Eglise Saint-Nicolas © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Pertuis à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

 

 

  • La ville de Pertuis est un lieu de carrefour situé dans le sud du département de Vaucluse (84).
  • Pertuis est aussi la capitale du Pays d’Aigues.
  • Pertuis fait partie du Parc Naturel Régional du Luberon.
  • Code postal. 84120.
  • Habitants. Pertuisiens.
  • Superficie. 66,23 km2.
  • Altitude. 171 m – 472 m.
  • Population. 19 141 habitants (2012).
  • Coordonnées et Carte. N 43°41’49.8″ 5°30’16.6″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Pertuis.
  • Nom. Pertuis est dérivé du latin  pertus « passage ».

 

 

 

Situation de Pertuis (84)


 

 

  • Pertuis est à la croisée des chemins entre Haute et Basse Provence.

 

Communes limitrophes de Pertuis

 

 

Accès à Pertuis

 

  • RD 9 vers Cabrières-d’Aigues, au nord.
  • RD 56 vers Ansouis, au nord-ouest.
  • RD 956 – RD 556 vers Venelles, au sud. RD 956 vers La Tour-d’Aigues, au nord.
  • RD 973 vers La Bastidonne et Mirabeau, à l’est et vers Villelaure, à l’ouest.

 

Distances de Pertuis

 

 

 

La Nature à Pertuis


 

 

 

 

Territoire du LuberonVilles et Villages du Luberon © Verlinden

 

 

  • Pertuis fait partie du Parc Naturel Régional du Luberon.

 

Reliefs, sols

 

  • Pertuis occupe une place importante dans la riche vallée alluvionnaire de La Durance.
  • Reliefs au nord-ouest.
    1. Derniers contreforts du Luberon. 320 m.
  • Reliefs à l’est.
    1. Sommet de Malacoste 472  m.

 

Rivières, eau

 

  • La Durance joue une rôle majeur dans l’histoire et dans la vie de Pertuis.
    1. Le puissant affluent du Rhône longe la limite sud de la commune de Pertuis.
    2. La Durance a longtemps constitué une frontière naturelle difficile à traverser.
  • Le Lez.
    1. La rivière traverse le bourg avant sa confluence avec La Durance.

 

Forêts, arbres

 

  • Des vallonnements boisés coupent les plans agricoles.
  • Amandiers.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Pomme-de-terre-de-Pertuis

Pommes de terre de Pertuis © Association des producteurs.

 

 

  • Pertuis est réputée pour ses pommes de terre.
  • Vignes. Vins.
  • Primeurs.
  • Agneaux.

 

Activités dans la nature

 

  • Station climatique.
  • Chasse et pêche.
  • Equitation.
  • Club Taurin.
  • Randonnées.

 

 

Histoire de Pertuis


 

 

Antiquité

 

  • Site romain qui laisse des vestiges importants.
    1. Villa Sainte-Thérèse.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 981.  Acte de donation par le comte de Provence de la villa Pertusum à l’abbaye Montmajour d’Arles.
    1. Un prieuré et l’église Saint-Pierre sont alors fondés.
    2. La première agglomération se forme autour de ces deux sanctuaires.
    3. Un bac et un port fluvial prennent de l’importance.
    4. Un marché hebdomadaire  et trois foires annuelles sont des signes de prospérité.
  • 12e s. Le comte de Forcalquier crée un nouveau faubourg autour de l’église Saint-Nicolas.
  • v. 1198. Construction du château féodal.
  • Fin 14e s. Les exactions de Raymond-de-Turenne forcent la cité à s’entourer d’une enceinte.
  • 1481. Pertuis est rattachée à la France.
  • 1522 et 1536. Les troupes de Charles-Quint pillent Pertuis qui souffre également de la grande Peste qui sévit en Provence.
  • v. 1537. L’église Saint-Nicolas est reconstruite dans le style gothique flamboyant.
  • Pertuis se montre très ferme dans ses convictions catholiques pendant les Guerres de Religion.
    1. 1562. 1568. 1590. Pertuis résiste aux assauts des Huguenots.
  • 18e s. Pertuis se développe et s’affirme comme capitale du Pays d’Aigues.
    1. Des petites industries s’implantent sur la commune.
    2. Les travaux d’endiguement de La Durance et l’achèvement du réseau d’irrigation permettent de développer l’agriculture maraîchère.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1837. Construction du pont suspendu sur La Durance.
  • 1880. Arrivée du chemin de fer  et ouverture de la gare donnent un élan à l’économie locale.
  • 20e s. Pertuis est un important bourg commercial et agricole et une place tournante du tourisme.
  • 21e s. Important pôle informatique, ingénierie et télécommunications.

 

 

Monuments et bâtiments de Pertuis


 

 

 

Mairie et Palais de Justice © Verlinden.

 

 

  • Château comtal.
    1. 1198. Construction du château.
    2. Il reste le donjon-beffroi.
  • Vestiges des enceintes.
    1. Tour Saint-Jacques.
    2. Plusieurs portes.
  • Maisons de marchands et d’artisans associées à des moments historiques.
    1. Maison dite de la Reine Jeanne.
    2. Maison de François 1er.
    3. Maison consulaire.
    4. Vieil Etal.

