Lacoste et le château de Sade © gb27photo – Fotolia.com.

 

 

 

Accueil Provence 7

Lacoste à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

Lacoste est l’un des Plus Beaux Villages de France.

 

  • Village perché face à Bonnieux. Les deux villages semblent se surveiller.
  • Le village vit physiquement et historiquement sous l’imposante image de son château.
  • Code postal. 84480.
  • Habitants. Lacostois, Lacostoises.
  • Superficie. 10,66 km2.
  • Altitude. Moyenne 320 m. Minimum 153 m. Maximum 716 m.
  • Population. 409 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 49′ 59″   E   5° 16′ 27″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

Situation de Lacoste (84)


 

 

 

Territoire du LuberonVilles et Villages du Luberon © Verlinden

 

  • Lacoste est dans le département de Vaucluse (84).
  • Lacoste est posé sur le flanc nord d’un contrefort du petit Luberon.
  • L’exposition de la commune est double :
    1. Nord.  Face au mistral.
    2. Est. Face au Soleil levant.
  • Depuis le château, la vue est exceptionnelle: plaine de BonnieuxMont Ventoux et les Alpes.

 

Communes limitrophes ou proches de Lacoste

 

 

Accès à Lacoste

 

  • Nationale 100  et RD 106.
  • RD 1109 vers Ménerbes.

 

Distances depuis Lacoste

 

 

 

La Nature à Lacoste


 

 

  • La commune produit des vins AOC Côtes-du-Luberon.
  • Forêt de cèdres située sur le Petit Luberon.
  • Nombreuses cabanes en pierre sèche ou bories, dont la borie du Mourre Blanc.
    1. Au carrefour de Deux vieux chemins, sur le site du Mourre Blanc. Une borie dans laquelle est creusée une cuve vinaire rupestre.

 

 

Histoire de Lacoste


 

 

 Préhistoire à Lacoste

 

  • – 35.000 ans. Paléolithique Supérieur. Dans la Grotte de la Combe Buisson, une première couche livre  un outillage de silex taillés (burins, grattoirs, lamelles à dos, lames retouchées, pointes).
  • – 22.000 à -18.000 ans. Solutréen. Le site de plein air de la Font Pourquière, unique dans le Luberon, livre un outillage varié :  lamelles et poinçons à face plane.
  • –9 000 et –6 000 ans. Epipaléolithique. La Grotte de la Combe Buisson livre une couche plus récente avec des microlithes (triangles, denticulés, encoches).

 

Antiquité à Lacoste

 

  • La restauration du château du Marquis de Sade livre des restes d’amphores grecques à pâte jaune paille et le fond d’un dolium gallo-romain.
  • Les carrières proches du château ont fourni les matériaux nécessaires à la construction de l’antique Apta Julia (Apt) et de Caballio (Cavaillon).
    1. Leurs galeries ont livré des amphores et une stèle votive dédiée à Belaceni Carreia.
    2. Un autel consacré au dieu Silvanus a été mis à jour dans le voisinage.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française à Lacoste

 

