Ménerbes.© Yvann K – Fotolia.com.

 

 

Accueil Provence 7

Ménerbes à visiter (84)


 

 

 

  • La commune de Ménerbes dans le département de Vaucluse (84) fait partie du Parc Naturel Régional du Luberon.
  • Perchée sur son éperon, Ménerbes est placée sous le patronage de Minerve, la déesse de la Sagesse et des Arts.
  • Ménerbes est classé parmi « Les Plus Beaux Villages de France« .
  • Ménerbes a attiré Camus, Nourrissier, Nicolas de Stael avant de revenir sur la scène littéraire avec « Une Année en Provence » de l’écrivain britannique Peter Mayle qui en a fait le fond de décor de son roman.
  • Code postal. 84560.
  • Habitants. Ménerbiens, Ménerbiennes.
  • Surface. 30,27 km2.
  • Altitude. 244 m (112 m – 693 m).
  • Population. 1 005 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N 43°50’11.1″ E 5°12’20.6″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Ménerbes.

 

 

 

Situation de Ménerbes en Luberon (84)


 

 

Accès de Ménerbes

 

  • La commune est au centre d’une toile de communications terrestres.
  • RD 3. La Route de Ménerbes part d’un côté vers Bonnieux, de l’autre vers Cavaillon.
  • RN 100. Le long de la vallée du Calavon au nord du Petit Luberon.
  • RD 103 . Vers Beaumettes au nord.
  • RD 109. Route de Lacoste.
  • RD 188. Vers Oppède .

 

Communes limitrophes ou proches de Ménerbes

 

 

Distances à Ménerbes

 

 

 

La Nature à Ménerbes


 

 

 

 

 

 

 

Histoire de Ménerbes en Luberon (84)


 

 

Préhistoire

 

  • Abri Soubeyras.
    1. Il est situé en rive gauche du Calavon à proximité du village des Beaumettes.
    2. Les fouilles mettent d’abord des niveaux correspondants au Paléolithique supérieur (Magdalénien supérieur), au Néolithique et au Chalcolithique.4,5.
    3. Des travaux plus récents permettent de reconnaître la présence de Tardigravettien, de Magdalénien et d’Azilien.
    4. Au total, le site livre des éléments d’industrie lithique mais aussi des sagaies en os, des baguettes semi-rondes et de nombreux vestiges fauniques (bouquetin, cerf, cheval, chevreuil, marmotte, sanglier).
  • Dolmen de la Pitchoune ou de la Pichonne (petite fille)
    1. L’un des deux seuls monuments mégalithiques de ce type en Vaucluse avec le dolmen de l’Ubac, situé sur la commune voisine de Goult.
    2. 1850. Découverte  par un agriculteur qui le vide pour y entreposer des pommes de terre.
    3. Il est identifié par l’abbé André, curé du village, qui l’étudie et le signale à la Société archéologique de France.
    4. Il  pourrait avoir découvert un deuxième dolmen à proximité du premier. Les monuments tombent dans l’oubli.
    5. 1909.L’un des dolmens est redécouvert par André Moirenc, agent voyer à Bonnieux et archéologue amateur. Il  met à jour des  ossements et des silex.
    6. 1972. Nouvelles fouilles menées par Gérard Sauzade. Il découvre de nombreux ossements, des dents, une armature de flèche sublosangique en silex blond, deux perles discoïdes en calcaire et des fragments de poterie.
    7. Le monument est plutôt  bien conservé. Un couloir permet  d’accéder à une chambre funéraire dont les murs sont constitués de murs en pierre sèche montées en encorbellement. Le sol est formé d’un dallage irrégulier. La masse de la dalle de couverture est estimée à six tonnes

Antiquité

 