 

 

Monuments chrétiens de Pertuis


 

 

  • Eglise paroissiale Saint-Nicolas.
    1. 12e s. Première construction.
    2. 14e s. 15e s. 16e s. Reconstruite et remaniée.
    3. Classée aux Monuments Historiques.
    4. Style ogival flamboyant.
    5. Grande nef et chœur à neuf pans.
    6. Portail en bois sculpté qui porte une imposante signature républicaine « Liberté, Egalité, Fraternité« .
    7. 16e s. Triptyque et vitraux.
    8. 18e s. Autel en marbre à baldaquin.
    9. Bustes reliquaires.
    10. Statues en marbre et en bois doré.
    11. Plusieurs toiles, un trésor…
  • Chapelle de l’Hospice de la Charité.
    1. 18e s. Classée aux Monuments Historiques.
    2. Correspond à l’Hôtel-Dieu.
    3. Mobilier d’époque.
  • Ancienne église Notre-Dame-des-Anges.
    1. Transformée en habitation.
  • Ancienne église des Oratoriens.
  • Ancien couvent des Ursulines.
    1. Transformé en habitations.
  • Ancien couvent des Carmes.
    1. Transformé en théâtre puis en commerce.
  • Plusieurs chapelles rurales.
    1. Chapelle Saint-Jean. 17e s. Clocher-Arcade.
    2. Chapelle votive Saint-Roch.
    3. Chapelle Saint-Martin.

 

 

Célébrités liées à Pertuis


 

 

  • Abzac (Gantonnet d’). ? 1401. Capitaine de Pertuis et Vicaire général des contés de Provence et de Forcalquier de Raymond de Turenne.
  • Blin (Georges). Pertuis, 18 décembre 1917  – . Critique et universitaire. Professeur honoraire au Collège de France.
  • Caisso (Olivier). Pertuis, 17 décembre 1985.  Joueur international de rugby à XV.
  • Castel (Gaston). Pertuis (11 rue Giraud), 1er août 1886Marseille, 9 février 1971. Architecte.
  • Chauvet (Lucien). Pertuis, 1832 – v. 1900. Sculpteur.
  • Comminges (Aliénor de). 13291402.
    1. Mère de Raymond VIII de Turenne.
  • Goy (Paul). Crest, 1883  –  Médecin. Poète.
    1. Il vit et exerce à Pertuis 23 ans.
  • Guillaume III Roger de Beaufort. 1332  – 1395. Vicomte de Turenne et seigneur de Pertuis. Neveu du pape Clément VI et frère du pape Grégoire XI.
  • Itasse (Adolphe). Lourmarin, 1829 – . Sculpteur.
    1. 1861. Il épouse, à Pertuis, Mlle Marie-Félicité Arnaud (1839 1900), statuaire, originaire de Pertuis.
    2. Adolphe Itasse réalise la statue qui orne la fontaine de Diane.
  • Le Pechoux (Erwann). Pertuis, 13 janvier 1982. Escrimeur.
    1. Fleurettiste, triple Champion du Monde par équipes.

 

 

Mirabeau © Verlinden

 

 

  • Mirabeau (Victor Riqueti de). Pertuis, 5 octobre 1715Argenteuil, 11 juillet 1789.  Economiste. Philosophe.
  • Petit (Jean-Pierre). Choisy-le-Roy, 5 avril 1937. Astrophysicien. Auteur. Dessinateur. Peintre.
    1. Il réside à Pertuis.
  • Raymond VIII de Turenne. 13521413. Seigneur de Pertuis.
  • Rool (Cyril).  Pertuis, 15 avril 1975. Joueur de football professionnel.
    1. Plus de 15 saisons en Ligue 1.
  • Saint HonoratPertuis sou Trèves, v. 380 – . Religieux.
    1. Abbé fondateur du monastère de Lérins à Cannes.
  • Savornin (Justin). Pertuis (2 rue Murette), 6 décembre 1876Alger, 23 janvier 1970. Géologue.
    1. Sa dépouille a été rapatriée à Pertuis.
  • Soulié (Frédéric). Pertuis, 19 avril 1970. Animateur et producteur de télévision.
  • Torr (Michèle). Pertuis, 7 avril 1947. Chanteuse.
  • Xuereb (Daniel). Gardanne, 29 mai 1959. Footballeur professionnel international.
    1. 19941998. Entraîneur-joueur de l’USRP.

 

 

 Fêtes, manifestations, marchés de Pertuis


 

 

  •  Marché hebdomadaire.
  • Foire.
  • Juin. Corso fleuri.
  • Juillet. Journée des Arts et de la Brocante.

 

 

 

 

Livres liés à Pertuis à visiter


 

 

 

Pertuis-se-raconte

2010. A travers ses rues Pertuis se raconteMarie-Thérèse Fouilhé.

 

 

Pertuis

2005. Pertuis. Georges Reynaud. Alan Sutton

 

 

Pertuis-Capitale

1995. Pertuis, Capitale du Pays d’AiguesMichel Fraisset.

 

 

Pertuis-Miettes-d'histoire

1952. Pertuis, Miettes d’histoire localeChanoine H. Trouillet. Monographie des villes et villages de France.

 

 

Pertuis-et-ses-environs

1907 (1ère rédaction 1884).  Pertuis et ses environsAlfred Maille. Monographie des Villes et Villages de France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.