  • 1038. Citation du premier « castrum de Costae ».
    1. Il est construit par Robert et Farald Varacon.
    2. Leurs cousins, les Agoult-Simiane en prennent possession.
  • 1123. Fondation d’une église dédiée à saint Trophime.
    1. Jusqu’en 1325. L’église est desservie  par les moines de l’abbaye Saint-Eusèbe de Saignon.
  • 1481. Lacoste est rattachée à la Couronne de France ce qui n’est pas le cas des communes qui l’entourent qui sont dépendantes du Pape (Comtat Venaissin, Bonnieux).
  • 1481. Barthélemy de Simiane, seigneur de La Coste, est nommé viguier d’Apt par le roi Charles VIII.
  • 16e s. Le village se désertifie.
  • 1532. Les Vaudois se rallient à la Réforme.
  • 1533. Balthazar, le fils de Barthélemy de Simiane, signe un acte d’habitation, afin de faire venir des familles vaudoises.
  • 1545. Avril. Persécution organisée par le Parlement d’Aix contre les Vaudois.
    1. Le village de La Coste est pillé par les troupes de Paulin de La Garde, sous le commandement du premier président du Parlement d’Aix, Maynier, seigneur d’Oppède.
    2. Les terres sont confisquées, les hommes sont massacrés, les femmes sont violées et tuées.
  • 17e s. Reconstruction progressive du village.
    1. 1620. Construction du beffroi.
  • 1641. Isabelle de Simiane épouse Joseph Dominique des Balbes de Berton, marquis de Crillon.
  • 1716. Sans descendance, Isabelle de Simiane désigne par testament un de ses cousins comme légataire universel.
    1. Gaspard François de Sade, mari de Diane de Simiane, est  le premier marquis de La Coste.
    2. Leur fils aîné, Jean-Baptiste  épouse Marie Eléonore de Maillé. Ils sont les parents de Louis, le «Divin Marquis» (1740-1814).
  • 1769 – 1772. Le marquis de Sade séjourne à Lacoste.
    1. 1772Sade fait construire dans son château un théâtre pouvant accueillir 120 spectateurs.
    2. Le marquis de Sade se réfugie dans son château avant son incarcération au donjon de Vincennes en 1777.
    3. 1778. 16 juillet – 7 septembre. Le marquis de Sade s’évade lors de son transfert à Aix, il se réfugie une dernière fois  à Lacoste avant d’être reconduit à Vincennes.
    4. Le Divin marquis décrit son château dans « La Marquise de Ganges » et dans « Les cent vingt journées de Sodome ».
    5. Anticlérical, le marquis de Sade facilite  la construction du temple protestant de Lacoste.
  • 1792. Pillage du château. Louis de Sade, soldat de la 8e compagnie des Piques de Paris, vend son château et ses terres à Rovère, député du Vaucluse, natif de Bonnieux.
    1. Le nouveau propriétaire est victime du coup d’État du 18 Fructidor. Il est déporté en Guyane où il meurt en 1798.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1948. André Breton se rend à Lacoste pour visiter les ruines du château du Marquis.
    1. Alors qu’il déambule dans les rues du village, il est impressionné par les sculptures naïves du meunier Cyprien-Agricol Malachier.
    2. André Breton écrit sur le sculpteur un article tellement enthousiaste que le meunier devient célèbre du jour au lendemain.

 

 

Village, places et rues de Lacoste


 

 

 

Lacoste-Rue-Clocher-Verlind

Rue de Lacoste et Beffroi © Verlinden.

 

 

Lacoste-Rue-Verlinden-P3260

Rue de Lacoste © Verlinden.

 

 

  • Nombreuses rues en calade.
  • Fontaine et lavoir.
  • Façades Renaissance .
  • Restes de fortifications  : remparts, portes.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Lacoste


 

 

 

Lacoste-Chateau-GP-Verlinde

Château de Lacoste © Verlinden.

 

 

Lacoste-Château-Verlinden-P

Château de Lacoste © Verlinden.

 

 

Lacoste-Interieir-chateau-V

Château de Lacoste © Verlinden.

 

 

  •  Château de Lacoste.
    1. Voir article Châteaux en ProvenceListe des Châteaux.
    2. 1038. Première mention.
    3. Possession des Simiane.
    4. 16e s. Rénovation.
    5. 18e s. Le château passe à la famille Sade.
      1. Une des 3 Résidences du Marquis de Sade.
    6. 1740. Modernisation.
    7. 1952. Racheté par André Bouër.
    8. Propriété de Pierre Cardin avec clause de don à l’Institut de France. Partiellement rénové.
  • Ancienne carrière de pierre.
    1. Fournit un beau calcaire doré.
    2. Chaque été un festival de musique y est organisé.
  • 1793. Beffroi avec campanile en fer forgé.

