèses alpins de Turin et d’Embrun (source l’historien Gabriel Audisio).
  • 1530. Le Dominicain Jean de Roma organise une campagne de lutte contre les hérétiques.
    1. Le Roi de France intervient dans des conditions qui font débat. Officiellement, le Roi veut mettre fin aux meurtres et pillages mais les choses sont plus complexes.
      1. Il convient d’être prudent avec les faits car le Roi de France François 1er multiplie, ici comme ailleurs, des positions contradictoires et parfois bien sinistres selon ses intérêts et ses ambitions au plan national comme au plan international.
      2. Voir article François 1er et la Provence.
  • 1540. Le juge d’Apt fait arrêter et brûler un meunier protestant de Mérindol. Le moulin est confisqué à la famille.
  • Révolte des Vaudois de Mérindol qui volent des troupeaux de moutons.
  • 1540. 18 novembre. 19 habitants sont condamnés au bûcher.
  • 1545. Le seigneur d‘Oppède rase le village sur arrêt du Parlement de Provence.
  • Des ambassades du roi de France se succèdent, des délais d’abjuration sont accordés…
  • 1545. 1er janvier. La Grâce royale est finalement refusée aux Vaudois…
    1. 18 avril. Le village est entièrement brûlé. Les habitants sont capturés. Les Vaudois convertis au Calvinisme sont massacrés.
  • 1560. 12 février. Débuts de la Guerre de Religion.
    1. Paulon de Mauvans rallie 60 églises protestantes de Provence à la Conjuration d’Amboise.
    2. 2000 hommes sont promis au Parti Huguenot.
  • Mérindol et Forcalquier sont les deux places de sûreté accordées par l’Edit de Saint-Germain aux Protestants de Provence.
  • 1793. Création du département de Vaucluse par les districts d’Avignon, de Carpentras, d’Apt et d’Orange ainsi que du Canton de Sault.
  • 1793. 650 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 1861. 860 habitants.
  • 1872. 1128 habitants.
  • 1901. 759 habitants.
  • 1936. 671 habitants.
  • 1944. 14 juin. 4 des 6 Gendarmes ayant rejoint le Maquis sont fusillés par les Allemands.
    1. Une stèle de 3 m de haut dressée dans le bois de Pins, en limite du Chemin du Bac, en rappelle le souvenir.
  • 1975. 1021 habitants.
  • 1977. 3 associations vaudoises d’Allemagne, de France et d’Italie créent le Chemin du Souvenir qui est inauguré en présence de représentants catholiques.
    1. 1980. Août. L’incendie rend le chemin aride.
    2. Le chemin conduit aux vestiges d’un temple protestant.
  • 1982. 1221 habitants.
  • 2015. 2023 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Mérindol


 

 

  • Beffroi avec horloge publique.
    1. Seconde moitié du 17e s.
  • Maison Renaissance restaurée.

 

 

Hôtel de Ville. ©  P. Verlinden.

 

 

  • Hôtel de Ville.
  • Pont suspendu sur la Durance.
    1. Voir article Ponts remarquables de Provence.
    2. Maison du gardien sur la commune de Mallemort.
    3. 19e s.
    4. 1986. 2 juin. Inscription aux Monuments Historiques.
  • Belles fermes fortifiées.

 

 

Ruines du Château © Sébastien Closs – Fotolia.com

 

 

  • Vieux château.
    1. 13e s. – 14e s. Ancien village groupé au pied de son ancien château.
    2. Site archéologique : vestiges relatifs au Castrum du Vieux Mérindol.
    3. 1997. 13 janvier. Inscription aux Monuments Historiques.

 

 

Monuments chrétiens de Mérindol


 

 

Clocher carré à bulbe de l’église Sainte-Anne  © P. Verlinden.

 

 

  • Église paroissiale Sainte-Anne.
    1. Voir article Anne en Provence.
    2. Milieu 18e s.
    3. 1984. 6 décembre. Inscription aux Monuments Historiques.
    4. Façade classique à parements plats surmontés d’un fronton triangulaire.
    5. Beau clocher carré à bulbe dit « Sarrasin », le seul de la région.
    6. 17e s. Vierge à l’Enfant.

 

 

 

Temple de Mérindol à clocher-arcade – Plaque historique © P. Verlinden.

 

 

  • Temple de l’Eglise Réformée.
    1. 1808. A la suite du rétablissement de la liberté de culte, ce Temple est l’un des premiers de Provence, avec celui de Lourmarin, à être reconstruit.
    2. Plaque historique des Protestants en Mérindol.

 

 

Célébrités liées à Mérindol


 

 

  • Giraud (Roger). Mérindol, 19091944. Résistant français.
    1. Héros de la bataille de Meximieux durant laquelle il est tué.
  • Meynard (André). Mérindol, 1508Mérindol, .
    1. L’un des plus grands capitaines vaudois puis protestants de la Provence.
    2. André Meynard s’illustre lors des combats de Cabrières-d’Avignon, de Lacoste, de Murs, de Joucas, de Pertuis et lors du siège de Ménerbes.

 

 

Cinéma et Télévision : tournages à Mérindol


 

 

  • 1941. Après l’orage. Pierre-Jean Ducis. Avec René DaryJules Berry.
  • 1956. L’Eau Vive. François Villiers. Avec Charles BlavettePascale AudretAndrée DebarHenri AriusMilly Mathis.
    1. Autres lieux de tournage Cavaillon

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Mérindol


 

 

  • Septembre. Salon des éco-énergies.
    1. Depuis 1999.
    2. Durée d’un week-end.

 

 

Bonnes adresses de Mérindol


 

 

  • Hôtel Camping Les Argiles.
  • Hôtel Charme de Mérindol.

 

 

Vie Pratique à Mérindol


 

 

  • Enseignement.
    1.  Ecole maternelle et primaire publique.
    2. Collège Clovis-Hugues à Cavaillon.
    3. Lycée Ismaël-Dauphin à Cavaillon.
  • Hôpitaux les plus proches.
    1. Centre Hospitalier de Cavaillon (19 km).
    2. Centre Hospitalier de Salon-de-Provence (20 km).
  • Sports.
    1. Boulodrome en plein air.
    2. Terrain de football.
    3. Terrains de Tennis.

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.