  • 1er s. av. J.-C. et 1er s. ap. J.-C. Occupation gallo-romaine, aux quartiers des Alafoux, des Bas-Heyrauds (atelier et four de potier, fin du Ier siècle av. J.-C.).
  • 2e et 3 e s. Eléments gallo-romains trouvés aux Grandes Terres, aux quartier Guimberts (autel à Sylvain), au quartier Saint-Alban (épitaphe et plaque de ceinturon de boucher, 70 à 100 après J.-C.).
  • La présence de villae romaines semble attestée au pied du village.
  • L’emplacement exact  de la mutatio ad Fines, est  encore sujette à discussion.
    1. Une mutatio est une étape intermédiaire dans une journée de marche, soit après 15 km ou 1000 pas.
    2. Une mutatio est signalée par plusieurs sources antiques sur la voie Domitienne à la limite entre les territoires des Cavares de Cavaillon et des Albici du pays d’Apt, .
    3. Certains chercheurs la positionnent au lieu-dit Maricamp, sur la commune de Goult. D’autres la situent au pied nord-ouest des Artèmes, sur le site des Bas-Heyrauds  qui est sur la commune de Ménerbes
  • L’histoire de Castor d’Apt dit Saint Castor.
    1. Le saint est originaire de Nîmes.
    2. Il fonde un monastère en un lieu nommé Manancha dont l’emplacement pourrait se trouver sur le territoire de Ménerbes.
    3. v.410.  A la mort de l’évêque d’Apt, le clergé et la population de cette ville sollicitent Castor pour lui confier le siège épiscopal. Il se réfugie alors dans une grotte du Luberon, qui pourrait être celle du quartier de Ménerbes connue sous le nom de San Castro (Saint Castor).
    4. Les aptésiens le retrouvent et le font sacrer évêque.
    5. On lui attribue de nombreux miracles comme celui d’être revenu à son monastère depuis Apt par une nuit d’orage sans que ses vêtements soient mouillés. La légende veut que l’eau d’un ruisseau de Ménerbes soit devenue ferrugineuse après que sa mule y ait perdu l’un de ses fers. De nos jours, la source dont est issue le ruisseau  se nomme toujours la rouillouso ou « font rouilleuse ».

Du Moyen-Âge à la Renaissance

 

  • 1081. Première mention du domaine qui tirerait son nom de la déesse Minerve.
  • 12e s. Construction de deux portes d’entrée, Saint-Sauveur et Notre-Dame.  La citadelle devient très puissante.
  • 13e s. Les Carmes, ermites venant du Mont Carmel en Palestine, construisent un couvent.
  • 1274Ménerbes est intégrée au Comtat Venaissin. Le domaine est donc sous contrôle pontifical.
  • Guerres de religion.  Ménerbes est un  haut-lieu du protestantisme.
    1. 1573. Les Huguenots prennent Ménerbes qu’ils occupent jusqu’à  fin 1578 .
    2. Ménerbes résiste à quinze mois de siège par les forces catholiques du roi et du pape..
  • 1790. Ménerbes devient chef-lieu de canton  jusqu’au 28 janvier 1801.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1946. 775 habitants.
  • 2013. 1005 habitants.

 

 

Places et rues de Ménerbes en Luberon (84)


 

 

  • La place de l’horloge est dominée par le beffroi de l’hôtel de ville et son campanile en fer forgé.
    1. Un élégant hôtel particulier construit au 17e s et au 18e s. avec un portail plein cintre donne sur la place.
    2. La Maison de la truffe et du vin du Luberon occupe le superbe hôtel d’Astier de Montfaucon.
    3. La terrasse offre une belle vue sur la vallée du Calavon, le mont Ventoux, Gordes et Roussillon.

 

 

Monuments et bâtiments de Ménerbes en Luberon


 

 

 

Menerbes-Verlinden-P5290103

© Verlinden

 

 

  •  Le Castelet.
    1. Petit château construit sur les ruines d’une ancienne forteresse.
    2. Il a été habité par Nicolas de Stael.
  • Le beffroi et son campanile..
  • De belles demeures datant du Moyen Âge et de la Renaissance.
    1. Demeure Renaissance de la Carmejane.
    2. Hôtel de Tingry.
    3. Maison du général et baron d’Empire Robert qui devient la propriété de Dora Maar en 1944.

 

 

Ménerbes-Chateau-Verlinden-

La Citadelle © Verlinden.

 

 

  • La citadelle,
    1. Construite au 13e s.
    2. Reconstruite au 16e s.c.  puis au 19e s.
    3. La Citadelle joue un rôle majeur  lors des guerres de religion.
  • La galerie Pascal Lainé.
    1. 1988. Création de la galerie d’art contemporain.
  • Le moulin Saint-Augustin.
  • Dolmen de la Pichouno.
    1. Au pied de la route vers Bonnieux.
    2. 1850. Il est  identifié  par l’abbé André.
    3. 1910. 22 janvier. Classement au titre des Monuments Historiques.