 

 

Monuments chrétiens de Lacoste


 

 

  • Église Saint-Trophime.
    1. 1123. Fondation.
    2. L’église est dédiée à Saint-Trophime, le premier évêque d’Arles. Elle dépend de l’abbaye de Saignon.
    3. Remaniée, l’église a gardé assez peu de traces de son passé roman :
      1. Dans le chevet, arcs romans brisés.
      2. A l’extérieur, un pan de mur en petits moellons.
    4. 17e s. Le portail roman est  remplacé et l’entrée se fait, côté Sud, par une porte surmontée d’une Vierge.
    5. Clocher-Arcade.
    6. Présence de sainte Anne : sur un vitrail et en statuette avec Marie.
  • Ancien temple protestant.
    1. 19e s.
    2. Devenu salle communale.

 

 

Célébrités liées à Lacoste


 

 

  • Pierre Cardin (1922 -). Couturier.
  • Barbara Lindfors. Peintre.
  • Malachier, (18231900). Meunier-Sculpteur.
  • Peter Mayle. (Brighton 1939 -). Ecrivain anglais contemporain.
  • Yasuo Mizui (Kyoto 1925 -). Sculpteur japonais.

 

 

Marquis de Sade. Statue devant le château. © eb84

 

 

  • Marquis de Sade. Paris, 2 juin 1740Saint-Maurice, 2 décembre 1814. Libertin et écrivain.
    1. La statue du Divin Marquis est l’oeuvre d’Alexandre Bourganov (sculpteur Russe né en 1935).
      1. La tête est emprisonnée mais les bras et les mains sensuellement posées sur les bras sont libres.
      2. La statue est souvent attribuée à tord au sculpteur japonais Yasuo Mizui qui habite à Lacoste de 1997 jusqu’à sa mort en 2008.
    2. Les années de Sade à Lacoste.
      1. 17691772. Sade est présent à Lacoste entre le scandale d’Arcueil et le scandale de Marseille.
      2. 1769. Sade est en Provence.
        1. Bals et comédies se succèdent à Lacoste.
        2. Juin. Son deuxième fils, Donatien-Claude-Armand, chevalier de Sade, naît à Paris.
        3. Fin septembre. Sade  voyage un mois aux Pays-Bas : Bruxelles, Rotterdam, La Haye, Amsterdam
      3. 1770. Sade part pour l’armée afin de prendre ses fonctions de capitaine-commandant au régiment de Bourgogne cavalerie.
        1. L’officier supérieur refuse de lui laisser prendre son commandement.
      4. 1771. Sade vend sa charge de capitaine commandant. Sa carrière militaire est terminée. Naissance de sa fille Madeleine Laure.
        1. Début novembre, Sade est à Lacoste avec sa femme, ses trois enfants, et sa jeune belle-sœur de dix-neuf ans, Anne-Prospère de Launay, chanoinesse séculière chez les Bénédictines, avec laquelle il a une liaison violente et passionnée.
        2. Sade fait réparer son château de Lacoste (très dégradé) de 42 pièces.
        3. Sade aménage le théâtre de Lacoste et il fait construire un théâtre à Mazan.
          1. Le théâtre de Lacoste peut accueillir 120 spectateurs à chaque représentation.
      5. 1772. 25  soirées théâtrales sont prévues du 3 mai au 22 octobre à Lacoste et à Mazan. Les pièces prévues sont de Chamfort, Destouches, Diderot, Gresset, Reganrd, Voltaire.
        1. Le programme est interrompu le 27 juin par l’affaire de Marseille…
      6. 1773. 30 novembre. Après son séjour en Italie avec Anne-Prospère de Launay , Sade se réfugie brièvement  à Lacoste.
      7. 1775. Sade est en Italie.
      8. 1776. Août. Sade est à Lacoste jusqu’à son incarcération au donjon de Vincennes en 1777.
      9. 1778. 18 juillet – 26 août. Évadé lors de son transfert à Aix, Sade de réfugie une dernière fois à La Coste avant d’être reconduit à Vincennes.

 

Sculpture Bienvenue de Alexander Bourganov © eb 84

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.