 

 

Ménerbes-Bâtiment-Verlinden

Ancien relais de poste du 17e s. La « Vie est Belle rue de la Fontaine » inaugure la rencontre inattendue des objets d’hier et de demain. www.ruedelafontaine.fr  © Verlinden.

 

 

 

Ménerbes-Habitat-Verlinden-

Maison du village © Verlinden.

 

 

 Musée de Ménerbes


 

 

 

  • Musée du tire-bouchon
    1. Plus de 1 000 pièces.

 

 

Monuments chrétiens de Ménerbes en Luberon


 

 

 

Ménerbes-Eglise-2

 

Ménerbes-Eglise-Verlinden-1

Eglise. Notre-Dame récemment rénovée © Verlinden.

 

 

  • Eglise Notre-Dame de l’Assomption
    1. 14e s. Style gothique.
    2. Le sanctuaire est placée à l’extrémité du piton rocheux sur lequel le village est bâti.
    3. Magnifique vues.
    4. Ancien prieuré de Saint-Agricol d’Avignon.
    5. Des travaux récents ont rehaussé ses décors riches.

 

 

Abbaye Saint-Hilaire © cmfotoworks – Fotolia.com

 

 

  • Ancienne Abbaye des Carmes  Saint-Hilaire.
    1. Classée, privée.
    2. A 4 km au sud-est, entre Ménerbes et Lacoste, à flanc de colline et face au Luberon.
    3. 1254. Premier bâtiment conventuel carme du Comtat Venaissin fondé par saint Louis qui avait contribué à faire venir les Carmes de Terre Sainte en Provence.
    4. 1909. L’abbaye est victime du tremblement de terre.
    5. Elle a été l’objet d’un travail de restauration colossal par son propriétaire.
    6. Une messe y est traditionnellement célébrée le 15 août.
  • Chapelle Saint-Blaise de Pénitents.
    1. 18e s. Construction.
    2. Belles boiseries d’époque.
  • Dix oratoires.

 

 

Célébrités liées à Ménerbes


 

 

  •  Albert Camus (Algérie, 1913  – 1960)
    1. Alors qu’il réside à Lourmarin, l’écrivain – philosophe vient souvent à Ménerbes.
  • Eustache Marron. Un des chefs de la résistance vaudoise, mort en 1545.
  • Charles-Joseph Carmejane. Baron de Pierredon (Ménerbes, 1772  –  Avignon 1830). Militaire français.
  • Clovis Hugues (18511907). Poète et homme politique.

 

 

Picasso en Provence © matiasdelcarmine– Fotolia.com

 

 

  • Pablo Picasso (1881 1973). Peintre, dessinateur et sculpteur espagnol.
    1. Picasso achète une maison à Ménerbes pour Dora Maar en 1944.
    2. Voir article Picasso en Provence.
  • René Bride (1906 – 1998). Il  repose dans la crypte de l’abbaye de Saint-Hilaire.
  • Dora Maar (19071997). Photographe et peintre française.
    1. Elle est plus connue comme l’amante et la « muse » de Picasso qui lui offrit une maison à Ménerbes (rue du Portail-Neuf) comme cadeau de rupture.
  • Nicolas de Staël (19141955). Peintre français d’origine russe.
    1. Il choisit de s’installer au Castelet en octobre 1953.
    2. Inspiré par les paysages du Midi, il a représenté le village sur une toile intitulée simplement Ménerbes (1953).
  • Joe Downing (19252007). Peintre franco-américain.
  • Jean-François Ganas (1955). Peintre et écrivain.
  • François Nourissier (19272011). Ecrivain.
  • Peter Mayle (1939). Ecrivain anglais, a eu une maison (immortalisée dans son livre Une année en Provence).
  • Yves Rousset-Rouard (1940).
    1. Actuel maire du village et ancien député.
    2. Producteur de cinéma (Emmanuelle, Les Bronzés…).

 

 

 Cinéma à Ménerbes


 

 

  • Plusieurs films ont eu Ménerbes comme cadre de leur tournage.
  • Swimming Pool de François Ozon.
  • Les Mouettes de Jean Chapot.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.